Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Mission Transition : Protection Rapprochée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Mission Transition : Protection Rapprochée   Mer 16 Mar - 20:04


03/12/2013
Centre de contrôle des missions

Assis dans un petit bureau du premier étage, Kilian attendait nerveusement les deux agents sélectionnés pour cette mission un peu particulière. A vrai dire, il avait déjà rencontré le premier.

Personne au campus n'avait douté que Maxwell Tijabi serait le meilleur choix possible pour une telle mission. Les capacités du nouvellement T-shirt noir en combat rapproché n'étaient plus à démontrer. Par tous les diables, il avait même pu s'entrainer avec un athlète olympique en boxe ! Il écrasait tous les autres agents du campus avec une supériorité effrayante. Il l'avait déjà convoqué il y a peu pour cette mission. Lui avait expliqué l'affaire. Et lui avait proposé de lui même choisir, parmi plusieurs agents, celui (ou celle) avec qui il voudrait faire équipe. Cette façon de faire avait été particulièrement délibérée. Il espérait bien qu'ainsi, Maxwell ferait preuve d'un peu plus de bonne volonté pour la mission.

Le choix s'était porté sur Naomi Estrella, une bleu marine avec qui il était déjà partit en mission. Ils avaient même eu leur T-shirt sur la même. C'était il y a quelques années déjà. Elle était aussi très bien notée en combat rapproché. Ce n'était pas forcément la meilleure. Mais les meilleurs qu'elles sont pratiquement tous des noirs. Et alors, Maxwell n'aurait plus été le chef. Mais s'il l'avait choisit, c'était aussi, nécessairement, qu'il la jugeait apte. Car si Maxwell déteste une chose, c'est bien d'échouer, à une mission comme à un exercice.

Il entendit la porte s'ouvrir. Sans même frapper, le colosse au T-shirt noir était entré. Il ne dit pas bonjour ni rien. Il posa simplement son cul sur une chaise pour attendre avec le contrôleur l'arrivée de sa partenaire. Kilian soupira. Il était toujours aussi caractériel.

L'on frappa, et Naomi entra. Il la salua avec un grand sourire, avant d'inviter la jeune fille à s'asseoir à côté de Maxwell.

"Bien les jeunes. La mission que je vous propose est très simple. Protéger deux adolescents pendant l'interview de leur mère. Voici les ordres de mission. Maxwell, tu as déjà quelques éléments, mais lis quand même."


   
Logo Cherub
Protection Rapprochée


   
**CONFIDENTIEL**

   
Ordre de Mission de Maxwell A. Tijabi et Naomi Estrella

   
Ce document est équipé d’un système d’antivol invisible. Toute tentative de sortie en dehors du centre de contrôle alertera immédiatement l’équipe de sécurité.

   
Ne pas photocopier- Ne pas prendre de notes !


   

    1/ Malika Abdi
   
Malika Abdi est née au Caire le 23 Mai 1968,  dans une famille pratiquant un islam modéré. Son père était professeur à l'université, et sa mère militait dans une association féministe. Elle bénéficia enfant d'une éducation progressiste, qui n'était pas vue d'un bon oeil par les proches de la famille. La jeune fille développa très tôt des capacités intellectuelles impressionnantes, et disposait d'un esprit critique implacable déjà à ses treize ans.

   
Le 16 Septembre 1981, ses parents sont arrêtés avec d'autres intellectuels et féministes du Caire. Elle même est alors recueillie par une amie britannique du couple. Celle ci refusant que la fillette tombe dans l'obscurantisme d'alors parvient à l'emmener à l'ambassade du Royaume Unis, et fait jouer de ses relations pour en obtenir l'adoption, puis pour l'emmener à Londres. Malika devient alors britannique, mais n'oubliera jamais que son pays reste l'Egypte. Ses parents mourront en prison, des suites de nombreuses tortures.

   
Elle suit à Londres de brillantes études, passant haut la main son A-Level, et obtenant à Cambridge un master d'Histoire et Géopolitique. En 1993, elle publie une thèse sur l'ère Nasser et l'ère Sadate de la République Arabe Egyptienne. Une thèse sans concessions. Celle ci lui attire l'inimité de nombreux intellectuels égyptiens, lui reprochant son approche unilatérale, et occidentale. Après cette thèse, Malika enseignera à Cambridge l'histoire arabe et les rapports entre le monde musulman et le monde occidental. Elle écrira plusieurs autres thèses, et interviendra à plusieurs reprises sur les évènements en Egypte.

   
Elle retourne en Egypte à de nombreuses reprises, cherchant d'une part à faire lumière sur la mort de ses parents, et d'autres part à constituer là bas un réseau. Elle s'engage dans plusieurs ONG pour le droit des femmes dans les pays arabes, et contre la torture. Ses postions contre la charia font d'elles en 2005 une cible pour Al-Quaïda et les Frères Musulmans, qui la menacent régulièrement. Elle se trouve obligée de ne plus voyager dans le Moyen Orient.

   
Elle soutient le printemps arabe de septembre 2011, et notamment en Egypte. La déception est grande cependant quand elle constate qu'un Frère Musulman est élu président. Elle écrit une lettre ouverte à son attention, et ce malgré les menaces de mort que cette organisation avait jeté sur elle, afin de s'exprimer au nom "des femmes musulmanes, croyantes, et néanmoins désireuses de liberté, d'émancipation, et d'égalité. La seule réponse à cette lettre sera une interdiction de mettre le pied sur le sol égyptien. Elle apprendra bientôt que ses thèses et travaux ont été sortis des bibliothèques universitaires et brulés, comme d'autres écrits critiques de la société islamique.

   
Malika Abdi est née au Caire le 23 Mai 1968,  dans une famille pratiquant un islam modéré. Son père était professeur à l'université, et sa mère militait dans une association féministe. Elle bénéficia enfant d'une éducation progressiste, qui n'était pas vue d'un bon oeil par les proches de la famille. La jeune fille développa très tôt des capacités intellectuelles impressionnantes, et disposait d'un esprit critique implacable déjà à ses treize ans. Depuis le trois juillet 2013, Mohammed Morsi a été destitué par l'armée, mais Malika ne s'est toujours pas prononcé sur ceci, mis à part quand elle a dit qu'elle attendra, et espérera. Certaines femmes en Égypte la prennent cependant désormais ouvertement en exemple, et espère bien qu'elle pourra un jour revenir pour les aider à réclamer leurs droits.


    2/ Nouvelles menaces
   
Malika Abdi vit actuellement à trente kilomètres au nord de Cambridge, dans un petit village. Elle mène une vie tranquille et discrète. Elle n'intervient plus sur les plateaux mais rédige quelques fois des articles dans différents journaux. Elle enseigne encore. Elle est âgée de 48 ans, et est divorcée, d'un homme athé. Elle a deux fils, Curtis Sadi et Tom Afnàn, respectivement âgés de 14 ans et 17 ans.

   
Mais le 16 Novembre 2013, sa maison a été vandalisée, des suites d'un article contre l'exécution de six hommes homosexuels au Mali par l'organisation islamique Boko Haram. Les vandales ne se cachent pas d'être "de vrais musulmans" et accompagnant leurs slogans islamistes de slogans homophobes et sexistes. Quelques jours plus tard, son fils benjamin, Tom Afnàn, se fait agresser par quatre jeunes adultes au sortir du lycée. Ils insultent sa mère en arabe, et l'accusent d'homosexualité. Ils l'ont menacé de couper son pénis afin qu'il ne puisse laisser libre court à ses pulsion contre nature. Des suspects ont été appréhendés, mais relâchés, faute de preuves. Ils entament désormais une procédure contre l'Etat pour discrimination religieuse, accusant les policiers de les avoir arrêté pour seul principe qu'ils étaient jeunes et allaient à la mosquée.

   
La famille de Malika Abdi a déménagé chez le père, avec qui elle est restée en bons thermes, afin de ne plus subit ces multiples pressions. Elle reçoit encore quotidiennement des mails de menace. Elle ne peut plus donner cours. Face à ces multiples agressions, elle a décidé de ne pas se terrer dans le silence, et a accepté l'invitation d'une émission de la BBC pour raconter son histoire, et ce qui se passe en ce moment. L'information a cependant filtré, et Malika Abdi s'est retrouvée menacée de mort. Elle a fait appel à la protection policière. Pour son intervention, le Premier Ministre a décidé de faire appel à CHERUB afin d'assurer la sécurité de Malika et ses deux fils.


    3/ Intervention de CHERUB
   
Deux agents de CHERUB compléteront le 13 décembre 2013 le dispositif policier autour de Malika. L'affaire s'étant médiatisée, il sera demandé aux agent de faire preuve de grande prudence. John Gorney sera sous la couverture d'un journaliste. Agent du MI-5, il bénéficie au sein de la BBC de cette couverture depuis un an, afin de protéger la chaîne contre d'éventuelles attaques. Il sera chargé de l'interview de Malika. Maxwell A. Tijabi et Naomi Estrella seront deux lycéens stagiaires sous sa garde.

   
Les trois agents iront dans une voiture aux vitres teintées chercher Malika et ses deux fils chez le père, à dix kilomètres au sud de Londres. La voiture bénéficie de protection contre les balles. Ils seront pour le retour accompagnés d'une voiture de police sous couverture, et de deux motards qui se feront discrets.

   
Pendant l'interview de Malika par John, les deux agents devront rester, tour à tour, à proximité des enfants de Malika. L'autre agent devra effectuer des rondes pour voir si rien ne sort de l'ordinaire.

   
A la fin de l'interview, les trois agents ramèneront Malika et ses fils dans une nouvelle maison, au nord de Londres, qui sera placées sous surveillance policière. Ils partiront dans une nouvelle voiture aux vitres teintées et blindées, avec une escorte banalisée. Le but est que personne ne se doute d'où ils vont, car la police a jugé peu sûre la maison de l'ex mari en tant que cachette.  

   
La semaine durant avant ce vendredi 13 décembre, les agents seront en stage auprès de John Gorney. Ils profiteront de ces quelques jours pour prendre leurs marques dans l'immeuble, et repérer tout endroit stratégique.

   
Les dispositions maximales ont été prises pour cette mission. Malgré tout, les spécialistes de l'islamisme radical au Royaume Unis considère peu probable de réelles actions meurtrières. En effet, pour une cible secondaire, ce serait beaucoup d'énergie dépensée, et le risque de dévoiler une cellule. Les agents se verront plus confrontés à de la simple racaille que des terroristes. La prudence sera cependant de mise. Les agents bénéficieront de vêtements renforcés anti-balles afin de les protéger de coups de feu.

 


   
Le comité d’éthique a classé cette mission : Risque moyen et l’approuve à l'unanimité.
   
Kilian Mac Farlane sera le contrôleur de mission et sera joignable à tout moment. Il ne sera cependant pas avec les agents. Il est rappelé aux agents qu’ils ont le droit de refuser de prendre part à cette mission et qu’ils peuvent l’interrompre à tout moment.

   

    Banière CHERUB


Quand ils relevèrent tous deux la tête, Kilian posa son regard sur chacun d'entre eux, calmement.

"Bien, avez vous des questions ?"


Dernière édition par Zara Asker le Jeu 17 Mar - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Maxwell A. Tijabi
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 16 ans/15 septembre
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 12
Légende

MessageSujet: Re: Mission Transition : Protection Rapprochée   Jeu 17 Mar - 11:19



Aujourd'hui était le grand jour. Il avait un petit briefing pour une mission qu'il aimait déjà. Parce qu'il aurait certainement le droit de défoncer des gens. Il aimait toujours aller défoncer des gens en fait. Cela lui procurait un grand plaisir. Et en plus, il n'aurait pas à se retenir. Là, tout le monde s'en foutrait s'il cassait un bras ou une jambe. Bon, le revers de la médaille, c'était que ce serait des nulles, mais tant pis.

L'autre truc cool dans cette mission, c'est qu'il allait pouvoir commander Naomi. De manière tout à fait technique et uniquement théorique, tant qu'ils étaient tous les deux bleus marines, elle était au dessus de lui dans la hiérarchie. Tout ça parce qu'on lui a donné quelques mois avant lui le dit T-shirt après son extradition de la mission. Ils étaient sur la même bordel, et c'est même lui qui l'a bouclé ! Il avait vu ça comme une énorme injustice. Oui, il était aigri.

Mais en fait, parfois, il se surprenait à l'apprécier la Barbie ~ En tout cas il se disait qu'il tenterait bien de la mettre dans son lit. Il l'avait choisit personnellement pour cette mission, sérieusement, elle devrait se sentir flattée. Oui, il avait connaissance de cette mission depuis plusieurs jours déjà.

Il entra en roi dans le bureau où Kilian MacFarlane les attendait. Le mec était un colosse, mais cela n'avait pas empêcher Maxwell de le ranger dans la catégorie "faibles". Il avait juste une carrure impressionnante. Sinon, il était bien trop gentil. Quelques minutes plus tard, Naomi entra. Il lui servit son sourire le plus goguenard avant de se saisir de l'ordre de mission et de le lire en diagonale. Ça il s'en fout, ça, aussi. Rien de nouveau là... Un soupir, et il jeta le dossier sur le bureau.

« On crèche où pendant cette semaine, c'est dit nulle part. »


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Estrella
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19
Localisation : CHERUB

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 15 ans 15 mars
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 5
Unknown

MessageSujet: Re: Mission Transition : Protection Rapprochée   Jeu 17 Mar - 12:56

Enfin ! Enfin une nouvelle mission ! J’ai crus  que jamais on ne me renverrais en mission à cause de mon agression lors de La mission. La mission qui m’avait valu mon t shirt bleu marine. D’accord j'avais eu d'autres missions, mais des missions pas terribles, et vraiment facile contrairement à cette fameuse Mission. Contrairement à Maxwell qui avait donc eu son t shirt noir. D'ailleurs c’était avec lui que j’allais faire mission, du moins c'était ce que j’avais compris en lisant le message de Kilian. Tout en marchant vers le bureau de notre contrôleur j’étais pensive. Il était dorénavant mon supérieur hiérarchique, ce que j’avais encore du mal à avaler, ce qui signifiait que j’allais devoir lui obéir. En théorie. Je ne pouvais malgré tout, qu’avouer que Maxwell était un agent très doué, au vu de ses missions, il était compétant. Rester à voir son comportement durant la mission. Arrivant face à la porte de Kilian, notre contrôleur. Je toquais et entrai. Argh ! L’autre était déjà là, il se tourna vers moi et me fis un sourire goguenard. Argh seconde fois ! Depuis que j’avais du l’embrasser pour éviter un coup en combat il n’arrêtait pas de se foutre de moi. J’eus quand même le droit à un gentil sourire de Killian.

Je m’assis calmement et lu avec attention le dossier de mission sans m’occuper de Maxwell. Cette femme, Malika Abdi, me faisait un peu penser à ma mère. Les deux pratiquaient une islam modéré, et luttaient, ma mère à sa façon,  pour le droit des femmes. Bon, bien évidement que ma mère n’avait pas le parcoure de cette femme remarquable. J’aimais déjà cette femme sans l’avoir rencontré, c’était si bon de voir des femmes comme ça à notre époque. Pour moi notre mission se résumait à ça: Maxwell et moi étions deux lycées en stage, pendant que John Gorney discutera avec cette femme, l’un de nous veillera sur les enfants de Malika, l’autre ferait des rondes. On arriverait une semaine en avance, dans l’immeuble de la radio. Puis une fois la discutions finit on ramènera Malika dans sa nouvelle maison. Une mission simple, d’une semaine ou deux. Ah ! Et on aura des vêtements blindé. Rien de bien compliqué. Pourtant la question de Maxwell était bien. Où allons nous loger ?

- Pas de question pour ma part. C’est très clair. Mais Il a raison, où allons nous loger ? Déclarais-je en croisant les bras sur mon torse après avoir poser le dossier sur la table.

Il n'y avait pas de gros risques dans cette missions mais je prendrais un ou deux coups d'art martiaux en plus avant de partir. On ne sait jamais ..

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission Transition : Protection Rapprochée   Jeu 17 Mar - 18:40

Killian observait les agents lire leur ordre de mission attendant patiemment une question qu'il se doutait d'avoir ou du moins il l'espérait. Et si jamais ils passaient tous les deux à côté de cet élément ?Maxwell ne fit que survoler l’ordre de mission, mais rien de bizarre puisqu’il était déjà au courant. C'était même lui qui avait choisi sa partenaire, alors il devait déjà maîtriser les objectifs. La question du logement fut soulevée par les deux au grand soulagement très bien caché du colosse. Enfin, Naomi n’avait fait que renchérir les paroles de Maxwell. Mais premier arrivé, premier servis, alors rien de bizarre non plus. Le contrôleur sourit avant de leur répondre.

Et bien, nous n’avons pas de logement. Vous n’avez qu’une heure de route pour aller à Londres. On fera les aller et retours tous les jours. Donc pas de problèmes, n’est-ce pas ?

Killian observa ses deux agents, attendant patiemment si d'autres questions n'émergeaient pas dans leur esprit. Une fois qu'il en fut sûr, il rappela l'heure du départ en annonçant bien que ce sera toujours la même pendant l'intégralité de la mission. Puis il se leva pour leur ouvrir la porte, leur demandant donc de partir et reprendre leurs activités e la journées. Une fois la porte close, le contrôleur soupira et rangea précieusement les ordres de missions dans le dossier correspondant puis il finit par réarranger son bureau avant de quitter les lieux pour rentrer chez lui manger tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission Transition : Protection Rapprochée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Transition : Protection Rapprochée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Protection Rapprochée ] PV
» Protection rapprochée [Pv Azraël]
» Protection rapprochée, mais d'œuvre d'art {Ft Utau Hoshina}
» [Abandonné] Protection rapprochée. [pv Tiana - Katharina]
» protection d'hivernage essais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Le Campus :: Contrôle des Missions :: Premier étage-