Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Stage de Remise en Forme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Stage de Remise en Forme   Mer 23 Mar - 17:28


Vendredi 6 Décembre

En ce vendredi, alors que le ciel menaçait de neiger, Gordon était sur le pied de guerre. Dix sept agents avaient échoué à un exercice à l'occasion d'Halloween. Principalement des gris, mais aussi quelques bleus marines, et même un noir ! Ils avaient en conséquence récoltés d'une interdiction de mission, même mineures, jusqu'à ce que ce stage ait lieu. Eux même devaient donc être plutôt impatients. Gordon les aurait bien fait mariner encore un peu, mais Zara avait insisté sur le fait qu'en ces temps troublés, ils ne pouvaient se permettre d'avoir quasiment 10% de leur effectif en pause forcée. Il y avait déjà bien assez de ceux qui étaient en mission très longue durée, de ceux qui avaient trop de cours à rattraper et autres cas.

C'était peut être pour ça que Gordon avait prévu un week-end véritablement infernal. Même la présence d'une rouge et d'une bleu ciel, souhaitant se préparer pour le prochain PEI -braves petites- n'avait pas adoucit le terrible instructeur en chef.

Il était 7 heures 30 du matin. Maxwell Tijabi, un noir qui l'aidait de plus en plus régulièrement pour l'entrainement des agents ou futurs agents, arrivait d'un pas nonchalant. Il aurait ainsi le temps de revoir une dernière fois avec lui le déroulement de la journée.

Les agents étaient convoqués pour 7h45. Là, ils leur remettrait des sacs à dos pesant vingt kilos sur les épaules. Le sac à dos contenant entre autre leur tente, une gamelle et une fourchette, une couverture et un tapis de sol,  plus d'autres accessoires qui pourraient leur être utile pendant le stage. Ou pas. Les deux petites aspirantes au PEI, elles, n'auraient à porter que dix kilos chacune. D'ailleurs, elles feront tous les différents exercices en paire. Il est important aussi de préciser que lui même et Maxwell ne seraient pas en reste, loin de là. Ils auraient leur propres affaires à transporter. Tout n'avait pas été laissé sur place.

Ils commenceront par une randonnée de huit heures. Ou peut être plus, selon son humeur. Le but premier est de rejoindre le lieu de "camping". Mais à dire vrai, ils allaient faire passer les agents par toute sorte d'endroits incongrus, impossibles, et allaient faire de très nombreux détours.

Une fois qu'ils seront arrivés, les agents auront directement le droit à une séance d’entraînement en combat rapproché. Les deux gamines seront ensemble, les autres paires tirées au hasard, un malchanceux devra affronter Maxwell. Et même Gordon ne pouvait s'empêcher au moins un peu de le plaindre, même si l'expert en combat rapproché ne sera certainement pas à 100%.

Après cette séance d'une bonne heure, les agents devront monter leur tente, préparer leur couchage, et préparer le repas. Il y avait sur place une marmite, du riz, du poulet, des carottes et de l'eau. Ce sera à eux de se démerder avec. Et si c'était dégueulasse, il leur ferait payer d'une bonne punition.

Il les ferait coucher assez tôt, même si le tout ne sera qu'un leurre. Un exercice nocturne les attendra, évidemment. Évacuation du camp, dispersion, camouflage, dans un périmètre clôturé au préalable. Maxwell et lui chopperont les agents un à un. Les moins rapides à sortir du camp en premier, évidemment. Les "captifs" devront, sous sa garde, creuser un trou. Une fois que son assistant aura récupéré le dernier, ils pourront tous ensemble le reboucher puis enfin aller se coucher.

Oui, c'était une bonne journée qu'il leur avait prévu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Mer 23 Mar - 17:34


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

♣ Le premier qui poste décrit la marche de 8 heures
♣ Le deuxième qui poste décrit l'entrainement au combat rapproché. Si c'est un agent, il tombe contre Maxwell. Si c'est une aspirante, et qu'un agent a déjà posté, l'autre agent se retrouvera contre Maxwell. Si c'est une aspirante, et qu'aucun agent n'a posté, elle choisira qui des deux agents affrontera Max
♣ Le troisième qui poste décrit la montée du camps et le repas (cuisine + mangeaille)
♣ Le dernier qui poste décrit l'exercice nocturne
♣ Vous ne pouvez "réussir" l'exercice (mieux que les autres du moins) que si vous postez en moins de deux jours ! Si vous ne postez pas à temps, à moins que l'on soit prévenu, votre agent en subira les conséquences.

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devrez faire 500 mots pour cette réponse, bonne chance à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 19
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 24 Mar - 13:01

Oui je m’étais proposé volontaire pour ce stage de remise en forme. Pourquoi ? Non je n’aime pas souffrir, très peu pour moi. Mais l’avantage non négligeable de se stage c’était qu’il permettait un avant goût du PEI. Et pour moi, le PEi était bientôt. Alors j’avais intérêt à me bouger les fesses pour le réussir du premier coups; Je ne voulait pas attendre trois mois pour en repasser un. C’était tout à fait hors de questions ! Je m’étais donc lever à sept pétante. Je m’étais natté sévèrement les cheveux pour être sûre qu’il ne me tombe pas dans les yeux et j’avais pris quelques affaires de rechanges. J’étais quand même contente d’être avec Kyra sur ce coup. Au moins j’aurais quelqu’un avec qui discuter ce soir. Je ne savais pas s’il y avait d’autre rouge mais …. J’attrapais mon sac contenant des sous vêtement de rechanges et c’était tout. Je me dirigeais d’un bond pas vers le lieux de rendez-vous. J’avais pris au cas où des anti-douleur pour ma cheville. Pas question de boiter. On était nombreux. Une quinzaine d’agents en tout. Et j’étais la seule rouge. Argh ! J’allais passer pour une lèche bottes. Mais tant pis. Je voulais réussir à tout prix. Mon regard tomba sur le grand t shirt noir qui était là. Tiens un fayot. Gordon était là. Il me désigna un sac. Je m’approchais et le hissais sur mes épaules. OUtch ! Il était lourd. Mais sûrement moins que ceux des autres. On récompensé les volontaires. Je souris à Kyra qui était là. Bien. ON était au moins deux amies dans cette galère.

A huit heure pile on se mit en route. Je vous jure que marcher dans la gadoue, dans des pentes, au milieux d’un bois avec des racines qui sont planqués, c’est tout sauf une partie de plaisir. Les sangles du sac me cisaillaient les épaules et le dos du sac me tirais en arrière. C’était ça être un poids plume. Je grimaçais mais continuai en serrant les dents. C’est moi qui avait demandé à être là ! On ne m’avait pas forcé! Alors je ne me plaindrais pas ! Même pas en rêve ! La marche fut très très longue, huit heure je crois. Huit heures à patauger dans de la boue, à glisser sur des cailloux et à se prendre les pieds dans des racines. JE vous jure, huit heures on les sent passer sans aucun soucis. Surtout quand on commence à avoir mal à la cheville où on a une entorse. Enfin bon, j’allais y arriver ! Je ne parlais  pas à Kyra qui était proche de moi, je gardais mon souffle pour marcher. C’était assez dur en soit, alors ne rajoutons pas un point de côté. Ni s’il vous plaît la neige qui commença à tomber au milieux de la journée. Heureusement les flocons étaient léger et peu nombreux. Donc cela ne rajoutait pas de la glissade supplémentaire. Et au moins j’avais moins chaud. La marche était très dure et je crevais de chaud sous ma veste et sous mon pull même si j’avais tous ouvert pour avoir de l’air.

Un soupire de soulagement m’échappa quand Gordon nous fit signe de nous arrêter. Enfin ! Je n’en pouvais plus ! Mais vu sa tête il devait y avoir un truc. Je fronçais les sourcils. Que nous avaient-ils préparer ? Aucune idée, mais je laissais glisser au sol avec bonheur le barda que j’avais sur les épaules avant de m’étirer à m'en faire craquer le dos. Bon, c'était quoi la suite du programme ? En attendant la suite je me massai la cheville qui était très douloureuse. Putain de marche de huit heures sans fin. Et après on allait dire que les jeunes aimaient pas l'exercice. Venez donc faire une marche avec nous ! Vous verrez ! C'est super sympa !

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Dalton
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Lun 28 Mar - 23:54

Les seuls mots qui me venaient en tête en rejoignant la troupe à l'heure du rendez-vous furent: Joie, loisir, jeu, vacances! Évidement, j'étais volontaire pour le stage de remise en forme, pas parce qu'Ambre s'y était inscrit ou parce que c'était un bon entrainement pour le PEI, non, uniquement parce que j'évitais ainsi les devoirs pénibles et le cours monotone du campus! Bien sûr, cela n'allait pas être facile à vivre, je m'attendais à tout de la part des T shirts blancs, surtout pour une remise en forme pour des T shirt gris et bleu marine, mais je n'allais pas me plaindre pour si peu. Excitée comme j'étais, j'avais peu dormi, néanmoins, je fus à l'heure comme tout le monde, fraiche comme une rose, emmitouflée dans des vêtements chauds et une écharpe, il faisait doux d'après la météo-un conseil: ne jamais écouter la météo-, pourtant je grelottais. Mon enthousiasme chuta de plusieurs degrés en voyant que c'était le grand roux qui nous guiderait pendant ce stage, je me fis le plus discrète possible dans le groupe patientait, non sans regarder le T shirt Noir à la peau caramel avec curiosité. C'était la première fois que j'en voyais un d'aussi près!

Le poids du sac et la marche ne furent pas aussi facile à supporter que je le croyais mais comme tout le monde, je gardais la tête haute et la langue dans ma bouche. Après ces 8 heures de purs moments de plaisirs à glisser et trébucher dans la gadoue, je me laissai tomber par terre avec un grand "ouf!". Mais pas un soupir de soulagement, plutot de victoire car contrairement aux autres, marcher autant n'était pas dans mes habitudes, pas dans mes vieilles habitudes en tout cas. Mon pantalon était trempé à cause d'une chute dans une grosse flaque que je n'avais pas vu dans une pente, je ne m'en préoccupais guère, le roux commençait déjà à nous aboyer dessus pour nous mettre en petit groupe de deux. Je comprenais maintenant pourquoi il y avait un T-shirt noir avec nous, pas pour nous materner mais pour que le dernier T shirt sans partenaire ne se retrouve pas sur la touche, je plaignais celui qui se retrouverait en face de l... Ah non en fait, pas le moins du monde! C'était Piotr! Une fois mon sac déposé à coté de celui d'Ambre, nous nous firent face mais j'avais la tête ailleurs pendant l'entrainement au combat au corps à corps. J'avais un bon angle sur le coté pour regarder le combat entre le blond et l'agent légendaire, mais mauvais pour regarder aussi les faits et gestes d'Ambre. J'avais plutot un bon niveau en Aikido, en fait uniquement les bases, et encore, je ne rivalisais pas le moins du monde face à elle qui s'entrainait depuis longtemps pour réussir le PEI. Je me mis donc au défi de ne pas perdre une miette de la raclée qu'allait se prendre Piotr face au géant tout en essayant de rester debout le plus longtemps possible. Le sol n'était pas aussi glissant que celui du chemin que nous avions emprunté mais suffisamment pour en profiter et éviter les prises d'Ambre, lui tournant autour. un bruit dans mon dos attira mon regard mais je n'eus pas le temps de voir ce qui se passait du coté des autres agents, mon adversaire venait de m'envoyer au tapis sans aucune difficulté! Je reprenais mon souffle alors que des éclats de voix retentissaient en fond, visiblement, la séance était finie, à ma grande déception, je n'avais pas pu voir si Piotr s'était fait écraser ou non par le colosse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoël G. Swayze
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 07/10/2014
Localisation : Avec Piotr

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 11 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 2
Unknown

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Mer 30 Mar - 0:00

Ce rêve bleu
Ou
Le voyage en amoureux version CHERUB
Ou bien avec plus de franchise
SOUFFRANCES et BOULES DE PETANQUE


Un week-end en amoureux. Qui refuserait ça ? Certainement pas Zoël. Malheureusement, l’offre de séjour en couple se faisait en groupe. Il y avait certe le doux Piotr aux yeux bleus et aux cheveux si soyeux, mais aussi deux gamines qui en voulait au fameux Piotr pour une raison obscur aux yeux du français (il n’était pas au courant de tous les faits d’armes de son copain quand il s’agissait d’embêter les autres jeunes) un rouquin excité qui se complaisait à tyranniser les autres et le chien de Baskerville j’ai nommé l’immense molosse au t-shirt noir Maxwell Tijabi. Une épopée digne de Bilbo le Hobbit ! Après un trek inoubliable dont le but se résumait à faire souffrir au plus possible les participants (ne vous inquiétez pas, la boue dans les chaussettes, les cailloux dans les chaussures et les orties ronces et sapins contre les jambes et les bras dénudés font partie intégrante du voyage, pas de frais supplémentaire) les participants se reposèrent un peu. Pour détendre l’ambiance, quoi de mieux que de faire connaissance ? Heureusement, McGowan connaissait justement une super méthode pour ça. Former des binômes et les faire se taper dessus. Zoël eut la chance de voir son petit ami prendre des couleurs. Le visage plutôt bleu et peut-être même un peu de sang à certains endroits. Après ça il fallait s’occuper des tentes.

Tout le monde sait que monter des tentes, c’est rapide et rapidement ennuyeux pas vrai ? Pas cette fois-ci. Déjà parce que les tentes n’étaient pas complètent dans chaque sac. Et oui ! Les sardines semblaient avoir été remplacées par des boules de pétanque, allez savoir pourquoi. Ah ! Et les tiges sensées formés l’armature des tentes étaient dispatchées  aléatoirement dans les sacs. Zoël avait l’armature de celle de Kyra et Ambre celle de Zoël par exemple. Que de plaisir ! Surtout qu’il fallait compter sur McGowan pour mettre de l’ambiance. En effet il ne se ménageait pas pour hurler sur les participants ce qu’il pensait d’eux. Piotr alla donc récupérer des morceaux de bois pour faire office de sardines pendant que Zoël et les filles s’occupaient de monter l’armature de chaque tente. Bizarrement, la tente de l’instructeur roux semblait être complète et plus facile à monter que les autres. Les agents finirent ensuite de monter le camp et attendirent sagement que l’instructeur prépare le repas.

Parce que oui, McGowan n’avait parlé que des tentes au début. Il laissa les agents réaliser qu’ils devaient faire eux même le repas. Et oui ! Il n’existe rien de plus mignon que de voir les visages d’adolescents se décomposer à l’idée de faire à manger. Au menu du riz, du poulet, des carottes et de l’eau. Enfin à la base. Parce que la préparation ne se fit pas sans quelques « jeux ». En effet, Piotr commença à chercher une des deux filles volontaire. La petite rouge répliqua méchamment pour défendre sa copine. Zoël s’en mêla alors en criant :
« Déjà que t’as un prénom de cailloux mais alors si tu reparles à Piotr sur ce ton là je te fais bouffer les boules de pétanques d’accord ? Maintenant vas faire la cuisine ! »
Parce que oui, même le français était à bout. Ambre alla donc en direction de la marmite, saisit un poulet et le jeta au visage du français. Heureusement qu’elle était fatiguée, sinon elle aurait bien été capable d’aller chercher son couteau et sa fourchette pour me les lancer pensa Zoël. Celui-ci attrapa alors les carottes prêt à les faire manger à la petite quand McGowan se décida à intervenir. Il attrapa les deux et leur ordonna de faire des pompes jusqu’à ce que le repas soit prêt. Bien entendu, comme Ambre était volontaire, elle pouvait alterner les pompes avec Kyra dès qu’elle était fatiguée. Soucieux du bien de leurs camarades Kyra et Piotr s’allièrent pour terminer le repas rapidement. Pour le rater plus rapidement surtout. McGowan arrêta alors la punition de Zoël et Ambre pour goûter le plat. Il cracha sa première bouchée tant c’était infect mais mangea quand même le ragoût. Critiquant la texture du poulet (il aimait crier que c’était impossible à avaler tant il fallait mâcher) il décida pour égailler le repas de les obliger à faire des pompes tant qu’il mangeait. Ensuite ils eurent le droit de manger puis de se coucher. Zoël rentra dans sa tente au début avant de ressortir cinq minutes plus tard pour s’engouffrer dans la tente de Piotr. Ils allaient être serrés mais ce n’était pas ce qui allait les déranger, loin de là. Et puis le français n’arrivait à se reposer qu’avec Piotr.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 31 Mar - 17:45

Le stage de remise en forme allait démarrer. Et ils étaient sacrément nombreux. Il y avait même ces sales gamines très amusantes. Bizarrement, Piotr sentit qu’il allait peut être s’amuser. Surtout qu’il aurait toujours Zoël à ses côtés. Durant la marche, il ne l’avait pas quitté des yeux, pas un seul instant. Cette marche bien que longue n’avait pas dérangé le cosaque, surtout s’il a le droit à la vue de son petit ami. Par contre l’exercice de combat fut une autre histoire. Pourquoi est-ce qu’il s’était retrouvé contre Maxwell ? Ce type est un titan. Il y avait pourtant un autre noir qui aurait fait un adversaire convenable. Alors le blond pestait en murmurant de façon à ce que seul Zoël l’entende pendant qu’ils installaient le camp pour la nuit. Et c’était quoi cette idée de mélanger le matériel ? Au final tout le monde dû aider tout le monde, une plaie selon le russe. De plus, il n’aimait pas l’idée que le noir y était doucement avec lui. Il aurait préféré se faire tabasser au point de se retrouver incapable de se battre plutôt qu’avoir ce goût amer d’une défaite écrasante alors qu’ils ne se sont même pas battus. La préparation du repas fut parsemée de quelques « jeu » et tout le monde en profitant vaguement. Piotr cherchait des crosses à tout le monde bien sûr ~ Bizarrement Zoël ne semblait pas apprécier la rouge. Etait-il comme ça avec tous les rouges ? Déjà qu’il s’entend pas avec l’autre arrogant. Et pourquoi il devait faire la bouffe avec Kyra ? Bon, Piotr ne se gênait pas pour embarquer les autres. Comme ça la gamine pouvait soutenir Ambre. Et pour Zoël, il ne pouvait que faire en sorte que le repas soit le plus rapidement fait. Alors au final ils mélangèrent viande et légumes en vrac. Vous imaginez le résultat infect qu’il en est sorti. La viande fut imbibée de sauce et beaucoup trop cuite. Seul le riz fut un peu près potable. Mais aucun gamin n’allait s’en plaindre. Tout le monde sait ou presque à quel point on ne doit pas gâcher le peu de nourriture que l’on peut avoir. Ils allèrent se coucher.

Zoël le rejoignit bien sûr. Ils passaient leurs nuits ensemble. Chacun trouvait la paix au contact de l’autre. Ils s’assoupirent rapidement. Ce n’était pas le moment de gâcher du sommeil. Un coucher aussi tôt, sans exercice sadique, puait le coup fourré. Et il avait raison, au premier tintement de la cloche annonçant l’évacuation du camp, Piotr s’accroupit dans la tête exiguë et tira Zoël à l’extérieur. Ils sortirent par derrière pour s’enfoncer immédiatement dans les fourrées puis dans la forêt. Ils arrivèrent à l’extrémité du périmètre. Hors de question de faire demi-tour. Il désigna les arbres. Le gymnaste comprit et escalada très rapidement. Piotr entendit un bruit, il n’avait pas le temps monter. Alors il s’affala sur le sol et rampa doucement sans bruit vers un arbuste qui pourrait le cacher. Il ne broncha pas quand il sentit des ronces s’accrocher et le griffer. Mais ça le gênait, à cause du bruit que ça pouvait faire. Il ne bougea pas d’un pouce jusqu’à voir deux pieds s’arrêter devant lui. Son regard monta pour tomber sur une Ambre qui semblait perdu. Piotr attrapa sa jambe et la tira vers lui de toutes ses forces. Il posa rapidement sa main sur la bouche de la gamine. Et ils purent admirer Maxwell passé devant eux. Puis le blond repartit sans un mot vers son petit ami. Qui avait été trouvé par Maxwell qui cherchait maintenant l’inséparable blond. Piotr se planqua. Que pouvait-il faire ? En mission, ils suivraient discrètement en transmettant les infos au contrôleur. Mais là… Se battre était stupide. D’une certaine manière le russe était au-devant de Maxwell et au vu du chemin, il se dirigeait vers lui. Piotr escalada difficilement l’arbre où il attendit comme un chat pour sauter sur Maxwell et l’assommer. Il n’avait pas encore ramené Zoël, sûrement parce que ces deux-là sont inséparables ou presque. Piotr sauta, mais tous qu’il réussit à faire fut se faire frapper en plein visage. Au final, il suivit l’arabe en se bouchant le nez qui saignait. Ils arrivèrent au camp, beaucoup d’agent étaient déjà présent, en fait il ne manquait plus qu’Ambre ou presque. Piotr jura, il aurait dû la laisser se faire avoir. Comme ça ils auraient été les derniers. Elle fut ramenée relativement rapidement après. Mais Piotr en avait déjà marre de creuser cette tombe à la noix.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Sam 2 Avr - 10:51


Samedi 7 Décembre

Pour la deuxième fois cette nuit, les agents allèrent se coucher. Ce n'était cependant pas encore le cas de Gordon et Connard, qui se posèrent autour de feu de camp mourant le temps de préparer à voix très basse la journée du lendemain.

Ils se lèveraient tôt -et eux encore plus tôt- avant même le soleil. Six heures du matin. Un petit déjeuner sommaire, un bout de pain et un jus de fruit. Puis ils partiront sur une matinée, cinq heures, à tourner en rond sur un parcours d'obstacle dans les arbres. La seule sécurité était un filet que Connard et lui même étendront à un mètre du sol. En parlant de Connard... Le noir serait en haut, avec les agents. Et les mômes allaient devoir suivre son rythme. Même s'il n'allait pas se donner à fond non plus. Les agents allaient devoir assez vite pour avoir le droit de manger ce midi. Tous, sans exception. A la place du repas, ce serait une heure de combat rapproché.  

L'après midi, ce serait une course d'orientation. Un parcours de quarante kilomètres. A faire en quatre heure. Ils devraient donc avoir une vitesse moyenne d'un peu plus de dix kilomètres à l'heure. Une vitesse de course importante. Tout cela en suivant des instructions et une boussole. Récupérant à chaque point un numéro. Il faudrait avoir tous les numéros, dans le bon sens, pour que l'exercice soit validé. Les lambins comme ceux qui n'avaient pas tous les numéros, ou dans le mauvais sens, seraient privés de dîner. Ils auront plutôt le droit de creuser leur tombe pendant une heure trente, soit le temps alloué à la préparation du repas et à la mangeaille.

Avant de se coucher, les agents subiront une longue séance de musculation. Deux heures à faire des abdos, des pompes, et autres exercices. Ce serait Connard qui mènerait l'exercice. Pour lui, c'était juste une séance ordinaire, le noir faisant ce genre de séances tous les matins et tous les soirs.

C'est donc dès vingt heures que les agents iront se coucher. Mais à 21 heures, Connard enlèverait deux gamins. À 21h30, Gordon réveillerait les autres par des sauts d'eau glacés dans la tronche, avant de leur annoncer qu'il fallait retrouver les deux agents perdus. Ceux ci seraient avec Connard, cachés en hauteur. Bien endormis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Sam 2 Avr - 10:54


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

♣ Le premier qui poste décrit le parcours d'obstacle et l'éventuel repas (ou la séance combat s'il poste en plus de deux jours)
♣ Le deuxième qui poste décrit la course d'orientation, puis le dîner et sa préparation (ou le creusage de tombes s'il poste en plus de deux jours)
♣ Le troisième qui poste décrit la séance de musculation de deux heures
♣ Le dernier qui poste décrit l'exercice nocturne. Les deux agents capturés qui auront donc le plus de sommeil sont les deux premiers à poster.
♣ Vous ne pouvez "réussir" l'exercice (mieux que les autres du moins) que si vous postez en moins de deux jours ! Si vous ne postez pas à temps, à moins que l'on soit prévenu, votre agent en subira les conséquences.

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devrez faire 500 mots pour cette réponse, bonne chance à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 19
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Sam 2 Avr - 14:38

Autant dire qu'après la marche à pieds je n'avais pas finis de déguster ! J'avais vus au milieux des autres agents Piotr avec son copain. Et après un exercice de combat contre Kyra on avait eut le droit de préparer le repas. Zoël, le copain de Piotr, m'avait ordonné de préparé le repas après une petite altercation contre le blond. Autant dire que je l'avais très mal prit ! Et grâce à cet idiot j'avais eu le droit de faire des pompes. J'avais refusé de laissé Kyra les faire à mal place, c'était ma faute, donc je les faisais ! Ensuite, on avait été réveillé en pleine nuit pour un exercice de nuit. Je m'étais enfoncé dans les bois au hasard complétement perdu. Piotr m'avait, je dois l'avouer, sauver les fesses en me jetant par terre ce qui m'avais fais échapper à Maxwell.

Par contre, j'avais été ramené en dernière ou presque sur l'exercice de nuit car je m'étais débrouillé pour échappé aussi longtemps que possible à Maxwell. Mais, c'était Gordon qui m'avait eut.. Contre cette courte victoire je m'étais une nouvelle fois tordu la cheville, qui ce matin, au réveil, avant même que l'aube ne se lève, ma cheville était de nouveau enflée et je l'avais bandé rapidement avant de mettre l'attelle. J'étais sortis en boitant de ma tente et m'étais étirée, les muscles douloureux de la course de la veille . Gordon me lança un quignon de pain, frais encore heureux, et une brique de jus de fruit. J'avalais le tout sans parler économisant les faibles réserves d'énergie que j'avais. Je saluais Kyra d'un hochement de tête quand on la tira hors de son lit. Le soleil commençait  à se lever entre les arbres, je plissais les yeux. Qu'allons nous subir aujourd'hui ? Pourquoi avais-je accepté de me plonger dans ce bourbier ? Pourquoi ? Bon, d'accord je le savais, pour réussir le PEI, mais bon ... Jamais je n'allais y arriver à ce maudit PEI. Enfin. Une fois le petit déjeuner finit le grand t-shirt noir nous traina dans les arbres. Grimper ? Avec ma cheville ?

J'avalais ma salive et me hissais avec difficulté, j'avais très mal mais je serrais les dents et continuais de grimper aussi vite que je pouvais. Maxwell, je crois que c'était son nom, allait très vite, et je sentais gros comme une maison que si on se bougeait pas on allait avoir le droit a un sautage de repas de midi. Oui j'invente des mots et alors ? Je me penchais, on avait un filet de sécurité mais il semblait loin. J'avalais une nouvelle fois ma salive et boitais aussi vite que je pouvais pour me maintenir au rythme du groupe. J'avais l'impression qu'on m'enfonçai un clou dans la plante du pied à chaque pas mais je restais calme, du moins en apparence. Je m'insultais, du moins j'insultais ma maladresse, à chaque pas. J'allais pouvoir retourner voir le médecin du camp. Enfin. Au bout de cinq à tourner dans les arbres, à escalader, faire de la tyrolienne, à se jeter dans des filets, à faire tarzan au bout d'une corde dans les arbres et compagnie on eut enfin finit le parcours. Et dans les temps ! Si, si ! Je vous jure ! Je manquais de glisser plusieurs fois mais je ne sais pas qui m'avais rattraper plusieurs fois à bout de bras. Une fois se fut Kyra qui me rattrapa et elle eut le droit à un sourire de ma part. J'avais l'impression que ma jambe droite pesait des kilo, à la fin je grimaçais à certains exercices mais les fis quand même sans me plaindre. Je voulais devenir meilleure que mes parents, donc je n'avais pas le droit de me plaindre, même pas en rêve. Je me laissais malgré tout tombé au sol une fois de retour sur Terre. J'étais couverte d’égratignures dû aux petites branches des arbres que bien sûr nos accompagnateurs n'avaient pas gentiment enlevés. C'était cinq heures en enfers pour moi là.

A midi, on eut le droit à un bon repas. Si, si , presque un vrai. On eut le droit à un repas boites de conserves. Soupe de tomates pour tout le monde ! Tiédasse. C'était à peine chaude, mais très épais et au moins ça remplissait l'estomac. J'étais sûre que ce qu'il y avait dans les sacs était une partie de ces boites de conserve. Si j'avais pus j'aurais léché l'intérieur de la boite de conserve. Je fixais les autres, je crois que j'étais celle en moins bon état, du moins en apparence. Après si c'était vrai j'en avais aucune idée. Que nous avait réservé des sadiques de premières classes pour l'après-midi ? Aucune idée mais je n'avais pas hâte d'y être. Ma cheville pulsait douloureusement. Je refusais de me plaindre toujours. Par pitié ! Pas une marche ! Pas une course ! Sinon je ne donnais pas chère de ma peau. Je fixais Gordon pour la suite, honnêtement j'avais presque la trouille

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Dalton
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Dim 3 Avr - 1:26

Autant dire que la nuit fut mouvementée, presque un remake d'un film de guerre au Vietnam, sauf que ce fut une cloche qui nous réveilla et que c'était deux adultes qui nous poursuivaient. Les semer fut impossible à cause des clotures, surement pour ne pas nous perdre. J'avais eu donc l'idée de faire le tour au pas de course pour semer l'une des silhouettes que je ne reconnaissais pas dans le noir jusqu'à ce que je manque de me prendre un arbre que je n'avais pas vu, essayant de voir plutot où se trouvait mon poursuiveur derrière moi. J'eus l'idée de grimper dans l'arbre au lieu de le contourner, ce qui m'aurait fait perdre du temps inutilement, mais le noir me ceintura au ventre avant de me ramener au campement tel un sac à patates pour gentiment me poser par terre et me laisser reboucher le trou creusé par mes camarades... Tout le monde sait que c'est de l'ironie, il m'avait plutot laché comme un gros sac pénible à porter et pousser vers les autres avec une pelle dans les mains. La tâche faite, nous retournâmes dormir, ce que je ne fis pas une fois allongée. J'en étais tout bonnement incapable, je m'attendais à ce qu'ils nous refassent le même coup qu'un moment plus tot. J'avais même mis mes chaussures cette fois ci, marcher pieds nus de nuit n'est vraiment pas une bonne idée...

J'avais fini par m'endormir finalement mais à quelle heure? Bonne question. Mais je ne m'étais pas réveillée toute seule ou grâce à mon réveil, sauf si on peut considérer un grand rouquin braillard aux yeux qui semblent vous foudroyer à tout instant comme un réveil. Je n'avais pas perdu de temps au lit, hors de question de me prendre des pompes à faire ou que sais je encore. Je saluais Ambre de la main quand celle ci hocha la tête en ma direction alors que le roux me lançait une miche de pain qui vola juste sous mon nez pour atterrir bêtement par terre, la brique de jus de fruits échappa au gaspillage juste à temps. Gaspillage? Pardon, en fait non, le bout de pain terreux, je l'avais mangé sans protester, je sentais que la suite de la journée allait demander des efforts alors hors de question de suivre la troupe l'estomac vide!

En fait, je crois que tout le monde s'attendait à en baver pour la suite, Ambre surtout, pas étonnant avec son attelle, j'avais même l'impression que sa cheville était plus enflée que la veille. Mais mes craintes devinrent de l'excitation. Un parcours dans les arbres! C'était ça l'activité du matin! Excitation vite réduite en remarquant que la seule protection que nous avions était un filet attaché tout en bas une fois montée en hauteur, il valait mieux ne pas chuter donc... Au bout d'un moment, j'avais remarqué qu'Ambre avait des difficultés, ce qui ne lui ressemblait pas, le T-shirt noir continuait sa course et les autres le suivaient d'un bon pas, quand à moi, à force de regarder derrière moi comment progressait Ambre, je nous ralentissais petit à petit, je pris donc l'initiative de changer ma place avec elle, d'un pour la rattraper si elle tombait, ce qui arriva plusieurs fois, de deux, lui laisser assez d'espace pour rattraper les autres. Je croisais les doigts pour échapper à je ne sais quelle sanction à cause de notre retard. Heureusement, nous arrivions dans les temps avec tout le monde, sans doute car je mettais la pression sur Ambre en étant derrière elle. Le repas qui nous attendait à la fin était comme une récompense après ces... je ne sais pas combien d'heures passées à faire Tarzan là haut. De la soupe à la tomate en plus!

Mais ce répit fut de courte durée. Le roux nous annonça avec un ton cassant que nous avions 4 heures pour trouver des balises dispersées un peu partout sur le périmètre avec une boussole et une fiche bourrée d'informations sur leurs positions exactes. En duo bien sûr, mais la santé d'Ambre n'allait pas avantager notre situation contre le temps et les autres équipes... On ne perdit pas de temps à courir en tout sens, suivant la direction donnée par les fiches et l'aiguille de nos boussoles. N'ayant pas de montre, je courais aussi vite que je pouvais, soufflant et haletant, peinant à garder le rythme que je m'imposais. Ne voulant pas qu'Ambre force trop, j'accélérais volontairement pour récupérer les numéros avant elle avant de faire demi tour pour les lui donner, dans le bon ordre bien sûr, n'ayant pas de montre pour savoir si j'étais dans les temps ou non, je redoublais d'efforts en essayant de ne pas penser à mes pointes de cotés, ça, c'était les friandises que je mangeais entre les repas...

En fin de compte, on n'était pas les dernières, le temps n'était pas dépassé et on avait les numéros dans le bon ordre, ça j'en étais sûre. Mais à peine arrivée, je me laissais tomber à terre pour vomir tripes et soupe, le paysage tanguant autour de moi. Trop d'effort tue l'effort par repas sur le tapis. Oui, c'est dégueulasse. Au moins on avait réussi! C'était tout ce qui comptait pour l'instant. Si on avait échoué, on aurait dû faire je ne sais quoi de fatiguant, mon estomac n'aurait pas supporté et Ambre non plus... Bien évidement, le T-shirt blanc ne perdit pas un instant pour se moquer de moi, une vraie loque à ses pieds. Ne préférant pas recevoir d'autres remarques, je rejoignis les autres sans dire un mot pour préparer le repas. Cette fois ci on avait du bœuf et des pâtes, difficile à rater donc. Sauf si un certains blond s'amuse à lancer des piques discrètes alors que vous n'avez pas envie DU TOUT de rire avec lui! Heureusement que les pâtes n'étaient pas encore dans la bassine, sinon nous n'aurions eu que de la viande au diner, par contre le sol devint vite glissant et fort chaud sous nos pieds et nos dos pour Piotr et moi qui roulions joyeusement par terre avec une cuillère en bois entre les deux, cherchant moi à le taper avec, et lui à me désarmer, ce qu'il fit rapidement avant que le noir ne nous sépare. En guise de sanction, nous eûmes droit à des pompes pendant tout le temps de cuisson des pâtes. Vous savez combien de temps prend de l'eau froide à bouillir plus des pâtes? Beaucoup trop à mon gout à présent. Et pour rajouter à l'injustice, je me vis octroyer vingt pompes supplémentaires pour le bœuf sur-cuit que le rouquin nommé Gordon ne manquait pas de critiquer. Et les autres ne pouvaient pas me soutenir comme on l'avait fait la nuit dernière car ils se dépêchaient de finir la cuisine puis mangeaient pendant mes dernières pompes. C'est donc avec les bras lourds comme des encyclopédies et le ventre douloureux que je mangeai ma part froide et affreusement sec, il fallait la mâcher pendant une bonne dizaine de minutes pour pouvoir l'avaler correctement. Craignant d'être à la traine, j'avalais des petites bouchées sans les mâchouiller avant, l'eau aidant la descente dans le gosier avec les pâtes très bien cuites.

Une fois le repas fini, enfin si on pouvait qualifier de longues minutes à déglutir et lancer des regards noirs au T shirt gris blond de repas, mes yeux se posèrent sur ma tente avec délice, ma couchette m'appelant presque telle une sirène. Mais en regardant Gordon et le noir, il était évident qu'ils n'avaient pas fini de nous user. Si c'est un nouveau parcours du combattant dans les arbres, pas de soucis, mais pas autre chose s'il vous plait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoël G. Swayze
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 07/10/2014
Localisation : Avec Piotr

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 11 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 2
Unknown

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Mar 5 Avr - 20:46

Et voilà ! Deuxième journée du voyage en amoureux. La nuit avait été folle de rebondissement. En effet Piotr s’était jeté sur Zoël. Littéralement. Enfin sur Maxwell pour être exact, mais c’était pour libérer Zoël donc bon… Un geste héroïque effectué par un fou. Ou un geste fou effectué par un héros, chacun son opinion. Ils partirent creuser un petit nid d’amour en attendant que Ambre (la teigne que Piotr avait sauvée au début de l’exercice) se fasse enfin attraper. Parce que oui, les exercices n’étaient pas faits pour être réalisable. Les jeunes devaient forcément se faire attraper.

Le matin on jeta à chaque enfant deux briques au visage. Une brique de jus de fruit, et une autre de pain. L’emballage plastique du jus de fruit avait meilleur goût que la mie asséchée du pain. Et oui ! En plus d’un stage spécial bonne humeur on découvre des nouvelles saveurs ! Enfin quand je dis à chaque enfant, pas à Zoël bien sûr. Il s’était fait avoir trop rapidement la veille.

Pour s’alléger un peu (parce qu’on prend du poids avec un crouton de pain, il faut le savoir, encore plus quand on les a seulement dévorés des yeux) cinq petites heures à gambader dans des arbres avec un modeste filet posé à même le sol (pas vraiment mais presque) présent surtout pour le moral et pas vraiment par sécurité. Pour une fois Zoël était content, la hauteur, il aimait bien. Les acrobaties aussi. Il se sentait bien là-haut à se dépêcher pour suivre le t-shirt noir. Il faisait partie des meilleurs avec le noir qui avait échoué à l’exercice d’halloween. En même temps ils faisaient partis des mieux gradés. Et c’est quand on fait trop de zèle qu’on fait n’importe quoi. Comme il était placé devant Piotr, il décida de tenter des mouvements plus risqués afin d’attirer l’attention du blond. Il s’en sortait très bien jusqu’au moment où il dérapa et manqua une branche. Il se rattrapa tant bien que mal mais c’était fini. Avec la vitesse qu’il avait, il ne pouvait plus qu’essayer de rattraper sa chute du mieux qu’il pouvait, il allait forcément toucher le sol. Le français écopa alors d’une heure en combat rapproché, un délice ! Collé au corps d’un autre jeune plutôt barraqué, Zoël ne pouvait pas se plaindre ! Alors oui, il recevait coups de pieds, coups de poings et subissait des prises à vous briser les membres, mais c’est un petit prix à payer pas vrai ?

Ils enchaînèrent ensuite par une course d’orientation gigantesque pour être bien sûr que chaque participant connaisse la forêt sur le bout des doigts. Si Zoël ne savait pas quoi faire plus tard, après ce jour il pourrait aisément devenir guide touristique. Sauf que courir le français sait faire, se repérer avec une boussole : beaucoup moins. Alors il ne revint pas avec la page complète et creusa au lieu de préparer le repas. Il enchaîna ensuite sur la séance de musculation.

Des abdos, des pompes (avec un agent plus léger sur le dos quand on semblait trop en forme) des flexions… Les exercices étaient basiques, les cadences en revanche l’étaient moins. C’était Maxwell qui battait la mesure. Des entraînements simples pour lui, à un rythme de croisière. Pour les jeunes en revanche, c’était comme essayer de nager la distance séparant le haut de l’Everest au sol en une nuit. Zoël commença à craquer vers la fin, à moins que le noir ai attendu que l’un des agents craquent avant d’arrêter, allez savoir avec lui…

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 7 Avr - 17:24

Piotr s’était réveiller de bonne humeur, oui vous avez bien lu : de bonne humeur. C’est probablement étonnant mais il était bien là à courir les chemins. Il dévora le morceau de pain infâme avant de vider la brique de jus de fruit. Puis il suivi le groupe dans les arbres. Il n’appréciait pas trop cela, mais il pouvait voir à quel point son petit ami était à l’aise. Enfin, quand il ne fait pas le con. Il tomba, à priori il ne lui restait plus qu’à remonter et rattraper son retard. Sauf s’il s’était blessé. Cette dernière remarque fit que le russe fonça littéralement dans un arbre. Ce qui lui remit les idées en place. Il reprit la route, il était bien sûr vers le fond. L’agilité et Piotr ça faisait deux alors… Mais il n’était pas seul à être à la traine, les deux volontaire l’était aussi. Enfin, Kyra ne l’aurait pas été si elle avait continué. Mais bon, ça força vaguement Piotr à rattraper Ambre, mais il ne le fit qu’une fois. Tu viens pas à un truc sportif si t’es blessé, sérieusement. Elle voulait bousiller toutes ses chances pour le PEI ? Bref, l’exercice s’acheva enfin après cinq heures horribles. Le repas fut infect mais on devait bien s’en contenter.

L’après-midi fut une course d’orientation où Piotr prit énormément de plaisir. Il arriva par les premiers avec les trucs dans l’ordre. Faut dire qu’il n’avait franchement prêté aucune attention aux autres durant ses heures de marches. Une fois le cap de la douleur passé, il pouvait marcher vite sans souffrir. À la fin, il s’étira longuement dans un coin éloigné où il était seul. Il pouvait observer les arrivées. Il fonça vers Zoël dès son arrivée et il sortit son plus beau sourire. La préparation du repas fut encore une fois particulièrement chiante ou amusante selon les points de vus. Parce que Piotr s’éclatait à faire chier Kyra, même s’il ne le montrait pas. Ils eurent le droit à quelques pompes. Mais ce n’était rien en comparaison avec la séance de muscu de Maxwell. Le cosaque eut du mal à suivre. Vraiment beaucoup de mal. Nous dirons qu’il ne s’est pas écroulé devant les gens juste par fierté. Par contre il s’écroula et plongea dans un sommeil sans rêves une fois dans la tente.

Une heure et demie plus tard, un réveil digne du PEI éclata. Gordon donna les consignes. Tout le monde regarda autour d’eux pour chercher les deux absents. C’était les volontaires, tranquille. Bref, autant dire que Piotr avait la flemme d’aller les sauver. Une fois dans la forêt, bien sûr accompagné de Zoël, il lui dit :

« Promenons-nous , plutôt que de les chercher. Avec de la malchance, nous les trouverons. »

Et Piotr fit son plus beau sourire avant de prendre la main du français. Ils avancèrent sans se presser dans la forêt. Ils réfléchissaient parfois à « et si on les cherchait, qu’est-ce qu’on ferait ? ». Mais, Piotr achevait toujours par « J’ai pas envie… » suivi d’un soupire. Enfin, il réfléchissait sérieusement. Durant la course d’orientation, il avait pu repérer rapidement quelques lieux pouvant être propice à une planque. Mais pas vraiment à une prise d’otage. Enfin, un ou deux promontoires traînaient, alors pourquoi pas là ? Sauf que sans carte ni boussole et en forêt, c’est difficile de les retrouver. Ils croisèrent d’autres agents, pressés de retrouver les deux idiotes. Mais bon, courir ne sert pas forcément à grand-chose, surtout si c’est de manière aléatoire. Le hasard les fit arriver à proximité d’un promontoire où nombre d’agent étaient déjà là. Piotr soupira, Maxwell était là accompagné des volontaires. Faire demi-tour maintenant sera vraiment chiant alors il avança seul vers Maxwell. Tous les autres se tassèrent dans leurs planques et observaient le russe qui se planta devant le noir. Il avisa les deux gamines endormis.

Sérieusement, pendant qu’on doit se taper une promenade forcée, vous vous roupillez tranquille. Enfin, j’imagine que tu les as aidées. Bon, fallait juste les retrouver, non ? Donc l’exercice est fini et on peut retourner dormir. C’est pas comme si on pouvait te battre. Même s’il y a un petit paquet de gens qu’on pas osé venir demander. Alors ?

Alors tout le monde rentra. Piotr dû porter Kyra et le noir accepta de porter Ambre. Pour rentrer ils suivirent Maxwell. Tout le monde regagna sa tente sauf le russe qui paya son arrogance par des pompes. Et ce pendant longtemps. Au final, il allait perdre quelques temps de sommeil encore en plus. Quand Connard lui lâcha la grappe, le blond alla s’endormir sur Zoël.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Ven 8 Avr - 12:32


Dimanche 8 Décembre

Gordon laissa Maxwell et le russe insolent régler leur compte pendant que les autres dormaient, lui même étudiant tranquillement la carte de la zone. Demain, c'était un exercice de simulation pendant toute la matinée.

Il devait déjà faire des équipes équilibrés. Il choisit comme chef de la première équipe le seul noir du stage -Maxwell ne comptant pas, lui, était son second pour ces trois jours- et lui fout directement sur le dos les deux p'tites volontaires.

Il devait ensuite séparer les trois bleus marines. Le moins expérimenté parmi eux était celui qui avait fait le malin ce matin dans les arbres. Et qui avait pas tenu la séance de Maxwell.Rien que pour lui apprendre, il l'aurait bien foutu chef d'équipe, mais il choisit quand même pour diriger le second groupe le bleu marine le plus expérimenté de ces larves. Enfin, Zoël resterait le second. C'était sans doute la première fois qu'il devrait assumer un rôle à responsabilité dans un exercice de Cherub.

Petit à petit, il répartit les agents dans les deux groupes, de manière à former deux équipes équilibrées. Certes, une équipe, celle dirigée par Jonathan Utah le noir, comportait 10 membres, contre 9 pour l'autre. Mais il avait les deux volontaires.

Les agents allaient devoir se lever à 6 heures pétantes. Même petit déjeuner que la veille, puis petite balade pour emmener chaque groupe à leur point de départ. L'exercice était très simple. Chaque équipe aura un plan de la zone, deux armes à feu (des fusils de paintball), et le même objectif : retrouver un objet dans la dite zone. Pour être plus exact, une mallette soi disant pleine de documents. Puis la ramener à leur responsable, soit lui, soit Maxwell. Toute personne touchée par un tir devra rejoindre la base, et se soumettre à une punition exemplaire de la part du dit responsable. L'équipe perdante n'aurait pas de repas à midi.

Et il nota aussi de réveiller la petite Ambre plus tôt : il avait sa cheville à voir. Heureusement qu'ils étaient équipés pour ça. Bombe à froid, chevillère et arnica.



Dernière édition par Gordon McGowan le Ven 8 Avr - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Ven 8 Avr - 12:40


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

♣ La première partie de l'exercice : vous ne trouvez pas la mallette !
♣ Zoël et Piotr, vous êtes dans l'équipe 2, vous partez avec Maxwell
♣ Ambre et Kira, vous êtes dans 1, vous partez avec Gordon
♣ Le premier de l'équipe qui poste décrira le briefing au sein de l'équipe pour établir la stratégie.
♣ Le second de l'équipe qui poste décrira la première heure, suivant la stratégie établie. Il y aura une première confrontation entre les équipes. Les agents sont autorisés à se battre en eux, mais pas à se blesser. N'oubliez pas qu'un tir de paintball vous place hors exercice. Personne n'est autorisé à rester à la base hormis les éliminés.
♣ Si vous mettez plus de 5 jours à répondre (sauf Ambre : Pour elle, étant absente jusqu'au 19 avril, le décompte de la semaine commencera à ce moment là), vous vous prenez un tir de paintball durant cette première heure.

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devrez faire 500 mots pour cette réponse, bonne chance à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 19
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Ven 8 Avr - 17:52

Ce fut une longue journée remplie de douleur : entre une course orientation où se fut grâce à Kyra que je réussis à la terminer dans les temps et comme il faut. Ensuite, un repas infect qui se déroula entre les disputes incessantes de Kyra et Piotr, qui eurent des pompes à faire. Je donnais malgré tout une partie de mon repas à Kyra pour la remercier pour la course d'orientation et pour finir une séance de sport si intense que je crus que j'allais rendre mon repas. Autant dire que ma cheville n'eut aucun instant de répit. Je titubais jusqu'à ma tente et m'écroulais dans mon duvet. Je crois qu'il eut du mouvement dans la nuit, mais j'étais tellement fatiguée que je restais endormie.

Par contre, le roux qui me secoua sans douceur à cinq heures trente du matin me réveilla bien lui ! Je titubais hors de ma tente et ôtais ma ranger et ma chaussette à sa demande. Argh ! Ma cheville était toute bleue et de nouveau très enflée. Nota benne courir sans attelle de nuit lorsqu'on a une entorse : à ne surtout pas faire ! Pendant qu'il me soignait la cheville à coup de bombe de froid et d'arnica, je me tressais soigneusement les cheveux. Je grognais de douleur quand il appliqua la pommade sur la bosse. Gordon m'interdit de remettre ma chaussette tant que la pommade n'était pas sèche. J'avalais donc le même déjeuner que la veille avant de remettre chaussette, chevillère, attelle et ranger. Si avec ça ma cheville repartait en vrille ...

En écoutant le programme du jour, je me sentis pâlir, hein ? Exercice de simulation par équipe ? Pitié ! Encore de la marche ! J'étais trop fière pour abandonner, mais j'allais être un poids pour mon équipe. Par chance, j'étais avec Kyra dans l'équipe d'un noir, dont je n'avais absolument pas retenu le nom, et j'avais moins mal à ma cheville. Gordon nous guida jusqu'à notre zone et repartit. Le noir, Jonathan Utah, me jaugea du regard et son regard se posa sur ma cheville droite. Hey ! Ne m'exclus pas de l'équipe juste sur cette base ! Il me fixa encore quelques secondes puis me tendit un fusil en me demandant si je savais m'en servir. Je me contentais d'un hochement de tête. Il me le fourra dans les mains. J'étais la fille de marchand de mort ! Je savais me servir d'armes à feu ! Il avait de la chance que je savais faire ça. Il étala la carte de la zone et réfléchit rapidement à une stratégie. On était dix, moins moi neuf. Il fit donc trois équipes de trois. Il voulait qu'on puisse réagir rapidement et se déplacer tout aussi rapidement. Les équipes avaient toute la même composition : un sprinter, un gymnaste et un expert de combat rapproché. Il donna le fusil à un gris du nom de Paul qu'il connaissait bien puis il m'indiqua ma position. Près d'un fossé au milieu d'un bosquet d'arbres. Je ne savais pas si beaucoup de monde passait par là, mais si on voulait prendre à revers, c'était parfait. Il donna la direction au groupe et déclara que son équipe allait me conduire à ma zone. Hey ! Ce n'est pas parce que je suis une môme que je sais rien faire !

Jonathan voulait en faîte simplement me porter sur son dos puis dans les branches de l'arbre pour que je ne me fatigue pas. OK. Je n'avais rien dit, il était très gentil ! Je grimpais toute seule jusqu'à me nicher dans les branches de l'arbre. J'étais bien caché et j'avais une excellente vue sur la zone. Une fois rassuré de ma position, le groupe du noir fila. De ma position en hauteur, je voyais parfaitement la zone et je pouvais me reposer sans appuyer sur ma cheville. Posant le doigt sur la détente de mon arme, j'ouvris quand yeux et oreilles pour ne pas louper un seul ennemi. J'étais prête à tirer. Si le noir m'avait mis ici, c'était parce qu'il avait une idée derrière la tête pour son plan. Alors j'avais intérêt à assurer niveau tir. Heureusement qu'Axel m'avait enseigné comment viser avec n'importe quelle arme. Et je savais parfaitement me servir de ce type d'arme, j'avais déjà joué au paintball avec d'autres enfants, et je m'en étais bien sortie. Un craquement sur ma droite me fit très lentement tourner la tête et mon arme suivit sans aucun bruit. Je respirais calmement prête à tirer sur la personne si elle n'était pas de mon équipe.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Dalton
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Lun 11 Avr - 2:32

En fin de compte, ce fut deux heures de musculation intensive et... Ah non, deux heures d'échauffement à en croire l'attitude calme du grand noir qui rythmait la cadence. Est ce que tout les agents étaient comme lui après le PEI? Non si on regardait bien les T shirt gris et bleu foncés galérer, enfin je peinais moi aussi, et avec la journée qu'on avait eu, ce n'était pas étonnant, mais je ne me plaignais pas. Hors de question d'avoir à nouveau Gordon sur le dos, et surtout sur le dos. Heureusement, nos deux guides de santé furent gentils, ils nous laissèrent partir nous coucher, ce que je fis en ayant, pour une fois, une pensée pour eux, enfin j'aurais pu le faire si je ne m'étais pas assoupie à peine couchée. Une nuit sans agitation en fin de compte, mais une fois levée et à en croire les petits yeux de certains, il s'était passé des choses. Je préférais ne pas poser la question, m'intéressant plutot à mon petit déjeuner, je mourrais de faim!

Au début, je m'attendais à un exercice type parcours du combattant au sol, vu qu'on avait eu droit à cela dans les arbres la veille. Aussi fus je surprise d'apprendre que c'était un exercice de simulation, ce qui était une première pour moi. Je me fis donc attentive et sérieuse pour une fois. Pas de pitreries comme la veille au matin, nous étions 10 contre 9 mais avec une blessée et une débutante alors que l'autre équipe était composée de "professionnelle", et on pouvait s'attendre à ceux que les perdants n'aient pas le droit au repas du midi -avec des pompes selon l'humeur du roux-, le mieux était donc de gagner, ou d'être brillant dans notre défaite -si ça se trouve, il oublierait la punition ainsi, l'espoir fait vivre comme on dit! Le plan était simple, 3 sous-groupes dont un avec tireur et Ambre en sniper. L'équipe adverse avait dû choisir la même stratégie qui semblait être la mieux adaptée, mais l'inconvénient était si les équipes sans arme se retrouvait sous les feux de l'ennemi ou que l'adversaire se déplaçait dans les arbres, Ambre n'aurait à ce moment là aucune utilité. Mais prendre autant de risques pour une mallette me semblait hallucinante: il n'y avait plus de filet. Une chute, tête en bas et paf. Game Over. A moins que ce soit bien plus qu'une simulation? Il est vrai que j'avais terriblement envie de mettre la raclée de sa vie à Piotr, juste pour lui faire regretter ses mesquineries. Il m'énervait tellement... Bien plus que l'agent qui m'avait recruté.

Je me retrouvai dans l'équipe du dénommé Paul qui nous servait de second tireur, le troisième gris avec nous était un pro du judo si je ne me trompe pas. Les groupes étant formés d'un tireur, d'un gymnaste et d'un expert, j'étais donc l'acrobate de service, ce qui ne me dérangeait pas, à vrai dire, je préférais ce rang que le dernier. Seuls nos pas rythmaient notre avancée, déplacement que l'on essayait de faire le plus silencieusement possible sur des feuilles mortes. Les oiseaux avaient beau chantés, j'avais l'impression d'être la proie au calme avant la tempête. C'était... stressant. Où était l'adversaire? A gauche? A droite? En haut? Regarder partout, penser à respirer, faire attention aux branches, zut, j'ai faim, pense à autre chose. Où sont ils? Et la mallette? Comment la reconnaitre? Est elle accrochée? Et Ambre? S'est elle fait avoir? Et les autres? Reste concentrée...

Je faillis percuter Paul qui s'était arrêté, j'allais pour m'excuser quand il me montra l'origine de son arrêt. Pile à une centaine de mètres de nous au moins se trouvait l'ennemi à nuire. Il pouvait les toucher mais une fois un à terre, les autres allaient rappliquer. De là où on était, on ne pouvait savoir combien ils étaient à cause des arbres ni ce qu'ils faisaient: éclaireurs ou appâts? Impossible de le savoir. Notre sniper visa le plus près de notre position tandis que je m'éloignais du duo. Au combat, je n'allais pas faire de vieux os, je n'avais donc pas d'utilité dans ce domaine mais une fois l'attention de l'adversaire focalisée sur nous, ils fonceraient dans notre direction... Bon, j'allais sans doute nous faire perdre, déstabiliser mes camarades ou tout simplement ne pas réussir, en plus j'avais dit que je serais sérieuse pour une fois mais mon action pouvait remplir son but: perturber les autres en face. Dans ma tête c'était clair: je grimpais en hauteur, cassais une branche et attirais l'attention sur moi au moment où Paul tirait, ou un peu après une fois qu'il aurait compris, ils ne sauraient pas où aller et se feraient avoir en beauté. Mais ça c'était dans ma tête, sur le terrain, je ne savais absolument pas si ça marcherait... Bah autant essayer, ce n'est pas comme si dans les deux cas, on en avait au moins un. En me voyant m'éloigner, le troisième gris me fit de gros yeux avant de me faire signe de revenir, je lui répondis en pointant un arbre plus loin entre nous et les autres avant de reprendre ma route. Il fallait qu'ils m'entendent, pas qu'ils partent n'importe où. En fin de compte, je pris l'arbre à coté, plus épais, on me verrait moins bien le grimpant, du moins c'est ce que j'espérais. Une fois en hauteur sur une branche pouvant me supporter, je ne perdis pas de temps et me mis à briser les petites branches à ma portée, puis les plus grandes, avant que je tilte à leur attention: ils m'avaient repéré dés que j'étais assise, faute de camouflage, évidement. Mais ils ne réagissaient pas du tout, qu'attendaient ils? C'est en l'entendant faire craquer ma branche en posant le pied dessus que je remarquais un garçon dans mon dos. La branche ne pouvais soutenir qu'une personne et il bloquait le seul moyen de descendre, je pouvais imaginer l'hilarité de la situation. Le chasseur chassé, le piégeur piégé... Paul profita de la situation pour en toucher un dans le dos et je vis le judoka s'approcher du groupe du coin de l'oeil. La situation empira petit à petit alors que moi et l'autre garçon étions là à se regarder, devions nous descendre tout les deux, devait il continuer à m'empêcher de quitter ma branche, devais je tenter de prendre un autre appui sur un autre arbre? Finalement, il se mit à descendre, je ne perdis pas de temps et le chopai à la manche, pas question qu'il aille aider ses copains celui là! Je me retenais au tronc avec mon autre bras et à la branche avec mes jambes afin qu'il ne me déloge pas ou qu'il se dégage facilement, mais je compris vite qu'il ne tenterait pas: je ne pourrais pas me retenir au tronc avec mes muscles contrairement à lui, d'ailleurs, il lui serait difficile de le faire aussi. Décidément, j'étais douée pour rater des trucs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 14 Avr - 18:36

Piotr se leva et sorit rapidement de la tente pour aller dévorer son petit déjeuner. Consignes du jour : exercice de simulation en équipe. Au moins, le russe était avec Zoël. Piotr jaugea ses camarades durant la marche. Ils étaient neuf, deux bleus marines et sept gris. Le chef d’équipe, nommé Théo, était du jour calme et observateur. Il avait bien suivi Maxwell, la veille. Il était l’un des rares, avec un gris de l’équipe. Il était du même âge que le bleu marine, c’est-à-dire quatorze ans. Si on ajoutait Piotr qui était lui aussi plutôt endurant, l’équipe comportait trois types endurant qui pourrait se déplacer longtemps et toujours au même rythme. Après, il y avait deux gymnastes plus un gens plutôt agile. Eux pourraient partir en avant en éclaireur. Leur discrétion et agilité sera mise à l’épreuve. Enfin, on avait deux gris qui étaient doués en tir qui ne cessaient de dire qu’ils voulaient les armes de paintball.

Une fois au point qui servirait de base à leur équipe, ces deux-là observèrent les armes de paintball et la carte. Ils allaient tous les deux se planquer en deux points distincts et opposé pour recouvrir une bonne partie de la zone de l’exercice. Le chef n’y mit aucune objection. Piotr prit la parole, oui il prenait le rôle de Zoël. Enfin, non, il savait que Zoël comprendrait exactement ce que le russe voulait sans le dire complètement. Le but étant de donner l’impression que Piotr n’émettait qu’une idée infondée et que Zoël la complétait, l’améliorait et l’exprimait. Théo demanda au dernier de servir de messager entre les différents groupes. Il finit par  donner les dernières consignes. Lui irait avec Piotr et un gris nommé Chance. Ils parcourraient la zone d’un pas décidé à la recherche de la mallette. Ils serviront plus ou moins de leurre, puisqu’ils se feront probablement aisément calés. C’est pourquoi, il demanda aux tireurs de surveiller au mieux leurs arrières. Après, le groupe d’agile, composé de Zoël et deux filles au t-shirt gris, eux pourraient se séparer pour plus de discrétion. Ce serait à eux de retrouver discrètement la mallette et de la ramener à la base. Puis, Mina sera la messagère. Elle devra discrètement transmettre les informations qu’elle recevra ou observera, de préférence aux tireurs. Puisque les autres se déplacent et que si elle voit les agiles c’est qu’ils sont exposés. Et donc en plein fail. Après une dernière vérification de la carte, les endurants choisir leur parcours. Théo demanda à ce que les autres le connaissent plus ou moins. De façon à ce que les agiles se déplacent en comblant les trous laissés par le trio. Et aussi de façon à ce que la messagère puisse les atteindre plus facilement. Heureusement, son crédo c’était la mémorisation. C’était ces capacités qui lui permettaient de s’illustrer en mission.

Piotr suivi donc Théo et Chance. Ils s’attendaient à devoir se confronter à d’autres à n’importe quel moment, comme ils s’attendaient à se faire tirer comme des lapins. Enfin, c’était le but de la manœuvre. Ils allaient effectués un parcours en cherchant vaguement la mallette. Mais ils allaient surtout chercher la baston avec l’autre équipe. Enfin, c’est ce que Piotr voulait. Pas dit que les autres soient partants. Mais bon, vu que c’était eux les leurres, ils allaient forcément devoir se bastonner. Au plus grand plaisir du blond.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoël G. Swayze
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 07/10/2014
Localisation : Avec Piotr

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 11 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 2
Unknown

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Mar 19 Avr - 21:45

Simulation en équipe. Zoël se trouvait avec Piotr, une aubaine. Par contre, les autres équipiers semblaient le fixer étrangement, ce qui perturbait le français. Etait-ce parce qu’il avait échoué le parcours dans les arbres ? Etait-ce parce qu’il sortait avec Piotr mais ne l’égalait pas ? La raison était bien pire, et Zoël ne la comprit qu’une fois le briefing pour choisir une stratégie entamé. Les gens ne fixaient pas le français, mais son t-shirt. Un bleu marine tout froissé et pourtant synonyme d’expérience et de talent. Zoël n’avait fait qu’une chose de bien lors de sa mission : tuer. Pas sûr que ce soit utile dans cette simulation.

Il regardait donc les autres membres de son équipe, sans oser dire un mot. La stratégie, ce n’était pas vraiment son truc, il finissait toujours par se prendre la tête. Et plus il sentait les regards insistants sur lui, plus il fermait la bouche, jusqu’au moment où ses lèvres semblèrent presque disparu. Encore une fois heureusement, son diabolique petit ange lui vint en aide. Piotr commença à élaborer une stratégie. L’idée surprit Zoël au début. En effet, lors de leurs pseudos affrontements à la piscine, la stratégie du blondinet était toujours simple : on fonce dans le tas et on regarde après, si bien sûr il nous reste des yeux. Là pourtant la technique était moins archaïque. Plusieurs groupes : des « marchombres » (Zoël aimait se servir des mots trouvés dans les livres pour étoffer les missions) : discrets pour trouver la mallette ; « de la chair à Banta » pour chercher la mallette mais surtout servir de toile pour les billes de peinture ; des « legolas » pour tirer sur tout ennemi qui bouge, ou qui reste immobile ; une « passe-muraille » pour délivrer les messages aux autres.

Bien sûr, Piotr n’avait pas tout décidé tout seul. Il n’avait même rien décidé à proprement parlé. Il lançait des idées brutes, pour laisser à Zoël le loisir de les reformuler pour ne pas passer pour un bleu marine incapable. Piotr lançait une idée, Zoël la ré-exprimait et Théo l’appliquait dans le cadre d’une stratégie viable. Enfin les autres avaient aussi de bonnes idées. Théo surtout, qui n’ouvrait la bouche que pour dire des choses brillantes. Zoël était jaloux même du bleu marine, tant il semblait calme et sûr de lui.

La première heure fut très douloureuse pour Zoël. Rapidement, son groupe de marchombres s’était scindé pour couvrir plus d’espace et se faire moins repérer. Il était donc seul dans la cambrousse. Avant de partir, Théo avait tenu à ce que chacun connaisse la position de tous les autres, ainsi Zoël savait à peu près où se trouvait Piotr. Il n’avait qu’une seule envie, le rejoindre. Mais ce n’était pas sa mission. Il devait trouver la mallette. Ou au moins ne pas se faire attraper. La tension était à son comble et le français avait du mal à rester comme ça : sans savoir s’il était repérer. Il avait presque envie de signaler sa position pour voir enfin ses ennemis. Malheureusement, ce n’était pas comme ça que cela fonctionnait.

Au contraire même. En effet, il entendit des coups de feux provenir de plus loin. Au vu de la localisation des détonations, il était peu probable que les tireurs soient les coéquipiers de Zoël. En revanche, l’affrontement se trouvait entre deux zones : l’une couverte par les deux filles marchombres, l’autre couverte par Piotr et son groupe. Zoël ne trouvait toujours pas de mallette et commençait à fatiguer. Il hésita donc à se joindre au combat. Il pensa alors à Ambre, la petite rouge bien casse pied qui lui avait coûté des pompes et décida de rejoindre la mêlée. Mauvaise idée. Zoël écopa d'une balle en tentant d'aider ses camarades à se rapprocher du tireur adverse.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 21 Avr - 19:01


Dimanche 8 Décembre

En contact avec Maxwell et deux autres blancs planqués dans la forêt, qui vellaient à ce que les règles soient parfaitement suivies, Gordon savait tout de la situation sur le terrain. Les stratégies des deux équipes, comme l'élimination, au bout d'une heure, de trois agents par équipe, dont à chaque fois un bleu marine. Ce n'était pas forcément étonnant. Ils étaient des cibles à privilégier.

Comme Maxwell le faisait de son côté, dès le premier arrivé, une longue séance de torture, pardon, de musculation, démarra.

La mallette n'avait pas encore été trouvée. Il faut dire, c'était l'un de ses complices qui devait la cacher au bout d'une heure, là où il ne serait évidemment pas vu par les agents. La seconde partie de l'exercice commençait maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 21 Avr - 19:07


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

♣ Deuxième partie de l'exercice : l'un d'entre vous mettra la main sur la mallette !
♣ Le premier qui poste entre Piotr ou Kira trouvera la mallette. L'autre devra se contenta de se balader en vain dans les bois. Attention, vous ne la ramènerez pas dans votre camp !
♣ Ambre, tu montes toujours ta garde. Plus tu postes vite, plus tu élimineras d'agents adverses : 3 au premier jour, un de moins par jour.
♣ Zoël, ton retour au camp, et ta punition en compagnie de Maxwell, avec deux autres agents de ton équipe. Je prendrais aussi ton temps de réponse pour compter les éliminés dans l'équipe adverse (même rythme qu'avec Ambre) sauf que c'pas Zoël qui la aura eu ^^".
♣ Si vous postez en plus de 4 jours, votre personnage sera touché par un tir, sauf Zoël.

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devrez faire 500 mots pour cette réponse, bonne chance à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 21 Avr - 19:39

Le trio avançait en cherchant vaguement la mallette, il comptait vraiment laisser ça aux agiles. Enfin j’jusqu’à ce qu’une agile leur fasse signe qu’ils avaient de la compagnie. En un instant, Chance était touché par un tir et un gris les chargeait. Piotr l’encaissa et se mit en tête de le battre. Il avait repéré un combat entre Zoël et Kyra plus loin. Ou du moins Zoël bloquait Kyra sur une branche sur le point de céder. Vraiment pas rassurant, mais après un violent coup de poing sur la mâchoire Piotr se remit face à son adversaire pour se battre. Avec Théo, ils le mirent hors-jeu en l’assommant. Puis Théo donna l’ordre de bouger. Chance devait rejoindre le camp. Piotr suivi Théo au pas de course et les deux agiles du coin, soit Zoël et une autre s’éclipsèrent aussi. Ils purent croiser un membre de l’équipe adverse avec une belle tâche de peinture sur la poitrine. Enfin les deux garçons s’était planqués rapidos. Ils avaient modifiés leur parcours, mais le prirent comme si c’était celui d’origine. Aucun des deux ne parlait, à quoi ça servirait ? Alors ils avançaient. Piotr pensa un peu, beaucoup à Zoël. Mais il ne se plaignit pas.

Le duo s’engagea dans une clairière et s’attendait à tout moment à se faire shooter, mais non. Ils passèrent sans encombre. Ils croisèrent la messagère. Ils parlèrent à voix basse. Ils échangèrent des infos sur les positions, comme celle d’Ambre qu’ils allaient soigneusement éviter. Puis ils se séparèrent. Quand ils arrivèrent aux abords de la zone où Ambre campait, les deux garçons se séparèrent et ce fut le russe qui passa le plus près de la gamine. Il dut se retenir de lui lancer une pique. Par contre elle tira sur Théo. Bon au premier abord il n’était pas coloré. Alors Piotr grimpa sur l’arbre pour pousser la demoiselle. Enfin, bizarrement il retomba avant elle et elle tomba sur lui. Théo accourra dans leur direction. Piotr avait pu entendre un joli craquement sur son poignet sous la demoiselle. Il était bloqué entre une racine sortant du sol et le dos d’Ambre dont les jambes étaient sur Piotr, gênant sa vue en particulier. Théo aida la gamine puis Piotr à se relever, il avait bien sûr récupéré l’arme et jeter au loin. Puis il tira Piotr en courant. Ils se firent rejoindre par une agile qui brandissait fièrement la mallette. Mallette qu’elle planqua rapidement après avoir vu le regard sévère de Théo. Ils décidèrent de rester grouper pour rejoindre le camp. De toute manière Piotr faisait le brave pour ne pas hurler de douleur. Alors autant dire qu’il n’était pas en état. Les trois agents partirent au pas de course vers le camp. Piotr souffrait, mais ne disait rien. Il se contenterait de fusiller Ambre du regard la prochaine fois qu’il la verra. L’agile elle se contentait de se taire, aucun commentaire sur le gris qui tenait son poignet ou le gris absent du groupe ou encore le bleu marine semblant sur le point d’hurler sa joie d’avoir la mallette. Mais ça les mettrait en danger puisque l’autre équipe serait tentée de chercher à la récupérer. Et un affrontement ne serait clairement pas bon. Et Théo n’avait pas voulu blesser Ambre qui avait probablement regagné son poste. Ils n’avaient pas idée de qui était hors-jeu en train de faire de la musculation en compagnie de Gordon ou Maxwell.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 19
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 21 Avr - 19:53

Finalement, moi, j'étais bien là-haut dans mon arbre. OK, j'avais un peu froid parce que je ne bougeais pas. Mais seulement un peu ! Et puis, ce n'était pas comme-ci nous étions en plein mois de décembre et qu'il y avait de la neige ! Non ! Pas du tout. Quoi qu'eu l'avantage de la neige, c'était qu'on entendait venir les adversaires. J'étais resté perché dans mon arbre sans tirer le moindre coup de feu pendant bien une heure. Mais je faisais confiance à notre chef d'équipe. S'il m'avait mis là, c'était pour une bonne raison. Et il avait soigneusement sélectionné l'arbre qui avait beaucoup de branches, donc qui me cachait parfaitement bien, et comme j'étais petite, je pouvais viser sans difficulté. J'étais tendue. C'était vrai, j'entendais des bruits de pas, mais qui ne venait jamais dans ma direction, et je pouvais vous dire que c'était pénible d'entendre, mais de ne rien voir ! Mais j'attendais quand même. Je n'avais malheureusement pas vraiment trop le droit à l’erreur. Je n'avais pas de chargeur de rechange et je faisais jouer mes doigts pour éviter la perte de sensibilité dans les doigts et pouvoir réagir rapidement s'il y avait un agent adversaire qui arrivait. Calme, patience, attention, rapidité, discrétion. C'était ce que m'avait toujours dit Axel quand il m'entraînait à tirer. Moi qui avais l'habitude des armes réelles, une arme de paintball n'était rien.

J'entendis un craquement. Je me redressais lentement. Là ! Un gris avec un fusil de paintball ! Et pas de mon équipe. Il s'avança lentement. Oui ... Viens ... Viens mon mignon. Tu vas voir ce que te réserve Tata Ambre. Un joli tir en plein dans le dos. Ou dans les côtes. Ou sur la poitrine ! Oui ... Aller avance ... Gentil ... Il s'arrêta. Je portais lentement l'arme et visais avec calme. Je respirais doucement. Il s'avança encore. Je tirais. Il lui un bruit de tir et la balle de peinture explosa sur le t-shirt de l'agent en plein sur la poitrine. Mince, j'avais visé son épaule. J'avais perdu en précision. Il baissa la tête et vit la peinture. Il poussa une série de jurons à faire pâlir Gordon. Heureusement qu'il n'était pas là. Sinon bonjour le lavage de la bouche au savon qu'aurais subit le bleu marine. Le gris leva la tête. Je ne sais pas s'il m'avait vu, mais je ne bougeais pas restant le regard fixé sur lui les sens en alertes. Il balaya les arbres du regard puis s'éloigna en jurant. Je soupirais de soulagement tout en souriant. Un sniper d'éliminer sur l'autre équipe. Et ça c'était très positif. L'idée de cacher mes cheveux dans mon t-shirt était bonne. En plus d'avoir chaud, on me voyait moins. L'attente reprit.

Je restais tendu, je fermais même à moitié les yeux pour ne capter que les bruits. Au si ! Si je pouvais en attraper deux encore ! Mais si le gris m'avait vu, et qu'il allait avertir les autres ? Aucune idée. Un nouveau bruit de pas, plus léger cette fois retentit dans la neige. Une fille. Du moins si on jugeait le bruit. Les garçons plus lourds faisaient souvent plus de bruit. Oui ! C'était une fille ! Une brunette de la seconde équipe. Une grise. Bon, j'allais essayer de ne pas lui faire mal. Pour le gris, j'avais cru que c'était le copain de Piotr. Pas ma faute ! Je n'aimais pas qu'on m'insulte de caillou. Avant de me rappeler une fois que je l'avais touché que cet idiot était un bleu marine. Je visais avec soin et lui tirais dans la jambe droite. Elle sursauta et soupira de découragement en voyant la tâche de peinture sur sa jambe. Désolé louloute. Ce n'est pas contre toi, mais je veux gagner moi ! La fille me vit et fronça les sourcils. Mal à l'aise, je lui fis un signe que j'étais désolé, mais que c'était le jeu. Elle hocha la tête et partit. Bien une de moins. J'ignorais de quelle équipe elle était. À dire vrai, je m'en fichais comme une guigne

Le troisième ne tarda pas. De nouveau, un garçon. Un gris. Mais il était caché derrière les arbres et se déplaçait très rapidement. Javais les doigts et mon cerveaux engourdit par le froid. Il disparu bien avant que je ne réussisse à le mettre en joue. Tant pis. Un de perdu dix de retrouvé. Je vis le quatrième client arrivait. Un bleu marine de nouveau. Pas mal ! J'ajustais mon tir. Posais mon doigts sur la détente. Et allais tirer quand soudain... Quelqu'un me pousse par-derrière. Putain ! Piotr enfoiré ! Je sentis tout mon air chassé de mes poumons quand je tombais lourdement sur lui avec un craque audible. Je sentis, par contre, très bien ma cheville être parcourue d'éclairs de douleurs. Je sentis une larme coulée sur ma joue. Je savais qu'elle n'était pas cassée. Comment ? Instinct féminin.

Le bleu marine que j'avais voulu toucher m'arracha l'arme des mains et la jeta loin de moi. Connard ! Piotr me fusilla du regard, mais il ne dit rien. Tant mieux pour toi. Mes prochaines balles sont pour toi ! Je m'assis quelques secondes près de l'arbre pour prendre une goulée d'air avant d'aller boitais reprendre mon arbre et de serrer les dents pour remonter à mon poste. Je n'avais pas encore perdu ! Je n'étais pas hors-jeu ! Même pas en rêve ! Je me remis à l'affût. Le prochain qui passait aller se prendre une balle dans le dos. Rien à foutre de l'honneur. OK. Sur ce coup-là, mon langage avait pris une sacrée gifle. Mais c'était pour les circonstances aussi ! Enfin, concentration. Ce n'était pas le moment de se laisser distraire.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!


Dernière édition par Ambre Ashton le Jeu 5 Mai - 12:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Dalton
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Jeu 21 Avr - 20:36

Finalement Paul élimina mon adversaire d'un tir dans l'épaule, à en croire sa tête, ça ne faisait pas du bien. Je le lachai et le suivis jusqu'en bas, deux adversaires avaient pu fuir mais ce n'était pas grave, malgré mon erreur, on s'en sortait vainqueur je dirais. Paul n'était pas très content, l'autre non plus, en fait il était KO, dans la mêlée, j'avais reconnu la tignasse de Piotr. Heureusement qu'il n'était pas venu me faire tomber, je n'aurais pas hésité à le lacher, danger ou pas... Mon attention revint à nouveau vers les deux acolytes, ils prenaient vraiment cette exercice très au sérieux! Trop même, mais ce n'était pas un jeu mais une simulation, et puis eux n'avaient pas été volontaires pour participer à ce stage. Maintenant que des adversaires étaient au courant de notre stratégie, enfin c'est ce que je pense, les autres n'allaient pas tarder à s'adapter pour nous renverser, on décida de se séparer. De un, pour élargir nos recherches, et de deux on pouvait encore s'apercevoir entre les arbres, si un T shirt apercevait l'un d'entre nous, il ne verrait pas le voisin, surtout si on se faisait discret. Et puis en restant groupé et dans les parages, on allait se faire avoir en beauté. Cependant, on gardait nos avantages: Paul et moi dans les arbres, Timmy à terre, ainsi, Paul couvrait Timmy, Timmy ne ratait pas les détails qui nous échappaient et moi je partais en éclaireur. Enfin, c'était ce qu'on aurait pu faire si on avait pas un camarade d'assommé. Paul préféra donc rester avec lui et faire comme Ambre: le guet dans les arbres, en protégeant l'autre en même temps. Je partis donc en éclaireur

Errant entre les arbres sans trop savoir où regarder- en bas, dans les arbres, y aurait il un drapeau? Quelqu'un qui protège la malle?-, j'entendis un drole de bruit, comme des pas s'enfonçant dans la neige. C'était très gros avec la fourrure grise et blanche. Un Raton Laveur! C'était la première fois que j'en voyais un, et moi qui croyait que ça hibernait! Je gardai en tête d'aller au zoo plus tard, il était temps de voir les animaux que j'avais en doudou en vrai! Curieuse de savoir où il allait, je le suivis sans faire de bruits. Juste pour voir sa tanière, du moins si c'est bien vers son terrier qu'il allait, de toute façon, j'étais toute seule, aucune chance de trouver une mallette dans une aussi vaste zone dans ces conditions, si ça se trouve, les autres l'avaient trouvé et j'étais toute seule à me paumer. Tant que je pouvais mettre la raclée que Piotr méritait, je ne me sentais pas vraiment affectée par le risque qu'on perde. Au pire, on avait pas repas et des pompes... mais d'une certaine façon, c'était un autre défi à relever! Ou un autre entrainement si on voyait ça différemment. Et puis quoi, un jeu de course à la mallette n'est pas aussi important que de voir un animal plutot discret de nature en plein déplacement, si? Il avait l'air tout doux en plus, je me retenais d'aller le caresser, je n'en avais peut-être jamais vu mais je savais que ça mordait.

Et, sincèrement, je ne comptais pas faire plaisir à Gordon, je commençais à le connaitre, même si on ramenait la mallette, c'était pas sûr qu'on soit félicité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoël G. Swayze
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 07/10/2014
Localisation : Avec Piotr

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 11 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 2
Unknown

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Ven 22 Avr - 22:37

Zoël c’était fait toucher. Une belle bille. Simple, efficace. Il était chanceux. Au vu du nombre de balles qu’il y avait dans les chargeurs, prendre une seule balle était, comment dire, une aubaine. S’il avait été à la place du tireur, il aurait vidé une vingtaine de balles dans le buffet de son adversaire. En faire un vrai Jackson Pollock. Il se dirigea vers le camp. Au moins, il n’avait plus à stresser de se faire attraper. Pour un bleu marine, il s’était vraiment fait avoir comme un bleu. Cette remarque lui arracha un sourire. Il fut rapidement rejoint par deux autres membres de son équipe qui n’en menait pas large. Zoël lui s’en fichait. Il avait vécu le PEI. Certes cela commençait à remonter dans le temps, mais rapidement son corps reprenait le rythme. L’esprit surtout. Il s’habituait à souffrir pour souffrir. Les deux autres, bien qu’ayant passés leur PEI semblait paralysés à l’idée de retourner voir Gordon et Maxwell. Il tenta de les rassurer, mais rien n’y fit. Il leur promit de faire de cet après-midi un spectacle mémorable. Zoël rigola intérieurement à l’idée de ce qu’il avait prévu.
Arrivé au camp ils eurent droit aux félicitations de Maxwell. Ils avaient tous gagné un petit entraînement avec Maxwell. Le t-shirt noir semblait ravi et impatient de leur en faire baver. Il regardait Zoël avec des yeux de tueurs. Il n’avait jamais eût l’air d’aimer particulièrement le petit français, mais à ce moment-là, c’était flagrant. Perdu pour perdu, Zoël comptait au moins s’amuser un peu.

Maxwell commença à leur faire faire des pompes. Le premier qui craquerait aurait à faire un round contre lui. Sauf si c’était Maxwell qui craquait en premier. Mais soyons un peu raisonnable, c’était impossible. Zoël commença les pompes tranquillement. Beaucoup plus qu’un des deux autres qui s’était pris une balle dans l’épaule. Il lança alors :

« Dis donc mon gros nounours, ça fait quoi d’être la prof de fitness de jeunes qui font n’importe quoi mais qui ont déjà des t-shirts bleu-marine alors que tu as galéré à avoir le tien ? Franchement, tu te dis que même si tu n’as pas loupé l’exercice d’halloween, ils te préfèrent avec nous plutôt que de t’envoyer en mission tellement tu leur sers à rien. Enfin si, tu t’occupes de nous. Mais bon, tu as sûrement vécu des entraînements comme ça quand t’étais jeune et encore gris, donc tu sais que les élèves qui aident sont ceux qui peuvent pas se débrouiller en mission.»

Zoël rigola avant de se concentrer. Maintenant, il ne pouvait plus se permettre d’abandonner les pompes en premier. Enfin bon, qu’importait après tout, le t-shirt noir allait de toute façon lui régler son compte. Si ce n’était pas maintenant ce serai plus tard dans la torture, ou bien à la nuit tombée. Zoël venait de signer son arrêt de mort à coup de sueur et de sang. Il regarda les deux autres. Ils semblaient partager entre le respect pour l’acte suicidaire, et la peur que l’affront de Zoël leur retombe dessus. De toute façon Zoël s’en fichait. La  seule personne importante se trouvait encore dans la simulation. Maxwell pouvait faire souffrir tout le monde sauf Piotr, Zoël y comprit, sans gêner le français.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon McGowan
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 22/01/2015
Légende

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   Dim 1 Mai - 19:05


Dimanche 8 Décembre

Du côté de chez Max
L'adolescent fixa longuement le mioche qui venait de lui causer. D'un air dangereux, il s'approcha de cet effronté qui osait faire le malin avec son bleu marine obtenu pour des raisons obscures. Sérieusement, ses deux partenaires ont quitté Cherub après ça ! D'un geste, il fit signe aux autres de continuer, tandis qu'il planta son regard dans celui du gamin et lui tapota la joue.

" Tu sais gamin, j'ai rien contre ceux qui ont les couilles de venir me faire chier. Je me dis juste que vous êtes un brin suicidaire. Mais quand en plus, on est aussi débile que toi, il faudrait vraiment se la fermer. Primo, j'ai jamais du aller faire ces exercices de remise en forme. Secondo, je pars demain en mission. Une mission demandée par le Premier Ministre lui même. Une mission où j'ai été sélectionné d'office et où j'ai pu choisir mon partenaire. Tertio, j'ai plein de temps libre, et je préfère avoir le privilège de vous torturer plutôt que de vous donner des conneries de cours."

Sur ce, il donna trois grands coups dans le ventre de Zoël avant de lui hurler dessus pour qu'il reprenne, immédiatement, les séries de musculation. Même s'il savait bien que ses coups étaient suffisamment puissant pour le faire vomir là, tout de suite.

Peu après, trois agents, les uns après les autres, arrivèrent au camps, et rejoignirent les premiers punis. Et enfin, Gordon l'appela via le talkie-walkie. La mallette avait été trouvée. Et deux membres de l'équipe adverse éliminés. Les jeunes n'avaient plus qu'à rapidement, très rapidement, ramener leurs fesses ici. Avec la fameuse mallette. Car elle était entre les mains de leur équipe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Stage de Remise en Forme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Stage de Remise en Forme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Remise en forme
» Remise en forme
» Remise en forme ! [Ouvert à tous]
» Bienvenue dans notre centre de remise en forme [PV Fuchs]
» remise en forme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Le Campus :: Camp d'Entrainement-