Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Briefing : Fuites Mortelles - Partie Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Briefing : Fuites Mortelles - Partie Française   Mer 14 Sep - 14:48


10 janvier, 18 heures

Erwart quitta le bureau où Helva et ses agents travaillaient sur leur propre mission. Il venait de leur expliquer en détails les dernières avancées de l'enquête sur le piratage de Cherub.

Il avait lui même mené la traque de l'homme qui avait réussi à prendre ces données. Deux jours longs et difficiles. Un peu plus tôt dans l'après midi, il put enfin soufflé, car leur suspect venait d'être identifié. Il avait enquêté sur lui, et son profil correspondait parfaitement. Il avait alors sélectionné en quatrième vitesse deux agents pour aller enquêter.

Mais en même temps, il fut confirmé que les documents volés par cet activiste étaient arrivés jusqu'à la cible de la mission d'Helva. Tout semblait lié. Ce qui rendait la mission de l'irlandaise encore plus urgente.

Pour autant, la mission que lui même dirigerait était tout aussi essentielle. Dans le bureau 102, il attendit les deux garçons qu'il avait choisit. Miles Stuart, leur responsable de formation, les avait avertit qu'ils devaient se rendre ici à cette heure.

Il avait déjà travaillé avec l'un d'entre eux. Piotr Kozar. Un bon agent, même s'il avait tendance à se la jouer personnelle, et à garder pour lui des éléments importants. Ceci dit, cette mission là avait touché à son passé. Ce serait sans doute différent maintenant. A vrai dire, Piotr ne bénéficiait que peu de bonnes appréciations et son indiscipline était ce qui était le plus marquant.

Mais il aurait avec lui la carte Zoël Swayze. Le partenaire de PEI du premier. Et son petit ami. Apparemment, Piotr se comportait bien mieux en sa présence. Ils travaillaient bien ensemble. Et Zoël avait obtenu son bleu marine sur sa première mission. Selon Helva, il avait l'étoffe d'un grand agent de l'organisation, mais il devrait surmonter divers traumatismes du à cette première mission. Cette mission pourrait l'aider. Peu de risques, et ses qualités seraient mises à l'honneur.

Le contrôleur était satisfait de cette équipe. Et quand ils entrèrent dans la pièce, il les accueilli avec un grand sourire.

« Salut les garçons, installez vous. Bien, la convocation est un brin soudaine, mais la situation est urgente. Je vais vous laisser l'ordre de mission, vous comprendrez rapidement. »

Il leur fit glisser l'ordre de mission, puis leur laissa le temps de lire.


   
Logo Cherub
Fuites Mortelles


   
**CONFIDENTIEL**

   
Ordre de Mission de Zoël G. Swayze et Piotr J Kozar

   
Ce document est équipé d’un système d’antivol invisible. Toute tentative de sortie en dehors du centre de contrôle alertera immédiatement l’équipe de sécurité.

   
Ne pas photocopier- Ne pas prendre de notes !


   

   1/ Edward Snowden
   
Edward Joseph Snowden naît le 21 juin 1983 à Elizabeth City en Caroline du Nord, dans une famille aisée. Son père est officier de la garde côtière des États Unis, sa mère travaille à la cours fédérale. Sa sœur deviendra avocate.

En 1999, la famille déménage à Ellicott City, dans le Maryland, et étudie l'informatique. Il poursuivra celles ci par correspondance, à cause d'une maladie.

Le 7 mai 2004, Edward Snowden s'engage dans l'armée, pour participer à la guerre d'Irak. Il ne combattra cependant jamais, du fait d'un accident lui ayant brisé les brisé les deux jambes. Il continuera cependant son engagement pour son pays, en travaillant d'abord pour la NSA comme agent de sécurité puis pour la CIA pour la sécurité informatique, mettant enfin ses études en pratique. De mars 2007 à février 2009, il travaillera pour la CIA à la mission américaine des Nations Unies à Genève.

En 2009, Snowden quitte la CIA pour Dell, une entreprise américaine gérant les systèmes d'information de nombreuses agences gouvernementales. L'entreprise le détache comme prestataire sur un site de la NSA dans la base américaine de Yokata, proche de Tokyo. Il ne restera pas à Dell très longtemps, puisqu'il ira finalement dans l'entreprise Booz Allen Hamilton pendant trois mois en tant qu'administrateur réseau pour NSA, au Centre de renseignement régional SIGINT de Kunia Camp, à Oahu, une des îles de l’archipel d’Hawaï.

C'est cependant après un seul mois de travail chez Booz Allen Hamilton qu'il déroba les données. Les deux mois suivant, il chercha à entrer en contact avec des journalistes pour les leur confier. Pour ce vol, il se servit d'une simple clef USB, puis de quatre ordinateurs pour transporter les données jusqu'à Honk Kong. C'est aussi dans la ville chinoise qu'il se réfugiera le 20 mai 2013. Le 5 juin 2013, les premières fuites apparaissent dans la presse : Glenn Grennwald, journaliste au Gardian et avocat américain publie un article sur l'espionnage massif des appels téléphoniques de l'opérateur Verizon. Le 10 juin 2013, il est licencié de Booz Allen Hamilton. Le 23 juin, il rejoint Moscou en Russie.


   2/ Nature exacte des fuites
   
Depuis le 5 juin, la presse sort régulièrement un article sur l'espionnage des appels téléphoniques, des sms, mais aussi de l'internet dans sa globalité : mails, skype, forums de discussions, chat en ligne. La NSA est l'agence la plus décriée, mais le MI-5 se retrouva aussi plusieurs fois éclaboussé, et même les services secrets français et germaniques. En somme, tous les alliés des américains.

Seules des informations sur les services d'écoute des agences sont dévoilées au public via les journaux. La présence avérée de ces systèmes ralentit largement certaines opérations, ces agences s'étant retrouvées momentanément quasiment sourdes. Toutefois, la situation ne fut jamais jugée extrême. De nombreux systèmes ne sont pas encore dévoilés, et ne le seront peut être jamais. Surtout, les opérations plus directes des différents service secret semblent ne pas être concernées.

Après que la Russie lui ait accordé l'asile le 31 juillet 2013, Edward Snowden déclare qu'il "ne diffusera plus de documents sur les programmes de surveillance américains à travers le monde". Un déclaration ambiguë : Dispose-t-il encore de documents de la NSA ou d'autres services d'espionnages des alliés des États Unis ?


   3/ Données sur Cherub
   
En tant que département ultra-secret du MI-5, les données concernant Cherub sont ultra protégées. Séparées en quatre pôles, tout est fait pour éviter qu'un rapprochement soit fait entre les agents et leur âge. Le pôle le plus sensible contenant ordres de missions complets et rapports de mission complets est disponible uniquement sur un serveur se trouvant sur le campus. Il faut posséder plusieurs autorisations pour y accéder partiellement. Seule la directrice de Cherub a accès à la totalité. Le deuxième pôle regroupe les missions des agents en préparation, en cours ou terminées sans jamais évoquer les dits agents. Le troisième pôle est celui du campus, où les agents sont simplement des écoliers d'une école privée pour orphelins surdoués des plus exigeantes. Enfin, le quatrième pôle regroupe les données de toutes les mises sur écoute de Cherub ou qui concernent Cherub pour une mission.

Chaque fichier de chaque pôle est équipé d'un mini programme qui permet de le tracer. Hors, plusieurs fichiers de mise sur écoute avaient été dupliqués et transmis à la NSA. Là, ils ont été copiés, puis ont voyagé d'Hawaï jusqu'à Hong Kong : Edward Snowden a donc mit la main sur des documents confidentiels de Cherub.

Sans paraphe de Cherub, avec seulement celle du GCHQ (Covernment Communication Headquarters), les autorités ne se sont pas inquiétées de suite. Puis elles se sont aperçues que différents fichiers du deuxième pôle avaient aussi été pris, par une autre personne qu'Edward Snowden. Chaque fichier a alors été minutieusement tracé. Plusieurs copies se sont retrouvées sur un même ordinateur, à partir du 8 décembre 2013.

Deux semaines après, plusieurs attaques furent lancées contre les serveurs du MI-5. Elles visaient toutes des opérations auxquelles Cherub a prit part, même si aucun document ne put être prit. La situation restait pourtant critique. Quelqu'un risquait de comprendre. Or, l'existence de Cherub ne doit jamais être révélée. Le plus inquiétant reste cependant la prise de documents, il y a une semaine, de fichiers du premier et troisième pôle.


  4/ Dernier Piratage
Après la série de piratage subies par le MI-5, ces documents particulièrement sensibles de Cherub avaient pourtant été d'avantage protégés. Il n'existait aucun accès extérieur possible. Les ordinateurs ayant accès à ces fichiers n'étaient pas connectés à Internet, ni même à d'autres ordinateurs. Les techniciens ont rapidement déduis que seule une intervention matérielle a pu permettre une telle fuite. Après enquête, tous les personnels de Cherub furent écartés.

Les techniciens ont alors évoqués une autre possibilité. Depuis déjà plusieurs années, la NSA dispose d'une technique lui permettant de pénétrer des ordinateurs qui ne sont pas connectés à un quelconque réseau. Cet espionnage est réalisé grâce à un système d’ondes radio chiffrées émettant sur une longueur d'onde confidentielle, et pouvant ainsi fonctionner même lorsque l'ordinateur n'est pas connecté au réseau. La station de réception, une « station de terrain » portable, qui tient dans une valise, permet de récupérer les données si elle est dans un rayon de 12 kilomètres maximum.

Les autorités de Cherub on écartés les agences gouvernementales alliées possédant cette technologie. Les plus hauts gradés de chaque connaissent l'existence de Cherub, plus quelques autres, car le campus a travaillé avec chacune. Cela n'aurait donc aucun sens. Cependant, il s'est avéré qu'Edward Snowden sait pour ces valises espionnes. A partir de là, cette technologie a pu s'ouvrir à de nombreuses personnes.

Un visionnage attentif des vidéos tournées sur les alentours du campus ont permit de trouver un suspect. Les autorités se sont donc retrouvées avec une photo, très précise, mais encore aucun nom. Il fut retrouvé et identifié à l'aéroport : Martin Deveraux.


  5/ Martin Deveraux
Martin Deveraux est né à Lyon le 26 mai 1976 dans une famille très engagée politiquement. Lors de son adolescence, il s'engage à son tour dans un mouvement alter-mondialiste et anarchiste. Parallèlement, il intègre Sciences Po. Sciences Po est un ensemble d'établissements d'études supérieures spécialisé dans sciences politiques, économiques et sociales. C'est une école d'excellence qui forme les futures élites du pays. Lui cependant se contentera de diriger des mouvements anarchistes, altermondialistes et même anti-gouvernementaux.

En 2005, il s'engage dans un mouvement pour la liberté sur internet. Il est suspecté d'être en contact avec les cyber terroristes connus sous le nom d'Anonymous. En juillet 2013, il prend contact avec Edward Snowden.

Le 31 septembre 2013, il se rend en Russie. Il y rencontre là Edward Snowden, et passe de nombreuses heures avec lui sur trois jours. La teneur de leurs échanges reste un mystère puisque ni la CIA, ni le MI-5 ni les services secrets français n'ont put mettre sur écoute le lieu de rendez vous où l'un des deux hommes.

A son retour cependant, Martin Deveraux a prit contact avec de nombreux autres activistes d'internet. Contrairement à lui, très politique, ils sont tous spécialisés dans l'électronique et/ou l'informatique.

Le 8 janvier 2014, Martin Devereaux était à proximité du campus avec une mallette suspecte. Ce même jour où les documents furent piratés. Il a été filmé le 10 janvier 2014 à l'aéroport pour rentrer à Lyon où il habite toujours. Il fut tout de suite repéré par l'équipe de Cherub, ce qui nous permit de savoir à qui on avait affaire.

C'est aussi le 10 janvier que les équipes informatiques eurent la confirmation que ces fichiers de Cherub rejoignirent d'autres documents de notre organisation. Une équipe est déjà en route pour les récupérer. Toutefois, il est essentiel de neutraliser l'ensemble du réseau ayant prit part à cette opération.

Martin Devereaux a une fille de 12, nommée Chloé. Gymnaste douée aux Lucioles de Lyon, championne départementale et régionnale dans sa catégorie, c'est une jeune fille dynamique et très sportive, mais mal à l'aise avec les autres filles. Elle est un véritable garçon manqué. Sa mère, Erica Deveraux, est juge dans ce même club et la soutient toujours.

On pense que la mallette avec tout le dispositif des ondes a été construite par le Professeur Ladrôme, spécialiste en physique des ondes, un ami proche des Deveraux. Il est père célibataire et élève seul son fils de 12 ans, Eric, meilleur ami de Chloé. C'est un petit génie passionné de jeux en ligne. Il dépense entre cent et deux cents euros par mois sur le mmorpg Gild Wars 2 et le moba League of Legends.


   5/ Intervention de Cherub
Les agents Zoël G Swayze et Piotr J Kozar prendront contact avec les deux cibles, Chloé Deveraux et Eric Ladrôme, sous le nom de Zoël et Peter Hale. Ils seront demi frères, Peter fils d'Erwart Hale, anglais marié très récemment à une française, Annie Hale (née Duchemin). Annie Hale enseignera l'anglais au collège où les agents seront dans la même classe que leur cible. C'est sa très récente mutation qui fit déménager la famille. Erwart recherche un emploi.

Zoël rejoindra le même club que Chloé, tandis que Piotr recevra un compte sur les deux jeux vidéos sus cités. Il lui faudra apprendre à y jouer avant le départ afin qu'il puisse se servir de ceci pour plus facilement approcher Eric.



   
Le comité d’éthique a classé cette mission : Risque Moyens et l’approuve à l'unanimité.
   
Erwart Asker sera le contrôleur de mission et sera joignable à tout moment, ou son assistante Annie Landers. Il est rappelé aux agents qu’ils ont le droit de refuser de prendre part à cette mission et qu’ils peuvent l’interrompre à tout moment.

   

   Banière CHERUB


Quand ils eurent tout deux redressés la tête, il voulut apporter quelques précisions.

« Cette mission doit partir après demain, ce qui est peu de temps pour créer une couverture très précise, mais je compte sur votre complicité à tous les deux. Vous pourrez rencontrer Annie demain. Alors les gars, vous partez avec moi ? »

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Briefing : Fuites Mortelles - Partie Française   Mer 14 Sep - 16:22

10/01/2014
Couloirs du bâtiment principal
Un peu après 16 h

Piotr et Zoël rejoignaient la chambre du premier, histoire de commencer ce week-end tranquillement. Ils croisèrent Miles qui leur ordonna d’aller au centre de contrôle de mission à dix-huit heure le jour même. Le couple échangea un regard surpris. Ils étaient prévenus tardivement pour une mission, c’était bizarre. Mais ils hochèrent la tête en réponse, confirmant qu’ils y seraient. Piotr alla s’installer sur son lit avant de regarder son petit ami.

Tu penses que c’est quoi cette mission ?

Ils échangèrent jusqu’au moment de quitter la chambre après un petit baiser. Après avoir traversé les pelouses jusqu’au centre de contrôle de mission, le couple grimpa les escaliers menant au premier étage. Le russe se planta devant la porte du bureau numéro 102. Après un dernier regard vers Zoël, le blond toqua à la porte. Puis il entra et salua Erwart. Il arborait un sourire narquois en allant s’installer devant le bureau. Par contre le contrôleur semblait un brin sérieux et la mission était « urgente ». Franchement ce n’était pas bon signe. Le blond sortit ses lunettes et les fourra sur son nez avant de prendre l’ordre de mission.

Après une lecture détaillée de l’ordre de mission, Piotr observa Erwart. Des infos sur CHERUB avaient été volées ?! Rien que de savoir ça, le cosaque eut des frissons. Qu’importe que son rôle ne lui plaise pas, il devait la faire et la mener à son terme avec réussite. Donc il allait devoir apprendre à jouer à ces fameux jeux. Tout ça en deux jours, cela allait être un bon défi. Il regarda Zoël, touchant discrètement sa main.

J’en suis... Mais en tant que demi-frère, on est censé être en bon terme ou non ? Parce que nos buts sont différents… Moi je ne sortirais pas beaucoup et Zoël serait souvent dehors aux entrainements.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoël G. Swayze
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 07/10/2014
Localisation : Avec Piotr

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 11 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 2
Unknown

MessageSujet: Re: Briefing : Fuites Mortelles - Partie Française   Ven 23 Sep - 20:04

Enfin le week-end. Zoël attendait cela avec impatience. Surtout qu'il avait Piotr pour lui pendant tout ce temps. Enfin normalement : Piotr était toujours capable de se faire punir en un temps record donc rien n'était certain avec lui. Ils furent prévenus d'un ordre de mission à 18h. Si soudain, si mystérieux. Le russe semblait vraiment intrigué par la chose. Une mission tous les deux ? Zoël accepta de se prêter au jeu du « quel sera cette mission ? » avec son compagnon plus pour lui qu'autre chose. Intérieurement il réfléchissait au comportement qu'il aborderait dans la salle de réunion. Il dirait bonjour, regarderait l'ordre de mission, dirait non avant que Piotr ne puisse dire quelque chose. Mais devait-il le regarder ou vraiment le lire ? Serait-il obliger de justifier son choix ? Si oui, alors la question ne se posait pas, il devait lire l'énoncé, même si l'idée de s'asseoir dans la salle, regarder le contrôleur et dire « non merci » sans poser les yeux sur le papier avait un certain charme. Une chose était sûre quelque soit les versions, il dirait non quoi qu'il arrive.

Zoël ne voulait pas partir en mission. Depuis quelques temps il se posait des questions sur CHERUB. Une organisation qui agit aussi souvent dans l'ombre, et qui utilise des enfants pour voler des secrets ou pire, qui félicite des jeunes quand ils tuent des êtres humains fonctionne bizarrement. Il doutait de la moralité de l'agence, de son bienfait. En quoi était-il différent de cet agent qu'il avait rencontré lors de sa dernière mission ? L'homme avait trahit l'agence, mais s'il était dangereux, c'était de la faute de CHERUB qui l'avait engagé, pas vrai ? Zoël avait tué, était-ce parce qu'il était un monstre ou à cause de CHERUB ? Le français n'était plus sûr de rien et ne voulait pas revivre ce qu'il avait vécu la dernière fois.

Piotr rentra le premier dans le bureau. Ewart leur souriait. Par respect, Zoël souleva l'ordre de mission et posa les yeux dessus. Après tout, quelqu'un l'avait bien écrit, ce n'était que justice de faire semblant de s'y intéresser. Cependant il n'alla pas jusqu'à le lire : sauver les apparences oui, mais il y avait des limites tout de même. Il attendit que Piotr lève la tête pour relever la sienne. Le blondinet était craquant avec ses lunettes. Zoël s’apprêta à refuser la mission quand Piotr l'accepta. Il lui avait coupé l'herbe sous le pied. Bien sûr le français pouvait refuser mais son petit ami réagirait étrangement, ne saurait pas quoi faire. Un refus de Zoël aurait laissé une chance à Piotr de poser sa réflexion avant de répondre. Il pensait faire une mission avec le français après tout.

Prit au piège, Zoël baissa rapidement les yeux sur l'ordre de mission. Un rapide parcours du document en diagonale pour savoir ce qu'il en retournait. Surtout la partie expliquant leurs rôles. Piotr semblait pour cette mission, il avait même touché la main du français pour lui montrer que ça lui tenait à cœur. Piotr devait jouer le récent demi-frère de Zoël, et chacun avec des passions opposées.

« Et bien je viens alors... Les parents sont récemment mariés les parents pas vrai ? Donc les frères se connaissent depuis quand ? Parce que s'ils vivent depuis déjà pas mal de temps ensemble, alors ils doivent avoir parlé de leurs passions respectives en présence de l'autre. Ce qui veut dire que Kozar doit apprendre un peu du jargon gymnaste et moi je dois connaître quelques termes des jeux qu'il pratique. J'aurais déjà une licence de gym enregistrée dans la base ou est-ce que je commencerai là-bas ? Aurais-je participer avant à des compétitions ou est-ce que je fais de la gymnastique pour le plaisir ? Parce qu'une compétitrice comme elle ne remarquera pas forcément un jeune qui pratique son sport pour le fun sans enjeux je pense. »

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Briefing : Fuites Mortelles - Partie Française   Lun 26 Sep - 13:35

Piotr avait directement accepté, et Erwart lui avait répondu d'un large sourire. Mais il vit rapidement que pour Zoël, ce n'était pas gagné. La réponse de Piotr semblait l'avoir prit de court. Il relu l'ordre. Et se décida enfin.

Erwart le soupçonnait d'avoir accepté uniquement pour faire plaisir à Piotr.

Ils auraient peut être du d'avantage attendre pour remettre Zoël en service. Erwart se promit de lui en parler seul à seul. Le gamin ne devait pas prendre cette mission comme une corvée, une obligation. Il ne devait pas le faire pour faire plaisir à quelqu'un. Ce n'était pas un bon état d'esprit. Les agents obtenaient de meilleurs résultats quand ils croyaient en ce qu'ils faisaient. Il posa longuement son regard sur le tout nouveau bleu marine, avant de finalement répondre aux deux jeunes agents.

« Les détails de notre couverture ne sont pas encore clairs. Établissons maintenant que Peter et Zoël Hale se connaissent depuis un an, ce qui doit correspondre un peu près à votre propre situation, à vu de nez. En revanche Zoël, tu ne seras pas licencier en France. Nous expliquerons que nous venons tout droit de l'Angleterre, ce qui sera d'ailleurs on ne peut plus vrai. Tu prendras donc ta première licence aux Lucioles. C'est vrai que Chloé est compétitive, mais pour ta participation à une compétition, nous verrons ceci quand ça se présentera. Selon la durée de la mission, tu n'en auras peut être pas à faire. Le plus important est que tu brilles. Selon Natacha, ton niveau est largement suffisant pour ceci. Je sais que les autres gymnastes de Cherub sont impressionnants, mais ils ne sont pas la norme dans un club aussi petit que les Lucioles. »

Beaucoup de sportifs de Cherub, et les gymnastes ne faisaient pas exception, avaient un niveau suffisant pour entrer dans des pôles d'excellence. C'était encore plus frappant dans un sport comme la gymnastique, où les sommets de performance se situaient entre 16 et 20 ans. Natacha avait le même niveau que les gymnastes de l'équipe du Royaume Unis aux derniers Jeux Olympiques.

« Je vous laisserais voir entre vous le type de relation que vous désirez. Hem, même si je tiens à rappeler que les petits câlins devront restés cachés, vous serez frères après tout. Même si c'est demi frères... Piotr, tu auras dès ce soir un petit cours sur les jeux vidéos, je vais te dégotter un autre agent qui connaît bien tout ceci. Si Zoël est à tes côtés pendant cette initiation, je pense qu'il saura tout ce qu'il aura à savoir. Bien les garçons. Vous n'aurez plus cours jusqu'au début de la mission, mais j'aimerais qu'on se voit tous les jours pour nous mettre au point. Rendez vous demain, à neuf heures. Zoël, j'aimerais te parler seul à seul un moment. »

Il lança un regard insistant à Piotr, pour enfin, au départ de celui ci, s'adresser tranquillement au bleu marine.

« Je me doute que ce ne doit pas être facile pour toi de retourner si vite en mission avec ce qui s'est passé la dernière fois. Si tu ne te sens pas prêt, ne pars pas. Je suis sûr que Piotr comprendra. Même si cette mission est bien plus tranquille que ton ancienne. Alors, je te repose la question Zoël. Es-tu sûr de vouloir partir ? »

Il insista sur le vouloir, car lui même voulait que Zoël choisisse librement, selon ce qu'il voulait justement.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoël G. Swayze
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 07/10/2014
Localisation : Avec Piotr

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 11 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 2
Unknown

MessageSujet: Re: Briefing : Fuites Mortelles - Partie Française   Dim 9 Oct - 9:04

Il insista sur le vouloir, car lui même voulait que Zoël choisisse librement, selon ce qu'il voulait justement.

Zoël écouta la réponse du responsable de la mission. Il était aussi peu renseigné qu’eux mais au moins il le reconnaissait sans détour. La seule chose qui semblait faire tenir cette mission à la couverture bancale résidait sur la participation de deux agents capable de travailler en tandem comme des frères sans avoir de temps pour préparer ça. Zoël et Piotr en l’occurrence. Bien sûr, il existait d’autres duos sur le campus à même d’avoir une très bonne connexion, mais puisque Piotr avait déjà accepté Zoël ne voulait pas l’envoyer avec une personne moins indiquée que lui.

Erwart remarqua la réticence du français puisqu’il demanda à lui parler en privé. Piotr quitta la pièce. Il semblait vraiment concerné par le choix du garçon. Il ne voulait pas le forcer à partir, pas si tôt après sa dernière mission (bien qu’elle datait de plus de trois mois). Et pourtant il lui proposait ce qui devait être une des missions les moins organisées en amont de toute l’histoire de l’agent.

« Si vous me proposez cette mission c’est que vous avez eu le feu vert du docteur je suppose donc bon… »

Il fixa l’ordre de mission sans pour autant lui prêter une attention particulière. Il repensait à son ancienne mission. Elle n’était pas être si dangereuse elle aussi. On les avait formés avant de partir aux techniques des sectes, pas à cacher les corps de leurs victimes. Mais la question d’Erwart ne se posait pas. Si Piotr y allait, Zoël ne pouvait pas rester. Il avait besoin de lui encore, près de lui. Pas de l’autre côté de la Manche. Il se leva et déclara (en français) :

« Lyon est une belle ville, j’ai toujours voulu y aller. »

Puis en anglais
« J’en suis. Y a-t-il autre chose ou est-ce que je peux y aller ? »

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Briefing : Fuites Mortelles - Partie Française   

Revenir en haut Aller en bas
 

Briefing : Fuites Mortelles - Partie Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Bavure de l'aviation française ?
» La culture française s'exporte
» Dictionnaire raisonné de l’architecture française: XIe/XVIe
» La cuisine française à l'UNESCO?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Le Campus :: Contrôle des Missions :: Premier étage-