Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 De l'autre côté du miroir [Naomi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aidan Shelby
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 31/07/2016

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 15 ans/ 26 mai
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 9
Unknown

MessageSujet: De l'autre côté du miroir [Naomi]   Mer 21 Sep - 17:43

22 décembre 2013


Aucune envie de me lever. Le froid, je le sentais un peu à mes pieds, à chaque fois que la couette se déplaçait. Aucune envie de quitter ce cocon en ce jour de vacances. Rares étaient les moments où on pouvait en profiter. Toujours se lever. Surtout qu'aujourd'hui, il neigeait, ce qui me donner encore moins envie de me lever. Et puis j'avais passé la nuit à lire un livre policier. Pas parce que j'avais trop peur pour m'endormir mais pour connaître la fin et savoir si mes hypothèses étaient justes. Je m'étais bien laissé emporté par l'intrigue et par les personnages. Et comme toujours quand je lisais ou regardais quelque chose de vraiment bien, j'y repensais un long moment. Une fois, il m'était arrivé d'être dans l'ambiance d'un film, d'y réfléchir, pendant près d'une semaine. Et ensuite j'y pensais plus que par moment. Heureusement, il faut dire. Donc je n'étais pressé de me lever ce jour là. Et pourtant, je n'avais pas trop le choix. À dix heures, je devais être dans le dojo pour m'entraîner au krav-maga.

Il n'y avait plus de cours en cette fin d'année, mais j'avais parlé la veille avec l'une de mes amies, et accessoirement voisine de palier, Naomi d'une difficulté que je rencontrais lors de mes entraînements. Car le prof s'était mis en tête de nous apprendre, peu de temps avant les vacances, la garde inverse, pour jongler entre garde de gauche et garde de droite selon les situations. Donc les autres apprenaient la garde de gauche et moi la garde de droite. Car j'étais gaucher, et ça m'avait d'ailleurs bien servi en combat jusqu'à maintenant. Les jeunes qui avaient à peu près mon niveau, même s'ils commençaient à s'habituer, étaient parfois un peu surpris lorsqu'ils me combattaient. Comme je n'avais pas la même garde qu'eux, ils avaient du mal à anticiper. Ce qui agaçait les instructeurs, vu que des fois, je battais des jeunes plus forts et avec une meilleure technique grâce à ça.

En tous cas, je n'avais beau ne pas être déconcerté en voyant les autres combattre avec une garde de gauche, j'étais incapable d'en mettre une en garde de droite. Je confondais un peu ma droite et ma gauche, comme un gamin. En fait, j'avais du mal à calculer tous les changements induits par cette façon de combattre. Alors les techniques étaient tout simplement inefficaces. En combat, pas besoin que l'autre en face soit bon pour perdre. Il suffisait qu'en appliquant une technique pour me dégager d'une prise, je me trompe ne serait-ce qu'un petit peu de sens pour me mettre moi-même à terre. J'avais l'impression d'être de retour au PEI. Ou plus précisément à mes tous premiers cours, juste avant le PEI, lorsque je n'avais même pas une ceinture jaune. J'avais donc parlé de ça à Naomi, l'une des meilleures pratiquantes du krav au campus et elle avait proposé de me donner un coup de main.

Il fallait donc que je me lève, je n'allais pas lui faire faux-bond comme ça. Le rendez-vous était fixé à dix heures. Je remontais un peu dans mon lit et j'attrapais mon smartphone, posé au sol, en train de charger. Je le débranchais et je me réveillais tranquillement, en consultant quelques sites internet. En commençant doucement, par les VDM. Puis je finis par passer sur le site du Guardian. Je me levais finalement pour prendre quelques vêtements et me diriger vers la douche. Passer d'un point de chaleur à un autre point de chaleur. Le tout eu pour effet de me sortir la demie-torpeur dans laquelle je me complaisais pour descendre rapidement prendre mon petit déjeuner au réfectoire. Évidemment, celui-ci était presque vide. Les lève-tôt du campus, ceux qui quoiqu'il arrive étaient en train de courir partout à six heures du matin, s'étaient rassasiés depuis longtemps. Et les autres, les normaux qui dormaient jusqu'à dix heures, onze heures ou plus, n'étaient pas prêts de sortir de leur lit.

Tant mieux. Je n'aimais pas trop être avec plein de monde pour le petit déjeuner. Autant je détestais être seul à une table pour les autres repas, autant là je préférais être tranquille. Reprendre doucement contact avec civilisation. Ne pas heurter mes oreilles encore fragiles à cette heures par les cris des autres. Rester encore un peu désabusé avant de se mettre à des pensées plus positives. Honnêtement, je n'aimais pas me lever, devoir me dépêcher pour aller en cours et réviser ou finir un travail avant. Ou faire des tours de pistes, imposés en punition. Mais les matins étaient le moment où on pouvait observer sans prendre part, où on a le droit de penser plus lentement, plus tranquillement, à être sombre sans avoir des remarques ou le risque d'être intercepté par un responsable de formation.

Je sortis alors que l'averse de neige se calmait et je traversais le campus. La poudre blanche au sol laissait apparaître des dizaines de traces de pas, et à chaque fois que quelqu'un osait toucher le manteau blanc, il disparaissait, se fondant avec la boue au sol. Il y avait quand même quelques personnes dehors, capuche rabattue, traversant en ligne droite, sans courir mais en marchant le plus vite possible. Et un groupe de jeunes t-shirts gris essayant de faire une bataille de boules de neige. Je finis par ouvrir la porte du dojo -porte grinçante- et me réfugier à l'intérieur. Le bâtiment dans l'esthétique japonaise paraissait parfaitement à sa place avec la légère pellicule de neige. Les couleurs de vives de la façade et du toit contrastait avec la pâleur environnante. Je retirais ma veste et m'installais dans la salle d'entraînement. Comme j'étais un peu en avance, je commençais à m'échauffer en attendant l'arrivée de Naomi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Estrella
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 18
Localisation : CHERUB

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 15 ans 15 mars
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 5
Unknown

MessageSujet: Re: De l'autre côté du miroir [Naomi]   Mer 21 Sep - 20:50


Je baillai longuement en m'étirant de tout mon long en essayant de connecter mes neurones pour savoir ce que je devais faire aujourd'hui. Ah oui ! Entraînement au Krav avec Aidan. Un bleu marine de mon âge, qui dormait sur le même palier que moi. J'étais l'une des expertes du krav et j'avais participé à plusieurs entraînements très poussés. De plus j'avais fais subir quelques entraînements au plus jeunes ou à ceux qui avait besoin d'aide. Et c'était justement le cas aujourd'hui : Aidan avait des problèmes avec sa garde inversé. Il était gaucher ce qui offrait un avantage quand on le combattait. À moins de savoir faire une garde inversé et dans ce cas prendre la même position que lui et dans ce cas s'il tombait sur un adversaire plus fort il était cuit. Pas de chance pour lui. J'étais totalement ambidextre : j'écrivais des deux mains sans aucun problème et ma garde était indifféremment à gauche ou à droite. Alors les gardes inversé était pour moi quelque chose de naturel. Je repoussai ma couette pour poser mes pieds sur le sol glacé. Je ne jetai pas un œil sur mon réveil. Je savais l'heure : sept heure trente. Je me levai tout les jours à la même heures. J'ouvris en grand ma fenêtre laissant entrer neige et vent. Même si je craignais le froid, je ne supportai pas de ne pas aérer ma chambre. Je filais dans la salle de bain faire une toilette de chat : une vraie toilette m'attendait mais après l'entraînement. Ma tenue du jours ? Un pull et un jeans neuf et sans trous. Depuis quelques temps je faisais un peu plus attention à ma façon de m'habiller. Sûrement un effet Maxwell. Je secouai la tête pour le chasser de mes pensée et attachais mes cheveux en chignon. J'avais besoin d'avoir la vision libre.

Je reviens dans ma chambre et m'accoudai un moment à la fenêtre pour regarder la danse silencieuse de la neige. C'était tellement apaisant. Tout était blanc et la moindre tâche de couleur ressortait furieusement. Ce que j'aimais le plus dans la neige c'était le bruit de craquement quand on marchait dedans. Je m'étirais de nouveau et refis mon lit avec soin. J'essayai de garder ma chambre propre et ordonnée depuis quelque temps. Je pris mon sac de sport et descendis tranquillement au réfectoire prendre un solide petit déjeuner. Pas d'entraînement le ventre vide. Même si un solide coup dans l'estomac pouvait tout faire rendre sans manger on avait aucune force et on s'épuisait vite. De plus c'était très mauvais pour le corps.

Il était neuf heures lorsque je rentrai dans le dojo désert. J'aimais être en avance, bon,là j'avais une heure, j'allais pouvoir préparer deux trois petites choses. Je sortis donc quelques paos et des paires de mitaines de frappe avant de vérifier si il y avait des bombes de froids et autres. Puis je me changeai troquant mon jeans et mon pull contre un haut de kimono sans manche avec en dessous un débardeur et un jogging. Le haut mettait mes épaules aussi large que des plateaux à thé en valeur. Ouais … Pas top. Je m'accoudai de nouveau pour regarder la neige. Il faisait frais dans le dojo, mais au vus de ce que j'allais transpirer. Je restai un long moment immobile, hypnotisée par la danse des flocons. Je pris les paos pour entrer dans la salle Aidan

Le bruit dans la salle me tira de mes songes éveillé et je fixai quelques secondes Aidan entrain de s'échauffer tranquillement. Je m'avançai en silence et posai les paos au sol. Je m'étais déjà échauffai mais il valait mieux le refaire. Ce que je fis après avoir salué Aidan. Après une vingtaine de minutes je me redressai, lui tendis une paire de mitaine et pris un pao et me mit en arde gauchère.

-Frappe en étant en garde de droite. Si il y a des fentes dans ta gardes je te repousserai ou de cognerai. Ne crois pas que je n'en sois pas capable. Quand tu veux, je suis prête.

J'avais gardé mes mitaines de frappes. Pour le faire progresser il fallait lui montrer les failles de ses techniques. Et frapper, doucement pour ne pas le blesser, était un bon moyen. Je levai sans effort le pao et attendis.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

De l'autre côté du miroir [Naomi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De l'autre côté du miroir [ Libre ]
» De l'autre côté du miroir.
» De l'autre côté du miroir (PV Adane et bons rpistes d'action
» [fic participative] De L'autre côté du miroir
» De l'autre côté du miroir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Le Campus :: Zone de Sport :: Dojo-