Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Fuites Mortelles - Partie Espagnole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Mar 8 Nov - 12:02


12 janvier, au campus

Après une préparation plus qu'express de cette mission, le moment du départ était venu. Quatre jours. C'était tout ce qu'elle avait eu avec ses deux agents, Aidan Shelby et Adriano Rodriguez, pour se mettre au point. Peu, bien trop peu.

En quatre jours, elle avait tout de même obtenu quelques renseignements supplémentaires. Ainsi, elle savait désormais quel club de football et d'athlétisme fréquentait Jorge. Et qu'Adonis appartenait à un petit collectif de théâtre. Ceci serait utile à ses agents.

Elle les attendait pour le moment sur le parking du campus avec Esteban. Les agents avaient rendez vous à 6h30 du matin. Leur avion partait de l'aéroport d'Heathrow à 10 heures. Le temps d'arriver et d'embarquer. Tout juste. Heureusement, ils seraient en première classe. Moins de temps à attendre. Un accès privilégié.

Pendant le trajet en voiture, Helva les interrogea sur leur couverture. Elle était légèrement inquiète, bien qu'elle ne le laisse guère paraître. Elle détestait les missions préparées à la hâte. Ainsi, une fois dans l'avion, elle passa les deux heures de vol à se calmer, écoutant une symphonie de Mahler.

Arrivés à Gibraltar, la fausse famille prit un taxi pour se rendre jusqu'à l'appartement de fonction qu'ils utiliseraient pendant leur séjour. Dans le taxi, elle entendit la langue locale. Ou plutôt, le patois local. Llanito. Un mélange d'anglais et d'espagnol utilisé par les habitants du rocher. Même s'il n'était pas la langue officielle, le Llanito était beaucoup parlé. Puisque Adriano et Aidan parlaient espagnol et anglais, ils pourraient peut être comprendre quelques phrases simples à la fin de leur séjour. Helva pour sa part n'en était pas à sa première mission ici. Entre sa carrière d'agent de Cherub, sa carrière de militaire au SAS, puis en tant que contrôleuse...

L'appartement qu'ils avaient était assez vaste. Trois chambres. Elle partagerait la plus grande -et son lit- avec Esteban. Elle détestait ce genre de choses, mais ne pouvait pas y échapper, même si le jeune homme lui avait proposé de rester sur le canapé.

« Bien. Il est 13h30, heure locale. Avancez d'une heure vos montres et portables. Vous devez avoir faim, mais le frigo est vide pour le moment. Je vais commander quelque chose pendant que vous vous installerez. Pendant le repas, nous parlerons du début de notre action.  »

Ainsi donc, pendant ce fameux repas, Helva confia les premiers objectifs à ses agents. En soit, ils étaient les même que pour toutes les missions : s'approcher de leurs cibles respectives.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Helva Fitzhenry le Mer 1 Mar - 11:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Mar 8 Nov - 12:06


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez deux semaines pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- le départ du campus, le voyage, votre installation
- vos trois premiers jours à Gibraltar en sachant que vous n'aurez pas cours
- Adriano, ton personnage devra intégrer soit le club de football soit le club d'athlétisme de Jorge
- Aidan, ton personnage prendra part à une animation au théâtre de la ville, animation menée par le collectif d'Adonis.
- N'entrez pas encore directement en contact avec vos deux cibles, sauf pour un échange de politesse.

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devez faire minimum 500 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adriano Rodriguez
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 23

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 1
Unknown

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Sam 12 Nov - 20:56

11 janvier campus de CHERUB
Adriano Rodrigez partait en mission dès demain il prépara donc une lourde valise, en faisant bien sur attention de ne rien embarquer de compromettant car il ne voulait pas que sa couverture si bien établie par sa contrôleuse de mission Helva Fitzhenry il ne prit donc que des vêtements qui pourrait paraitre normal sur Gibraltar en ce mois de janvier

12 janvier

Le réveil d’Adriano Rodriguez sonna à 5h30 du matin il prit une bonne douche chaude histoire de bien se réveiller puis descendit au réfectoire qui était bien sûr fermé à cette heure il descendit donc aux cuisines afin de réclamer un petit déjeuner correct le cuisiner lui servit un bol de céréales ainsi que trois tartines au miel.

Il remonta ensuite dans sa chambre se brosser les dents et se laver le visage puis il regarda sa montre il était 6h00 il lui restait une demi-heure pour se rendre au rendez-vous qui avait lieu sur le parking du campus il roula difficilement sa lourde valise le long du chemin goudronné qui menait au parking

Une fois arrivé il vit qu’Aidan et Helva n’attendais plus que lui il en déduit était déjà en retard

Une fois qu’Helva le vit elle le sermonna sur son retard et invita les deux agents à entrer dans la voiture elle les informa également que leur avion décollerait à 10 heures de l’aéroport d’Heathrow
Ils filèrent sur la nationale en direction de Londres une fois entré dans la capitale ils furent pris dans les embouteillages.

Ils arrivèrent heureusement à embarquer mais de justesse Adriano passa les deux heures de vol à bouquiner Harry Potter à l’école des sorciers livre qu’il avait emprunté à la bibliothèque du campus.

Il angoissait beaucoup car c’était la première fois qu’il prenait l’avion mais contrairement à ses craintes le vol se passa à merveille sans même une turbulence.

Lorsqu’ils sortirent de l’avion ils allèrent chercher leurs bagages au terminal et sortirent de l’aéroport ou une voiture de location les attendais

Il se rendirent donc dans leur appartement qu’ils avaient loué spécialement pour la mission et après un rapide topo sur le fait qu’ils devait avancer leurs portables et leurs montres d’une heure et qu’ils établiraient un plan d’action pour bien débuter leur mission.
Les deux agents eurent à peine le temps de ranger leurs affaires que le menu chinois commandé par Helva arriva.

Helva laissa Adriano choisir s’il voulait entrer dans le club de foot ou d’athlétisme de Jorge à cette proposition l’espagnol choisit l’athlétisme car il n’aimait pas du tout le foot.

La mission commença véritablement le lendemain Adriano voulut commencer sa mission en douceur il opta donc pour aller dans un premier temps regarder un entrainement de l’équipe d’athlétisme de Jorge.

Une fois l’entrainement terminé Adriano alla parler au coach de l’équipe et lui manifesta un intérêt non feint d’entrer dans leur équipe le coach lui donna donc rendez-vous le lendemain à 16 h tapantes sur la piste d’athlétisme histoire de voir s’il avait le niveau pour entrer dans l’équipe

Le lendemain il mangea léger pour être prêt pour sa performance de l’après-midi.

Vint ensuite l’heure tant attendue à ce moment Adriano choisit la course cross il sprinta comme un bon sprinter en faisant quand même attention à ne pas dépasser la performance type d’un enfant de son âge.

Le coach qui l’avait accepté dans l’équipe l’invita à se présenter devant les autres membres de l’équipe puis le laissa rentrer chez lui en lui disant qu’il avait assez fait d’effort et qu’il l’attendait le lendemain à 17h pour un entrainement en équipe

Le lendemain Adriano dormi jusqu’à l’heure de manger et passa le début de son après-midi sur la PlayStation 2 qu’Helva avait acheter pour les moments ou les agents n’avait rien à faire puis une demi-heure avant l’entrainement ils se mit en tenue et se rendit à son entrainement.

Là-bas il courut toujours en se tenant de ne pas dépasser la performance type d’un enfant de son âge puis vint la pause Adriano avait amener sa propre bouteille d’eau l’entrainement reprit ensuite et l’agent courut à nouveau

Le soir il fit le rapport de son avancée à sa contrôleuse de mission puis monta se coucher après un copieux repas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Sam 7 Jan - 16:44


Partie Aiden, Mercredi 15 janvier

Tu as passé les trois derniers jours à te tourner les pouces, ou presque. Dans l'appartement, tu as révisé quelques classiques du théâtre et tu as surtout fait connaissance avec le théâtre espagnol. Tu étais aussi allé voir un film, dans une petite salle de cinéma d'auteur. Un drôle de film, sérieusement. Mais ce soir, c'était le grand soir.

Adonis était dans un petit groupe de théâtre. Ils menaient parfois des petites activités. Comme celle ci. Une bonne occasion pour commencer à l'approcher.

Mais une fois sur place, tu déchantes quelque peu. Tous les participants se connaissent et parlent entre eux, cette langue étrange. Si tu peux ci et là reconnaître des mots, d'anglais ou d'espagnol, tu ne comprends strictement rien à ce qu'ils racontent. Ils ne prêtent pas attention à toi.

A un moment, tu oses sortir du rang, ta placer devant toutes ces quarantenaires aux allures de vampires. Tu aimerais signaler que tu ne parles pas le... Comment Helva a-t-elle appelé ça déjà ? Le Llanito.

Mais pas le temps d'ouvrir la bouche, de faire connaissance avec toutes ces vieilles. Non pas que ça allait t'enchanter de toute façon. L'animation commence. Oh joie, les explications sont en anglais. Hum, de l'improvisation, sur des séries de tirades tirées au hasard. Il fallait donner du sens à l'absurde. Amusant.

Tu joues le jeu. Déclame ton amour éternel à une vieille peau. Amuse les membres du groupe. C'est toujours ça de prit. Tu avais espéré que ton âge, ton arrivée soudaine dans ce groupe soudé fasse venir à toi Adonis. Peine perdue. Il s’éclipsa avant même la fin. Tu n'as même pas pu échanger un mot avec lui. Quand au reste du collectif. Ils furent complètement occupés par les vieilles peaux.


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Sam 7 Jan - 17:53

Jeudi 16 janvier

Sans inscription au collège ou au lycée, Helva savait que se rapprocher des cibles était chose ardue. Mais les agents avaient placés leurs premiers pions, avec plus ou moins de succès.

Adriano avait choisit d'intégrer l'équipe d'athlétisme de Jorge. Il avait fait cela calmement, tranquillement. Rien de plus facile pour un agent de Cherub d'impressionner un coach sportif. Une fois dans l'équipe, il aurait maintes et maintes occasion de se rapprocher de Jorge.

Aiden avait eu moins de chance. La soirée s'était assez mal passée. Le groupe déjà formé était selon les dires de son agent complètement fermé aux nouveaux arrivants. Surtout un nouvel arrivant ne parlant pas le patois local. Et Adonis n'avait pas été si actif. Au moins, Adonis avait vu Aiden.

Le soir, au repas -une salade composée mitonnée par Helva- la contrôleuse leur annonça une grande nouvelle.

« Vous avez été inscrit dans le lycée de vos cibles. Vous êtes invités à le visiter demain, je vous emmènerais pour neuf heure trente. A Gibraltar, on vit à l'heure espagnole. Autrement dit, la pause de midi est à quatorze heures. De midi à deux heures, ce sont des activités de clubs. Je veux que vous vous y joignez. Trouvez un club qui peut accueillir votre cible. Aiden. Ce sera ta dernière occasion de la semaine d'établir un contact avec Adonis, alors, soit au rendez vous. »


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Sam 7 Jan - 17:55


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez un mois pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- la journée de jeudi, avec votre visite du lycée, et surtout le choix de votre club.
- une éventuelle approche de votre cible au cours de ce club
- la journée de vendredi, libre.
Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devez faire minimum 750 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adriano Rodriguez
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 23

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 1
Unknown

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Lun 23 Jan - 17:52

Mercredi 15 janvier, Gibraltar

Ce soir-là Adriano était très content et fier de lui de un il avait eu un bon premier contact avec l’entraineur d’athlétisme de Jorge et avait donc pu entrer dans l’équipe et ce avec beaucoup d’aisance ce qui est normal pour un agent secret surentrainé.
Et la suite de la mission s’annonçait radieuse Helva leur contrôleuse de mission leur avait annoncé qu’ils iraient visiter le lycée ou Jorge et Adonis étaient élèves
Il espérait obtenir le t-shirt bleu marine à l’issue de cette mission qui on ne le cache pas était capital pour CHERUB ainsi que pour les services secrets britanniques.
Il alla au lit tôt en prévention de la journée du lendemain qui allait être chargée, il passa une nuit mitigée durant laquelle il fit un cauchemar il rêva qu’il avait fait capoter la mission et que Zara Asker le renvoyait de CHERUB pour qu’il retourne dans cet orphelinat miteux ou il avait passé la pire partie de son enfance.


Jeudi 16 janvier, Gibraltar

Le lendemain Adriano se leva à 6 heures et demi et s’habilla puis descendit à la cuisine prendre son petit déjeuner en compagnie d’Aiden d’Helva et d’Esteban puis alla à la salle de bain prendre une douche et faire sa toilette.
Il étudia ensuite le flyer des clubs du lycée et choisit d’intégré l’équipe de foot car comme le disait l’ordre de mission Jorge aimait cette activité il était donc très probable qu’il fréquente ce club.
Puis à 8 heures et demi Helva conduisit Adriano et Aidan au lycée pour qu’ils le visitent.
Adriano prit soin de ne pas trop se montrer heureux quand on lui montra la composition de l’équipe de foot car sa cible s’y trouvait et comme il n’était pas sensé le connaître une joie excessive ferait sauter une partie de sa couverture ce qui ne devait en aucun cas se produire.
Ils visitèrent ensuite le lycée, c’était un grand bâtiment vert foncé qui se situait au centre-ville, on y trouvait une trentaine de sale de classe équipée avec du bon matériel.
Ils s’y inscrivirent donc et rejoignirent leurs salle de classe en fonction de l’emploi du temps qu’ils leurs fut remis, ils furent placés comme prévu dans les mêmes classes que leurs cibles.
Adriano commença ses cours par deux heures d’anglais puis une heure de math et après cela une intégration du club qu’il avait choisi à savoir l’équipe de foot Adriano fut présenté au reste de l’équipe il serra la main des autres joueurs et se présenta au reste de l’équipe selon sa couverture
Après un l’entrainement Adriano se fit invité à la table de Jorge pour le repas de midi les deux garçons discutèrent de tout et de rien puis lorsque la sonnerie se fit entendre Adriano demanda à Jorge s’il voulait venir faire ses devoir chez lui l’intéressé lui répondit positivement.
L’après-midi se passa sans incident avec une heure d’espagnol suivi de trois heures de français ce soir-là Adriano informa Helva que Jorge viendrait faire ses devoirs à la maison.
Jorge quitta la maison des agents vers 7 heures en promettant à l’agent secret que demain c’est lui qui l’inviterait pour faire leurs devoirs puis il irait ensemble à l’entrainement d’athlétisme qui aurait lieu à 19 heures, Adriano prit ensuite sa douche et descendit pour le souper ce soir soupe aux légumes et assortiment de fromages.
Il quitta ensuite la table alla se brosser les dents et se coucha, contrairement à la nuit dernière il ne fit pas de cauchemar bien au contraire il rêva même du jour ou Zara Asker la directrice de CHERUB lui décernerait l’ultime distinction qu’était le t-shirt noir.

Vendredi 17 janvier, Gibraltar


La journée de ce vendredi commença très bien par un copieux petit déjeuner préparer par Esteban suivi du départ pour le lycée.
La première heure fut dédiée au math puis il y eut deux heures d’éducation physique suivie d’une heure d’anglais ensuite Adriano rejoignit le terrain de foot pour deux heures d’entrainement de foot.
Après avoir passé sous la douche Adriano se dirigea vers le réfectoire pour manger en compagnie de Jorge.
L’après-midi commença par deux heures d’espagnol puis une heure de sciences et pour finir la journée deux heures et demie de français Adriano était fier de lui car pour tous les cours de la journée il s’était assis à côté de Jorge.
Adriano alla comme prévu chez Jorge pour faire ses devoirs une fois qu’ils eurent fini ils disputèrent un match de foot sur la console ps4 de Jorge et se rendirent ensuite à leurs entrainement d’athlétisme.
La bas Adriano se concentra pour fournir une prestation acceptable pour son âge et pour le niveau qu’il était sensé avoir ce qui fut plutôt dur car il devait adapter sa vitesse et son endurance à ceux d’un garçon de douze n’ayant pas fait d’athlétisme auparavant.
Il revint de son entrainement sans la moindre fatigue il dévora les croissant au jambon fait par Helva puis monta se doucher et se mit en pyjama puis rejoignit son lit ou il s’endormit très facilement il fit malheureusement encore un cauchemar celui qui le hantait depuis la mort de son père il ce revoyait ce fameux et triste jour où son père s’est fait tuer par ce salaud de dealer il se réveilla en sursaut au moment où le coup de feu partit.
Le reste de la nuit se passa bien mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aidan Shelby
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 31/07/2016

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 15 ans/ 26 mai
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 9
Unknown

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Lun 23 Jan - 19:00

Ma participation à l'évènement théâtral d'Adonis n'avait pas été une franche réussite, puisque je n'avais pas vraiment créé de lien avec lui ou avec des jeunes de son entourage. Mais elle n'avait pas été inutile non plus. J'avais pu repérer quelques adolescents qui semblaient faire partie du groupe de ma cible, de façon à pouvoir les reconnaître si j'étais amené à les croiser dans le lycée. Donc le bilan n'était pas totalement négatif. Mais tout de même, la communication était difficile. Dès que la conversation n’avait pas un caractère officiel, les habitants usaient volontiers du patois local, l’Llatino. Ce qui rendrait probablement nécessaire la familiarisation avec cette langue mélangeant l’anglais et l’espagnol, au moins pour mieux la comprendre.

Je partais avec Adriano vers notre établissement après qu'Helva nous ait donné ses dernières consignes dans la voiture, un peu avant neuf heures trente. On se sépara ensuite, le collège et le lycée étant dans deux bâtiments différents. Je me dirigeais vers le bureau de la vie scolaire et je fus accueilli par la CPE, qui me donna quelques renseignements sur le lycée, et qui surtout s'appliqua à m'énoncer plusieurs points du règlement intérieur. Elle me donna ensuite mon emploi du temps. Juste avant de quitter le bureau, je lui demandais une liste des activités de club de l'établissement. Je parcourais rapidement le papier qu'elle me donna mais sans avoir le temps de le regarder en détail, puisqu'elle m'emmena aussitôt vers la salle de cours.

La journée commençait donc avec un cours d'italien. Le prof avait l'air un peu fatigué et un peu démotivé aussi. Un peu blasé, il m'indiqua une place libre au premier rang, à côté d'un autre garçon dont le visage ne me disait rien. Avant d'aller m'installer, je jetais un œil à la classe. Il n'y avait pas grand monde, mais je me doutais que ce ne serait pas la même chose dans les autres cours. Après tout, le français n'était qu'une option. Personne n'avait l'air de faire partie du groupe d'Adonis. Il y avait bien une fille, juste derrière mon voisin qui me disait quelque chose, mais je n’eus pas le temps de détailler son visage, masqué derrière un rideau de cheveux châtains. Elle devait faire partie du petit groupe de la veille, mais aussi avoir été prise en otage par les vieilles. Je saluais le jeune aux cheveux bruns, Pablo, et soudainement le prof se mit à sourire comme s'il venait d'avoir une idée géniale et maléfique.

-Bien! Alors puisque nous avons un nouvel élève, c'est l'occasion de revoir comment se présenter! Vous allez tous vous levez, les uns après les autres et énoncer votre nom, d'où vous venez et vos goûts. Et en français bien sûr, pour ceux qui ont oublié dans quel cours on est.


Pour peu, il s'en serait frotté les mains. Il désigna une fille au fond de la classe pour commencer. Je profitais que tout le monde se retourne pour avoir un meilleur aperçu des jeunes qui peuplaient la classe. L'adolescente qui parlait, Ada, enchaîna plutôt correctement les premières phrases puis hésita sur la fin. Elle déclara aimer les jeux vidéo et cita plusieurs titres en anglais, ce qui lui évita... de parler Italien. Même si c'était assez ennuyeux, j'essayais de rester concentré sur les présentations, pour répéter des profils proches d'Adonis. Même si j’avais parfois du mal à comprendre ce que les autres racontaient. Lorsqu'un jeune, Will, prononça très péniblement quelques phrases mon voisin et la jeune fille derrière échangèrent une grimace. À cette occasion, je remarquais que Javier était en train de lire discrètement un texte dans son manuel. Ils avaient donc l’air plutôt complice.

Sandra -c'est comme ça que la fille derrière moi s'appelait, déclara aimer le théâtre et la littérature, très rapidement, confirmant ainsi mon intuition. Sa présentation était vraiment très succincte, probablement parce que l’exercice était loin de la passionner –après tout, quasiment tous les membres de la classe étaient déjà au courant.

J’entendis un soupir venant de ma droite. Avachi sur sa chaise, la tête reposant sur sa main, Pablo commença sa présentation en marmonnant. En donnant quelques détails sur son identité et disant vaguement qu’il aimait les séries. Donc Pablo se faisait clairement chier dans ce cours.

Et puis ce fut à mon tour de me présenter. Je donnais quelques informations de façon très factuelle sur mes goûts –à savoir que j’appréciais le cinéma, la littérature et le théâtre, sans donner l’impression d’un enthousiasme débordant qui ne serait pas très stratégique dans cette salle de cours où tout le monde rêvait d’être ailleurs. Je surpris du coin de l’œil que les regards de Sandra et de Pablo se croisèrent. J’évitais de montrer une maîtrise parfaite de l’italien et rajoutant deux fautes qui pouvaient s’expliquer par une interférence avec l’espagnol, une manière de signaler discrètement ma maîtrise de cette langue. Le cours se poursuivi par quelques exercices, sans grand intérêt. Je me tournais ensuite vers mon voisin alors que tout le monde se préparait pour sortir.

- Excuse-moi, tu connais quelqu’un qui aurait le même emploi du temps que moi ? Je ne sais pas où est la salle de mon prochain cours.

A ce moment-là, Sandra arriva à ma droite et regarda Pablo d’un air interrogateur. Le brun lui expliqua de façon très laconique ce que je lui avais demandé sans me répondre, comme s’il attendait l’approbation de celle qui était très probablement son amie avant de dire quoi que ce soit.

-Tiens, c’est marrant. C’est le même que le mien et il est aussi presque comme celui de Pablo. Du coup on peut te montrer si tu veux.

J’acceptais donc évidemment l’invitation et poursuivit la conversation dans le couloir. Pablo s’était avancé de quelques pas par rapport à nous et jetais régulièrement des coups d’œil à Sandra, comme pour vérifier qu’elle était toujours là.

-Au fait, je pensais à ça parce que tu disais tout à l’heure que tu aimes le théâtre… Tu n’aurais pas participé à un spectacle d’impros hier ? J’y étais et j’ai l’impression de t’avoir vue là-bas.

- Si ! s’exclama la jeune fille, un peu surprise. Je ne t’avais pas reconnu.

-Vraiment ? Même après ma déchirante déclaration d’amour à une beauté du soleil couchant ? Rajoutai-je en marquant le second degré en roulant mes yeux vers le ciel.

-Ah ce n’est pas facile l’absurde… Mais moi j’aime beaucoup essayer de rendre ces situations improbables le plus réaliste possible, essayer de toucher les gens malgré la barrière de l’invraisemblable et…

-Bon vous vous dépêchez ou quoi ? On va être en retard ! interrompit Pablo.

J’étais assez étonné de le voir si anxieux, entremêlant ses mains d’une manière saccadé, si inquiet à l’idée d’arriver un peu après la sonnerie, alors qu’il semblait être assez décontracté en classe.

-On arrive, on arrive, rajouta très vite Sandra qui accéléra le pas pour se trouver à son niveau.

***

Une heure plus tard. Couloir entre la salle 231 (cours de mathématiques) et la salle 103 (cours de littérature espagnole).

-Au fait, vous vous connaissez depuis combien de temps tous les deux ?

-Pablo et moi ? Je dirais… depuis toujours en fait.

-Pas vraiment depuis toujours, rajouta Pablo, très sérieux en comparaison à la réponse amusée de Sandra. Plutôt depuis 12 ans. T’habitais pas ici avant, je rappelle.

-Carrément ? Vous êtes voisins, de la même famille, ou vous avez toujours fréquenté les mêmes écoles ?

-Les trois en même temps, commença Sandra, coupée ensuite par Pablo qui s’exprima avec enthousiasme, comme si leur histoire commune l’amusait beaucoup.

-On est cousins, on vit dans le même quartier puisqu’on est dans la même maison, elle est grande, et puis du coup on a toujours été dans les mêmes bahuts.

Après avoir fait remarqué qu’ils étaient presque frère et sœur, et qu’ils précisèrent être tous les deux enfants uniques, je glissais sur une question un peu plus stratégiques.

-Au fait, on m’a remis une liste avec tous les clubs d’ici ce matin. Vous savez lesquels sont bien pour les pratiques artistiques, comme le cinéma, le théâtre, l’écriture, des choses comme ça…

-Eh bien, il n’y a pas de club de cinéma ici. Pablo et moi on est dans le club de théâtre, l’ambiance est super. Sinon, on a bien un club de critique littéraire qui pourrait peut-être t’intéresser. Ils sont plutôt sympas, on a travaillé quelques fois avec eux pour les spectacles de fin d’année.

-J’avoue que je ne suis pas très branché par la critique littéraire. Je préfère plutôt la dimension créatrice, pratique dans ces activités artistiques. Quand on s’immerge dans un art, on doit d’y consacrer entièrement, mobiliser toute notre concentration pour pouvoir en profiter, pour construire. Et je préfère cette immersion à la distance critique.

Les deux hochèrent la tête en signe de compréhension. Et Sandra ajouta que je pouvais certainement faire un essai dans le club de théâtre avant de me décider, que de toute façon ils n’avaient pas vraiment de projets en route vu que le deuxième semestre venait seulement de commencer.

***

Le cours de littérature espagnole s’était bien passé. Je n’avais toujours pas vu Adonis, mais son nom avait été cité dans notre conversation, lorsque Pablo et Sandra avaient remarqué je maîtrisais parfaitement l’espagnol. Pablo s’était attaché à retrouver tous les noms des jeunes d’origine espagnole qu’il connaissait. Et quand il avait cité Adonis, Sandra m’expliqua que j’avais dû le voir la veille et qu’il serait présent lors du club de théâtre.

Pendant la récréation, les deux adolescents retrouvèrent des camarades du club justement. Autour de moi, tous, ou presque parlaient l’Ilatino et c’est aussi dans cette langue que les jeunes se saluèrent. Complètement perdu, comme la veille, j’entendais quelques mots ressortir mais trop vite pour pouvoir vraiment en sortir le sens des phrases. Noyé.

Pablo aussi se désintéressait complètement de la conversation et se mit à jouer à 2048 sur son téléphone portable.

Je scrutais un peu le groupe d’élèves en espérant repérer Adonis quand Sandra se mit un peu à faire la traduction pour moi et me présenta ses amis présents. Deux filles –Clara et Lyn- et un garçon –John. J’eus à peine le temps de les saluer qu’Adonis arriva en face de moi. Il se mit directement à parler aux autres en Ilatino avant de se faire couper par Sandra qui reprit les présentations.

Adonis me reconnut lorsque Sandra lui expliqua que j’étais présent hier soir et du coup la discussion embraya –mais pas en Ilatino cette fois- sur la soirée, chacun s’échangeant ses impressions. J’eus donc l’occasion de me joindre au groupe. Adonis se montrait plutôt sympathique et posait quelques questions. En fait, il lançait les discussions et les laissait ensuite suivre leur cour.

La discussion fut brève cependant. On se dirigeait finalement vers les la salle où nous allions jouer. J’appris sur le trajet que Clara, Lyn, John et Adonis étaient dans la même classe.

J’allais me présenter au prof en charge du club quand je découvris que c’était le professeur de littérature espagnole que nous avions eu juste une heure avant. Il comprit donc rapidement la situation. Il expliqua ensuite que cette fois encore, nous n’allions jouer que des impros, mais qu’il allait rapidement avoir un texte. Donc que je devais me décider vite si je voulais participer au club.

Le cours se passa donc bien, le prof était particulièrement content de voir que j’avais un bon niveau. J’avais aussi joué deux scènes avec Adonis. S’il ne dit pas grand-chose à la fin, je compris quand même que jouer ensemble l’avait amusé.

Entre deux scènes, pas grand monde ne parlait et les jeunes écoutaient plutôt les autres et devaient à la fin de chaque scène expliquer ce qu’ils avaient trouvé de bien ou au contraire, d’inapproprié. Grâce à cette organisation, j’avais pu entrer en contact avec tous les membres du groupe et avoir un aperçu de leur personnalité. Pablo était un peu à l’écart des autres, moins passionné par le théâtre. Mais les autres se montraient avenants avec lui et il avait assez souvent des idées explosives. Ce n’était pas par son jeu d’acteur qu’il se démarquait, mais par sa capacité à inventer des scénarios étonnants.

A la fin du cours, le prof m’invita à revenir le lendemain. Pour lui, il n’y avait aucun problème à ce que j’intègre le groupe pour le reste de l’année.

Pendant la pause de midi, je m’installais à la table d’Adonis, Sandra, Pablo et les autres et leur posa des questions sur leur pratique du théâtre. J’eus la confirmation qu’Adonis jouait vraiment depuis longtemps et il pensait même à devenir comédien ou metteur en scène. Pablo avait plutôt choisi le club pour être avec sa cousine, mais il aimait bien et était plutôt motivé. Sandra aussi pensait à une carrière dans le spectacle, mais peut-être plutôt dans la production. Elle était un peu hésitante.

Le reste de la journée après la pause se passa bien, je continuais à me lier d’amitié avec les jeunes du groupe. Tout se passait donc bien mieux que lors de la soirée, surtout grâce au fait que j’avais été invité par les deux cousins. Je récupérais le numéro de téléphone portable des jeunes.

En revenant, je fus assez surpris de découvrir Jorge en train de faire ses devoirs avec Adriano. Le jeune gris n’avait pas perdu de temps. J’en profitais pour saluer la cible de mon « frère » et discuter un peu avec eux. Je fis mine de m’étonner qu’il ait le même nom de famille qu’Adonis et expliqua donc avoir rencontré son frère, ce qui amusa le jeune sportif. J’imaginais qu’il allait en parler avec son frère et que ça me donnerait une occasion de discuter plus personnellement avec Adonis. Une coïncidence amusante. Après avoir posé quelques questions, je m’éclipsais pour ne pas gêner Adriano et me connecta sur l’ordinateur.

Je découvris quelques demandes d’amis sur Facebook de la part des jeunes du club de théâtre et aussi d’autres jeunes de la classe. Je les acceptais et commençais à discuter avec Sandra – elle était en ligne sous prétexte de connaître un peu les lubies des profs dans les devoirs et la conversation dériva un peu. Plus tard dans la soirée, alors qu’Adriano était parti se coucher, Adonis m’envoya un message par rapport à la rencontre de nos frères, sur le ton amusé. Il lâcha qu’il était content de voir que Jorge s’était fait d’Adriano un ami et expliqua qu’il se plaignait parfois de ne pas rencontrer de jeunes vraiment passionnés par le sport, ou autant que lui. J’en fis part à mon partenaire le lendemain.

Le lendemain, je convenus avec les adolescents de se retrouver devant le lycée – sinon j’allais me perdre. Les cours se passèrent convenablement et j’en appris un peu plus sur le groupe de jeunes théâtreux. Avec Adonis, même si je ne l’avais pas vu beaucoup, le courant passait bien.

Je confirmais ma participation au groupe de théâtre et le prof nous annonça qu’il apporterait un texte le lundi suivant. Ce serait l’occasion d’obtenir une scène avec Adonis, prétexte pour se voir en dehors du groupe.

Enfin, l’autre avancée était qu’avec les autres jeunes, nous voulions nous retrouver le lendemain après-midi. J’avais émis l’idée en expliquant ne vraiment pas bien connaître la ville. Avant de se quitter, bien qu’on ait fini les cours tard, on avait un peu traîné autour du lycée et acheté quelques boissons. Le soir, j’expliquais la situation à Helva et après manger, j’essayais d’apprendre un peu l’Ilatino en ligne. Les deux journées s’étaient donc plutôt bien passées.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Mer 1 Mar - 11:42


Samedi 18 janvier

Ce matin, Helva s'était atelée tôt aux fourneaux, afin de donner à ses deux agents un véritable festin en guise de petit déjeuner. Ils avaient bien travaillé, et elle était très fière d'eux. Tous les deux étaient très impliqués. Elle avait même surpris Aidan à apprendre le patois local la veille au soir. Après l'avoir félicité de cette initiative, et encouragé dans cette direction, elle avait prit un peu de temps avec lui pour l'aider, notamment dans les prononciations et les inflexions typiques du Llatino.

Le bleu marine devait rejoindre le groupe de jeunes qu'il avait approché dans l'après midi pour visiter la ville avec eux. Elle lui fit aussi passer un flyer indiquant une soirée spéciale dédiée aux Midnight Moovies dans un petit cinéma d'auteur. Il avait peut être moyen d'inviter les autres à celle ci. Sans compter qu'il aurait besoin d'eux pour débusquer la salle.

Le week-end d'Adriano s'annonçait à priori moins chargé. Le gris n'avait pas prévu de retrouver Jorge et ses amis. Bien sûr, il aurait l'entrainement, le soir, d'athlétisme, mais ce n'était pas suffisant. Aussi, Helva l'envoya vadrouiller dans la ville. Gibraltar regorgeait de terrains de sports en plein air. Il serait intéressant pour lui d'y faire un tour.



Attention:
 

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Helva Fitzhenry le Mer 1 Mar - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Mer 1 Mar - 11:47


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez un mois pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- Le week-end détaillé
- Pour Aidan, la sortie en ville et la soirée cinéma avec le groupe d'amis. Si tu postes en 15 jours, Adonis sera présent à cette dernière.
- Pour Adriano, la visite de la ville et de ses terrains de sport. Si tu postes en 15 jours, ton agent y retrouvera Jorge.
- La semaine, rapidement, avec l'annonce de la pièce de théâtre pour Aidan, et l'annonce de l'équipe titulaire pour Adriano. Celui qui poste en premier aura un avantage : soit Aidan aura le rôle secondaire masculin pour accompagner Adonis en premier rôle (sinon, rôle mineur), soit Adriano sera dans les titulaires (sinon, juste remplaçant)

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devez faire minimum 750 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adriano Rodriguez
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 23

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 1
Unknown

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Mer 1 Mar - 16:22

samedi 18 janvier
Ce samedi-là Adriano avait décidé de faire une grâce matinée qu’il estimé bien méritée mais Helva en avait décidé autrement, en effet la contrôleuse de mission avait préparer un succulent festin en guise de petit déjeuner ce qui fit malgré tout plaisir à l’agent de CHERUB qui n’avait pas beaucoup mangé la veille au soir et avait pour ainsi dire l’estomac dans les talons.

Il mangea à satiété puis n’ayant rien à faire du weekend il se prépara un grand bol de popcorn sucré et se regarda le film Ted 2 en streaming allongé sur le canapé jusqu’à ce que Helva l’en chasse en l’envoyant flâner dans les pistes sportives en pleine air de Gibraltar en lui assurant qu’avec un peu de chance il croiserait peut-être sa cible Jorge Dominguez mais le jeune homme n’y croyait que peu il suivit néanmoins la recommandation de sa contrôleuse de mission et alla donc faire un tour il commença par une piste sportive non loin de chez lui puis enchaina avec la piste sportive de du lycée ou contre toutes attentes il aperçut Jorge qui s’entrainer en solitaire Adriano se rendit donc dans les vestiaires et y enfila ses habits de sports et rejoignit Jorge sur le terrain ou ils s’entraînèrent une bonne partie de la journée à midi Adriano appela Helva pour lui annoncer qu’il pic niquerait avec Jorge ce midi elle leurs amena donc trois sandwiches au beurre de cacahuète chacun en guise de repas de midi.

Après celui-ci les deux jeunes hommes sa remirent à l’entrainement et continuèrent jusqu’à la tombée de la nuit et cette fois se fut Jorge qui appela Téofilo pour lui demander l’autorisation de ramener Adriano à la maison pour souper une fois l’autorisation donnée Adriano appela sa contrôleuse de mission pour l’avertir qu’il ne serait pas là pour le souper.

Au souper les Dominguez avaient prévu des fajitas mais malheureusement ils étaient trop épicés pour Adriano qui ne toucha quasiment pas à son assiette et mangea une grande partie de la compote de fraises que Téofilo avait préparée.

Le jeune agent fut invité à passer la soirée avec la famille de ses cibles, il prévint donc Helva avant de s’installer sur le confortable canapé familial pour regarder le loup de Wall street un film qu’Adriano avait déjà visionné par le passé et qu’il aimait bien.

Après celui-ci Jorge invita son nouvel ami à le rejoindre le lendemain à l’endroit même où ils s’était rencontrer ce matin même dx heures et lui promit que cette fois c’est lui qui lui amènerait les sandwiches il lui donna également son numéro de portable.

Ce soir-là l’agent en mission rentra tard il n’eut que le temps de saluer Helva et de e prendre une douche avant de se mettre au lit la nuit passa plutôt bien il rêva même du jour où il entrerait à l’université après un glorieux parcours à CHERUB. La suite de la nuit se passa sans autres événements à notifier.

19 janvier
Le dimanche matin Helva attendit Adriano à la table du petit déjeuner et lui demanda un rapport détaillé de la journée d’hier ce qu’Adriano fit volontiers tout en mangeant sa tartine de pain grillé à la confiture de cassis.

Puis il mit sa tenue de sport dans son sac à dos, un bouquin ainsi qu’un produit de douche deux en un et un linge puis partit au pas de course pour bien se réveiller direction l’aire de sport du lycée Adriano arriva un poil en avance. Il attendit donc sa cible une demi-heure en lisant son bouquin lorsque dix heures arriva Adriano rangea son bouquin et appela Jorge sur son portable celui-ci lui répondit d’une voix endormie et lorsque Adriano lui rappela leur rendez-vous il eut un sursaut et Jorge lui promit d’être là dans un quart d’heure et raccrocha.

La cible de l’agent arriva à l’heure dite il se changèrent et se mirent à s’entrainer et le midi il mangèrent les sandwiches que Jorge avait amené et s’entrainèrent encore jusqu’à la tombée de la nuit.

A ce moment-là Adriano proposa d’aller faire leurs devoirs chez lui ce que Jorge accepta très volontiers.

Ils allèrent donc chez Adriano là Helva proposa à Jorge d’appeler son père pour qu’il puisse manger au domicile des agents Téofilo fut d’accord et le souper commença chacun parla de sa journée et après le souper Helva brancha l’ordinateur d’Adriano sur la télé et enclencha le film Ted 2 depuis u site de streaming.

À la fin du film Jorge rentra chez lui raccompagné par Helva et à son retour tout le monde alla se coucher.


semaine du 20 janvier


Adriano se réveilla le lendemain matin sans ce souvenir de ses rêves ce qui été très rare pour lui

La semaine passa plutôt vite le mercredi à la fin de l’entrainement le professeur d’athlétisme annonça à Adriano qu’il pouvait intégrer l’équipe titulaire

Puis la fin de la semaine se passa également sans incident notable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Mar 13 Juin - 16:40


Post pour Aidan

Il fut particulièrement déçu le lendemain. Dans le petit groupe qui devait lui permettre de visiter sa nouvelle ville, il n'y eut aucune trace d'Adonis. Et quand il proposa cette sortie le soir -se disant que ça ferait peut être sortir sa cible de son trou- seule Sandra montra vraiment de l’enthousiasme. Finalement, ils passèrent cette soirée à trois, lui et Sandra, cette dernière toujours accompagnée de Pablo.

Il passa le dimanche à continuer son apprentissage de Llatino et à parler avec tout le club de théâtre de ce que leur professeur pourrait leur ramener. Sandra l'appela, et il tenta de prononcer ses premiers mots dans le patois de la ville, ses efforts salués par un grand éclat de rire de la part de la jeune fille.

La semaine se déroula bien. Aidan était intégré dans le groupe, mais il pouvait constater qu'Adonis gardait une certaine distance. Pas seulement avec lui, mais avec tout le monde. Les autres, plaisantant, disaient qu'il était ainsi parce qu'il était stressé. Il voulait absolument obtenir le premier rôle dans le projet annoncé ce lundi par le professeur : la pièce du dramaturge romantique français Alfred de Musset, Lorrenzaccio.

Après une semaine de travail, celui ci annonça les rôles. Personne ne s'étonna qu'Adonis obtienne le rôle de Lorenzo de Medicis, aka Lorrenzaccio. Mais Aidan dut renoncer à celui du Duc au profit de John. Il se contenta d'un rôle mineur, puisqu'il n'aurait que deux scènes : Tebaldeo.

Au moins il avait une scène avec Adonis, et pas des moindres.



~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Mar 13 Juin - 16:49


Vendredi 25 janvier

La semaine s'était déroulée sans aucun accro, mais sans aucune avancée non plus. Le week-end d'Adriano avait eu le mérite de s'être déroulé à merveille, moins celui d'Aidan. Adonis se montrait apparemment distant, et il lui faudrait encore effacer cette distance. Mais ils n'avaient guère le temps d'attendre. Le soir, ils eurent un briefing autour des lasagnes épinards saumon qu'avait préparé Helva.

Elle leur donna alors leurs objectifs. Ce soir, révision d'informatique avec Esteban. Puis demain, tous deux devront faire en sorte d'être invité dimanche, dans l'après midi voire toute la journée, chez les Domínguez. Aidan devra profiter de cette scène à jouer. Adriano ne devrait à priori avoir aucun problème.

Helva espérait vraiment que les deux agents soient présents, car ils allaient dès maintenant placer la maison et surtout les appareils connectés de la maison sous surveillance.




~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helva Fitzhenry
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 35 Ans/10 Nov
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: Inconnu
Légende

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   Mar 13 Juin - 16:56


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez un mois pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- Le week-end détaillé (encore)
- La manière dont chacune s'invite chez leur cible. Si Aidan ne répond pas, je posterais à sa place, et le bleu marine échouera à se faire inviter. Dans ce cas, seul un quart du dispositif prévu pourra être installé par Adriano.
- L'installation des micros et programmes espions par Adriano avec une diversion d'Aidan s'il a bien posté. Dans ce cas, Adriano parviendra à installer la moitié du dispositif.
- Aidan, tu devras trouver une explication au comportement distant d'Adonis (sans rapports aux activités de son père)
- La semaine, avec une soirée pyjama où Jorge sera chez les agents.

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Aidan
Adriano

Vous devez faire minimum 750 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fuites Mortelles - Partie Espagnole   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuites Mortelles - Partie Espagnole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L' arrivé de patte de jaguar [ 2ème partie ]
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Extérieur :: Europe-