Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Briefing : Mission Espionnage Industriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Briefing : Mission Espionnage Industriel   Lun 13 Oct - 13:25

La jeune et guillerette Clara Brightwood ouvrit ce matin l'une des portes du rez de chassée du Centre de Contrôle, et pour une fois, ce n'était pas pour que le contrôleur de mission qu'elle assiste généralement ne trouve tranquillement son café bien chaud à son arrivée. Ce matin, ce serait elle qui recevrait les quatre agents, et qui les dirigerait pour cette mission. Certes, ce n'était qu'une mission casse, mais il faut bien commencer par quelque chose.
Les agents concernés étaient au nombre de quatre, et la plus expérimentée parmi cette équipe se trouvait être Itô Koiko, une agent d'origine nippone, aux appréciations toujours élogieuses. Pour autant, elle n'avait passé le PEI qu'il y a quelques mois, et n'avait eu depuis qu'une seule mission. Menée à bien, de manière éclatante, mais une seule mission quand même. Cela restait toujours mieux que Bruce Horowitz. Il avait passé le PEI en même temps que la nippone, et avait été recruté sur une mission aux Etats Unis. Hélas, il en a été suspendu. Ici serait une chance de se rattraper, s'il menait à bien sa part du travail. Quand aux deux autres, ils sortaient tout récemment du dernier PEI. Deux garçons turbulents, mais très complices. Piotr J. Kozar et Zoël G. Swaize.
Pour une mission casse, apparemment, aucun agent expérimentait n'était nécessaire, et Clara espérait que cela ne ferait défaut. Alors que les agents arrivaient un à un, elle les accueillit d'un bonjour claironnant, leur tendant un chocolat chaud. Puis quand tous furent présent, la blonde se présenta, avant de leur tendre leur ordre de mission.


   
Logo Cherub
Espionnage industriel


   
**CONFIDENTIEL**

   
Ordre de Mission de Itô Koiko, Bruce Horowitz, Piotr J. Kozar, Zoël G. Swaize

   
Ce document est équipé d’un système d’antivol invisible. Toute tentative de sortie en dehors du centre de contrôle alertera immédiatement l’équipe de sécurité.

   
Ne pas photocopier- Ne pas prendre de notes !


   

    1/ CNI Enterprise
   
CNI Enterprise est une entreprise fondée en 2002 par Stanley Powell, un citoyen britannique. L'entreprise est l'une des premières occidentales dans le domaine de la robotique miniature. Allant plus loin encore que les champions en la matière de l'époque, les japonnais, CNI Enterprise parvint rapidement à s'imposer comme l'un des leader mondiaux de la miniaturisation des robots dans des domaines aussi variés que la médecine, la recherche, l'exploration des fonds marins comme spatiale. CNI Enterprise est une véritable success story brittanique, et l'entreprise dispose de deux mille cinq cents employés au Royaume Unis. Son capital est actuellement estimé un cinq milliards de livres, et ses revenus des années passées dépassent systématiquement cette somme. Elle a récemment énormément investiti dans les universités de Cambridge et Oxford dans le but de former de futurs ingénieurs toujours plus performants.

Le dernier projet en date de CNI Enterprise est ni plus ni moins que le premier nano-robot au monde. Longtemps fantasmer, CNI Enterprise a présenté 5 prototypes à ses actionnaires le mois dernier. Ils ont de même réussis à réduire les coûts de fabrication de ces nano-robots, afin que leur production soit viable. Ces machines sont censées pouvoir intervenir au sein même d'un organisme, et détruire très précisément les tumeurs. Une méthode apparemment sans aucun effet secondaire, bien que l'Organisation Mondiale de la Santé n'ait autorisé encore aucun test, et qu'on ne sache rien de son efficacité réelle.


    2/ Le rêve des nanomachines
   
En terme de miniaturisation, les nanomachines représentent le Graal absolu, et l'on a souvent dit et redit que la première entreprise parvenant à en créer de manière industriellement viable (avec un coût de production raisonnable, pour qu'il y ait de potentiels acheteurs) pourrait devenir un quelques instants seulement la plus grande entreprise du monde, à l'image de Google et sa maitrise sur internet. L'annonce de CNI Enterprise a d'ailleurs fait grimper en flèche leur cours à la bourse, et nombreux sont ceux à vouloir désormais leur part du gâteau.

Ainsi donc, les données concernant les nanomachines de CNI Enterprise sont sur protégées. Pour autant, ça n'a pas empêcher des fuites. Les responsables sécurités de ces données ont relevés des erreurs protocolaires, indiquant que les dites données pourraient désormais se retrouver dans la nature. CNI a porté plainte pour espionnage industriel, et le MI5 s'est emparé de cette question.

Le MI5 a remonté la piste jusqu'à un citoyen britannique d'origine chinoise. Après d'importantes recherches sur lui, il s'avérerait qu'il n'ait pas de réelle existence avant qu'il ne débarque sur le sol anglais. Évidemment, il est toujours ardu d'obtenir des informations sur d'anciens ressortissants chinois, la Chine cachant toute information sur sa population. Mais l'absence totale de traces a quand même interloqué les Services Secrets.


    3/ Intervention de CHERUB
   
Suspectant Monsieur Zhao d'être un agent infiltré en Grande Bretagne, le MI5 a demandé l'intervention de CHERUB afin d'agir dans la plus grande discrétion. Le MI5 demande à CHERUB deux choses : supprimer les données dont dispose Monsieur Zhao sur les nanomachines et trouver des preuves de son statut d'agent chinois. Le MI5 comme NCI Enterprise estiment que les données de Zhao sont encore incomplètes, et n'ont pas été envoyées, ce qui est une chance pour nous. En effet, les données sont cryptées, et ne peuvent être déchiffrées que si elles sont toutes présentes. Or, toutes les données n'auraient pas encore été volées.

Afin de remplir les objectifs fixés par le MI5, CHERUB a décidé de monter une mission type casse avec les agents Itô Koiko (capitaine de l'équipe), Bruce Horowitz, Piotr J. Kozar et Zoël G. Swaize.

Les agents se rendront ce dimanche à Londres. Monsieur Zhao aura été éloigné de chez lui par une conférence à Belfast. Etant donné les mesures de sécurité habituelles de CNI Enterprise, il est fort peu probable que Zhao garde avec lui les données piratées. Les agents agiront comme des enfants vandales. Ils rentreront dans l'appartement de Zhao par effraction, et tâcheront de vandaliser l'appartement. Bruce Horowitz sera chargé de trouver et détruire tout appareil de surveillance personnel à Zhao. Une fois ceci mené à bien, Itô Koiko sera chargée de trouver tout document, papier, stocké sur support externes, ou virtuels, liés à la mission. Elle s'en saisira, avant de détruire tout le matériel informatique. Le MI5 sera chargé de couper l'alarme, ainsi, la police ne sera aucunement prévenue, si les agents arrivent à se montrer suffisamment discret par rapport au voisinage. Le MI5 ne pourra empêcher les appels arriver à la police que durant une demi-heure, plus, cela deviendrait suspect.

 


   
Le comité d’éthique a classé cette mission : Risque faible et l’approuve à l'unanimité.
   
Clara Brightwood sera le contrôleur de mission et sera joignable à tout moment. Il est rappelé aux agents qu’ils ont le droit de refuser de prendre part à cette mission et qu’ils peuvent l’interrompre à tout moment.

   

    Banière CHERUB


Après qu'ils aient tous finit de lire, Clara les fixa l'un après l'autre.

"Cette mission n'est certainement pas la mission de vos rêves pour s'illustrer, mais elle est très importante. Je compte sur vous pour la mener avec efficacité, et brio."

Elle accompagna ses dires d'un clin d'oeil, avant d'attendre d'éventuelles questions, et surtout, s'ils acceptaient la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Espionnage Industriel   Lun 13 Oct - 13:50


30 aout, 8 heures du matin

Le réveil sonnait dans la coquète chambre de la nippone. Aujourd'hui, cela avait été grasse matinée pour elle. La veille au soir, elle avait lu un mail. Une nouvelle mission. Elle avait déjà hâte d'y être. Itô aimait les missions, et les occasions d'y briller. Qui plus est, après quelques mots échangés avec Bruce, elle savait qu'il était convoqué à la même réunion.

Elle s'habilla rapidement. Treillis, rangers, T-shirt gris, le tout, impeccable. Peu à peu, elle retrouvait la longueur de ses cheveux d'avant le PEI. Désormais, ils lui arrivaient au milieu du dos, à son plus grand bonheur. Elle se coiffa d'un élégant chignon, avant de descendre au réfectoire pour se restaurer. Elle y fut d'ailleurs rejointe par Bruce, et c'est ensemble qu'ils se dirigèrent vers le Centre de Contrôle des Missions, jusque dans le bureau. Une jeune femme blonde les reçut, et elle bu en prolongation au petit déjeuner un chocolat chaud des plus... infâmes ? Certainement tiré à la machine à café juste avant.

Deux autres agents arrivèrent, un blond et un brun, deux T-shirt gris qu'elle ne se souvenait pas d'avoir vu. En même temps, elle a tendance à occulter beaucoup de personnes, quand elle n'aime pas leur manière d'agir...

Ensemble, ils lurent les ordres de missions. La poitrine d'Itô se gonfla d'orgueil en se voyant nommer capitaine d'équipe. Ainsi, elle devait être la seule à avoir une mission menée à bien à son actif. Évidemment, avec ceci iraient les responsabilités de l'échec ou de la réussite de la mission, mais cela ne lui faisait pas peur, à Itô, bien au contraire. Qui plus est, elle préférait à avoir à chercher des documents qu'à vandaliser un appartement. Ça, elle le laissait volontiers aux petits sauvages.

"J'accepte la mission mais... On parle de nos systèmes de cryptage, mais qu'en est-il des siens ? Je suis sûre qu'il ne garde rien de facilement lisible pour nous chez lui, ce serait... Absolument idiot."

Itô avait désormais suivis suffisamment de modules d'informatiques, et surtout, de piratage, pour savoir ce qu'il en était. Elle sourit tranquillement à Bruce. Lui aussi avait un rôle très important dans cette mission. Il serait dommage qu'elle soit filmée à fouiner dans des documents normalement incompréhensibles pour elle.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥♥♥ Relations ♥♥♥ Ma Galerie ♥♥♥ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Espionnage Industriel   Lun 13 Oct - 16:32

28 août 2013
6h
Le réveil de Piotr sonna. Il l’éteint et continua de regarder l’aube de sa fenêtre. Il soupira et quitta sa chambre comme il était, c’est-à-dire avec un short et rien sur le dos. Il trottina jusqu’à la piste d’athlétisme où là il fit le nombre de tour qu’exigeait les punitions qu’il avait accumulé jusque-là.

7h30
Piotr avait enfin finis ses tours de pistes. Il rentra à sa chambre où il se doucha. En sortant il regarda son ordinateur, le dédaignant. Il s’habilla de sa tenue réglementaire avant d’aller frapper à la porte de Zoël. Quand il lui ouvrit, le russe lui fit un grand sourire.

Tu es aussi impatient ?

Piotr regarda le brun interloqué. Il comptait juste passer la journée à faire ses punitions et être avec Zoël, son programme ne comptait rien d’autre hormis les repas. Le français lui expliqua sur le chemin du réfectoire. Une fois à table devant leurs plateaux respectifs, le russe prit la parole plus pour lui-même que pour son petit ami.

Je devrais allumer plus mon ordi, moi. Et dire que j’étais censé faire du jardinage toute la matinée.

Piotr entama son énorme bol de céréales et de lait froid. Entre deux bouchées, il regarda le brun. Dans sa tête il le remerciait de le faire échapper à une matinée en plein soleil à s’occuper de plantes. Mais pas en vrai.  Il mangea le reste de son petit déjeuner, soit deux morceaux de pain beurré. Enfin, les deux gamins se dirigèrent ensemble vers le centre de contrôle de mission.

C’était la première fois qu’il y entrait de toute sa vie, mais il s’en foutait déjà. Il n’était pas excité et montrait toute sa décontraction en entrant avec un sourire limite arrogant et les mains posées sur la tête comme s’il était dans un lit, mais debout. Il se laissa tomber sur la chaise devant la contrôleuse de mission. Dès qu’il eut en main l’ordre de mission, il chercha en vain ses lunettes. Il soupira et commença la lecture, difficilement. Il abandonna et alla directement à la fin. Ce qu’il devait faire n’était pas spécifié mais puisque c’était une mission casse, il devrait sûrement tout casser. Il jeta l’ordre sur le bureau et reprit sa position décontractée en lançant :

J'en suis aussi, capitaine.

Il avait nommé la fille ainsi n’ayant nullement retenu son nom et par ironie. Parce que même si on dirait qu’il se soumet, ce n’est pas sûr qu’il suive sagement ses ordres. Quoique… Si c’est pour casser quelque chose.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoël G. Swayze
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 07/10/2014
Localisation : Avec Piotr

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 11 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 2
Unknown

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Espionnage Industriel   Mar 14 Oct - 7:06

30 août 5h du matin
Zoël était debout depuis longtemps. Doux euphémisme pour résumer sa nuit blanche à se triturer les méninges dans l’espoir de trouver le but de sa mission. Il avait imaginé en quelques heures des dizaines de scénarios possibles, certains impliquant un attenta à Londres, d’autres un cartel international. Les histoires se terminaient presque à chaque fois avec un Zoël héroïque qui ramenait la paix dans le monde. Des rêves banals de gosse. Sauf que ce jeune-ci avait raison d’y croire. En effet, il était depuis quelques semaines un agent de CHERUB vêtu d’un t-shirt gris. Tout était possible pour lui. Mais ce n’était pas uniquement ce qui l’avait tenu debout toute la nuit. En tant que petit ami dévoué de Piotr (ou du moins il se voyait comme cela) il s’était connecté sur la messagerie du russe pour voir si lui aussi avait une mission. Même rendez-vous : même jour, même heure. Zoël crut que son cœur allait exploser en voyant le petit mail dans la boîte de son petit ami. Ce serait comme une sorte de lune de miel après l’enfer du PEI. Les deux jeunes n’avaient pas pu passer énormément de temps ensemble depuis la fin de l’enfer- le blondinet avait une fâcheuse tendance à accumuler les tours de stade- aussi un peu de temps ensemble ne pouvait que les rapprocher. Une sorte de Mr and Ms Smith, avec deux Brad Pitt pour sauver le monde.

Au bout de deux heures, Zoël réussit à recouvrer son calme et à arrêter de sauter partout en poussant des cris d’excitation. Il comptait passer pour quelqu’un de calme, pas surexcité pour un sou. De la même façon que Piotr accueillait ses punitions : un sourire suffisant et un inintérêt total. Quelqu’un frappa à la porte. Le blondinet l’attendait avec son sourire le plus éclatant.
« Tu es aussi impatient ? »

Zoël avait été agréablement surprit de voir Piotr aussi tôt pour aller au briefing avec lui. Mais pas autant que l’était le russe. Zoël se félicita alors de lire les mails de son petit ami. Ils partirent ensemble manger avant de rejoindre le centre de mission.

Zoël était à la fois excité d’être ici et aussi un peu déçu. Il s’attendait à quelque chose de plus… original. Le centre de mission n’avait rien de plus extraordinaire que n’importe quel « bureau ». Excepté qu’il n’y avait que des enfants devant le contrôleur de mission- une femme plutôt jeune. Impatient, l’exact opposé de ce que ressentait Piotr, le français se lança dans l’ordre de mission. Une mission pour quatre agents. Rien d’aussi idyllique que dans ses divagations de ce matin. Rien de très glorieux non plus. Une mission casse. La base de la base. La mission la moins dangereuse (avec les missions de recrutement, mais elles étaient souvent distribuées aux agents perturbateurs. Zoël se demanda d’ailleurs comment Piotr avait fait pour éviter d’être envoyé dans ce genre de mission) qu’on puisse donner à un agent. Et ils étaient quatre pour la réussir. Sachant que ni lui ni Piotr n’avait de rôle important à jouer. Juste des délinquants…  Il fut coupé dans sa réflexion en voyant Piotr jeter son ordre de mission sur la table comme s’il l’avait lu en un temps record. Sans ses lunettes. Zoël se promit de lui faire un résumé de l’ordre de mission. C’est dur de s’occuper d’un enfant à problème. Surtout quand il n’est que votre petit ami…
Le français regarda le russe et lui chuchota :
« Te prendre pour une mission casse ? Ils ont du voir l’état de ta chambre ma parole »
Il se tourna vers l’adulte :
« Avec plaisir. »
Zoël n’avait pas de question, après tout son rôle dans la mission n’était pas ce qu’on pouvait considérer comme majeur. Il était content de faire cette mission avec Piotr, même si la petite cheftaine qu’ils se récoltaient risquait de ne pas être de tout repos..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Espionnage Industriel   Mar 14 Oct - 22:37

Un réveil sonna dans le bâtiment qui abritait les chambres des agents accrédités à partir en mission. Déjà, pourquoi ce maudit appareil sonnait-il déjà ?  Une main lourde s’abattit sur le réveil qui se tût instantanément. D'habitude, le jeune homme aurait tiré la couette de son lit jusqu'à ses oreilles et aurait attendu que l'objet bruyant fasse de nouveau un concerto. Après, il arrivait souvent en retard au premier cours de la journée. Mais ce matin, il ne devait absolument pas arriver en retard à son rendez-vous.

Hier soir, alors que Bruce était plongé dans son roman, il fut tiré de son monde imaginaire par une personne qui toqua à la porte.  Le jeune homme âgé de 12 ans se leva lentement, livre à la main et se dirigea vers la porte. Derrière, se trouvait un homme vêtit d'un t-shirt blanc. Ce dernier lui remit une enveloppe blanche frappée du mot "IMPORTANT". A l'intérieur, se trouvait une lettre lui indiquant qu'il devrait se rendre le lendemain matin au centre de contrôle des Missions. Le garçon ne savait absolument pas de quelle type de mission il pouvait bien s'agir.

Sous la douche, alors que l'eau chaude ruisselait sur sa peau nue, l'agent se perdit dans ses pensées. Il fit un retour sur sa dernière mission qui s'était comment dire, mal terminée. Le garçon avait été catégoriquement exclu de la mission. Pour Bruce, cette mission était très importante car il devait prouver à la direction du campus qu'il n'était pas un bon à rien. Mais au fond de lui, il avait un sentiment de peur, il avait peur tout simplement de faire capoter encore une fois une mission. Si jamais il devait une fois de plus être exclus, il serait peut-être interdit de mission et un agent à CHERUB sans mission est une personne que l'on va gentiment pousser vers la sortie.

Pourtant, Bruce avait le sourire. Lors d'une discussion avec Itô, il avait appris que la jolie nippone devait se rendre à la même date et à la même heure au centre de contrôle des Missions. Il ne fallait pas être bête pour comprendre qu'ils seraient tous les deux sur la même mission.
En sortant de la douche, le jeune homme attrapa un treillis neuf, un t-shirt gris et une paire de ranger, tout devait être impeccable. En s'inspectant devant la glace, il se rendit compte que depuis sa dernière mission, il avait bien grandi.
Bruce descendit au self afin de prendre son petit déjeuner pour bien attaquer la journée. Il y retrouva la belle Itô. Le déjeuné achevé, ils se dirigèrent vers le centre de contrôle des Missions.

En arrivant, ils furent reçus par une jeune femme blonde peut-être la trentaine, dans son bureau. A voir le nombre de chaises, il manquait encore deux agents mais qui ?
Bruce n'eut pas le temps de réfléchir longtemps, deux garçons plus jeunes que lui portant un t-shirt gris venaient de s'installer à côté de lui. Au complet, la réunion put enfin commencer. La femme leur distribua à chacun un ordre de mission. Bruce se plongea immédiatement dans sa lecture.

Un mouvement brusque fit soudainement sursauter le jeune homme, un des garçons qui venait d'arriver venait de lancer son dossier sur le bureau. On se moquait vraiment du monde. Une chose était sûre, il le garderait à l’œil. Bruce fut le dernier à achever sa lecture. Ce qu'il venait de lire était une mission de type "casse". Apparemment, un chef d'équipe avait été désigné et c'était Itô. Ce n'était pas vraiment une surprise. Sur les quatre agents, c'était sans aucun doute celle qui avait le plus d'expérience. Le rôle de Bruce, le fit sourire, il consistait à débrancher tout le système de sécurité de la maison afin que sa camarade puisse fouiner tranquillement sans être vu. Cette dernière justement lui lança un sourire.

Il reposa le dossier sur le bureau :

- J'accepte la mission. Par contre, je voulais savoir si nous aurions accès aux plans de la maison et si les appareils à neutraliser étaient déjà identifiés.
Revenir en haut Aller en bas
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Espionnage Industriel   Mer 15 Oct - 1:11

Les agents étaient donc fidèles à ce qui était annoté dans les dossiers. Itô Koiko, modèle en tout point, efficace, intéressée. Bruce Horowitz, voulant à tout prix faire ses preuves. Zoël Swayze, excité à l'idée de cette mission. Et Piotr Kozar, désinvolte et arrogant. Celui ci pourrait bien être un problème. Voilà les agents vus par la jeune femme, qui, en espionne désormais accomplie -elle même avait obtenue le T-shirt noir à seize ans- savait se fier à son intuition.
Elle posa son regard sur Piotr. Il n'avait même pas lu l'ordre de mission. Elle l'avait elle même rédigé, et elle savait pertinemment que le lire aussi rapidement n'était pas possible.

"Piotr. Avant que l'on parte après-demain, je te poserais des questions sur cet ordre de mission. La moindre erreur, et tu resteras au campus. Je ferais appel à un agent plus expérimenté pour prendre ta place."

Et autant le prévenir, elle ne rigolait pas. Elle le ferait vraiment. Ce serait certainement un agent punit de grosses missions, mais ce serait toujours un agent plus sûr que ce jeune homme. Clara se tourna alors vers Bruce.

"L'appartement, pas la maison, est un studio classique. Une entrée, une cuisine, un salon, une chambre, une salle d'eau. Vous n'aurez pas longtemps à en faire le tour. Quand à ce qu'il y aura. Nous ne sommes pas sûr, mais à priori, ce ne devrait pas être du matériel perfectionné. Pas de micro caméras, plutôt quelque chose de planqué. Il te faudra voir dans chaque pièce quel angle est idéal pour tout voir."

En effet, même si effectivement, Monsieur Zhao était un agent chinois, il n'aurait pu passer la frontière avec des équipements spéciaux. Il y avait fort à parier qu'il n'avait pas non pu se fournir à l'ambassade. Ce genre de mouvements aurait attiré l'attention du MI5. Non, le plus probable était que son appartement soit surveillé en son absence par des webcams. Enfin, la jeune femme se tourna vers Itô.

"En ce qui concerne ses dossiers informatiques, tu disposeras d'une clef usb, qui fera tout le travail. Tu la poses sur l'ordinateur, elle téléchargera tout, grâce à un programme installé. A chaque périphérique que tu ajouteras dans l'ordinateur, elle se chargera elle même de tout prendre. Le MI5 s'occupera du décryptage une fois bien tranquille."

Voyant qu'il n'y avait plus de question, Clara congédia les jeunes gens, non sans leur conseiller de parler entre eux jusqu'à leurs cours de cette après midi. Si pour les besoins du briefing, leur matinée avait été banalisée, cela n'était pas le cas pour le reste de la journée. Elle les congédia dans un sourire, avant de passer à la préparation d'une autre mission.

Note HRP : Après ce court briefing, je vous annonce que la mission sera lancée dans les jours qui viennent, en tout cas, ce week-end dernier délai ! Tenez vous prêts Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Espionnage Industriel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Briefing : Mission Espionnage Industriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jets de cheveux loin de l'espionnage industriel (PV)
» Briefing mission Diplomatie by Jack
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Potentiel agro-industriel du departement des Nippes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Le Campus :: Contrôle des Missions :: Rez de chaussée-