Forum RPG dans l'univers de Cherub
 
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Lun 13 Oct - 18:17

15 Juin 2013

Le soleil caressait doucement en ce matin d'été la fenêtre de la chambre de Bruce Horowitz agent portant le t-shirt gris. Le jeune garçon était rentré la vieille d'un conseil de classe. Etant délégué dans sa classe, il avait défendu certain de ses camarades face aux professeurs. Le bilan était correcte, il n'y avait qu'un agent qui s'il ne remontait pas ses notes redoublerait son année scolaire. Cet agent en échec scolaire en était le seul responsable. Tout au long du trimestre, il avait voulu s''amuser sans jamais se mettre de limites. Pourtant, le garçon portant le t-shirt gris avait été prévenu à maintes reprises par le corps enseignant et par l'ensemble de ses camarades.

Si la personne en question ne remontait pas ses notes au cours des deux trimestres suivant, la décision d'un redoublement serait appliqué. Bruce avait vraiment sortit beaucoup d'arguments afin d'éviter à son camarade une sanction mais que faire, ni lui, ni son partenaire n'avaient réussi.
Le conseil prit la décision de délivrer au jeune homme une alerte travaille. Cette alerte était dommage car hors le travail scolaire, s'était un agent performant lors des missions et doté d'une gentillesse exceptionnelle !

A la sortie du conseil, une jolie nippone attendait l'agent près d'une fontaine à eau. Les deux adolescents s'embrassèrent. Itô Koiko marchait main dans la main avec son petit ami. Cela faisait a peine quelques semaines que les deux jeunes sortaient ensemble. Bruce était fier de sa petite amie qui était amusante, gentille et extrêmement belle. Le jeune homme confia son impression du conseil et qu'être délégué relevait de beaucoup de travail. Il donna évidement à sa petite amie ses résultats. Itô avait obtenu les félicitations pour son travail régulier et l'aide qu'elle apportait à ses camarades.

Le lendemain, Bruce se réveilla dans son lit. Le soir, après le conseil le garçon avait préparé un bon petit repas pour sa copine. Mangeant, ils s'étaient calés devant un film d'action. La jeune fille avait passé la nuit avec Bruce. Bon pour les petits cochons, il ne s'est rien passé juste des câlins !!! Et pour l'instant, s'était déjà bien. Enfin bon, les deux amoureux avaient passé une bonne soirée et pour une fois aucun de leurs amis avaient appelé pour savoir ce qu'ils faisaient.
Soudain, ce fût le trou noir.

...............................rêve de Bruce Horowitz...............................


Bruce se réveilla couché sur une surface assez dure. Comment se pouvait-il qu'il est passé la nuit avec Itô ? Elle qui ne le regardait même pas. Elle qui était si belle et qui respirait un sentiment de sérieux ne pouvait s'intéresser à un garçon qui respirait autant l'amusement que Bruce. Soudain, le jeune homme entendit une voix assez grave.

Quand il ouvrit les yeux, un homme portant le t-shirt blanc se posa dans son champs de vision. L'homme assez grand était son professeur de Karaté.

- Hey bonhomme, que se passe t-il ? Toi qui a toujours une bonne défense, tu as réussi à prendre un bon coup !

Bruce ne comprenait pas. Son professeur lui expliqua que comme étant dans ses pensées, son adversaire lui avait asséné un violent "mawashi" dans les côtes. Le garçon s'était écroulé sans vie sur le tatami rouge et blanc du dojo. Après 15 minutes sans vie, le t-shirt gris s'était réveillé.

- Bruce comment vas-tu, es tu capable de te lever ? Demanda l'infermière qui venait d'arriver.

Le jeune homme fit un oui de la tête et essaya de se lever. Il retomba immédiatement genoux sur le sol. Alors, le professeur et l'infermière soulevèrent le garçon afin de le mettre sur un fauteuil. Après quelques examens au centre médical, le diagnostique tomba, Bruce n'avait absolument rien. Le faite d'avoir fait un rêve l'avait vidé de toute son énergie mais il n'avait pas parlé du faite qu'il avait encore eu un de ces rêves. Il reparti alors dans sa chambre prendre une bonne douche chaude et se cala devant la console.

Durant sa partie, il pensa. Comment se pouvait-il qu'il eut fait un rêve alors qu'il était parfaitement éveillé et surtout qu'il était entrain de faire du Karaté son art martial préféré.
Puis pourquoi avait-il rêvé d'Itô ? Son rêve paraissait tellement vrai et les sentiments du jeune homme étaient vrai envers la jeune fille.

Seulement, il fallait qu'il se dépêche de lui avouer car la nipponne partait bientôt en mission comme le garçon également. Le jeune homme devait absolument lui dire. Et puis cela faisait trop longtemps qu'elle travaillait. Depuis l'obtention de son t-shirt gris, Bruce s'était amusé comme un petit fou. Multipliant les sorties au centre-ville avec les potes, les soirées nocturnes dans les chambres voisines, la petite nippone travaillait encore et encore. Alors il fallait qu'elle s'amuse et arrête de penser un instant à ses devoirs.

Bruce s'habilla d'un treillis et d'un t-shirt gris propre, lustra ses rangers et prit la direction de la porte. La Chambre de la jeune fille se trouvait à 100 mètres la sienne. Une fois devant la demeure de son amour platonique, il trouva la porte ouverte. La demoiselle était à son bureau un livre de math ouvert.

Le garçon frappa à la porte :

- Coucou Itô, je te déranges ?
Revenir en haut Aller en bas
Itô Koiko
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 26

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Lun 13 Oct - 18:23

Grande. Elle était devenue… grande… Elle avait ENFIN dépassé le mètre vingt. Ne vous moquez pas. Si la nippone se sentait déjà un brin petite au Japon, au moins, dans son club de gymnastique, elle était parfaitement dans la moyenne. La donne avait changé à CHERUB, où même des enfants de deux ans de moins qu’elle était plus grands. Genre, son saleté de partenaire. Mais maintenant…Non, elle restait plus petite que lui.
Itô quitta le mètre qu’elle avait installé dans sa chambre après le programme, puis s’attela à son bureau. Depuis son PEI, elle n’avait pas arrêté de travailler, et aujourd’hui n’était pas parti pour être différent. Les professeurs l’en félicitaient, et elle s’attirait l’animosité d’agents plus perturbateurs. Fayotte, qu’on lui disait. Elle n’en avait cure. Ce qui comptait, c’était les résultats qu’elle obtenait. Ce matin encore, le professeur de mathématiques et celui d’histoire géographie l’avaient félicité.
Elle ouvrit déjà le livre qu’ils avaient à lire, et à résumer, pour l’anglais. C’était, apparemment, un grand classique de la littérature britannique, mais la nipponne ne connaissait l’auteur que de nom. William Shakespeare. Elle commença à relire ses notes sur le dramaturge britannique, puis dévora la pièce de théâtre. S’imaginant les cruels Macbeth, mari et épouse, commettre l’affreux régicide. Elle rédigea un résumé de ce qu’elle venait de lire, avant de regarder l’horloge. Il était encore tôt dans l’après midi. Et elle savait que son grand frère n’arriverait pas avant un moment, pour l’accompagner sur la piste d’athlétisme. Puis aux agrès de gymnastique, là où il avait promit de voir ses progrès.
Vous vous dites sans doute que pour un agent de CHERUB, la nipponne menait une vie bien tranquille. Mais les choses étaient ainsi pour Itô, et elle s’en satisfaisait très bien, puisque en tant que parfaite japonaise, elle avait à cœur la parfaite réussite scolaire et professionnelle. Un esprit compétitif, exacerbé par son éducation traditionnelle, et exigeante, finissait de brosser ce tableau. Comment s’étonner donc que le seul objectif de la petite soit de surpasser chacun de ses camarades, et ce, dans tous les domaines ?
Et comme un tel personnage n’est jamais rien sans rival, elle avait déjà le sien, son partenaire lors du PEI, César Miller, avec lequel elle s’était lancée dans la course au T-shirt noir.
Elle se mit alors aux mathématiques. Son bureau rangé, sur lequel ne se trouvaient plus que son livre d’algèbre, trois fiches de révisions, résumant les notions importantes, les formules à connaitre, et un exemple, et une feuille double, pour y rédiger son devoir.
Elle commençait à faire celui-ci, lorsqu’elle entendit quelqu’un à sa porte. Elle l’avait laissé ouverte, par habitude, afin que Matthew n’ait pas à frapper, et attendre qu’elle vienne ouvrir. Elle tourna la tête, pour y trouver Bruce Horrowitz, un jeune garçon de son âge, qui avait participé à la même session qu’elle au PEI. Il avait toujours été très gentil avec elle, aussi, elle lui adressa son plus beau sourire, en penchant la tête légèrement sur le côté.

« Konnichiwa, Bruce-san. Non, tu ne me déranges pas, entre. »

Elle se leva, lissant un pli de son treillis, rangeant sa chaise, et fermant la porte derrière Bruce. Il fallait l’avouer, elle était un brin étonnée de le voir ici. Un peu timide, elle n’avait jamais osé lui adresser la parole. Pas même pour le remercier après ses différents coups de mains lors d’entrainements. Comme lorsqu’il lui avait prêté sa montre, à un exercice d’orientation au cinquantième jour, alors que son saleté de partenaire avait réussi à les priver de boussole. C’est pourquoi cette fois ci, elle prit son courage à deux mains, et s’inclina légèrement, à la nippone, avant de murmurer en rougissant légèrement.

« J’aurais du le faire plus tôt, mais je te remercie pour l’aide que tu m’as apporté au PEI, et à la journée d’entrainement. »

Puis elle lui adressa à nouveau un sourire éclatant. Avant de lui prendre la main, et de l’emmener à l’intérieur de sa chambre, car oui, pour elle, tant que l’invité n’avait pas dépasser le panneau séparant la chambre en deux, d’une part l’entrée, d’autre part, son lit et son bureau, elle considérait qu’il n’était pas vraiment dans la dite chambre.

« Je peux faire quelque chose pour toi, Bruce-san ? »

Elle rangea rapidement sur son bureau ses affaires, le livre, posé sur le haut de son bureau, les fiches, dans un classeur, lui-même posé à côté du livre, et sa copie, dans un trieur, qu’elle posa au coin du bureau. Avant de se tourner vers le jeune garçon. Il faisait bien une tête de plus que lui, mais de la taille des européens, elle commençait à avoir l’habitude. Il ne lui semblait pas que l’adolescent à l’air espiègle soit de ceux à avoir besoin d’aide pour les devoirs. Et puis, pourquoi il serait venu la voir elle ? En fait, elle n’arrivait pas à trouver pour quelle raison Bruce était venu dans sa chambre, même si elle se réjouissait de cette visite inattendue.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Lun 13 Oct - 18:32

Cela faisait maintenant quelques secondes que Bruce avait frappé à la porte d'Itô. La jeune fille se retourna comme étonnée de voir l'espagnol sur le pas de la porte. La jeune fille en le voyant lui adressa un magnifique sourire allant d'une oreille à une autre et pencha la tête. Bruce n'osait pas franchir la porte, il n'arrivait toujours pas croire qu'il était seul avec la jeune fille. Cette dernière lui donna le bonjour dans sa langue natale. Bruce fût rassuré, il ne l'a dérangeait absolument pas. Pourtant avant de toquer, il craignait qu'en arrivant, la jeune fille ne le mette à la porte.

Soudain, Itô se leva de son bureau et lissa un plis de son treillis. La tenue de la nipponne était impeccable. Bruce adorait ce côté perfectionniste chez Itô, cela lui donnait un certain charme. Même la chaise qu'elle venait de repousser était parfaitement alignée avec le bureau. Bruce avait pût également observé ce côté perfectionniste en classe. Elle rendait toujours ses devoirs à l'heure et ses cahiers étaient proprement rédigés.
L'agent se rendit compte que c'était l'une des premières fois que sa camarade lui avait adressé la parole. Même lors du programme d'entrainement initial, la jeune fille n'avait pas été très bavarde.

Bruce perdu dans ses pensées n'avait pas vu la jeune fille s'approcher de lui. Ils étaient à quelques centimètres à peine et si Itô avait été doté d'une ouïe surdéveloppée, elle aurait pu entendre le cœur du jeune homme battre la chamade.
La jeune fille s'inclina comme pour le saluer avant un combat de Karaté. Bruce se demandait ce qu'il avait fait pour être salué. Itô le remercia simplement de l'avoir aidée durant le programme d'entrainement initial et durant les "24 heures en enfer".

Les étapes pour obtenir le t-shirt gris s'étaient achevées depuis quelques mois déjà. Ah, les "24 heures en enfer" laissaient un agréable souvenir dans l'esprit du jeune homme. C'était le jour où il avait aperçut Itô pour la première fois. Bruce se souvenait de ses cheveux noir coupés court, un délice. Effectivement, le jeune homme avait aidé sa camarade mainte et maintes fois mais il n'avait fait qu'écouter son cœur. D'ailleurs, cela avait commencé durant la journée d'entrainement. Alors que toutes les recrues devaient récupérer une balle afin d'éviter une punition de la part de l'instructeur, Bruce était venu au "secours" de la jeune fille. Cette dernière se trouvait prisonnière de l'emprise d'une autre recrue. N'écoutant que son courage, le garçon s'était jeté sur l'ennemi de sa belle.

- Ne me remercie pas, tu sais, si je t'ai aidée, c'est parce que j'en avais envi et que ça me faisais plaisir. Si je devais recommencer, je recommencerai.

La jeune fille lui prit la main et l'entraina à l'intérieur de sa chambre. La chambre de la nipponne était joliment décorée. Leurs mains se touchaient. Le garçon en passant devant un miroir situé dans la chambre vu qu'il rougissait. Quel nul il faisait, maintenant il n'avait plus aucunes chances avec elle, c'était sûr. Mais bon, il n'allait pas se laisser abattre juste parce que ses pommettes avaient changé de couleur !

Itô brisa ce moment de stress en voulant savoir ce qu'elle pouvait faire pour lui. Le jeune homme allait devoir prendre son courage à deux mains pour essayer de faire des phrases correctes.

- Itô, depuis que le programme d'entrainement initial s'est terminé, tu travailles, ce qui est très bien, je ne vais pas te le reprocher mais voilà.... il marqua une courte pause pour reprendre son souffle...... j'aimerai bien que tu décroches un peu et que tu t'amuse. Alors je t'ai réservé une surprise, la seule indication que je te donne, c'est : prends un maillot de bain.

Après que la jeune fille se soit préparée, les deux adolescents se retrouvèrent dans le couloir. Bruce ne disait rien, il voulait garder la surprise jusqu'au bout. Le bon point de cette journée pour l'instant était qu'Itô avait accepté de passer la journée avec lui. Le jeune homme avait organisé un pique-nique autour du lac. Quelques amis avaient installé une nappe, et disposé dessus un panier en osier, le jeune homme ayant cours le matin. En sortant du bâtiment abritant leurs chambres, Bruce s'arrêta et demanda à Itô de fermer les yeux. Ensuite, il lui prit la main.

Le faite de lui tenir la main une seconde fois le réjouissait. Le jeune homme espérait passer un bon moment avec la jeune fille et pourquoi pas tenter quelque chose. Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent au lac. Il était environ une heure de l'après-midi et la température était agréable. Doucement, le garçon invita Itô à ouvrir ses yeux. Pendant qu'elle découvrait sa surprise, Bruce commença à tout installer.

Itô serait-elle contente ?
Revenir en haut Aller en bas
Itô Koiko
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 26

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Lun 13 Oct - 18:38

Elle cligna doucement des yeux. Elle ne s’attendait absolument pas à ça. Il l’invitait ? Elle en rosit un instant. Pour une nippone, à l’éducation aussi traditionnelle qu’elle avait eu, cette sortie avait des airs de rendez vous, et un rendez vous, c’était… Ce n’était pas très convenable !
Mais elle n’était plus au Japon, mais au Royaume Uni. Et elle n’était plus dans une famille traditionaliste, conservatrice, mais sur un campus, avec des jeunes branchés. Alors, elle finit par accepter, murmurant un petit « d’accord ». Les joues encore rouge, elle fouilla dans son placard pour se saisir de son maillot de bain, tout simple, bleu ciel, une pièce. Elle fila alors dans la salle de bain, non sans fixer Bruce d’un air « Attention, je saurais si tu as fouillé dans les affaires » et s’y enferma, pour enfiler le maillot sous ses habits, et relever ses cheveux, désormais à hauteur de ses épaules, avec une jolie coupe au carré, une serviette sous le bras, avec de la crème solaire, sa peau étant plutôt fragile, elle se méfiait.
Elle rejoignit alors Bruce, et ils quittèrent le bâtiment. Pas surprenant jusque là. Elle protesta légèrement alors qu’il lui demanda de fermer les yeux. C’est que ce n’était pas très pratique de marcher sans rien y voir ! Et même si le jeune adolescent la guidait, en la tenant par la main, ce qui avait fait naitre de nouvelles rougeurs sur ses joues, ce n’était pas facile, et elle manqua de tomber une ou deux fois. En plus, elle ne pouvait pas s’empêcher d’entrouvrir les yeux de temps en temps, pour se rassurer.
Sa plus grande frayeur ? Que tout cela ne soit qu’une mauvaise farce, orchestrée par son sale partenaire du PEI. Mais elle avait confiance en Bruce, avec un autre, c’est sûr, elle aurait refusé !
Aussi, elle savait où il se rendait, et comprenait le maillot de bain. Le lac. Mais pourquoi fermer les yeux ? De toute façon, avec l’indice donné, il ne pouvait y avoir que deux endroits. Ce lac, ou la piscine. Et la nippone appréciait le choix du lac, il était tout bonnement magnifique. Et elle fut encore plus enchantée alors qu’elle découvrit, lorsque son camarade lui autorisa à ouvrir les yeux, la nappe, et le panier de provisions. Oh, elle avait déjà mangé, mais elle serait ravie de grignoter un peu, rien que pour faire plaisir, et remercier, Bruce.

« Kawai… Oh, Bruce-san, tu es tellement adorable ! »

Laissant son naturel enjoué, et tendre faire surface, elle se mit sur pointes de pieds pour laisser à Bruce une petite bise sur sa joue, un grand sourire barrant son visage. Elle entraina le garçon sur la nappe, et s’assit, allant rapidement assouvir sa curiosité quand au contenu du panier. Deux petits bols de salade de tomates, deux sandwichs viande de bœuf séchée et poivrons, et quatre abricots. Elle fronça des sourcils. Comment avait-il su ce qu’elle préférait en termes de pique-nique ? Enfin, il trainait dans ce panier toute sorte de sucreries. Elle releva la tête vers Bruce, sortant les deux bols de tomates, et deux fourchettes, pour tendre à Bruce ce qu’il fallait.

« Itadakimasu ! »

Elle ouvrit son bol, et mangea, observant le lac.

« Elle n’est pas froide, l’eau, à cette période ? Nous ne sommes encore qu’au printemps après tout… »

Et clairement, ce n’étaient pas les sources chaudes nippones qu’elle connaissait bien. Ah, oui oui ! Le 15 juin, c'est encore le printemps, qu'est ce que vous croyez ?

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Sam 25 Oct - 14:54

En découvrant la surprise, la jeune fille parut heureuse, content. Elle remercia même le garçon. L'adolescent était heureux, pour le moment. Tout se déroulait pour le mieux. La suite devrait se passer tout aussi bien, il le fallait.
Sans dire un mot, la jeune fille se hissa sur la pointe des pieds et déposa un doux baiser sur la joue du jeune homme. Le garçon trouva cela agréable et commença à rougir. Bon là, si la jeune fille ne comprenait pas, elle comprendrait par la suite. Itô souriait Quand elle souriait, la jeune fille était magnifique. Il fallait que Bruce arrête de la regarder comme cela avant qu'il ne se transforme complètement en tomate. Soudain, la jeune fille attrapa la main du garçon et l’entraîna vers la nappe rouge. D'habitude la jeune fille, était un peu plus réservée, preuve qu'elle l'appréciait quand même un peu. Sans que Bruce put s'en rendre compte, la jeune fille souhaitant surement assouvir sa curiosité, se précipita vers le panier en osier afin d'en découvrir le contenu. La jeune fille parut surprise, ce qui paraissait normal. Le garçon avait préparé et mit dans le panier tout ce que la jeune fille aimait manger et cela n'avait pas été chose facile. A côté de cela, le programme d'entrainement initial, c'était de la rigolade. Bruce voulut soudain empêcher la jeune fille de le servir mais n'en n'eut pas le temps. C'était gentil à elle de vouloir le servir mais voilà, elle n'était pas là pour cela. Mais bon ce n'était pas grave, et Bruce accepta le bol de tomate avec la fourchette. En voulant attraper la fourchette, Bruce attrapa accidentellement la main d'Itô, il la retira, le rouge lui montant encore une fois à la tête. Bon allez, il fallait se ressaisir.
Pendant qu'ils mangeaient leur bol de tomate, Itô regarda le Lac qui en cette saison était magnifique. La jeune fille voulut savoir si en cette saison, l'eau était froide ou non. C'est vrai que vu que nous étions pas tout à fait en été, la question pouvait se poser mais vu la température, l'eau même légèrement froide, serait agréable.

- Honnêtement, je pense que l'eau sera à la bonne température. Et puis si jamais elle est trop froide, on reviendra s'assoir sur le bord de l'eau.

Au fil du pique-nique, la gène qui s'était installée jusqu'à présent commençait doucement mais surement à s'estomper. Bruce essayait même de faire rire la jeune fille. Le bol de tomate fini, le garçon passa à la suite et sortit deux sandwichs, les préférés de la jeune fille. Cette fois-ci, c'était Bruce qui l'avait servi et avant de retourner s'assoir, il donna à la jeune fille une bouteille d'eau qui lui serait utile lorsqu'elle aurait soif.

- Cela te dirais de faire un peu trempette avant de passer à la suite ?

Le garçon son maillot de bain déjà sur lui enleva son t-shirt et son jean. Il piqua alors une tête dans l'eau claire du lac. L'eau était juste à la bonne température, ni trop fraiche, ni trop chaude, juste parfaite. Après avoir fait quelques mouvements, le garçon revint au bord de l'eau :

- Viens, la température est parfaite.


Pour Bruce, l'après-midi commençait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Itô Koiko
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 26

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Ven 14 Nov - 10:38

Après les tomates, ce furent les sandwichs. Son préféré, tranches de bœuf fumées, tranches de fromage, quelques crudités. Décidément. Elle le mangea avec grand plaisir, en dépit qu'elle n'avait pas particulièrement faim. L'attitude de Bruce la déconcertait quelque peu. Elle l'avait toujours vu comme un jeune homme extraverti. Parlant et riant beaucoup. Pourtant, il avait l'air présentement très timide, et il avait les joues toutes rouges.
Oui, Itô avait du mal à comprendre les sentiments de Bruce à son égard.
Pour autant, elle l'appréciait énormément, plus que tout autre garçon de son âge qu'elle peut rencontrer dans ses autres cours.
Elle hocha de la tête quand il lui proposa d'aller se baigner dans le lac. Dans un lac. En fait, c'était la première fois qu'elle se baignerait, pour le plaisir, dans un milieu naturel sans que son paternel ne l'ait fait privatiser au préalable, et cette pensée la grisa. Elle ne mit pas longtemps à ôter ses vêtements, pour rejoindre, dans son maillot de bain, Bruce dans l'eau.

« L'eau est si bonne ! »

Elle avait connue les eaux chaudes des onsen dans son pays natal. L'eau glacée, lors du PEI. Mais là, ce n'était rien de comparable. L'eau avait juste une température agréable, une légère fraicheur l'enveloppant. Riant, elle éclaboussa Bruce, avant de passer la tête sous l'eau, et de nager, tranquillement. Le fond du lac était de gravier, non pas de sable, et ainsi, l'eau était parfaitement claire. Elle alla rapidement vers le centre. Aussi loin qu'elle pouvait, en gardant pied, et du haut de son petit mètre vingt-cinq.

« Bruce-kun ! Viens ! »

Sautant sur place, l'appelant pour qu'il la rejoigne, puis, un doigt sur les lèvres, un sourire éclatant sur celles ci, elle plongea la tête sous l'eau, l'emmenant avec elle, et lui montra du doigt un triton, qui, apeuré par ses deux mastodontes, se cachait sous une pierre, avant de soulever celle ci délicatement, pour qu'ils puissent mieux le voir. L'animal était magnifique, mais il ne tarda surtout pas à s'enfuir à toute allure. Elle remonta alors, et rit légèrement.

« On aurait presque dit un bébé dragon... »

Elle s’aperçut alors qu'elle tenait encore la main du jeune homme, et, rougissante, elle se sépara de lui en catastrophe, avant de s'allonger dans l'eau, en une planche parfaite, regardant le ciel.


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Dim 30 Nov - 14:06

Une fois que Bruce eut appelé Itô, cette dernière ne tarda pas à le rejoindre. La jeune fille, affichait un visage heureux, c'était vraiment merveilleux. Pour l'instant, elle n'était pas partie en courant, elle était restée avec le jeune homme.  Le début du pique-nique s'était très bien déroulé et Bruce était sûr de n'avoir commit pour le moment, aucunes fautes. En cette après-midi, l'eau était juste parfaite et la jeune fille ne tarda pas à le confirmer. L'eau était claire. Itô se déplaça rapidement vers le centre du lac et essaya d'aller le plus loin possible. Le garçon crut même la voir disparaître à un moment.

Soudain, la jeune fille appela le garçon qui s'empressa de plonger tel un dauphin pour la rejoindre. Cette dernière, un doigt posé sur ses lèvres souriantes, lui attrapa la main et l'entraina sous l'eau. Le faite d'être sous l'eau, était une soulagement car le garçon était rouge.  L'eau était tellement claire, que nous n'avions pas besoin de lunettes pour voir. Le spectacle qui s'offrait à eux, était juste magnifique. Sous l'eau, les yeux de l'agent pétillaient devant les couleurs émises par la flore marine. Magique, c'était  juste magique de se retrouver dans un cadre aussi spectaculaire en compagnie de la personne pour qui l'on éprouve des sentiments. Itô montra du bout de son doigt un triton, c'était la première fois que l'espagnol voyait ce poisson en vrai. Ce dernier apeuré par leur présence, se réfugia sous une pierre. Itô souleva alors doucement la pierre en question pour que les deux adolescents puissent voir de plus près la créature qui était splendide. Cette dernière, ne tarda pas d'ailleurs à s'enfuir. La jeune fille comme amusée remonta doucement à la surface en rigolant. C'était presque triste de remonter. Se rendant compte qu'elle tenait encore la main du jeune homme, Itô se mit à rougir et lâcha sa main avant d'aller s'allonger quelques brasses plus loin.

Bruce était déçu que la jeune fille lui ait lâché la main.  De là où était le garçon, Itô paraissait dormir paisiblement. En s'approchant d'elle, il remarqua que la jeune nipponne regardait les nuages. Ce dernier s'allongea près d'elle, n'osant même pas la frôler, ni lui attraper la main, pourtant, au fond de lui, il en avait envi. Les nuages parfaitement blancs, représentaient chacun une image différente. Puis d'un pas décidé, le jeune homme se redressa dans l'eau. La jeune fille allongée comme cela dans l'eau paraissait, tout droit sorti d'un mythe. Alors, sans qu'il puisse se contrôler, Bruce prit la jeune fille dans ses bras et déposa un tendre baiser sur les lèvres de la nipponne. Son cœur battait la chamade quand Bruce se sépara de la jeune fille. Elle se tenait maintenant face à lui, et le jeune garçon ne savait pas comment elle allait réagir, avait-il fait un faux pas ? Ce baiser avait réveillé quelque chose en Bruce, quelque chose d'agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Itô Koiko
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 26

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Jeu 5 Mar - 10:19

L'ombre du garçon la recouvrit soudainement, puis ses lèvres vinrent se poser sur les siennes. Aussitôt, Itô le repoussa, les joues rouges, et lui tourna le dos.

Pourtant, pendant ce baiser, son coeur avait battu plus vite. Pendant ce très court instant, elle avait été si bien. C'était comme si plus rien ne pourrait jamais la faire pleurer. Comme si elle pouvait être heureuse, juste en étant avec Bruce. Sur ses lèvres était encore le doux gout sucré de ce baiser chaste et innocent.

Mais Itô est une nippone, jusqu'au bout des ongles.

Ce fut pour elle trop brusque, trop soudain. Elle avait apprécié le baiser. Elle appréciait énormément Bruce. En fait, elle était bel et bien amoureuse de lui. Mais il est si ardu à ce jeune âge de mettre réellement les mots dessus.

« Gomen Bruce-kun... Je... Je t'aime bien... Mais... Ce n'est pas très correct de... Nous ne nous connaissons encore si peu. Si peu... »

Elle ne le rejetait pas, non, loin de là. D'ailleurs, quand elle se tourna vers lui, elle lui sourit. Son plus beau sourire, doux et aimant. Ses cheveux cachant à peine ses joues encore rouges.

« Pardonne moi... J'ai besoin de temps.  »

Elle se rapprocha légèrement de lui, puis, rougissant plus encore, lui tendit la main. Pour elle, c'était déjà beaucoup. Non, vraiment, elle ne le rejetait pas. Elle était simplement très pudique en ce qui concerne les marques d'affections, et plus encore dans un lieu public.

« Tu ne m'en veux pas, n'est ce pas ?  »

Elle était véritablement inquiète. Elle voulait être proche de lui. Même si elle ne s'en rendait pas encore compte à quel point. Mais elle ne voulait surtout pas qu'il se fâche contre elle. D'un nouveau sourire, replaçant ses cheveux pour qu'ils ne cachent plus à moitié son visage, elle guida Bruce hors de l'eau. Il était temps de prendre le dessert, n'est ce pas ?

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Sam 7 Mar - 14:12

La jeune nippone avait maintenant les joues rouges. Bruce ne comprenait pas vraiment ce qui venait de se produire. Alors qu'il pensait que ce bisou, en aucun cas prémédité, aurait donné le sourire à la jeune fille, cette dernière l'avait rejeté. Elle paraissait même embarrassée, comme si elle ne partageait pas le même sentiment.

Dans son élan, la jeune fille se retourna, montrant son dos à l'agent. Que se passait-il ? Le blond ne comprenait pas. Pour lui, ce fût les 10 secondes les plus heureuses de sa petite existence. Peut-être ne voulait-elle pas de lui, peut-être que son cœur battait pour un autre agent. Bruce avait très chaud, il hésita un moment, à partir se cacher loin, mais il ne pouvait pas, le jeune homme était comme paralysé. Le pire, c'est qu'il se sentait rougir, mais il n'était pas rouge parce qu'Itô lui plaisait, il était rouge de honte. Alors que la jeune fille était toujours dos à Bruce, elle prononça en hésitant quelques mots.

Ses paroles étaient hésitantes, comme si la jeune fille devait annoncer quelque chose, mais en savant quel chemin emprunter. Itô, rassura l'adolescent, elle l'aimait bien. C’était difficile pour le garçon de savoir si la nippone disait la vérité, car étant de dos, l'expression sur son visage était inexistante. Elle ne trouvait pas correcte quelque chose, peut-être le faite que Bruce l'ait embrassé dans un lieu public, à la vue de tout le monde.

Quand la jeune fille se retourna vers lui, elle affichait sur son visage fin, un grand sourire. Elle avait besoin de temps, ce que l'agent pouvait tout à fait comprendre. Bruce était habité par un sentiment fort, l'amour. Il aimait incontestablement la jeune fille. Pour elle, il serait capable d'attendre longtemps, même si l'attente aboutissait sur une réponse négative. Puis, doucement, Itô s'approcha de l'agent, et commença à rougir de plus en plus. C'était pour lui, une preuve qu'elle l'aimait bien. Elle lui tendit la main et lui posa une question, "tu ne m'en veux pas, n'est-ce pas ?". C'est la fin qui chagrina un peu Bruce, le "n'est-ce pas". Il ne lui en voulait certes, il était juste déçu. Le jeune homme avait l'impression d'être passé pour un idiot. Depuis le bisou, Bruce ne parlait pas, il analysait la situation, même son visage restait neutre. Bruce essayait de comprendre. D'un sourire, la jeune fille replaça ses cheveux qui dévoilèrent ses jolis yeux. Puis, elle prit la main du jeune homme et le guida hors de l'eau. De retour sur la nappe, la jeune fille décida de sortir le dessert, enfin, les sucreries se trouvant dans le panier. Alors qu'un malaise commençait à s'installer, Bruce décida d'ouvrir la bouche.

- Itô, commença le jeune homme, je voulais m'excuser pour tout à l'heure. Je voulais aussi te dire que je comprends parfaitement que tu ais besoin de temps, j'attendrais. Pour toi, je pourrais attendre aussi longtemps qu'il faudra.
Revenir en haut Aller en bas
Itô Koiko
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 26

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Mer 18 Mar - 11:55

Dur silence qui s'installait. Bruce lui en voulait, c'était sûr. Elle l'observait, à la dérobée, inquiète. Le dessert était sortit, mais Bruce... Il ne ressemblait soudainement plus au jeune garçon qu'elle appréciait tant, il avait l'air si... atone. Effacé.

Puis enfin, il parla. Elle lui sourit, tendrement. Comprenant enfin qu'elle devait le rassurer. Elle reprit alors doucement sa main, la serrant entre ses petits doigts si fins.

« Je t'en remercie Bruce. Tu es très important pour moi. Mais je ne suis pas anglaise. L'on m'a dit que j'étais vieux jeu, mais je suis juste nippone. »

Si le garçon était attentif, et connaissait la culture nippone, il pourrait alors voir. Voir et comprendre avec ces mots. Itô n'était ainsi qu'avec lui. Il était le seul garçon -en dehors de son grand frère, mais il s'agit là d'une chose bien différente- à qui elle tenait la main, les joues roses. A qui elle souriait ainsi. Qu'elle nommait aussi simplement. Bruce.

Elle le regarda quelques instants, dans les yeux. Deux grands yeux noisette remplis d'affection. De tendresse. D'amour en soi. Les joues encore plus rougissante. Pour elle, tout ça, c'était déjà beaucoup. Elle reposa la main de son précieux ami sur la nappe, puis ouvrit une barquette de fraises, et en piocha une pour la glisser entre ses lèvres.

Avant de se décider, les yeux brillants, un sourire timide sur ces même lèvres, de prendre une autre fraise pour aller la porter à la bouche de Bruce.

Oui, définitivement. C'était aussi de l'amour qu'elle ressentait pour lui.

Les deux jeunes adolescents, sur leur petit nuage, dans leur bouche le doux gout sucré de ce sentiment si beau et si profond, finirent ce repas. Puis Itô s'allongea, fermant les yeux, regardant les nuages. Dans sa main, elle avait celle de Bruce. Elle plaisanta sur les nuages aux formes les plus bizarres.

Mais toute chose devait avoir une fin. Son portable sonna, son grand frère la recherchait. Il lui avait promit de courir avec elle cet après midi, elle ne pouvait pas se permettre de lui poser un lapin. Et elle avait tellement de chose à lui raconter.

« Bruce.... Merci pour ce moment. Je... J'aimerais passer beaucoup d'autres après midi avec toi, juste ainsi. Je dois y aller pour aujourd'hui, j'ai promis à mon grand frère. Je voudrais bien t'aider à ranger, mais... Je suis déjà en retard. »

Elle lui sourit tendrement. Ses plus beaux sourires, ils étaient tous pour lui. Puis elle déposa un léger baiser sur sa joue, avant de remettre quelques habits sur son maillot, et de filer rejoindre sa chambre, et Matthew qui l'attendait. Le coeur bondissant de joie, et le visage encore rouge de tout ce qu'elle avait vécu aujourd'hui.



Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    Mar 9 Fév - 20:51

Bruce avait décidé de parler pour éviter qu’un blanc apparaisse entre les deux adolescents. Au fond de lui, il se sentait un peu mal. Le garçon se demandait vraiment s’il avait fait quelque chose de mal. Il n’avait pas du tout voulu offenser sa jeune amie. Une fois que Bruce eut fini de parler, la jeune nipponne se mit à sourire. Donc du coup, c’est qu’elle n’en voulait pas à l’espagnol. Il en fut rassuré. Lorsque Itô reprit doucement la main de l’agent, un frisson parcourut ce dernier de tout son être. C’était un moment unique qu’ils partageaient et le garçon remerciait le seigneur de tout son cœur. Il n’avait jamais remarqué que la jeune fille avait d’aussi petits doigts, il trouvait ça mignon. Puis la jeune fille se mit à parler.
Les paroles de la jeune fille se voulaient réconfortantes. Ainsi, Bruce fut rassuré, il n’avait pas offensé Itô. Lorsque la jeune nipponne dit que l’agent était une personne très importante pour elle, ce dernier sentit le rouge lui monter jusqu’aux oreilles. C’était pour lui une preuve que Itô partageait certains sentiments qu’il éprouvait également. Elle évoqua le faite qu’il lui fallait du temps, qu’elle n’était pas anglaise et qu’elle était vieux jeu. Apparemment, elle respectait les codes de la culture nipponne. Bruce n’avait aucunes connaissances sur cette culture. Il était admiratif, elle respectait ses valeurs. Un jour, l’agent apprendrait cette culture, il l’espérait.  La jeune fille avait les joues roses. Les deux adolescents se souriaient, gage de leurs sentiments l’un envers l’autre.
Itô regarda le garçon durant un petit temps, ce fut un moment d’une extrême force. Bruce pouvait se perdre dans les yeux dorés de la jeune fille. Puis lentement, Itô reposa la main de son ami sur la nappe où étaient posés les deux jeunes gens. Elle ouvrit alors une barquette contenant des fraises. Elle attrapa le fruit signe de la passion et l’approcha de ses lèvres. La jeune fille décida par la suite d’attraper une autre fraise et de l’approcher de la bouche du jeune homme. Bruce se sentit rougir de plus belle, c’était une pratique pas du tout naturelle. Cela relevait plus du fantastique de se trouver dans un lieu féérique accompagné d’une délicieuse créature.
Une fois la barquette de fraise vide, les deux adolescents s’allongèrent sur la nappe et regardèrent les nuages. Ils plaisantèrent sur la forme de ces derniers. Soudain, une mélodie vint faire coupure dans ce moment délicat. Apparemment, c’était son grand-frère que la jeune fille venait d’avoir au téléphone. Elle devait partir. La jeune fille remercia Bruce pour ce moment et lui dit qu’elle aimerait beaucoup passer d’autres après-midis avec le garçon. Avant de partir, elle déposa un baiser  délicat sur les joues de l’espagnol puis se rhabilla.
Une fois la jeune fille partie, Bruce rangea rapidement leur déjeuné et rentra chez lui, les yeux pleins d’étoiles et la tête de rêves.


PS : Itô, je viens donc conclure ce RP :p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le débouché d'une après-midi au Lac ! (PV Bruce Horowitz+ Itô Koiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Un après-midi ... Mouvementé ? [PV Zaza]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Retrouvez vos RP :: RP du Campus-