Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Briefing : Mission Présence Russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zara Asker
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Briefing : Mission Présence Russe    Sam 15 Nov - 13:24


1er Septembre 2013

Cela faisait un certain temps qu'Erwart n'était pas repartit en mission. Mais leurs enfants étant maintenant plus âgés, Zara et lui avaient prit cette décision : le retour d'Erwart sur le terrain. Et le voilà donc à attendre à l'étage deux jeunes agents pour leur première vraie mission. Les deux garçons s'étaient rencontrés sur une mission casse la veille, et le rapport tout frais de cette mission qu'il avait sur le bureau avait de quoi, déjà, lui donné des cheveux blancs.
Bruce Horowitz avait passé le PEI durant l'hiver dernier, en février. Il s'en était bien sortit, mais la mission qu'il avait reçu avait été un échec. Au contraire de la mission casse, où il avait fait preuve de minutie, de sang froid, et d'esprit d'équipe, ce qui avait été plutôt encourageant.
Cela n'était pas le cas de Piotr J Kozar, qui pourtant était indispensable pour cette mission. Le russe avait passé le PEI durant la dernière session. Mais ce qui transparait avant tout dans son dossier, c'est l'attitude très négative de l'agent. Une attitude qui bon gré mal gré servirait dans cette mission. Il faudrait cependant que les deux agents apprennent à s'entendre.
Les agents arrivèrent, et Erwart les acceuillit tranquillement, avec l'assurance de ceux qui contrôlent des missions depuis des années et des années. Après une rapide présentation, il tendit les ordres de missions aux agents.


   
Logo Cherub
Présence russe


   
**CONFIDENTIEL**

   
Ordre de Mission de Piotr J Kozar et Bruce Horowitz

   
Ce document est équipé d’un système d’antivol invisible. Toute tentative de sortie en dehors du centre de contrôle alertera immédiatement l’équipe de sécurité.

   
Ne pas photocopier- Ne pas prendre de notes !


   

    1/ Nikolaï Gregorowitch
   
Nikolaï Gregorowitch est né à Moscou en aout 1960, sous un autre nom désormais inconnu, il grandit à Astana, la capitale du Kazakhstan dans des conditions difficiles. Sa mère perdit la vie en lui donnant naissance, son père était un homme de main à la solde de la famille Carlatov. Le gang familial était spécialisé dans le trafic de drogue. Les deux vécurent donc des conditions de pauvreté extrême. Nikolaï arrêta ses études à l’âge de 13 ans afin de rejoindre le gang de la famille Carlatov. Il commença comme tout débutant par effectuer les basses besognes, mais très vite il se distingua par son sang-froid, et son intelligence supérieure. Il servit loyalement la famille Carlatov jusqu’à ses vingt cinq ans.

Il trahit alors la famille Carlatov, permettant leur arrestation. A ce jour, ses motifs ne sont absolument pas connus. Certains estiment qu'il avait juste pour rêve de rejoindre l'ouest, accessible depuis quatre ans maintenant. Une sorte de rêve capitaliste. En effet, grâce à la protection de la police, il put changer d'identité. Dans le chaos de cette époque, son premier nom fut même perdu. Et il put aussi rejoindre le Royaume Unis, et très exactement Édimbourg.

Il mena alors une vie d'apparence des plus tranquilles. Travaillant comme mécanicien dans un petit garage malgré qu'il n'ait aucun diplôme, il monta dans les échelons. Il semblerait qu'il avait un talent pour réparer les voitures. Et pour gérer une affaire. Il devint bientôt le second de son patron, et en épousa à 30 ans la fille, Anita Boxwell, désormais Gregorowitch. C'est aussi à cette époque que survint les premières enquêtes sur lui, plusieurs irrégularités furent mises à jour dans les comptes du garage. Et finalement, Monsieur Boxwell se fit arrêté pour fraudes fiscales, et escroquerie. Il prit une peine importante, de quinze ans.

Quand il revint chez lui, il découvrit que désormais son garage ne lui appartenait plus en rien. Gregorovitch se l'était accaparé en tout, et contrairement à ce qui avait été convenu entre les deux hommes, Boxwell ne toucherait rien. L'homme ne put même pas approcher sa fille et ses petits enfants. Il alla s'en plaindre à la police locale, mais celle ci ne pouvait rien y faire. Cependant, il raconta aussi que désormais, le garage était empli de mastodontes russes, ce qui interpella le policier. Après une enquête, il découvrit qu'après l'éviction de Boxwell, Gregorovitch avait fait venir du Kazakhstan d'anciens camarades du clan Carlatov, tous rescapés.

Il a dès lors été soupçonné d'avoir repris à son compte et dans la capitale écossaise les activités de cette famille. D'autant plus que la hausse du trafic de drogue et du réseau de prostitution de la ville coïncide avec l'arrivée des anciens Carlatov. Qu'il arrive à se faire obéir d'eux reste un mystère, puisqu'il est un traitre. Le clan agit avec une grande discrétion, et laisse tout simplement aucune trace. Ainsi, aucune preuve directe n'a pu être reliée à Gregortovitch, malgré plusieurs coups de filets audacieux. Actuellement, le clan de Gregorovitch est le seul de cette envergure à Édimbourg et règne sans partage.


    2/ Intervention de CHERUB
   
Gregorovitch est un homme particulièrement discret. Afin de ne pas tomber dans le colimateur de la police, il a multiplié les précautions. Aucune approche des services secrets n'a d'ailleurs fonctionné. Les seules personnes impliquées dans mes affaires criminelles de Gregorovitch sont ses anciens camarades du clan Carlatov. Les employés réguliers du garage ne savent rien. D'ailleurs, ils ne s'interrogent même pas sur les amis russophones de leur patron.

Gregorovitch reçoit particulièrement trois hommes. Aleksandr Ivankov, Adam Voliakov et Dimitri Petrov. Ceux ci se montrent tout aussi prudents que Gregorovitch, mais la police a quand même pu entendre plusieurs fois leurs noms lors d'interrogatoire. Ivankov serait responsable de basses besognes, Voliakov du trafic de drogue, et Petrov du réseau de prostitution. Aucune liaison téléphonique n'a pu être écoutée entre ces quatre hommes. Pourtant, une écoute serait une pièce maitresse pour les faire tomber tous quatre.

Gregorovitch a deux fils, âgés respectivement de dix ans et douze ans. Ils fréquentent une école privée, allant de la primaire au lycée. Le benjamin Adrian est un petit garçon turbulent, qui a une forte tendance à refuser l'autorité. Son père a déjà versé de généreux dons pour qu'il ne se fasse pas purement et simplement virer de l'école. Dimitri l'ainé semble être moins turbulent, mais quelques unes de ses farces restent dans la mémoire de tous. Il est plus audacieux que son frère, aime le grand spectacle, et pourtant, semble toujours respecté une ligne dans ses farces, ce qui lui permet de plutôt attirer la sympathie de ses professeurs et du directeur de l'école. Tous deux parlent couramment le russe, et c'est la langue qu'ils parlent entre eux, avec leur père, ou même avec leur nourrice, russe elle aussi. L'on a jamais vu leur mère aller les chercher, ou rencontrer les professeurs, c'est toujours Gregorovitch qui s'en charge.


    3/ Couverture des agents
   
Les agents de CHERUB prendront le nom de Piotr et Aleksandar Markelov. L'agent Bruce devra donc veiller à bien retenir ce prénom d'emprunt. Erwart Asker sera sous le nom de Kosya Markelov leur père. Les deux agents devront parler russe -il est donc demander à Bruce Horowitz de se perfectionner rapidement dans ce langage- couramment, de sorte à user de cette langue entre eux à l'école, ou avec leur "père".

Kostya Markelov serait un immigré de l'URSS de l'année 1982, et actuellement amer de sa situation au Royaume Unis. La mère des enfants a divorcé de Kostya l'année dernière, et celui ci a déménagé en Ecosse, avec les enfants, malgré que la garde soit revenue à leur mère. Ce scénario permettre une retraite facile et à n'importe quel instant des agents.

Les agents devront se faire remarquer de leur cible respective à l'école, en adoptant un comportement adéquat, et grâce à leur maitrise du russe. Leur but sera de se faire inviter chez les Gregorovitch, afin de pouvoir poser des micros, et fouiller dans les documents et l'ordinateur de Gregorovitch. Ils recevront à cette fin là une formation dans le piratage de données.

Au contraire de nombre de trafiquants de drogue, Gregorovitch ne semble pas se servir d'adolescents coursiers pour distribuer la drogue. Il est demandé aux agents de ne pas chercher à se mêler aux affaires criminelles.

 


   
Le comité d’éthique a classé cette mission : Risque Moyen et l’approuve à l'unanimité
   
Erwart Asker sera le contrôleur de mission et sera joignable à tout moment. Il est rappelé aux agents qu’ils ont le droit de refuser de prendre part à cette mission et qu’ils peuvent l’interrompre à tout moment.
Les agents se retrouveront dans un milieu potentiellement violent. Aucune information ne filtre à l'extérieur de la maison des Gregorovitch, mais l'absence de la mère, Anita, fait craindre aux policiers un environnement violent, notamment à l'encontre des femmes. Il est demandé aux agents de ne pas garder pour eux tout acte choquant dont ils pourraient être témoin. Il est aussi demandé aux agents de signaler à leur contrôleur de mission si Gregorovitch semble menaçant à leur égard, ou s'il semble vouloir les impliquer dans quoi que ce soit.

   

    Banière CHERUB


"Bien, lisez ceci attentivement. Attentivement. Je serais ensuite à votre disposition pour toute question".


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Présence Russe    Sam 15 Nov - 17:25

Ils étaient rentré de mission et quand le russe avait rejoint sa chambre après un long détour. Il alluma son ordinateur. Il lut le mail reçut il y a quelques jours pour la mission casse avec un léger sourire. Même si le débriefing avait clairement signalé qu’il n’était pas des meilleurs, tant pis. Une prochaine fois peut être. Prochaine qui arriva des plus rapidement puisqu’il avait déjà un briefing pour le lendemain. Il quitta sa chambre pour aller manger. Il retrouva son petit ami et annonça sa mission et l’heure du briefing. Après un copieux repas il retourna à sa chambre en signalant au brun qu’il aimerait le voir avant de partir en mission. À peine entré dans sa chambre qu’il se coucha sous sa couette et s’endormi rapidement.

01/09/2013
7h

Piotr se réveilla, il n’avait vraiment pas envie de bouger. Il se retourna enfouissant sa tête sous sa couette tentant vainement de se rendormir. Vainement, parce qu’il se releva dix secondes après se rappelant son job. Ceci ne l’arrangeait pas. Enfin, il se leva et se dirigea à contre cœur vers la douche. Il se doucha et s’habilla avant de quitter sa chambre, direction le réfectoire.  Réfectoire où il se prit un léger petit déjeuner le regard vide. Il sentait une bien mauvaise journée en perspective.

Au final il arriva presque une heure avant l’horaire indiqué sur le mail. Il soupira et entra dans le centre de contrôle. Il monta à l’étage et se planta devant la porte du bureau. Il tritura ses doigts jusqu’à l’arrivée de son partenaire qui n’était autre que Bruce. C’était vraiment une journée qui démarrait mal pour le russe. Il se démerda tout de même pour faire un sourire et salut amical. Piotr ouvrit la porte et entra dans le bureau où se trouvait un contrôleur de mission. Le russe s’installa et chercha ses lunettes dans sa poche. Il les posa sur son nez. Le contrôleur se présenta avant de donner les ordres de mission. Le titre interpella immédiatement le cosaque qui lut avec une énorme attention l’ordre n’hésitant pas à relire. Il mettait un long moment à lire mais qu’importe il cherchait à voir transparaître la possible présence de son frère voire même de ses parents possiblement sortit de prison. Rien, mais tout n’était pas joué. Il voyait maintenant cette nouvelle mission sur un angle nouveau. Deux objectifs, boucler parfaitement la mission pour CHERUB et glaner des informations sur les types dont les visages le hante parfois.

Piotr leva son regard de l’ordre de mission et sans hésitation annonça qu’il acceptait la mission.  Il enleva ses lunettes et les rangea avec précaution dans leur étui. Il avait un grand besoin de réfléchir à cette mission et à ce qu’il allait se passer durant celle-ci. Le russe venait de s’enfermer dans ses pensées et par un respect moyen il restait tout de même dans le bureau alors qu’il rêvait de partir.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Présence Russe    Sam 15 Nov - 18:38

La journée, s'était plutôt bien déroulée, avec une mission qui pour lui avait été une réussite. Avant de retrouver son petit chez lui, Bruce assista au débriefing de fin de mission. Clara avait noté que Bruce avait été minutieux.
Honnêtement, c'était avec le sourire que le jeune homme avait quitté le bureau de la contrôleuse de mission. Il serait bien resté bavarder avec ses camarades, mais épuisé par la journée qu'il venait de terminer, il se rendit directement au premier étage du bâtiment principal et rentra chez lui.
Il retrouva la petite chambre dans le même état dans lequel Bruce l'avait laissé le matin même. Pourtant, un élément vint déranger le jeune homme. Sur son bureau se trouvait un carton qui n'était pourtant pas présent sur le meuble, le matin même. C'était l'ordinateur qu'il avait commandé à l'administration. Il ne pouvait pas rêver mieux. Il s'empressa alors de déballer l'appareil et l'alluma. En attendant que l'objet électronique s'allume, Bruce décida de manger quelque chose. Alors qu'il allait enfourner une première bouchée, l'ordinateur émit un petit bruit. Le garçon venait de recevoir un mail. En l'ouvrant, un petit rictus se dessina sur son visage. A peine venait-il de rentrer,que aussitôt il repartait. Lui qui pensait pouvoir se reposer tranquillement, il allait être déçu. En plus, il raterait surement beaucoup de cours. D'un autre côté, il allait quitter pendant quelques temps le campus. Vu l'étage auquel il était convoqué, le lendemain matin, le jeune homme se sentait fier. Si on lui confiait une mission à risque moyen, c'est qu'on commençait à lui faire confiance. Le ventre plein, il se coucha.

Le réveil sonna à 7h 30. L'agent assez fatigué, mit environ 20 minutes pour se lever. C'est en voyant le "7h 50" s'afficher sur son réveil qu'il commença à s'activer. S'il ne se levait pas maintenant, il arriverait en retard. Ce matin, il était convoqué à 9h pétante, un retard étant inadmissible. Bon généralement, avec les horaires, Bruce était à l'heure et ce n'est pas aujourd'hui, que ça allait changer. Direction la douche, afin de se laver et de finir de se réveiller sous l'eau chaude ruisselant sur sa peau. Habillé et le ventre plein, il se dirigea vers le centre des missions. C'était la première fois qu'il montait au premier étage du bâtiment et c'est avec une certaine fierté, qu'il commença à gravir les marches. Le blond était en avance de 15 minutes sur l'heure figurant dans le mail. Quand il arriva devant le bureau 106, il eut la mauvaise surprise de trouver Piotr. Donc, ils seraient partenaires, d'accord. Bizarrement, Piotr sourit au t-shirt gris et lui dit même bonjour. Mon dieu, le blond dut se forcer à sourire et répondit d'une voix mélodieuse au bonjour du Russe. En tous cas, la mission promettait. Bruce suivit l'agent, à l'intérieur du bureau 106. A l'intérieur, se trouvait un homme qui se présenta comme étant Erwart Asker. C'est la première que Bruce allait travailler avec lui et en plus, c'était le mari de la directrice. Ils reçurent alors l'ordre de mission. Oula, on parlait de Russes dans le dossier, que venait faire Bruce dans cette mission ? Comme à son habitude, le jeune homme prit bien le temps de lire l'ordre de mission afin d'être sûr de ne rien oublier. Bon les deux garçons allaient devoir se faire passer pour des frères, ça ne serait pas facile mais de son côté, Bruce y arriverait. Ah, il fallait également qu'il parle couramment le russe. Heureusement que durant ses deux PEI, il avait commencé à apprendre le Russe. Enfin, c'était du basique qu'il avait appris et il faudrait avant le départ de la mission, qu'il approfondisse son apprentissage. En tous cas, il fallait que cette mission soit également un succès, il fallait que l'administration ne regrette pas d'avoir choisit l'agent pour cette mission.

- J'accepte la mission.

Bruce était pressé de sortir de la pièce afin d'annoncer la nouvelle à Itô.


Dernière édition par Bruce Horowitz le Dim 16 Nov - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zara Asker
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Présence Russe    Sam 15 Nov - 21:07

Si les agents ne se tapaient pas dessus, malgré que manifestement, ils ne s'entendaient pas (ne jamais sous estimé un ancien agent, contrôleur de mission expérimenté), ils manifestaient vraiment, mais alors vraiment, pas beaucoup de curiosité. Aucune question. Il avait beau savoir que cet ordre, rédigé par ses soins, était des plus complets, mais tout de même. Aucune question, sérieusement ? Et bien et bien... Ils avaient intérêt à être au taquet le jour du début de la mission. Fronçant des sourcils, il décida dans un premier temps de les questionner, en russe, sur ce qu'ils avaient déjà retenus. Il leur fit notamment réciter, toujours en russe, leur couverture. Avant de conclure cet entretien, toujours en russe.

"Bien. J'aimerais dès à présent que vous passiez du temps ensemble, afin que vous développiez une vraie complicité. Ce sera un élément déterminant. Etablissez ensemble ce que Piotr et Aleksandar Markelov aiment ou n'aiment pas. Et toi Bruce, entraine toi au maximum au russe. Piotr, tu l'aideras. Nous partons le 8. En attendant, vous êtes dispensés de cours, excepté les cours de russe. Vous pouvez y aller."

Il les congédia tranquillement, avant d'aller quand à lui rejoindre sa famille.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Briefing : Mission Présence Russe    

Revenir en haut Aller en bas
 

Briefing : Mission Présence Russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Briefing mission Diplomatie by Jack
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» bonne fete revolution russe
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Le Campus :: Contrôle des Missions :: Premier étage-