Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Briefing : Trouble chez les mormons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zara Asker
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Briefing : Trouble chez les mormons   Sam 15 Nov - 13:54

01/09/2013
7h55

Killian Bush est un homme de 32 ans  haut de carrure et aux cheveux bruns. Il allait aujourd’hui recevoir deux agents pour un briefing. Une mission de risque moyen sur une Eglise, l’Eglise mormone. Il en était le contrôleur et comptait mener cette mission à bien. Les deux agents qu’il avait choisis devraient se présenter dans ce bureau du premier étage d’ici quelques minutes. Killian avait leurs dossiers respectifs devant les yeux les étudiant avec minutie de façon à connaitre au mieux la personnalité des deux enfants qui allaient entrer.

Les deux agents entrèrent enfin. Killian referma les dossiers et regarda les deux enfants, son fils et sa nièce. Il se leva de son fauteuil.

Bonjour.  Je suis Killian … Bush pour cette mission. Prenez place et lisez ceci.

Killian tendit aux enfants les ordres de missions avant de retourner dans son fauteuil.


   
Logo Cherub
Troubles chez les mormons


   
**CONFIDENTIEL**

   
Ordre de Mission de Itô Koiko et Jake Smelton

   
Ce document est équipé d’un système d’antivol invisible. Toute tentative de sortie en dehors du centre de contrôle alertera immédiatement l’équipe de sécurité.

   
Ne pas photocopier- Ne pas prendre de notes !


   

    1/ Le mormonisme
   
Le mormonisme est la théologie sur laquelle se base l’Église de Jésus Christ des saints des derniers jours, autrement dit, les mormons.

L’Église mormone fut fondée en 1820 par Joseph Smith, et s'opposait alors aux Églises catholiques, orthodoxes ou même protestantes. Elle ne fut d'ailleurs reconnue par aucune de ses ainées. Les principes de l’Église mormone se basent sur les Saintes Écritures, revues et corrigées par Joseph Smith car les mormons pensent en effet que les Évangiles tels que racontés dans les Bibles traditionnelles ont été modifiés par les Églises pour accroitre un pouvoir temporel, et sur les Révélations de prophètes modernes, autrement dit, Joseph Smith puis les héritiers mormons qui sont passés à la tête de cette communauté.

Il sera demandé aux agents de lire avec attention tous les documents annexes sur le mormonisme, afin d'assimiler ces croyances.


    2/ Mode de vie Mormon
   
Les mormons sont assimilés à une secte, et sont ainsi plus ou moins bien acceptés aux États Unis, selon les personnes. Ils sont regroupés le plus souvent dans des villages, et peu de visiteurs sont acceptés. Mais on trouve aussi des communautés mormones au sein de grandes villes.

Le mode de vie mormon n'a pour beaucoup rien de choquant. Il faut comprendre que le mormonisme exige de ses fidèles beaucoup de choses, et bien souvent, cela va en faveur des plus pauvres. Les mormons ont notamment pour devoir la charité et le service aux autres. Il ne faut donc pas s'étonner qu'ils soient très appréciés par certains. De plus, les communautés mormones sont pour la plupart très calmes, et ne provoquent jamais de grabuge. Leur voisins ne peuvent leur reprocher qu'une seule chose, c'est de chercher régulièrement à vouloir les convaincre. Contrairement à d'autres sectes, les mormons sont très ouverts sur le monde extérieur. Une famille mormone n'est pas forcée à vivre recluse. Chaque homme mormon pouvant être prêtre, il n'y a même pas nécessité de se déplacer régulièrement à l'église, le patriarche de la famille pouvant parfaitement donner la messe dans sa maison.

En revanche, chaque famille mormone a pour obligation de verser à l’Église la dîme, un ancien impôt, rétabli par cette Église, et qui consiste en un dixième des revenus de la famille. Nous n'allons pas voir ici les critiques théologiques du mormonisme, mais nous concentrer sur les aspects de leur mode de vie qui sont contraire aux lois américaines.

Ainsi, les mormons sont souvent critiqués de par leur éthique. La communauté est particulièrement conservatrice, et ainsi, on remarque une forte discrimination envers les noirs, les femmes et les homosexuels.

L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours a longtemps refusé d’ordonner des personnes noires à la prêtrise (1844-1978), ce qui a suscité de nombreuses critiques face à une disposition jugée raciste, jusqu’à son abrogation. Cette pratique n'avait pas cours au début du mormonisme (1830-1844) et est apparue après la mort du fondateur. Établie par Brigham Young, cette disposition interdisait toute ordination à la prêtrise de personnes ayant une part de "sang noir". Plusieurs de ses déclarations ainsi que certaines de ses successeurs sont jugées de nos jours comme racistes. Cependant, de nombreuses dénominations chrétiennes ont véhiculé des préjugés racistes au XIXe siècle. Le maintien de cette directive au XXe siècle a suscité de plus en plus de critiques, particulièrement avec la fin de la ségrégation raciale aux États-Unis. En 1978, la pratique fut abolie. Depuis, il n'y a plus de restriction "raciale" quant à l'accès à la prêtrise, du moins, officiellement. Plusieurs associations ont en effet fait remarqué que pour 10% de mormons noirs, il n'y avait que 1% de prêtres noirs, et aucun grand prêtre noir. (NB : info inventée pour les biens de la mission)

Si les mormons se défendent vertement de toute discrimination envers les femmes, il n'en reste pas moins que celui ci n'est pas toujours glorieux. Chez les mormons, la femme ne peut accéder à la prêtrise (hormis dans un mouvement dissident) et est cantonnée au rôle de la famille, c'est à dire que son rôle se limite à s'occuper des enfants les plus jeunes (dans les villages fermés, les enfants commencent à travailler dès l'âge de douze ans) et à faire à manger. De plus, les mormons ont longtemps été polygames, et si de nos jours, ce n'est plus le cas que d'une minorité (principalement dans d'autres mouvements dissidents), la femme ne reste pas moins à l'écart. Tout est décidé au sein de la famille par le patriarche. Les associations féministes s'insurgent évidemment contre cet état de fait.


    3/ Mormons et homosexualité
   
Dès le début, le mormonisme a mis l’accent sur l’importance de la relation hétérosexuelle et du mariage puisque celui-ci est une condition nécessaire pour atteindre la vie éternelle, le degré la plus élevé dans la gloire céleste. Cependant, le Livre de Mormon et les Doctrine et Alliances ne comportent aucune condamnation spécifique de l’homosexualité et l’Église semble peu se préoccuper de la question avant 1959.

À partir de 1959, l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours multiplie les déclarations condamnant l’homosexualité. Ainsi dans les années 60, Spencer W. Kimball, futur 12e président de l’Église, la considère comme une « maladie » et un « péché odieux ». L’apôtre Boyd K. Packer, dans un discours en 1976, réédité en brochure et largement diffusé dans l’Église à partir de 1978, condamne sévèrement l’homosexualité. Plusieurs de ces déclarations sont jugées homophobes par certains critiques. Ainsi, Affirmation, association ayant pour but de venir en aide aux homosexuels membres ou anciens membres de l'Église, accuse celle-ci d'avoir installé un climat de haine ayant poussé de nombreux jeunes mormons homosexuels à se suicider, et reprend le nom et l'histoire de quelques-uns d'entre eux sur une page servant de mémorial.

Plus récemment, en 1995, l’apôtre Dallin H. Oaks condamne la violence à l’encontre des homosexuels. Cependant, l’homosexualité reste sévèrement condamnée : la même année, l’apôtre James E. Faust enseigne que le diable encourage le mauvais usage des fonctions sacrées de procréation, dont l’homosexualité. En 2004, Gordon B. Hinckley, 15e président de l’Église, précise : « Nous ne sommes pas anti-gay. Nous sommes pro-famille. Disons les choses ainsi. Et nous aimons ces personnes et essayons de travailler avec elles pour les aider. Nous savons qu’elles ont un problème. Nous voulons les aider à résoudre ce problème ».

En juillet 2007, l'Église a mis en ligne un fascicule intitulé Dieu aime ses enfants destiné à faire comprendre sa position sur cette question. Ce document, qui avait été précédé de trois autres (1974, 1983, 1992), explique que « l'Église ignore l'origine de l'homosexualité » et « admet que tous les gays ne peuvent pas changer leur orientation sexuelle » ; par ailleurs, il ne recommande pas le mariage aux personnes gays. Un défenseur de la cause des saints des derniers jours homosexuels estime que la révision de ce document présente des « évolutions positives », même s'il pense que les points négatifs restent majoritaires.

En février 2010, l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours a lancé le site "Mormons and Gays" conçu pour aider les personnes à tendance homosexuelle à être des membres dignes et actifs de l'Église et pour que les autres membres de l'Église les considèrent et les traitent comme membres à part entière de la communauté.


    4/ Mariage Gays en Utah
Le mariage gay est un sujet particulièrement sensible aux États Unis. Plusieurs États, dont l'Utah, ont donc oscillés entre interdiction et autorisation du mariage gay. L'Utah, Etat à forte présence mormone, avait interdit par référendum, ce mariage, et l'avait inscrit dans la Constitution. En décembre 2013, un arrêt de justice casse cet article. Puis saisis par les autorités exécutives de l'Utah, cette même Cours a suspendu son arrêt en janvier 2014. Ce fut finalement la Cours Fédérale qui trancha, en faveur de l'égalité de droits, afin que les mariages gays soient autorisés.

Cette décision est cependant très mal vue de la part des mormons de l'Utah, qui voient là une intervention politique de Washington, avec laquelle ils entretiennent des rapports tendus dernièrement. Les Hauts Prêtres mormons de l'Utah ont ainsi bien signifiés qu'ils ne reconnaitraient jamais tout mariage homosexuel.

Or, depuis cette déclaration, des actes de vandalisme à l'égard des églises ayant sanctifiés un mariage gay se sont multipliés à Salt Lake City. On compte à ce jour vingt églises vandalisées. Le caractère homophobe de ces actes est clairement affiché.

Les soupçons des autorités se sont rapidement dirigés vers une frange de la communauté mormone particulièrement virulente à l'encontre des homosexuels. Ces soupçons furent renforcés par l'arrestation, peu après le vandalisme de la dix huitième église, de Edward Cooper, un jeune mormon de dix sept ans ayant déjà été arrêté, puis relâché faute de preuves pour agression homophobe. Cependant, à nouveau, rien n'a pu être retenu contre lui. Les mormons se sont par ailleurs plaints de harcèlement policier, et les autorités se sont vues bloquées dans leurs investigations.


   4/ Intervention de CHERUB
Face au jeune âge présumé des vandales (Edward Cooper est un jeune prêtre assurant l'éducation d'enfants âgés de 12 à 15 ans dans la prêtrise), et à son incapacité à infiltrer la communauté mormone, et alors que le sujet de l'homophobie et du mariage gay sont de plus en plus casse gueules aux États Unis, le FBI a décidé de faire appel à CHERUB pour aider dans cette enquête.

Les agents Itô Koiko (renommée Mary) et Jake Smelton porteront le nom de Bush. Leur contrôleur de mission se présentera comme leur père. Afin d'expliquer ses origines asiatiques, Itô sera une cousine de Jake, adoptée par Monsieur Bush à la mort de sa femme et des parents d'Itô. La famille Bush aura déménagé à Salt Lake City, Monsieur Bush ayant reçu une opportunité de travail l'éloignant de ses souvenirs avec sa femme à New York.

La famille Bush ne sera pas mormone, en effet, il serait trop aisé de vérifier s'ils ont déjà payé la dîme. Cependant, les agents seront dans un quartier mormon. Prétextant un travail chronophage, Monsieur Bush fera en sorte de faire garder ses enfants par une famille mormone. Les agents seront dans un lycée à la majorité d'élèves mormons, et dont le comité de direction est mormon (ce qui implique des cours de religion basés sur la théologie mormone, et des cours de sciences largement passés à la censure). Les agents ne devront pas se faire remarquer par leur esprit critique.

Il sera demandé à Itô Koiko de présenter un caractère dévot, et de facilement se laisser embrigader dans le mormonisme. Elle devra à ce sens présenter des valeurs mormones, comme l'amour du travail, de la famille, le désir d'aider autrui. Il lui faudra intégrer la communauté petit à petit, et ouvrir grand ses oreilles afin d'écouter tout renseignement pouvant être utile au FBI.

Il sera demandé à Jake Smelton de présenter le même intérêt qu'Itô à la théologie mormone, mais de présenter aussi un caractère plus turbulent. Il devra entre autre faire remarquer à Edward Cooper un caractère homophobe.

Il n'est pas demandé aux enfants de se faire baptiser. Monsieur Bush aura pour rôle d'empêcher ceci. Les mormons sont réputés pour respecter le rôle des parents. Ainsi, ils sont censés attendre la majorité pour baptiser, dans ce cas là. Pour autant, Itô et Jake devront faire tout leur possible pour que les mormons les accepte comme étant des leurs.

 


   
Le comité d’éthique a classé cette mission : Risque moyen et l’approuve à l'unanimité.
   
Kilian Bush sera le contrôleur de mission et sera joignable à tout moment. Il est rappelé aux agents qu’ils ont le droit de refuser de prendre part à cette mission et qu’ils peuvent l’interrompre à tout moment.
Si les mormons ne sont pas une secte violente, nous recommandons aux agents d'agir avec la plus grande prudence. Nous demandons à ce qu'ils s'entretiennent tout deux avec la psychologue de CHERUB avant de partir pour cette mission. Si celle ci émet un avis défavorable pour l'agent, nous demandons à ce que celui ci ne parte pas, et soit remplacé par un agent plus stable.

   

    Banière CHERUB


Killian observa les deux agents dans leur lecture. Il les laissa assimiler les informations contenues dans le dossier. Il les regarda, hocha la tête pour lui-même avant de prendre la parole.

Si vous avez des questions, posez les maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Briefing : Trouble chez les mormons   Sam 15 Nov - 14:58

A peine elle était rentrée de sa mission, le debrief de celle ci terminée, qu'Itô, en retournant à son ordinateur, put constater qu'une autre l'attendait. Et celle semblait être bien moins de la rigolade, si tenter qu'une mission puisse être de la rigolade, mais disons le franchement. Une mission casse sur une journée, c'était bien différent qu'une mission d'infiltration à mener sur un mois, voir plus. Et si elle était convoquée au deuxième étage, c'était qu'il s'agissait nécessairement d'une telle mission. Ainsi donc, pas encore de rentrée pour elle, mais cela ne saurait tarder. Probablement, elle vivrait la rentrée du collège où elle serait pendant sa mission. Matthew lui en avait tellement causé, de cette rentrée, qu'elle se demandait vraiment à quoi ça ressemblait. Alors qu'elle vivait avec ses parents, une telle chose, pas plus que les vacances, n’existaient.

Devant le bureau, elle croisa un autre T-Shirt Gris. Cheveux bruns ébouriffés, pas bien plus grand qu'elle (pour une fois), yeux d'un bleu très clairs. Elle l'avait déjà croisé, ci et là, dans certains cours. Jake Smelton, oui, c'était ça son nom. Elle le salua d'un mouvement de tête, accompagné d'un petit sourire. Il s'agissait de son partenaire après tout. Puis elle frappa à la porte, et entra.

Leur contrôleur serait un homme. Si les deux enfants avaient une carrure du genre menue, lui, était une force de la nature. Brun comme Jake, il ne devrait pas avoir de peine à se faire passer pour son père. Itô avait quand à elle compris qu'elle serait la majeure partie du temps adoptée. Après tout, il était impossible de nier son physique asiatique. Même si elle avait travailler au possible son accent pour passer pour une brittish.

Killian, puisque tel était son nom, ne fit pas dans la finesse. Il leur tendit très rapidement un ordre de mission, que la jeune nippone lut attentivement. Et plus encore alors que cela parlait de mormonisme, une chose bien peu connue en Asie. Encore une fois, elle n'aurait guère à jouer un rôle, et en soit, cela l'arrangeait. C'était bien plus facile d'être naturelle. Un soupçon de culpabilité s’immisça en elle. A nouveau, elle tromperait des gens, manifestement très gentils, et même adorables, pour trouver des preuves contre un de leur proche. Même si ce vandale l'avait sans doute bien cherché.

« Hum. Je serais une cousine de Jake. Mais quel lien exactement ? Par vous, ou votre femme ? De mon père ou de ma mère ? Et... Quand arriverons nous exactement ? Pour la rentrée ? »

La nippone replaça une mèche ses cheveux derrière son oreille, en relevant la tête, avant de préciser, tout de même.

« Autrement, j'accepte évidemment cette mission. »


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Briefing : Trouble chez les mormons   Sam 15 Nov - 22:37

Feat


Ito Koïko
Briefing: troubles chez les mormons

Jake se réveilla en sursaut, par un tambourinement sur sa porte: et pour cause! Il était 11 heures du matin, et bien sûr on attendait de savoir s'il était réveillé ou non, comme d'habitude. Il grogna quelque chose comme "oui,oui, c'est bon, je suis réveillé, je vais travailler aujourd'hui.." avant de s’effondrer à nouveau sur son lit. Mais il se redressa à nouveau brusquement et cette fois il sauta hors de son lit. Il connaissait la chanson, il allait encore se faire lyncher par Zara s'il n'allait pas en cours. Il enfila son t-shirt gris récemment acquis, son pantalon de treillis et ses rangers. Puis alla s'asseoir à son bureau, en faisant attention à ne pas marcher sur un des objets qui jonchaient le sol, entre emballages de Snickers et bandes dessinées. Il alluma ensuite son tout nouvel ordinateur qu'il avait configuré la veille. Sur sa boîte de messagerie s'afficha la meilleure nouvelle depuis la fin du PEI: l'agent Jake reprenait du service, enfin, plutôt prenait pour la première fois son service. Il était en effet confié à un briefing au 1er étage du bâtiment de Contrôle des Missions, ce qui rimait avec mission à risque moyen, avec un certain Killian Bush comme contrôleur. Cela réveilla définitivement Jake, qui, fébrilement alla se débarbouiller et se brosser les dents, le ventre vide, tant pis.

Puis, il referma la porte derrière-lui et courut dans les couloirs du bâtiment principal. Aucun des t-shirts gris de l'étage ne semblait être dans sa chambre, ce qui prouvait bien une chose: il n'était pas le seul à avoir sa mission. Son cher ennemi Piotr, le petit-ami de ce dernier, Zoël, la dénommée Ito qui avait passé le PEI en même temps que lui elle aussi, entre autres, n'étaient pas dans leur chambre. Jake accéléra le rythme: encore en retard! Il dévala les escaliers et se rua dehors. Puis, sans interrompre sa course, il entra dans le bâtiment où l'attendait le fameux Killian. Il avait les chaussures pleines de boue, mais il était tant pressé qu'il ne s'essuya pas les pieds, et à cause de lui le carrelage était dans un état lamentable. Il se dit, qu'il faisait mal mais il n'avait pas le temps, et surtout pas l'envie de penser à la punition qui l'attendrait quand on découvrirait le coupable... C'est-à-dire, lui. En fin de compte cela n'avait servi à rien, et on le décapiterait pour rien, donc: il n'était pas en retard. En face du bureau où il devait entrer, il y avait là  la demoiselle prénommée Ito. Elle était très belle songea-t-il, en lui faisant un grand sourire. Il la salua et machinalement passa sa main dans ses cheveux, peut-être pour improviser une coiffure, geste qui lui venait souvent en présence des membres de la gente féminine... Etrange.

Ils entrèrent donc ensemble. Il se sentit tout à coup stupide, tandis que ses chaussures faisaient sploutch sploutch en laissant sur le carrelage de grosses tâches marron. Il fit une grimace et baissa les yeux en s'asseyant dans le fauteuil, craignant les regards noirs que lui adressait surement l'homme. Ce dernier se présenta vite puis leur tendit les Ordre de Mission. Jake retint son souffle: il allait enfin partir en mission! Délicatement, ce qui était une première pour lui, il ouvrit l'enveloppe et en tira le dossier. Il commença à le lire, le plus attentivement possible, tâchant de retenir le maximum de choses sur cette secte, les Mormons. Il lut ensuite très lentement son rôle dans la mission. Rien de bien compliqué, il devrait seulement être comme d'habitude, garder son nom... Mais il devrait avoir l'air intéressé par cette secte. Il en était dégoûté d'avance, mais mission l'obligeait et il y consentit de façon muette. Quant au rôle de sa partenaire Ito, il semblait être encore moins bien puisqu'elle devrait, en gros, être gaga face à ce que ces dévots diraient. Il la plaignit et se dit que finalement ce n'était pas si terrible que ça: il n'aurait pas à faire l'enfant sage. La jeune fille lisait plus vite que lui. Elle se posait des questions qu'il s'était posé lui-même et comme ça il n'aurait pas à les formuler, heureusement. Il se contenta de dire,lui aussi:

J'accepte la mission, moi aussi.

Code de Frosty Blue de Never Utopia modifié par Scayla
Revenir en haut Aller en bas
Zara Asker
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Briefing : Trouble chez les mormons   Dim 16 Nov - 11:44

Les deux enfants lisaient avec application, au plus grand plaisir de Killian. Dès que la nipponne eu finis de lire elle posa une question. Killian réfléchit à une réponse qui soit le plus claire possible en attendant la fin de la lecture de l’agent connu pour être perturbateur.

Jake sera mon fils et … Mary ma nièce dont je serais le tuteur légal à la mort de ses parents. Ils sont morts dans un accident qui emportant aussi ma femme. Elle était la sœur de ta mère.

Killian laissa ses mots porter en regardant ses deux agents. Les deux avaient accepté sans hésitation. Il congédia les agents en leur donnant rendez-vous dans une semaine pour le départ pour les Etats Unis.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Briefing : Trouble chez les mormons   

Revenir en haut Aller en bas
 

Briefing : Trouble chez les mormons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Le Campus :: Contrôle des Missions :: Premier étage-