Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Jeu 20 Nov - 23:05

08/09/2013
7h50
Parking

Killian était sur le départ une valise légère et maniable déjà déposé dans le coffre de la camionnette. Il n’attendait plus que les agents. Un modèle et un perturbateur, deux antagonistes. Il se demandait ce que ça allait donner en mission.  Enfin, il verra ça sur le terrain. Le vol était dans deux heures, deux heures pour être dans l’avion. Les agents arrivèrent, posèrent leurs bagages. Tous montèrent dans la camionnette. La chauffeuse démarra et quitta le campus pour l’aéroport de Londres.

Parés pour 14h de vol les jeunes ? Aujourd’hui sera une longue journée.

En effet, ils arriveraient à 18h heure locale, soit minuit au Royaume Uni. Et ce ne sera pas encore le moment de dormir. À l’aéroport, la chauffeuse les déposa et leur souhaita bon voyage. La petite « famille » se dirigea vers le pont d’embarquement où une demi-heure d’attente les attendait avant l’embarquement et le départ. Dans la classe économique de l’avion les deux agents étaient assis l’un à côté de l’autre et Killian sur le siège derrière eux avec pour voisin une femme quelconque.

Bref, nous allons passer sous silence ces quatorze longues heures de vols. Détail significatif ? Le contrôleur à regarder quatre films différents. Ah et la femme a failli s’évanouir une fois, causant quelques émois dans l’avion.

Salt Lake City
18h10

Le famille quitta l’aéroport et prit un taxi pour se diriger vers ce qui allait être leur appartement déjà meublé. Ce qui est un avantage en soi. L’arrivée devant l’immeuble avec tout ce qu’il faut pour emménager ne passa pas inaperçu.

L’appartement était composé d’un salon/salle à manger, d’une petite cuisine, d’une unique salle de bain et de deux chambres.  Les deux gamins allaient devoir partager la chambre. Killian soupira, ça s’était gênant.

Demain j’irais acheter de quoi faire une séparation, ce soir vous vous débrouillerez dans cette chambre. Et pas de connerie.

Killian se dirigea vers la cuisine où il ouvrit le frigo qui contenant juste de quoi faire à manger vite fait pour ce soir. Il sortit tout mit à chauffer ce qui avait besoin doucement. Ce soir le repas allait être des carottes avec du poulet. (oui j’ai pas d’idée //PAN//) Après le repas, l’un des agents dû faire la vaisselle tandis que l’autre eu le droit à la douche. Killian quant à lui s’installa dans sa chambre et l’aménagea à son goût. Plus tard il alla voir les deux agents et leur recommanda de se coucher, enfin, ils devaient tomber de sommeil, non ? Le contrôleur alla se doucher avant de se coucher.

6h30

Un réveil difficile pour Monsieur Bush, mais aujourd’hui il devait aller « travailler » sans oublier de faire quelques courses. Il quitta l’appartement une demi heure plus tard laissa les informations de la journée sur la table.[/right]


Dernière édition par Zara Asker le Ven 18 Déc - 15:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Jeu 20 Nov - 23:06


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- le départ du campus
- l’arrivée à l’appartement et le déballage de vos affaires
- votre rentrée dans l’établissement
- les premiers contacts avec des cibles potentielles

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devez faire minimum 500 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Invité

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Ven 21 Nov - 0:39

Feat


Ito Koïko
L'arrivée


Jake était surexcité : aujourd'hui était le grand jour ! Celui du début de sa première mission ! Il se leva donc à la bonne heure et prit même une douche ! Il revêtit pour la première fois depuis son arrivée à Cherub une tenue civile. Puis comme il avait un peu de temps il ramassa tout son linge sale qui traînait à terre et le porta à la laverie. Il y avait soudain plus de place ! Comme l'heure approchait il descendit dans le hall. Sa valise était prête depuis une semaine et il n'avait pas à se préoccuper. Le hall était vide. Il n'y avait que Ito et Zara Asker. Jake n'avait personne à qui dire au revoir ainsi le depart ne fut pas douloureux. Ils quittèrent le bâtiment principal cinq minutes après. Killian et la camionette les attendaient dehors. Ils chargerent leurs valises et partirent pour l'aéroport.

La bas, après avoir posé les bagages en soute, et passé les postes de frontière, il fallut meubler une petite demie heure. Jake sortit unr bande dessinée et eut juste le temps de la finir avant d'embarquer. L'avion n'était pas luxueux et les agents étaient assis à côté d'une inconnue. Mais Jake fut à son aise et des le départ ses yeux se riverent sur la télévision et ne La quutterent plus, à part pour le repas, un ignoble plateau enfant qu'on leur avait octroyé d'office grâce leurs onze ans....

14 heures et quatre films plus tard ils étaient à Salt Lake City. Jake n'avait que très peu parlé avec sa partenaire de mission. Il n'avait pas dormi non plus... Mais n'était pas fatigué. Il en fallait plus !
Le voyage avait en fait été d'une routine! A un moment il y avait eu des turbulence et le gamin avait trouvé amusant de hurler on va tous mourir ! Pour faire paniquer les gens encore plus. Il avait écopé des regards noirs des hôtesses et de Killian. Tout en riant il jeta un regard au contrôleur de mission qui signifiait qu'il jouait son rôle comme prévu. Killian, alors, avec un signe de tête à peine perceptible, lui attrapa le bras fermement et lui promit une belle punition à leur arrivée. Le personnel de l'avion paraissait satisfait et s’occupa de calmer tout le monde en particulier la voisine de la "famille" qui avait failli s'évanouir...

Dans la voiture qui les menait dans leurs nouveaux appartements pour quelques semaines, le garçon décida de briser la glace entre lui et La jeune fille. D'autant que le trajet semblait être voué à être considérablement ralenti à cause d'embouteillage. Il prit son courage à deux mains et commença une conversation anodine, que tout conducteur de taxi indiscret considérerait comme normale :

Je... Euh... Tu... T'as passé un bon voyage ?

Il regarda devant lui en cherchant ses mots puis continua à parler :

Tu penses qu'on va sentir le décalage horaire ?

Il sourit à la jeune fille. Puis suivit une courte conversation qui s'acheva par leur arrivée. L'appartement était meublé et semblait confortable... Ils déballèrent leurs affaires. Qu'ils soient dans la même chambre ne gênait absolument pas Jake. Il prit sa douche tandis que Ito mettait la table. Ils mangèrent vite et plutôt bien, en tous cas à comparer avec le menu de l'avion... Puis tandis que sa "sœur" se lavait il fit la vaisselle : on aurait dit une famille, comme avant qu'il soit orphelin.

Il mit du temps à s'endormir tant il était excité et impatient mais quand il finit par s'endormir se fut un sommeil de pierre .
Le lendemain ce serait déjà la rentrée... Depuis le temps qu'il n'était pas allé dans une vraie école il le redoutait.


Jake se réveilla avec un aplomb formidable. Il alla petit déjeuner. Ito était déjà attablée et habillée. Jake quant à lui était vêtu de son habituel short de survêtement qui lui servait de pyjama. Il n'avait pas mis de t-shirt. Il s'en moquait royalement. Et puis n'étaient-ils pas sensés être frère et soeur ? Il devora tout ce qu'il y avait à dévorer. Puis il se brossa les dents et s'habilla d'un t-shirt a manches longues gris uni , un pantalon noir des baskets et un sweat à capuche gris . Il s'était habillé bien en vue de ne pas passer pour un malpropre. Puis il revint dans le salon et lut à haute voix un petit papier écrit par Killian :

"Les enfants. Je suis parti tôt pour mon travail je rentrerais très tard. C'est donc à vous de faire à manger et les courses ( j'ai mis la liste de courses sur le frigo), et pas de bordel dans la chambre ou l'appart, Jake ! Et d'ailleurs je te somme d'être un minimum correct dans ton attitude au collège je n'ai pas apprécié ton comportement dans l'avion ! Et la prochaine fois je ne serais pas indulgent. Mary tu es plus raisonnable empêche le de faire des bêtises... Le collège est à trois rues se la maison mais vous y mangerez... Tâchez de vous intégrer. Quoiqu'il en soit si l'un de vous est encore debout quand je rentre, ça va barder.
Bonne journée,
Papa "

La voix de Smelton s'était arrêtée à chaque fois que Killian Bush évoquait son attitude. Le fait qu'il soit en mission et doive faire comme si le contrôleur était son père n'arrangeait pas sa nostalgie qu'il tentait de refouler à chaque seconde. A lire les mots inscrits sur la feuille il entendait la voix de son oncle les dire. C'étaient les mêmes phrases qu'on lui avait répété toute son enfance. A présent c'était CHERUB qui depuis des mois les rabâchait. Mais elles prenaient toute leur importance seulement à ce moment-là. S voix s'était brisée... Comme il craignait que Ito, enfin, Mary, remarquerait son trouble il acheva de lire les mots.. Puis il se tourna vers elle et lança :

Bien... Je suppose qu'on doit y aller!

Sans attendre de réponse il passa son sac sur son épaule et sortit de l’appartement. Sa " soeur " le ferma et tous deux, sans un mot, se rendirent au collège. Il se trouvait effectivement vraiment à deux pas de là, ce qui serait bien pratique. Arrivés dans leur établissement, qui était petit, ancien et plutôt moche, ils se rendirent à l'administration où deux femmes les attendaient.

Ah! Vous devez être la famille Bush! Je suis la principale ajointe du collège, Mrs Fit , bienvenue! Nous vous avons placés dans vos classes... M. Bush vous êtes en 6ème A . Veuillez suivre ma collègue, Miss Tray, qui est la CPE du collège, elle va tout vous expliquer.

Le jeune homme traîna des pieds et maugréa un vague salut. Puis il suivit la CPE. Il vit tout de suite qu'il la détesterait. Avec ses cheveux poivre et sel serrés dans un chignon sévère, ce visage maigre et osseux, fort pâle, et ces yeux gris, méchants, cachés derrière des lunettes carrées. Elle lui tendit, tandis qu'ils marchaient, un carnet de vie scolaire et une carte de cantine où manquait la photo. Il savait d'office qu'il n'en mettrait jamais mais se passa de tout commentaire. Puis elle lui donna son emploi du temps, et avec un dernier regard froid et dur, elle l'abandonna devant une salle de cours... Maths, d'après l'emploi du temps.

Il entra sans frapper et salua le professeur d'un bref signe de tête. Puis il alla s'asseoir au fond de la classe, à côté de la fenêtre et du radiateur.

Nous avons donc un nouvel élève, Jake Bush. Mais comme il ne nous a pas fait la courtoisie de toquer ni de saluer, il va revenir au tableau pour que nous lui posions quelques questions...

Quelques rires jaillirent quand le garçon se releva et avec un soupir exaspéré alla vers le professeur. C'était un petit homme qui avait bien l'air d'un vieux dévot. Il faisait tant pitié que Jake eut un sourire moqueur. Il monta donc sur l'estrade et scanda, comme un automate:

Bonjour-je-m'appelle-Jake-je-n'aime-pas-les-maths-les-sushis-et-l'autorité-j'ai-onze-ans-j'aime-les-pâtes-et-les-frites-au revoir.

Après de nouveaux rires, le professeur lui demanda d'office son carnet de correspondance dans lequel il écrivit un mot destiné à Killian. Puis, le garçon, en haussant les épaules alla s'asseoir. Il s'affala sur sa table et ne fit rien du cours, malgré les regards insistants de ses camarades. A l'inter-classe, le professeur dont Jake n'avait même pas retenu le monde partit et la classe resta seule.

Salut le nouveau! Moi c'est Michael... Et lui c'est Thomas! Tu viens t'asseoir avec nous?

Jake avait tout de suite compris qu'il s'agissait de deux garçons de bonne famille bien élevés qui voulaient jouer les rebelles. Il leur lança un sourire à peine esquissé dans lequel il cachait à grand peine son mépris et alla donc s'installer avec eux. En effet, deux garçons ainsi ne pouvaient qu'être mormons... Et ça tombait bien.

La journée passa très vite, et il ne vit pas Mary une seule fois. Les professeurs le détestaient déjà, tous. Mais lorsque les cours s'étaient terminés, Michael l'invita chez lui où Jake fit l'enfant charmant auprès des parents qui lui manifestèrent une grande sympathie, sans même évoquer une fois la religion, quoique les crucifix et icônes parsemés dans la maison parlaient d'eux_mêmes. Ils l'invitèrent à déjeuner chez eux un de ces quatre et il accepta en grande joie. On lui expliqua que le jeune Miky (puisque ses parents l'appelaient ainsi) avait deux soeurs triplées, mais qu'elles n'étaient pas encore rentrées, ce qui ravit Jake: ce serait parfait... pour Ito... Enfin! Mary!

Lorsque Jake rentra enfin à la maison, il s'occupa de mettre la table et de faire la cuisine, puisque Ito avait déjà fait les courses... Puis ils passèrent une soirée à parler de leurs différentes journées... Et enfin ils se couchèrent. Jake avait parlé du mot dans son carnet et Ito lui avait dit qu'il s'exposait à des remontrances, même s'il avait fait ça dans l'unique but d'attirer des potentiels victimes...
Code de Frosty Blue de Never Utopia modifié par Scayla
Revenir en haut Aller en bas
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Lun 24 Nov - 13:24

Aujourd'hui, jour de départ en mission. Mais le coeur d'Itô n'était pourtant pas à la fête. Aujourd'hui, elle ne verrait pas Bruce. Ni même Mathew. Aucun de ses amis. Son grand frère était parti il y a une semaine, et son ami, quelques heures plus tôt. Ses affaires étaient naturellement prêtes depuis la veille. Dans une petite valise, parfaitement pliés, se côtoyaient chemisiers, jupes, jeans, gilets et autres habits. Une petite trousse de toilette, une serviette de toilette, une serviette de bain. Une paire de basket, une paire de ballerines blanches. Elle avait aussi prit un petit bagage à main avec dedans son tout nouveau smartphone, un MP3, et un livres. Se jugeant prête, elle souffla, et sortit de sa chambre. Jake, lui semblait-il, était au même étage qu'elle. Mais il n'était pas là, et la jeune fille préféra l'attendre au rez de chaussé, où elle put déjà commencer par prendre un petit déjeuner. Elle en aurait bien besoin. L'avion, elle avait déjà donné une fois, et elle ne gardait pas un très bon souvenir du décalage horaire.

Quand elle revint dans le hall, il était presque l'heure, et elle put observer son camarade dévaler les escaliers. Elle accorda à son tout récent "cousin" un petit sourire en guise de bonjour, avant qu'ils ne se dirigent tous deux vers le lieu de rendez vous avec son oncle, et tuteur légal, pour cette mission. Kilian Bush.

Pendant le trajet jusqu'à Londres, elle prit simplement le temps d'envoyer quelques messages à ceux qui lui étaient chers au campus. Bruce était dans une voiture, en direction de l'Ecosse, et Matthew se préparait bon gré mal gré pour une journée dans un lycée médiocre. Puis ce fut la salle d'embarquement, et enfin, l'avion. Elle éteignit soigneusement son smartphone avant de monter à bord, après deux derniers sms. Puis s'installa tranquillement. Elle était juste à côté de son "cousin", dans une classe économique bondée. Mais elle saurait s'y faire. Les quatorze heures de voyage se passèrent d'ailleurs plutôt bien. Elle se sentit juste extrêmement gênée quand son camarade avait crié dans l'avion. Pour faire une blague, à voir son air très fier de lui. Itô avait d'abord lu la totalité de son livre, avant de s'intéresser à un film. Bien loin de se sentir concernée par les blockbuster de l'été qui venait de se terminer, tel Insaisissables, Wolverine, Pacific Rime, elle choisit White Lie, un thriller dans un Londres automnale. Puis Le Quatuor, un récit, basé sur une histoire vraie, d'un violoncelliste atteint de la maladie de Parkison. Et enfin, enfin, ils arrivèrent.

Après l'avion, le taxi. Inutile de préciser que la jeune fille n'avait qu'une hâte. Celle de retrouver un lit pour dormir. Elle n'avait pas trouvé le sommeil dans l'avion. Si les autres transports avaient pour elle quelques effets soporifiques, les airs, pour elle, c'était de trop. Oui, on peut aussi dire que malgré tout ce qu'elle savait, tout ce qu'elle avait fait, elle avait peur en avion. Dans ce taxi donc, elle aurait bien pu s'endormir. Mais son cher cousin avait décidé autrement. Avec son éducation, en quelque sorte, de Lady, Itô ne put que lui répondre gracieusement, un joli sourire aux lèvres.

« Un excellent voyage, à quelques détails près... »

Est-il besoin de préciser que le détail près était la bêtise de son camarade ? Non voyons, son regard le disait pour elle.

« Quand au décallage horaire, et bien, cela dépend de tout à chacun. Pour ma part, j'y suis plutôt sensible à vrai dire. Je tombe déjà de fatigue. Cela fait dix huit heures que je me suis réveillée de chez nous... Enfin. Notre ancien chez nous. »

Profitant de ceci pour clore là la conversation, elle ferma les yeux. Pour les rouvrir, hélas, peu de temps après. L'appartement qui leur était alloué. Était effroyablement petit. Et apprendre qu'elle devrait partager sa chambre avec un garçon la fit fortement grincer des dents. Elle se retint, serrant sa mâchoire, de rouspéter, chose rare chez elle. la fatigue devait aider. Mais après le PEI, la nippone avait bien espéré de ne plus avoir à vivre dans la promiscuité avec le sexe opposé. Excepté son grand frère, mais lui, c'était un cas à part.

Une bonne douche, qui la réveilla légèrement. Au moins assez pour pouvoir tranquillement manger, puis faire la vaisselle. Enfin, elle profita que son cousin soit lui même sous la douche, pour pouvoir se mettre en pyjama -pourquoi avait-elle prit une chemise de nuit ? Elle regrettait beaucoup ce choix maintenant- et se glisser sous les draps. Elle n'entendit pas son camarade revenir, ni même Kilian venir leur dire de dormir. Non. Elle, elle dormait déjà, et sur ses deux oreilles.

***

Son réveil sonna. Elle l'éteignit rapidement, puis, à pas feutré, quitta la chambre. Fermant la salle de bain à double tour, elle fit une toilette rapide, et s'habilla élégamment. Elle redressa ses cheveux en un chignon sophistiqué, puis passa dans la cuisine. Elle repéra le mot de leur contrôleur de mission, et, alors qu'elle prépara quelques pancakes pour le petit déjeuner, elle le lut. Elle ne tarda pas à s'attabler, quand son cousin arriva. Elle le salua d'un bonjour enthousiaste. La fatigue en moins, Itô rayonnait de nouveau de bonne humeur. Et puis, recevoir quelques sms dès le petit matin, cela faisait toujours plaisir. Brossage de dent. Et Jake lu à son tour le mot.

« Oui, allons-y. Je ferais les courses. Sais tu faire à manger ?  »

Lors de sa précédente mission d'infiltration, Itô s'était découvert une vocation pour tout ce qui touchait à la maison. Courses, ménage, et cuisine, elle avait alors prit sur elle et s'en était occupée pour toute la petite équipe. Ce rôle l'avait d'ailleurs rapprocher de sa cible, et amie. Dont elle regrettait bien de ne pas pouvoir prendre des nouvelles, son père étant maintenant derrière les barreaux.

« En tout cas, cela ne me dérange pas de m'en charger aussi tu sais.  »

D'ailleurs, quand les deux adolescents quittèrent l'appartement, celui ci était tout simplement impeccable. Jake ne lui répondit pas. Le mot de Kilian l'avait assombrit, et Itô en comprenait d'ailleurs la raison. Plus ou moins. Disons qu'elle savait mettre des mots dessus, mais en son cœur, elle était à des lieux de tels sentiments. Le trajet fut silencieux. Le collège, juste à côté de leur immeuble, donna à la nippone froid dans le dos. Prenant les devant sur son cousin, elle passa la porte de l'administration. Elle voulut se présenter, ainsi que son cousin, mais ce fut peine perdue. Les deux femmes, la principale, et sans doute, la cpe, étaient manifestement pressées. Son cousin s'éloigna donc avec Miss Tray, et elle même sourit timidement à Mrs Fit.

« Bonjour Mrs Fit... »

Bonjour Miss Bush. Pour votre part, vous êtes en 7th Grade C. Veuillez me suivre Miss. Vous commencez par un cours d'histoire. J'aimerais sur le chemin aborder quelques points de règlement avec vous...

Mary écouta avec attention ce discours. Elle ne comptait pas se faire remarquer de manière négative. Ce n'était de toute façon pas dans son rôle. La plupart des bêtises citées par la principale lui faisaient de plus horreur. Elle se saisit de sa carte de cantine, clignant des yeux, ignorant comment cela fonctionnait. Le précédent collège où elle était ne fonctionnait pas avec ce genre de choses. Puis elle analysa son emploi du temps. Elle aurait deux heures de libre après l'histoire, une excellente occasion d'aller trouver de nouvelles amies.

Elle quitta la principale, non sans la remercier de l’accueil et des renseignements apportés -celle ci semblait par ailleurs charmée de l'éducation de la jeune fille- pour entrer dans la salle de cours. Le professeur semblait au courant de son arrivée, et l'invita à se présenter. Replaçant une mèche de ses cheveux derrière son oreille, elle sourit à la classe, tranquillement.

« Bonjour... Je m'appelle Mary Bush, et je viens d'emménager avec mon oncle et mon cousin à Salt Lake City. Nous venons Londres... Et, je suis enchantée d'être parmi vous. »

Elle rejoignit enfin un table. Sa voisin lui avait fait signe, avec un grand sourire, et lui proposa d'emblée de suivre sur le livre avec elle le cours. Leur professeur ne semblant rien avoir à y redire, Mary s'installa tranquillement, et suivit le cours avec attention. L'histoire avait toujours été son point faible, depuis son arrivée à CHERUB. Et maintenant qu'on lui demandait en plus d'étudier l'histoire américaine, elle se trouvait plus encore perdue. Ainsi, elle n'eut durant ce cours guère d'occasion de parler à sa voisine. Et de toute façon, elle préférait attendre. L'ordre de mission ne donnait aucune cible de manière nominative. C'était donc à elle de trouver qui serait le plus à même de la mener vers une famille mormone proche de Edward Cooper. Mieux valait dans un premier temps tâter le terrain, faire connaissance avec tout le monde, tranquillement.

Les deux heures de libre furent pour ceci une bénédiction. Mary rencontra grâce à sa voisine, Lily, quatre autres jeunes filles de la classe. Abigail, Beverly, Kristen et Hailey. Cette dernière semblait être cheftaine de bande, et Mary s'assura d'avoir le minima d'affection de sa part, pour ne pas se faire évincer du groupe. Au fil d la discussion, la nippone repéra quelques éléments de langage typiquement mormon. Les filles étaient toutes issues d'une famille mormone. Alors qu'elle même fut interrogée sur sa famille, l'agent expliqua, baissant la tête et se mordant la joue, que ses parents, de même que sa tante, avaient vu la mort dans un accident d'avion. Expliquant ainsi pourquoi elle vivait avec son oncle et son cousin. Elle ajouta même que son père était japonnais. La discussion reprit un tour plus léger quand elle leur apprit quelques mots de sa langue paternelle, et leur promit un bento pour le lendemain.

A onze heure trente, la petite bande alla au réfectoire. Sous les conseils de Lily, Mary remplit son plateau, et s'installa à ses côtés, en face de Hailey. Elle mangeait tranquillement, riant avec ses amies, sa purée, alors que sa tête rencontra son assiette. Aussitôt, Lily et Kristen, son autre voisine, se levèrent. Quand Mary eut finit de s'essuyer le visage, grâce aux serviettes de Hailey et Beverly, elle observa deux jumelles, brunes, s'en aller.

Faith et Shelby Dursley. Deux pestes. Leur petit frère et son meilleur ami sont aussi des carnes d'ailleurs. Beaucoup de garçon les adorent parce qu'elles sont belles. Je crois qu'en ce moment, elles ne parlent que de Ed. Comme si un homme de dix sept ans, se vouant à la haute prêtrise, pouvait s'intéresser à des carnes comme elles. Je suis sûre qu'elles s'en sont prises à toi juste parce que tu es mignonne.

Mary rougit. Elle n'avait pas l'habitude de ce genre de compliment. Puis elle fronça des sourcils.

« Mais.... Enfin, ça me fait plaisir qu'on dise ça, mais qui le dit, et qu'est ce que ça peut bien leur faire ? Il n'y a même pas de Ed dans notre classe, je vois pas...»

- Ed, c'est Edward Cooper. Il donne des cours de religion parfois. Mais personne l'appelle Monsieur Cooper, ce serait trop bizarre.
- N'empêche, je trouve dommage qu'il ne donne cours qu'aux garçons.
- On n'y peut rien, il leur enseigne la prêtrise. Et puis, Miss Cameron est sympa aussi non ?


Mary nota soigneusement dans sa tête ce qu'elle venait d'entendre, avant que sonne treize heures. Les six amies se dirigèrent alors presto vers leur option. Pour Itô, c'était théâtre, et Abigail l'accompagna. Elle eut également le déplaisir de revoir les deux jumelles, Faith et Shelby, qui l'avaient renommées élégamment "Face de Purée". Elle préféra les ignorer royalement, ce qui eut le don de les mettre en colère. Et plus encore quand le professeur annonça que Mary serait Juliette pour leur prochaine pièce. Un certain Thomas serait Roméo. D'après Abigail, il était le meilleur ami de Michael, le frère triplé des deux pestes. Le collège était petit -trois classes de chaque grade- aussi, il ne fallait pas s'étonner que le monde soit si petit. Elle prit la décision d'aller un peu parler à Thomas. Au grand déplaisir des jumelles démoniaques. Mais elle put ainsi apprendre que Jake s'était approché de ce Michael. Il n'y avait plus qu'à espérer que pour les trois carnes, ce "Ed" n'était pas qu'un professeur occasionnel, mais aussi un ami de la famille.

La fin des cours sonna enfin, et Mary, se faisant accompagner de Hailey et Lily, alla faire les courses rapidement. Elle invita ses deux amies dans l'appartement. Celles ci s'étonnèrent de l'absence de son oncle, et la nippone leur expliqua qu'il travaillait énormément. Sans doute de trop. Les courses rangées, la jeune fille s'attaqua à la confection de bentos. Six petites boites furent rapidement remplies de victuailles en tout genre, et chacune en garda deux, afin d'éviter à Mary de tout porter demain. Elles se quittèrent enfin, et Mary fit rapidement ses devoirs. Après avoir fait briller la cuisine.

Jake arriva, et fit la cuisine. Rien de bien sophistiqué, mais c'était bon. La nippone ne manqua pas de faire un compte rendu de ce qu'elle avait apprit, et elle lui demanda quand était ses cours de religion. Elle lui expliqua aussi calmement qu'il lui serait sans doute impossible de se lier d'amitié avec les jumelles démoniaques. Les deux jeunes filles s'auto-suffisaient de toute façon, c'était le genre de cible très difficiles à atteindre. En revanche, elle n'aurait aucun mal à charmer les parents des trois triplés. Elle avait déjà eut moult occasion d'observer ce que son caractère, naturel qui plus est, calme, mature, et doux, faisait sur les adultes.

Itô ne manqua pas de consigner tout ceci sur un mot à l'attention de Kilian, ainsi que de lui réserver une part du repas. Puis de prendre une douche, et d'envoyer quelques sms, avant d'aller se coucher. Demain, une nouvelle journée de cours l'attendrait.



Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥♥♥ Relations ♥♥♥ Ma Galerie ♥♥♥ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4


Dernière édition par Itô Koiko le Jeu 27 Nov - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mar 25 Nov - 20:14

Killian transportait deux paravents qui serviront de séparation entre les deux. Il soupira en voyant l’heure, il n’avait pas prévu de rentrer aussi tard. Les deux enfants dormaient déjà. Le contrôleur déposa les deux paravents à côté de la porte. En entrant dans la cuisine il lut le mot d’Itô. Il récupéra son repas et commença à manger en lisant. De bonnes nouvelles donc. Les deux agents semblaient avoir trouver à s’intégrer à la communauté mormone. Il fit la vaisselle et alla se coucher.

Le lendemain il se leva tôt, se doucha et alla réveiller ses enfants. Il était trop tôt pour eux mais le contrôleur avait prévu quelques broutilles comme placer les paravents. Le temps que les deux agents se réveillent et se préparent, Killian prépara rapidement des pan cakes avec ce qu’Itô avait acheter la veille.

La famille se mit à table et commença à manger. Ils revinrent ensemble sur la journée écoulée. Il a été décidé que chacun suivrait leur première approche, au feeling. Et que si jamais ils étaient invités quelque part qu’ils s’y intéressent modérément pour Jake et plus pour Itô. Le but de cette possible approche serait d’observer où l’on pouvait poser micros et caméras ainsi que de regrouper plus d’informations sur les vandales.

Jake, tâche de te tenir à carreau. Je ne veux pas que tu te fasses virer avant la fin de la semaine ! Itô, continu comme ça. Occupez-vous jusqu’à l’heure du départ.

Sur ces mots il se leva et quitta la cuisine. Il prit les deux panneaux et les plaça dans la chambre. Il en fixa un à un mètre de la fenêtre de façon à ce que la lumière éclaire de part et d’autre du paravent. Il fixa le suivant au premier et au sol. Il retourna dans sa chambre où il s’habilla de marnière un peu plus sortable. Et il sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mar 25 Nov - 20:14


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- la matinée en classe
- le repas de midi
- la première bêtise de Michael et sa bande où Jake ne sera pas impliqué
- la rumeur d’une réunion mormone pour le week end

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Itô
Jake

Vous devez faire minimum 700 mots pour ce rp. Bon courage à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Jeu 27 Nov - 16:01

Le lendemain, ce ne faut pas son réveil, mais son oncle, Kilian, qui la réveilla, de même que son cousin. Elle fila avant ce que ce dernier ne soit effectivement réveillé dans la salle de bain, afin de faire sa toilette, et de revêtir sa tenue d'écolière. Quand elle revint dans le salon, de bonnes odeurs s'échappaient du coin cuisine. Elle mit rapidement la table du petit déjeuner, et s'attabla avec les deux garçons. Kilian semblait satisfait du travail des deux agents de la veille, et nota soigneusement dans sa tête les prochaines instructions.

« Les filles qui m'ont inclues dans le groupe sont déjà bien au fait de notre situation familiale. Il est fort possible qu'une invitation arrive pour ma part très rapidement. J'essayerais cet après midi d'aller chez l'une d'entre elle. Le devoir d'histoire que nous avons eu la veille serait un excellent prétexte. Je n'y connais rien, en histoire américaine. »

Elle n'avait pas honte de cette lacune dans ses connaissances. Après tout, qui à CHERUB pouvait se vanter de connaitre aussi bien qu'elle l'histoire asiatique, hum ? Chacun ses origines. Avant de partir, Kilian installa les panneaux dans leur chambre, et cela, déjà, rassurerait la petite fille. Quand il partit, les deux enfants avaient encore bien du temps devant eux. Itô trouva ce moment approprié pour faire mariner de la viande, pour le repas du soir. Puis elle parla plus en détail avec Jake, surtout pour s'échanger des informations sur leurs cibles respectives. Enfin, l'heure arriva d'aller au collège. Se saisissant des deux bento qu'elle avait gardé dans le frigo, elle quitta l'appartement, le fermant à double tour.

Dans l'enceinte de l'établissement scolaire, elle quitta son cousin pour retrouver Abigail et Kristen. Un peu plus loin se trouvaient Hailey, Lily et Beverly, mais les deux premières étaient avec une lycéenne plus âgée, dont Mary comptait bien connaitre rapidement l'identité.

« Bonjour...
- Oh, salut Mary ! Comment vas tu ?
« Bien, et vous ?
- Très bien !
- Et encore mieux ! Je te présente ma grande sœur, Emily.
- Enchanté Mary !

« De même...
- Kristen m'a dit que tu vivais seule avec ton oncle et ton cousin. N'hésite pas à venir chez nous, nous sommes quatre soeurs, même si Addison et Ava sont un brin plus vieilles... Et puis, nos parents seront ravis de te rencontrer ! Enfin, voilà, si tu as besoin d'une présence féminine.»

Emily lui fit un clin d’œil, auquel Mary répondit par son plus beau sourire. La jeune fille semblait être très sympathique. Son âge devait être celui d'Edward Cooper, et d'ailleurs, c'est avec lui qu'elle dit repartir, alors que la cloche retentissait. Sur le ton de la confidence, Kristen lui dit alors que Ed et Emily étaient très proches, depuis le collège. Mais la nippone repéra quelques signes distinctifs de mensonges. Plus que proches, le terme connaissance devait être celui les définissant. Pour autant, la jeune agent se fit la promesse de creuser dans cette voie ci. Il fallait simplement qu'elle garde à l'esprit que tous les mormons de l'âge d'Edward, dans ce quartier, devaient le connaitre, celui ci ayant un pur caractère de leader.

Pour le matin, Mary avait cours de mathématiques. Elle choisit de se placer à côté de Kristen, et elle profita largement de son avance dans la matière, et du désintéressement de sa camarade pour les chiffres, afin de parler discrètement avec la jeune américaine. Elle eut en particulier un topo complet sur la famille. Addison, vingt-cinq ans, était déjà mariée, et avait un fils d'un an. Ava, vingt ans, poursuivait des études supérieures. Emily, dix sept ans, était au lycée, dans la même classe qu'Edward Cooper. En même temps, le dit lycée comptait deux classes de chaque grade, il y avait donc une chance sur deux d'être avec telle ou telle personne. Et enfin, Kristen. Leurs parents avaient tous les deux cinquante ans, et ils s'étaient mariés au sortir du lycée. Trente deux ans de mariage et quatre filles, sans aucun fils.

Le cours suivant fut un cours de langues. Elle abandonna ses amies à leur cours d'espagnol, pour aller au sien, français. Après une rapide présentation devant la classe, son professeur lui demanda d'aller s'installer à côté d'une dénommée Ruth. Peu bavarde, elle ne put lui adresser la parole pendant les deux heures, et sa camarade s'en alla instantanément à la sonnerie, laissant une Mary interloquée. C'est finalement un peu gênée qu'elle alla rejoindre un dénommé Harry afin de lui demander quelques renseignements sur le cours. En lui parlant, elle tâcha de savoir si lui même était mormon ou non. Et obtint sa réponse alors qu'il laissa échapper une croix au dessus de sa chemise. Elle n'hésita pas à encore échanger quelques mots avec lui, osant même parler de religion. Harry était vraiment passionné, et il ne se cachait pas. Il voulait, lui confia-t-il, rejoindre la haute prêtrise. Aussitôt, Itô se décida à se placer à ses côtés pour les cours de français.

Elle rejoignit enfin ses cinq amies pour partager leur bentô. Mary confia son deuxième à Kristen. Puis elle parla de son cours de français, et notamment de Ruth. Les autres filles ne tardèrent pas à lui expliquer que la jeune fille était l'une des rares, très rares, à ne pas être mormone. D'ailleurs, elle était avec Lily et Shelby (et donc, maintenent, Ruth) en cours de religion, et elle était des plus désagréable quand elle contredisait Miss Cameron. Aussitôt, la jeune fille fut rayée dans la tête de Itô. Elle ne lui serait d'aucune utilité.

Elles aperçurent soudainement les jumelles démoniaques, Thomas, et un autre, qu'Itô identifia comme Michael, courant, alors que l'alarme incendie retentissait dans la cafétéria. Les six amies se regardèrent, se doutant fortement de ce qu'ils venaient de faire. Mary baissa la tête. Elle n'avait pas vue Jake avec eux, ce qui l'inquiétait autrement. Aussi, quand Hailey se leva, décidée à aller les dénoncer à Mrs Fit, Mary la stoppa d'une main.

« Mon cousin... Il est ami avec Michael et Thomas, mais il n'était pas avec eux... »

Son air inquiet décida la collégienne à ne rien dire, puis Lily se leva rapidement.

Ton cousin, on va le trouver ! Il n'est pas bon de trainer avec Michael, Thomas, ou les jumelles démoniaques ! Je ne sais vraiment pas comme fait Ed pour les supporter, eux quatre, et tous leurs amis ! Je vous jures que j'en parlerais à mon père, et au père d'Edward, et à Ed, ce weekend !

Cette bêtise venait d'en apprendre beaucoup à Itô, sans qu'elle n'eut rien à faire. Elle pianota rapidement un sms à l'attention de Jake, pour en savoir plus sur ce qui venait de se passer, avant de se tourner vers son amie.

« Pourquoi ce weekend ?  »

Lily et les quatre autres lui sourirent alors.

Ce weekend, un apôtre sera à Salt Lake City. Mon père prépare leur arrivée, à lui et à quelques soixante-dix.... Des Hauts Prêtres. Vraiment très haut -dit-elle en voyant l'air interdit de Mary- et ce weekend, un grand culte sera donné. Habituellement, mon père ne fréquente pas les Cooper, il les trouve trop... Extrémistes. Mais là, Mr Cooper et mon père, en tant que Patriarches de notre communauté, et bien, ils devront bien se voir.

Mary hocha de la tête. Ainsi, elle avait sans doute lier une amitié avec les mauvaises personnes, mais ce ne serait pas le cas de Jake. Elle le lui notifia par un rapide sms, un deuxième, afin qu'il s'assure de l'amitié de sa cible. Tandis qu'elle même tâchait de réunir dans sa petite tête une organigramme de la communauté mormone de Salt Lake.

« Mince, moi qui voulait t'inviter chez moi... Je crois que mon oncle travaillera encore tout le samedi... Aller. On va trouver Jake. Il n'a toujours pas répondu à mon sms, mais s'il refuse de le faire, je le prive de repas ce soir ! »


Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥♥♥ Relations ♥♥♥ Ma Galerie ♥♥♥ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Sam 29 Nov - 21:14

Feat


Ito Koïko  
Deuxième jour


Jake ouvrit les yeux et se redressa en position assise. Il se frotta les yeux, bailla... Puis bondit littéralement hors du lit. Il s'ébroua et alla dans la cuisine d'où provenaient des odeurs pour le mois alléchantes.  Il maugréa quelque vague bonjour pour sa famille éphémère. Puis il commença à dévorer ses pancakes au sirop d'érable tandis que Ito parlait de ses pistes de sa voix calme et posée. Pour sa part il engloutit une tasse de thé Blanc puis il lança, en réponse à un commentaire de Killian :

Bah... C'pas forcément l'attitude exemplaire m'enfin c'était la seule manière de rapatrier des fils de bourge qui veulent jouer les racailles... Du coup j'ai bien fait,  non, pas besoin de se prendre la tête...  

Un regard réprobateur du contrôleur lui fit comprendre que, un, son langage n'était pas adapté à une conversation avec son "père" comme avec n'importe quel adulte, et deux,  qu'il devait plus parler de sa piste.  Il soupira donc à l'idée qu'il devrait vraiment se tenir à carreau car il savait qu'il n'y parviendrait pas. Puis il expliqua avec le débit d'une machine à coudre :

Alors... Mes deux bour... Euh, camarades de classe ciblés sont des mormons qui ont l'air très fervents et appliqués sur les règles. J'ai déjà une invitation à manger chez eux un jour, vu que j'ai joué les enfants sages...  

Killian leur donna ensuite quelques objectifs du jour puis il alla installer des paravents dans la chambre d'enfants, ce qui parut plonger Ito dans une grande joie. Lui,  il s'en fichait. Il se doucha, s'habilla et fit sa toilette. Quand il revint leur père était déjà parti et ils parlerent un peu de leurs cibles. Il préparerent leurs affaires (c'est à dire que Jake balança quelques feuilles volantes dans sa sacoche). Puis il quittèrent l'appartement et se rendirent au collège. Le garçon dit à plus tard à sa "cousine" et retrouva ses "amis " . L'objectif était clair ce matin-là, pour lui. Il les salua puis ils trainerent dans les couloirs quelques minutes après la sonnerie sous l'insistance de Michael et Thomas (encore un prétexte pour se la jouer, pensa Jake). Ils entrèrent ensuite en douce sans se faire remarquer et s'assirent au fond de la salle. En première heure, Jake participa à cette conversation qui etait inintéressante pour lui mais bon :

Raaah Rebecca m'a mis un râteau...

Thomas gloussa comme s'il avait l'habitude que son ami se fasse "mettre des râteaux" et Jake soupira inaudiblement: tant le sujet le passionnait qu'il écoutait même un peu le cours...

Colossal ! Tu dois être dégouté !

Jake sourit intérieurement tandis que Michael répliquait, pourtant il n'avait pas l'air si affligé que ça.

J'te le fais pas dire... Tu sais ce qu'elle me sort ? Quelle préfère les types intelligents et matures... Style Edward Cooper,  qu'elle me dit!  

Lui ?!  

Il n'avait pourtant pas l'air très étonné, comme si c'était très courant que le dit Edward Cooper leur vole leurs potentielles victimes.

Ouais!Qu'est ce qu'elles peuvent toutes lui trouver à ce mec ?

Jake dressa imperceptiblement l'oreille à l'entente de ce nom qui était quand même la cible de la mission... Il intervint donc de façon innocente :

Edward Copper ? C'est qui lui ?  

Avec un rictus dédaigneux Michael répondit :

C'est Cooper pas Copper ! Un gars de 17 ans qui est déjà prêtre tu vois le genre... Comme si un mec de 17 ans allait s'intéresser à des filles de 11 ans!

Jake joua la carte se l'ignorance pour mener la conversation comme il l'entendait en jetant cette phrase qui se voulait incrédule :

Ben... Jamais entendu parler de votre mec, là mais qui te dit qu'il a pas des penchants cougar? Et puis t'es sûr qu'il est prêtre? 

Michael roula des yeux, agacé par l'ignorance de son nouveau copain tandis que Thomas s'esclaffait derrière :

Si je te le dis ! C'est de famille chez les Cooper. Le père est patriarche ! Et ils vont à toutes les reunions du coup. Tiens par exemple, ya une réunion ce week-end ... Et ben ils y seront ! Enfin j'te dis ça mais tous les bons mormons y vont. Y'a pas beaucoup de gens au collège qui sont pas croyants tu sais... Genre nos parents, à Tom et moi, y vont aussi. 

La conversation s'acheva sur cette note, en même temps que le cours d'Espagnol.  Jake avait appris une information capitale pour sa mission et il l'enregistra soigneusement dans sa mémoire. Puis la deuxième heure se déroula sans problèmes, puisque c'était une des matières préférées de Jake : Art. Il en profita pour obéir aux consignes pour une fois et ses dessins firent le tour de la classe en admiration devant ces "oeuvres" qu'il avait pourtant bâclées, de son point de vue.

La troisième heure était des maths et comme Jake bavardait et riait avec ses amis et qu'on lui demanda plusieurs fois de se taire sans succès, le professeur qui n'attendait que ça pour le piéger lui demanda juste avant la fin du cours de résoudre telle équation, ce qu'il ne sut faire. Excédé, le prof cria :

Le cours est terminé, vous pouvez aller manger. Sauf VOUS monsieur Bush. Vous resterez pendant l'heure à venir. C'est une retenue il va sans dire.

Il eut un rictus déplaisant et tous sortirent, même Michael et Thomas qui le gratifierent d'un sourire compatissant. Jake se retrouvait donc seul avec cet abominable homme qui enseignait la matière la plus abominable de toutes. Il commença par un discours de morale, puis il écrivit le rapport de colle, lui donna des lignes à faire au tableau et à signer quand il aurait fini ("Je suis un incorrigible mauvais petit garçon qui ne travaille pas. Je suis puni car j'ai été insolent hier et fainéant aujourd'hui. ") . Jake était à la fois humilié et à la fois déçu de n'avoir pas réussi à tenir sa promesse à Killian Bush... Il ruminait déjà quelques excuses dans son cerveau tandis qu'il écrivait la fameuse phrase pour la huitième fois.

Alors qu'il était entrain de signer en bas du dernier tableau ( il y en avait 6), un événement heureux arriva : l'alarme à incendie. Jake saisit ses affaires et suivit le prof qui faisait son rôle de prof dans l'évacuation en cas d'incendie.  Cependant lorsqu'ils furent dehors il apparut que c'étaient des élèves qui avaient sonné. Le professeur sermonna Jake une dernière fois en insistant sur le fait qu'il n'irait pas au paradis s'il continuait ainsi puis le congédia.

Jake se rua au réfectoire. Il n'avait pas faim et cherchait ito des yeux. Elle lui avait envoyé un SMS et il préférait lui répondre oralement. Enfin il la trouva, avec ses amis et courut vers elle.

Hé Mary ! Je suis là . Qu'est ce que tu voulais ?  

Comme les filles qui entouraient la nippone le regardaient il leur sourit et les salua.

Soudain une personne interpella Jake. Il fit volte face.
Code de Frosty Blue de Never Utopia modifié par Scayla


Dernière édition par Jake Smelton le Dim 7 Déc - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 30 Nov - 14:48

Killian répondu à son téléphone sans vraiment faire attention jusqu’à entendre le nom de son fils. Il soupira et annonça à la dénommée Miss Tray qu’il parlerait avec son fils. Il comptait vraiment le sermonner. Se faire punir le lendemain même de la rentrée avait légèrement énervé. Il raccrocha en soupirant. Et il était à peu près sûr d’avoir entendu une alarme incendie. Il écrit un rapport sur cette matinée dans un dossier. Il se remit à son travail après une pause déjeuné. Il essaya de rentrer tôt, pour attendre de pied ferme son fils.

La première chose qu’il fit quand ces deux enfants étaient rentrés fut de demander un rapport sur la journée. Il écouta ce que disaient les deux agents avec attention.

Bien. Continuez ainsi. Jake, fait juste attention à ne pas te faire virer.

Le reste de la soirée s’écoula tranquillement. Tous allèrent se coucher. À 23h55, l’alarme incendie de l’immeuble s’enclencha. Tout l’immeuble quitta les lieux et se regroupèrent dans un parc plus. Les pompiers réagir promptement et stoppèrent le feu rapidement. Durant l’attente qui eu lieu, certains mormons observèrent le groupe de CHERUB. Parmi eux, il y avait un murmure qui s’amplifiait. C’était de leur faute s’il y avait eu un incendie. Les pompiers vinrent faire le rapport et emmener les habitants vers leurs appartements, sauf pour ceux proches de l’origine de l’incendie.

La famille retourna dans leur appartement avec quelques remarques désobligeantes. Killian renvoya les agents au lit en leur recommandant de ne pas trop se préoccuper de l’incident. Lui-même ne se rendormira pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 30 Nov - 14:48


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- l’après midi
- le retour à l’appartement
- la soirée
- l’incendie

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Itô
Jake

Vous devez faire minimum 700 mots pour ce rp. Bon courage à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 7 Déc - 13:56

Et hop, voilà que Jake arrivait, tranquillement, l'air de rien. Elle leva les yeux à sa question. Comme si elle pouvait lui parler réellement devant ses amies. En revanche, Lily s'avança vers lui, les poings sur les hanches, et commença à le sermonner. Mary eut un sourire. Lily ressemblait véritablement à une grande sœur.

« Alors c'est toi Jake, le cousin de Mary ? Tu n'as pas honte de l'inquiéter ? Tu y es pour quelque chose dans cette alarme ? Si je ne suis pas déjà devant les professeurs, à dire qui a fait cette bêtise, c'est uniquement parce que Mary me l'a demandé, au cas où tu y sois mêlé. Te rends tu comptes de la chance que tu as de l'avoir pour cousine ? Je sais que les filles sont plus matures que les garçons, mais franchement, tu pourrais faire des efforts ! Et... »

Ce fut Itô qui la stoppa en posant une main sur son épaule. D'un sourire gracieux, elle l'invita à reculer, tandis qu'elle s'approcha de Jake. Elle voulut lui parler, mais elle fut interrompue par les jumelles démoniaques et Michael. Elle les foudroya du regard, et empêcha fermement Jake d'aller les rejoindre, malgré les quolibets des deux filles.

« J'espère vraiment que tu n'as rien à voir là dedans. Lily n'est certainement pas la seule à avoir vu tes amis sortirent en courrant. Et Kilian n'a pas besoin de ça en ce moment.  Promets moi de ne plus faire de vagues cet après midi. »

Après avoir eu de lui la certitude qu'il n'avait rien fait, elle le laissa s'échapper, non sans lui dire qu'il ne devrait pas fréquenter les quatre fauteurs de troubles. Même si son regard disait l'inverse. Elle s'éloigna enfin, tandis que les jumelles leur lancèrent un regard noir, la menaçant, elle et ses amies, de leur faire vivre un enfer si jamais elles les dénonçaient. Alors, Mary prit sur elle de montrer qu'elle n'était pas de celles que l'on pouvait chahuter. D'un pas décidé, elle se planta devant les deux jumelles démoniaques et planta son doigt sur le torse de l'une d'elle, puis sur l'autre.

« Écoutez moi bien vous deux.  Je suis quelqu'un de normalement profondément pacifique, et je déteste tout ce qui touche de près ou de loin au conflit. Mais comprenez bien que si vous attirez mon cousin dans des problèmes plus gros que lui, ou dans des problèmes tout court, ou que vous cherchez des noises à moi même et à mes amies, je vous ne le pardonnerais pas. Et je vous promets que ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère. »

Elle se saisit du poignet de Michael qui semblait vouloir l'éloigner de ses sœurs, et le tordit rapidement, passant derrière son dos. Avant de le lâcher, sans dire un mot de plus, et de revenir vers ses amies, à nouveau toute douce et tout gracieuse. Elles s'éloignèrent, tranquillement, et elle espérait que Jake pourrait à son tour montrer quelques talents à lui, pour que cela puisse appuyer ses requêtes quand il voudra rejoindre les vandales. Elle même expliqua tranquillement que sa mère avait toujours tenu à ce qu'elle sache se défendre. Elle avait quelques notions en judo et en karaté. Modeste, ce fut les joues rougies par la gène qu'elle finit même par avouer aux jeunes filles, insistantes, qu'elle était ceinture noire premier dan en judo.

Le reste de l'après midi se passa tranquillement. Les jeunes filles allèrent en sport, puis Itô resta dans le gymnase, afin de pratiquer en option la gymnastique. Retrouver les agrès lui fit un bien fou, et elle se fit plaisir à enchainer les flips au sol. Kristen, qui était restée, l'applaudit de toutes ses forces. Enfin, elle quitta le collège à quinze heures, pour rejoindre avec Kristen Lily. Elle leur expliqua son soucis avec l'histoire, et il fut décidé en quelques instants à peine qu'elles l'aiderait, et le petit trio se dirigea tranquillement chez Lily. Mary sourit. Elle pourrait donc enfin rencontrer un patriarche. Et ceci, elle n'en doutait pas, ferait avancer la mission.

La jeune agent déploya à nouveau ce petit don qui était le sien pour charmer le père et la mère de son amie. Alors qu'elles faisaient toutes trois ce fameux devoir portant sur The Civil War, la guerre de sécession, où Itô se noya quelques peu sous toutes les complexités de la guerre, en plus des références mormones que ses deux amies lui glissaient -Itô se souvint que les mormons avaient longtemps refusés d'accorder aux Noirs le même statut qu'aux Blancs, et ainsi, elle comprit que les mormons se soient divisés à cette époque- elles purent dévorer le gâteau préparé par la mère de Lily.

Itô échangea aussi quelques mots avec le père de son amie, l'air de rien. L'homme lui apparut comme quelqu'un de très ouvert d'esprit. Il avait raconté aux collégiennes qu'il avait pu retrouvé la trace d'un de ses ancêtres dans l'armée nordiste, et un autre, dans l'armée sudiste. Concluant par une phrase que la nippone s'efforça de mémoriser.

Il arrive que les hommes soient en désaccord. Sur le moment, personne ne sut interpréter la parole de Dieu comme il aurait convenu de le faire. Noirs ou blancs, peu importe. Dieu nous aime tous. Cette guerre fut un désastre. Nordistes comme Sudistes étaient en tord, et je suis fier d'être à une époque où nous sommes réconciliés. Sauf certains idiots, à qui il serait bon de mettre un peu de plomb dans la tête.

Comme l'avait dit Lily, le patriarche était quelqu'un de très tolérant. D'ailleurs, apprenant que Mary et Jake seraient seuls tout le samedi, il invita la jeune fille, et même son cousin chargeant la nippone de transmettre l'invitation, à venir eux aussi à cette réunion. Disant haut et fort qu'il serait inconscient de laisser deux enfants livrés à eux même, déplorant que certains travaux prennent tant de temps, et fustigeant le patron de leur père de ne point le laisser avec sa famille. Sous le grand sourire de Lily et Kristant, Itô accepta, et promit de tout faire pour convaincre leur père de les laisser venir.

C'est triomphale, alors qu'elle fit cuire la viande marinée, qu'elle annonça ceci à son contrôleur de mission et à Jake.

« Je doute que ce soit par Monsieur Smosh qu'on approchera Edward Cooper. A ce que j'ai compris, les Smosh sont modérés, les Cooper extrémistes, et ils ne s'entendent pas. Mais pour cette journée là, ils seront côte à côte. C'est une chance d'approcher les Cooper. Et si je ne me suis pas trompée, Edward est proche de Michael et Thomas, les amis de Jake, selon Lily. Jake pourra donc commencer à s'infiltrer dans le cercle d'Edward Cooper. »

Fidèle à son habitude, après le repas, Mary travailla tranquillement, avant d'aller se coucher tôt. Quelle ne fut pas sa surprise en entendant sonner une alarme. Elle sortit avec les autres, déplorant sa tenue des plus légères. C'était définitif. Plus jamais en chemise de nuit en mission ! Grelottante, terriblement gênée, elle observait, inquiète, les flammes dans l'immeuble. Elle avait décidé de se coller à Kilian, jusqu'à ce que Thomas apparaisse devant eux, et lui tende une couverture, sans un mot, puis alla voir Jake. Ainsi, celui ci était dans leur immeuble ? Ou dans l'immeuble voisin, lui aussi était évacué. La nippone regrettait amèrement qu'aucune de ses amies ne soient là en tout cas. Elles étaient toutes plus loin, et Lily habitait même une véritable maison, pas juste un appartement miteux. Kristen aussi apparemment, et il fallait mieux, vu sa tribu.

Si elle était recroquevillée sur elle même, attendant la fin de l'alerte, priant tous les dieux et tous les saints pour que leur appartement ne soit pas touché, elle n'en restait pas moins attentive à ce qui se passait autour. Et elle s'inquiétait grandement de la façon dont la famille était dévisagée. Ce n'était pas bon du tout pour leur mission ça. Les murmures étaient parfaitement clairs. Et elle craqua complètement après une énième remarque désobligeante, allant sciemment pleurer dans les bras de son oncle. Pourtant, quand la forme de leur appartement, intact, se ferma, elle avait les yeux parfaitement secs, et un air très remonté. Les larmes de crocodiles, un numéros qu'on lui avait conseillé, qui allait à merveille avec son air de petite fille fragile.

« Ils racontent n'importe quoi ! Les pompiers ont dit que c'était probablement un accident, et si c'était de notre faute, c'est notre appartement qui aurait brulé ! Et de toute façon, pourquoi on aurait foutu le feu dans l'immeuble qu'on occupe ?  »

De fort mauvaise humeur, elle fonça dans son lit, et se força à se calmer, pour se rendormir, oubliant même qu'elle avait encore sur elle la couverture de Thomas.


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥♥♥ Relations ♥♥♥ Ma Galerie ♥♥♥ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 7 Déc - 17:07

Feat


Ito Koïko  
Fin de journée mouvementée

Une jeune fille qui se trouvait avec Mary commença à l'engueuler sévère. Il affichait un air las et l'écoutait d'un air absent tout en regardant dehors. Puis heureusement Ito, enfin, Mary, s'interposa entre eux et ouvrit la bouche pour lui dire quelque chose, et c'est à ce moment là qu'on l'interpella. C'était Michael, ses deux sœurs, et Thomas qui venaient le chercher ou peut-être juste parler avec lui. Jake adressa un regard à Ito qui signifiait: je suis à toi, bientôt, puis il se tourna vers ses amis. Elle ne le laissa pas dire un mot qu'elle aussi lui adressait des reproches. Il soupira et lâcha, à bout de nerfs, après cette heure passée en compagnie de son prof de maths:


En fait j'ai rien fait, moi, tu sais, j'étais pas avec eux, je me suis fait coller par le prof de maths. T'inquiète cousine !

Sur ce elle le laissa partir, ce qu'il fit, en allant se mettre dans la queue de la cantine avec Thomas. Il entendit à peine les menaces d'Ito aux jumelles dans son dos, tant il avait faim. Mais quand il entendit sa "cousine" parler avec les jumelles et tourna les yeux vers elles. Ito avait tordu le bras de Michael et parlait sèchement aux jumelles. Il eut un petit sourire en coin mais fit comme si de rien était pendant qu'il remplissait son plateau. Les trois triplés le rejoignirent, et tout de suite une des soeurs, qui répondait au nom de Shelby l'apostropha:


Elle est cinglée ta cousine! Elle a un neurone en moins ou quoi?

Jake savait qu'il devait jouer les cousins protecteurs même si Ito, du haut de son mètre trente, avait largement les capacités pour se défendre contre des garçons de quatorze, quinze, ou seize ans. Enfin, il présumait. Cependant il ne perdit pas son rôle des yeux et dit froidement à la fameuse Shelby:


Ecoute-moi bien. T'es très sympa, mais si t'insultes une fois de plus ma cousine, ou si tu fais des rumeurs sur elle, je te promets que ça va mal se passer.

Pour illustrer ses dires, il craqua des doigts, et donna une pichenette à la jeune fille, pichenette qui la fit reculer de quelques centimètres et pousser un minuscule cri de douleur. Satisfait, et sachant qu'à présent Thomas et Michael ( qui n'avait pas bronché, car il avait sûrement mal au bras encore, et puis que sans doute il trouvait ça très cool comme répartie, à cette pensée Jake sourit légèrement, décidément ce Michael était très facile à cerner...) le respecteraient encore plus, il alla s'asseoir à une table, où il fut rejoint par les quatre autres. Shelby avait retrouvé son rire insupportable, et Jake crut voir l'autre jumelle, Faith, lui sourire béatement. Jake se rendit compte que ça tombait vraiment bien qu'elle soit attirée par lui, et il lui fit un clin d'oeil. Rouge comme un pivoine elle baissa les yeux sur son plateau et se remit à manger.

Le repas terminé les 5 enfants partirent dans leurs options respectives, c'est-à-dire hip-hop pour Shelby, Peinture pour Faith. Les garçons quant à eux étaient inscrits en foot,  et Jake vit sur son emploi du temps qu'il était inscrit aussi en foot, ce qui ne le déplaisait pas puisqu'il aimait bien ce sport, et qu'il y était plutôt bon. Il atterit dans la même équipe que ses deux camarades, et le match fut remporté grâce au but d'un certain Louis, et aux deux buts que lui même avait marqué. Il savait qu'il gagnait des points avec Michael et Thomas qui devaient l'envier au possible. Tout cela faisait partie de son rôle de toute façon.

Puis il sortit du collège non sans avoir pris une bonne douche et être passé dans le bureau de Mrs Fit qui lui fit remarquer son attitude du matin, et que s'il recommençait il serait privé d'option et devrait s'inscrire à l'étude pour une remise à nouveau. Il jeta un regard noir à la grande femme puis acquiesça et sortit du bureau comme un sauvage, c'est-à-dire en courant. Thomas l'attendait assis sur un banc, mais se releva tout de suite dès qu'il arriva, comme si l'action de s'asseoir était un signe de faiblesse et qu'il ne devait pas le faire. Jake ricana et dit à son ami:

Bon on va où, mec?

Jake comprenait de mieux en mieux que Thomas était une vraie victime, et un mouton avec ça, et qu'il serait aisé à manipuler. Ou à en faire son esclave. Ce dernier balbutia que Michael les attendait au Skatepark. Jake soupira: il ne savait pas faire de skate, et sûrement que les deux autres croyaient que oui. Il allait se ridiculiser cette fois ci. Ils se rendirent donc dans le lieu-dit. Michael attendait assis sur une rampe. Lui ne se releva pas. En face de lui, assis sur le sol, il y avait trois autres garçons qui l'écoutaient parler. L'agent avait donc sous-estimé Michael. Ce-dernier avait une vraie petite bande, et ils semblaient être à ses ordres complets. Pourtant ils faisaient la taille de Jake, donc celle de "Miky". Enfin, il n'y avait pas trace de  planche à roulettes et il fut soulagé. En le voyant, son "ami" le salua:

Oh salut, Bush.

Tiens, depuis quand, depuis quand on l'appelait par son nom de famille, à part ses ennemis et ses profs? Donc, le garçon jouait un rôle. Il présenta ensuite ses comparses:

Voila Lovis Smithson, Dave Kane et Scott Jewel  
Jake salua les trois garçons. Un blond, et deux roux. Tous avaient cet air méchant qu'ont les tortionnaires au collège. Le genre de personne qui était dans la bande de Bint lorsque Jake était encore à l'orphelinat et se faisait martyriser. Mais ce temps-là était passé, et il n'était plus faible. Puis l'après-midi passa, lentement. Jake perdait son temps. Ce fut es conversation sur bouc-émissaires, filles, et mauvais coups. Kane se vantait d'avoir été exclus trois fois l'an passé, Smithson d'avoir tagué la façade du centre commercial et Jewel, lui, avait déjà fumé. Jake savait qu'il n'avait qu'un devoir ici: s'imposer et devenir maître de la bande, c'est-à-dire remplacer Thomas auprès de Michael. Ainsi il lança à brûle-pourpoint:


Vous êtes des petits joueurs les mecs.


Comme tout le monde le regardait à présent avec attention, suspendu à ses lèvres, il se dirigea vers un grand gaillard de 15 ans qui fumait un pétard, assis sur une rampe, et lui demanda s'il avait une cigarette pour lui, et du feu. Il revint triomphant, le bâtonnet allumé au bec, et le fuma sous les yeux ébahis des autres garçons. Toute la conversation gravita à présent autour de lui, et comme il était le centre de l'attention, il raconta des exploits inventés, tirant de temps à autre sur la cigarette, non sans recracher toute la fumée pour ne pas contaminer les poumons, de toute façon les garçons autour de lui ne devaient pas connaître la différence entre fumer et crapoter.

Quelques heures plus tard, quand tout le monde rentra chez lui, Michael vint lui demander son numéro de portable, ce que Jake fit avec nonchalance en jubilant intérieurement. Puis il rentra chez lui: Thomas avait complètement été effacé lors de l'après-midi, et il ne serait pas étonnant que Mike ne lui parle plus dès le lendemain. Bref, la journée avait été une victoire.

Ce fut moins une victoire lorsque, arrivé à l'appartement, il se fit sérieusement gronder par Kyllian, qui était furieux des évènements du matin. Jake n'en avait cure, et s'empressa ensuite de mettre du parfum pour couvrir l'odeur de cigarette qui le recouvrait. Les corvées du soir furent effectuées, les rapports faits , le repas englouti, puis au lit, mais Jake passa la soirée dans son lit à envoyer des messages à Michael qui se répandait en lèche-bottage et attitudes faussement badboys qui faisaient plus pitié qu'autre chose. Bref lorsque l'alarme à incendie retentit, il ne dormait toujours pas et il bondit hors de son lit. Il sortit en catastrophe de l'immeuble, toujours torse nu et en short. Il ne faisait pas froid mais Ito grelottait. Soudain Thomas lui tendit une couverture puis passa devant Jake lui-même.

Le brun n'était pas quelqu'un de méchant et ne pouvait qu'éprouver de la pitié pour Tom qui était la personne la plus présentable de la bande Michael, et donc il pourrait lui servir de couverture (et ce n'est pas un jeu de mot avec la couverture donnée par Ito) . C'est pourquoi ils échangèrent quelques mots sympathiques et Thomas repartit vers sa famille avec un sourire.

Ce sont les nouveaux voisins, les Bush, qui ont mis le feu, c'est sûr.

La rumeur s'intensifiait entre les voisins et tout le monde fixait le contrôleur de mission et les deux agents d'un air torve. Ito finit par fondre en larmes ( qui étaient sûrement fausses). Jake joua une fois de plus son rôle de gamin turbulent et protecteur de sa famille en criant:

Vous êtes tous des débiles! Pourquoi on y aurait foutu le feu à l'immeuble? Vous êtes des...  

Il n'acheva pas sa phrase, Kyllian l'avait giflé. C'était un grand coup mais il avait été dosé pour ne pas faire mal. C'est pourquoi Jake fit semblant de vaciller sous le coup. Son premier réflexe fut de regarder vers la famille Brett, c'est-à-dire la famille de Thomas. Leur fils n'avait pas perdu une miette. Le contrôleur de mission menaça  son "fils" d'une voix qui restait cependant calme:

Ça suffit Jake! Tu n'as pas honte de parler ainsi à nos voisins?! EXCUSE-TOI IMMEDIATEMENT, mon garçon. Crois-tu vraiment que ta cousine ait besoin d'entendre tes hurlements injurieux?

Le pré-adolescent ne s'était pas attendu à cela et il s'excusa mal à l'aise à la communauté qui le regardait, courroucée qu'un si jeune enfant l'ait insultée, puis Kyllian dit bonsoir à leurs voisins et ils rentrèrent à l'appartement tous les trois. Ito fonça dans son lit et Jake resta assis dans le canapé, n'ayant aucunement envie de dormir. Le pire restait à venir, la mission prenait un mauvais tournant avec cet incendie. D'autant que comme la nippone venait de le dire: ça ne pouvait en aucun cas être eux puisque leur appartement était intact.

Quelqu'un l'avait fait, et c'était surement cette même personne qui avait lancé les accusations sur la "famille". Mais qui? Et pourquoi?

Code de Frosty Blue de Never Utopia modifié par Scayla


Dernière édition par Jake Smelton le Lun 2 Mar - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 14 Déc - 14:55

L’incendie posait problème et pas que pour la mission. Bref, sinon le lendemain passa sans problème, tout le monde parlait de l’incendie en se demandant ce qui s’était passé. Le soir aux infos, tout un reportage sur l’incendie. Mais aucune information sur les causes. Pas encore. Le jeudi se passa un peu moins tranquillement, le soir les résultats tombèrent aux infos. Une cigarette jetée dans une poubelle aurait déclenché le feu. Mais qui avait fait cette bêtise ? Dans la journée Mary avait proposé son aide pour aider les sinistrés le lendemain et Killian avait apprécié cette initiative. Et certains membres de la communauté étaient venu se plaindre chez Killian à propos de Jake sur qui tous les soupçons étaient braqués.

Le vendredi matin Killian  se débrouilla pour faire un succulent petit déjeuner pour ses deux enfants. Il les salua avec un sourire et mangea avec eux. Il quitta la table puis l’appartement en lançant :

Faite attention à vous aujourd’hui encore. Ah, Jake, tu vas chez Thomas cette après-midi, non ? Alors passe le bonjour de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 14 Déc - 14:55


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- La journée de jeudi comprenant l’investissement d’Itô et l’invitation de Thomas
- La journée de vendredi comprenant l’aide aux sinistrés et le passage de Jake chez Thomas
- La demande express des parents de Thomas de ne plus entrer en contact avec Jake après la découverte d’un paquet de cigarettes par les parents.
- Dans la journée, tous les soupçons restent sur Jake jusqu’à ce que Thomas avoue avoir fumé dans cette immeuble pour ne pas se faire choper par ses parents et voisins.

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Itô
Jake

Vous devez faire minimum 700 mots pour ce rp. Bon courage à vous !
Et désolée pour les gros objectifs ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Lun 2 Mar - 9:34



Dans la chambre des enfants, une faible lumière illuminait le visage de la nipponne, tandis qu'elle envoyait un message à ses amis du campus. Bruce était en mission en Écosse, Matthew en Ukraine. Un soupir affleura sur ses lèvres, alors qu'elle regardait vers le paravent. De l'autre côté se trouvait Jake. Et depuis l'incendie, elle ne cessait de s'en plaindre, il fallait bien l'avouer. Il avait réussi à foutre en l'air son petit numéro fait pour attirer la sympathie des voisins.

Elle se leva, et comme à son habitude, prit une douche et prépara le petit déjeuner. La veille, l'incendie avait été sur toutes les lèvres. Lily et Kristen, inquiètes, avaient tenu à venir chez les Bush. Mary avait alors remarqué que la fille du patriarche connaissait du monde. Elle s'était entretenue avec plusieurs de leurs voisins, promettant demain de l'aide de son père. Mary et Kristen avaient elles assurées qu'elles aideraient aussi. Plus tard dans la soirée, quelques sms échangés avec Beverly, Abigail et Hailey lui apprirent qu'elles seraient toutes les cinq. L'idée vint même à Lily de monter un petit club. Un club d’œuvres charitables. L'idée plut particulièrement à ses amies.

Ainsi, aujourd'hui, elles avaient toutes les six rendez vous avec Mrs Fit, afin de se faire dispenser de cours pour l'après midi, et d'utiliser ce précieux temps pour aider les victimes de l'incendie. La nipponne savait qu'elle se devait d'être parfaitement irréprochable pour cette entrevue. Killian était déjà sortit, aussi, elle ne savait ce qu'il pensait de ce projet monté dans son lit pendant la nuit. Mais elle se doutait qu'il serait d'accord. Cette manœuvre ferait remonter l'estime des voisins pour eux, étrangers. C'était bien là le soucis. Ils étaient des étrangers. Montrer qu'ils désiraient s'intégrer serait un moyen efficace de faire taire ces rumeurs.

Les six fillettes n'eurent aucune difficulté à convaincre la directrice de l'établissement de les laisser faire, encore moins avec le père de Lily derrière elles. Mrs Fit était même enchantée, et félicita ses élèves de cette volonté de s'investir. Ainsi, quand la petite bande finit les cours à 11h30 elles rejoignirent rapidement l'appartement des Bush. M et Mrs Smosh y furent aussi, un panier de bonnes choses avec eux. Tous les huit cuisinèrent joyeusement un bon repas.

A deux heures, ils étaient prêts, avec une petite dizaine d'autres volontaires pour aller à la rencontre des sinistrés. Il fallait sortir les meubles atteints, réparer les dégâts, remplacer les meubles... Il avait été décidé que les fillettes seraient réparties parmi les hommes. En effet, à leur différence, elles n'avaient aucune connaissances pour refaire un mur, peindre, ou remplacer un parquet. Par contre, elles pourraient parfaitement les assister.

« Je.... J'aimerais rester... Avec Lily. Certains de nos voisins... Ne nous apprécient guère. »

L'air penaud de la nipponne, comme ce que Lily devait certainement lui avoir dit la veille, décida rapidement le patriarche à garder Mary à ses côtés, avec sa fille. Ce qui arrangeait la jeune agent. Mr Smosh était un être fondamentalement bon, et très influent. Qu'elle soit sous son aile devrait la faire accepter parmi les voisins. D'ailleurs, les premiers, qui firent quelques remarques, se firent morigéner. Mary se força à ne pas en sourire, au contraire. Elle ajouta même, alors qu'elle gardait un bébé dans ses bras pendant que le père de celui ci aidait le patriarche à replacer le parquet et que la mère portait un deuxième, quelques mots sur son cousin.

« Vous savez, Jake n'est pas méchant... Il a un très bon fond ! Mais... Il n'est plus vraiment le même, depuis la mort de sa mère... Et Kilian, son père, est vraiment débordé. Je ne sais pas vraiment quoi faire, pour l'aider. Mais je sais qu'il est quelqu'un de bon... Il... Il voulait juste me défendre. »

Elle conta d'une voix douce et attristée le destin de cette famille créée de toute pièce par CHERUB. Faisant en sorte d'attendrir les voisins. Si elle ne déchargeait pas son cousin entièrement -il faisait tellement de bêtises en même temps- elle insistait simplement sur le fait qu'il n'était pas un cas perdu d'avance. Riant parfois, elle raconta une anecdote de son cru sur le dit cousin.

« Quand il est à la maison, avec juste Kilian et moi. Il est très différent. J'aimerais qu'il comprenne qu'il n'a pas besoin de se donner des airs de je ne sais trop quoi. Ce n'est pas grave de pleurer quand on est triste, n'est ce pas ? »

Elle se devait de casser son image de sale gosse, et aux sourires de la famille, elle savait qu'elle avait réussit son petit manège. Afin de se garder de donner l'air d'une opération de communication, quand ils eurent finit de réparer sommairement cet appartement, elle se garda bien au suivant d'en parler. Elle n'en eut pas vraiment besoin. De sa voix calme et reposante, le patriarche sut trouver les mots pour convaincre les autres familles qu'ils aidèrent cet après midi que les Bush étaient une gentille famille, au jeune garçon légèrement perturbé par la mort de sa mère et de sa tante, mais pas méchant pour deux sous.

Au gouter, les fillettes mirent un point d'honneur à recevoir tous les jeunes enfants chez la nipponne. Et heureusement, Jake n'était pas là pour tout gacher. Quand Kilian revint à l'appartement, la solidarité mormone était déjà repartie, et il retrouva une Itô exténuée, qui lui raconta sa journée. Elle fut félicitée pour son initiative, d'autant plus que le verdict était tombé.

« Une cigarette, mal éteinte, dans une poubelle, est à l'origine de l'incendie. Hors, un ami à Jake a affirmé qu'il fumait. J'aimerais bien savoir ce qui lui a prit de raconter ça. »

La jeune fille s'en mordit les lèvres. Jake avait encore réussi à réduire à néant son travail de la journée, et quand il rentra, elle n'hésita pas une seule seconde à lui envoyer sa trousse dans la gueule. Elle en écopa des réprimandes de Kilian, avant que Jake lui même ne doive fournir des explications au contrôleur de mission.

*****

« TON COUSIN FUME ? »

Devant l'air paniqué de Mary, Lily rebaissa le ton. Puis pesta contre Jake. Mary haussa les épaules.

« Je suppose qu'il voulait paraitre cool devant son ami, Michael.  »

A nouveau, Itô désirait se servir de son amie et de la famille de celle ci pour l'aider à conquérir l'amabilité des voisins. Car elle avait bien remarqué en sortant de l'appartement les regards noirs jetés par ceux ci à son cousin. Une des mères qu'elle avait aidé la veille lui avait même confié que selon elle, une aussi gentille fille qu'elle devrait être confiée à une autre famille, car son oncle se montrait incapable de les élever, et que son cousin était d'une très mauvaise influence.

Au moins, elle avait réussi elle à entrer dans les bonnes grâces de la famille. Elle s'en confia à Lily. Elle avait vraiment honte d'user de son amie ainsi, mais elle le devait. Jake ne devait surtout pas se faire évincer de la communauté, c'était lui qui devait infiltrer le groupe de vandales.

« Ton cousin devrait rejoindre un groupe de catéchisme. Il serait moins souvent livré à lui même, et même Michael et Thomas se tiennent à carreau devant Edward Cooper. »

Itô fit mine de ne pas comprendre, alors qu'intérieurement, elle jubilait.

« Un groupe de catéchisme ? »

Son amie lui expliqua alors, que les cours de religion étant bien trop restreints, il existait des groupes de catéchisme. Les filles et les garçons étaient séparés, évidemment. De même, ils différaient selon les âges. Mais pour les garçons de l'âge de Thomas, Michael, et donc Jake, ils se tenaient tous les lundis et vendredis, de seize à dix huit heures, chez l'un des membres du groupe, et qu'ils étaient animés par Edward Cooper, un jeune prêtre. Pour les filles, ils étaient les même jours, animés par la grande sœur de Kristen, de dix huit heures à vingt heures. Itô tâcha de se renseigner au plus possible, et il fut bientôt convenu que ce soir, comme la séance se tenait chez Thomas, le patriarche Smosh y emmènera Jake. Avec l'accord de Kilian, bien sûr.

Mary confia le numéros du portable du contrôleur à Lily, qui elle même l'envoya à son père. Une demi heure plus tard, le patriarche avait effacé les "réticences" du père de famille. Itô savait qu'elle venait de permettre une intégration de Jake dans le groupe d'Eward Cooper. Bientôt, celui ci pourrait s'approcher de la cible. Kilian se chargerait de bien briefer Jake sur ce qu'il devrait faire. Pendant que Mary acceptait, avec un enchantement feint, peut être, mais feint à la perfection, elle, de rejoindre le groupe de catéchisme des filles. Où elle y retrouverait ses cinq amies.


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥♥♥ Relations ♥♥♥ Ma Galerie ♥♥♥ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mer 4 Mar - 15:54

Feat


Ito Koïko  
Ça commence à mal tourner




Jake ne s'endormit pas tout de suite. Il était rongé par les remords. Oh, il ne l'aurait avoué pour rien au monde, mais il était conscient que la mission était perturbée et que c'était de sa faute. Assis sur son lit, les bras autour de ses jambes, il réfléchissait à ce qu'il avait fait, la joue lui brûlant encore. Il pensait à Ito. Elle devait le détester maintenant, enfin, elle devait le détester depuis le début, de toute façon. Sur cette agréable pensée, il s'écroula de fatigue sur ses genoux et s'endormit comme une pierre.

────────────

Sans doute que ça ne représentait pas beaucoup de sommeil finalement, puisqu'il se réveilla complètement à la bourre. Il bondit hors de son lit, s'habilla à la hate, passa en trombe dans le salon vide et sortit en prenant à peine le temps de fermer la porte derrière lui. Il sentait bien qu'il avait déjà dépassé les bornes dans ce collège. Il allait sincèrement se dépêcher et être à l'heure. C'est ainsi qu'il arriva dans l'établissement scolaire quelques instants avant la sonnerie.  Les cours passèrent vite et il ne chahuta presque pas ce qui était bien plus dur qu'il ne l'avait pensé.

Il fit abstraction des regards insistants des autres élèves. Il savait que les rumeurs allaient bon pied, mais il espérait que la gifle de Killian avait été filtrée d'une quelconque manière parce que sinon adieu la réputation de caïd et allez savoir pourquoi il y tenait vraiment. Il fuyait tout contact, limite il rasait les murs. Ito et ses copines, les jumelles... C'est à peine s'il parla avec Michael et sa bande. Il était fâché contre tout le monde, et surtout contre lui-même. Même à la cantine, il mangea avec ses amis mais ne leva pas le nez de son plateau.

Son cerveau était encombré de sentiments tous plus négatifs les uns que les autres. La frustration de ne servir à rien, l'amère sensation d'être haï de tous côtés, et d'être accusé de quelque chose qu'il n'avait jamais faite. Décevoir cherub était aussi un immense dépit. Et puis, le souvenir honteux et surtout humiliant de la baffe de la veille.

────────────

─Hé! Jake!

Jake se retourna et sourit à Thomas. C'était un des seuls garçons auxquels il aurait pu avoir envie parler. Peut-être parce qu'il faisait office de bouche trou pour tout le monde, qu'il faisait un peu pitié, parce que personne ne faisait vraiment attention à lui.

─Salut, Tom. Ça va?
─Ouais, ouais! Écoute, ça te dirait de venir traîner chez moi demain après les cours? Genre, tu vois, vers 13-14 heures au lieu d'aller au foot? Vu qu'on finit plus tôt que d'hab demain? 

Le visage de Jake s'illumina. Oh, oh, cela devenait intéressant, s'il pouvait se rendre dans une des familles mormones les plus importantes du coin, du moins il le présumait, il parviendrait sûrement à apprendre des choses importantes. Histoire de remonter dans l'estime de tout le monde, Cherub, Killian, et surtout Ito. C'est vrai, quoi, dans un duo, il faut savoir être complices, se faire confiance. Comme pour le PEI, quoi! Mais pour l'instant c'était, comment dire... Mort?

─Avec plaisir! Ça marche, à demain!

Il le salua le plus amicalement qu'il le peut et arriva chez eux, sur un petit nuage. Il s'écrasa vite, dans tous les sens du terme, puisqu'il finit sur les fesses à cause de l'impact inattendu avec la trousse de Mary-Ito. Il était un peu hébété. Mais qu'est ce qu'il avait fait encore? Il la ramassa et la redonna à la propriétaire sans rien dire. Les filles c'est vraiment trop compliqué! Il soupira. Soudain il entendit un raclement de gorge plutôt bref. Il releva les yeux et vit Killian, les mains sur les hanches, qui tapait du pied avec mécontentement. Alors c'était bon, Jake avait sérieusement fait quelque chose de mal. Mais quoi? Il le découvrirait sans doute d'ici quelques instants. Il suivit son pseudo-père dans la cuisine. Ce-dernier referma la porte derrière lui. L'homme et le garçon s'assirent l'un en face de l'autre. Jake déglutit.

─Jake, tu dépasses les bornes. Pourquoi tu es allé raconter à tous tes copains que tu fumais?

C'était donc ça . Jake ne put que tenter de balbutier des excuses:

─Je... N'importe quoi! Qui t'a dit ça?
─Arrête de jouer au con, ça prend pas avec moi. Je te repose la question. Pourquoi tu leur as dit ça?
─Euh... Je.... Ben en fait j'ai fait semblant d'en fumer une seule, pour l'intégration dans le groupe, ce genre de trucs... Mais... euh... J'ai pas avalé la fumée, hein, j'ai juste fait semblant, et ...

Le contrôleur secoua la tête d'un air exaspéré et regarda son fils temporaire avec une rigidité, une sévérité et une colère palpables.

─Je m'en fous, Jake. Fumer est interdit par le règlement, tu le sais très bien, tu l'as lu.
─Mais ça fait quoi au pire! C'était pour la mission! J'ai raison, non?

Killian le saisit par la mâchoire et le regarda droit dans les yeux, en articulant lentement.

─Je ne te croyais pas comme ça, tu sais. Un minimum responsable, tu étais sensé l'être! Tu n'as pas l'air de comprendre, je vais te répéter ça une dernière fois. L'incendie a été causé par une cigarette jetée dans une poubelle. Et tes chers "amis" t'ont balancé ouvertement, à tout le monde, comme fumeur. Donc?
─ J... j'suis le principal suspect, c'est ça?

Il venait de comprendre. Les conséquences de son acte. Peut-être aussi la fureur de Ito. Il s'était mis dans des ennuis pas possibles. Mais puisqu'il n'avait pas mis cette cigarette dans la poubelle, vu qu'il n'avait pas refumé depuis, et bien... Qui c'était, en définitive? À cause de qui tout le monde croyait qu'il était le responsable de ce feu? Il ne le saurait pas. Pas maintenant, mais il était bien décidé à le découvrir. L'entretien rapide avec le t-shirt blanc se termina ainsi. L'adolescent expliqua qu'il était invité chez Thomas le lendemain, et qu'il pourrait ainsi collecter des informations. Puis, Jake alla directement se coucher, sans manger ni rien. Il n'avait pas faim du tout, de toute façon.

────────────

La matinée du lendemain fut tout simplement insupportable. Il était en effet devenu le suspect numéro un et on l'évitait plus que jamais. Pas un pas sans sentir le poignard d'un regard dans son dos. Cela devenait de plus en plus dur pour lui de se tenir à carreau. Il faillit exploser quand un type de sa classe, Lovis Smithson, le coinça dans un couloir et ricana:

─ Aloooors? On a reçu une grosse  fessée de son papa? On a eu bobo?

Jake vira au cramoisi et leva les yeux pour mitrailler du regard son agresseur verbal. Qui avait ébruité l'affaire ? Qui avait fait ça? La honte lui tordait l'estomac. Il lâcha en guise de défense:

─Ta gueule. C'est n'importe q...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le type, qui faisait bien deux têtes de plus que lui, lui colla un poing dans le ventre. Jake n'avait pas eu le temps de se défendre. Il s'écrasa par terre, le souffle coupé, les mains plaqués sur son ventre si maigre qui lui faisait souffrir le martyr. Il se prit encore quelques coups sans réussir à en placer un seul.

─Allez c'est pas grave tu sais! Ça nous arrive à tous! Surtout aux tocards de ton genre. Tu voulais jouer au dur, hein? Mais t'es qu'une tafi*le. Une puta*n de péd*le de mer*e.

Il va sans dire qu'il termina enfermé dans un casier dont il eut beaucoup de mal à s'extirper. Vraiment une sale journée. Il avait été paralysé entre son désir de ne pas être renvoyé, et la peur de cet immense garçon. Il avait été faible, très faible, comme d'habitude. Il espérait ai moins que personne ne l'avait vu se faire brutaliser ainsi, et sortit du collège.

Il ne resta pas longtemps chez Thomas, et ne put rien apprendre de spécial. Il arriva chez le jeune garçon vers 13:10 et repartit à quatorze heures quarante, ce qui n'était pas prévu, mais son hôte avait débarqué dans sa chambre où Jake jouait à la playstation, seul depuis deux minutes, avec cette phrase:

─Jake, je suis désolé, va falloir que tu partes... Mes parents t'aiment pas trop. Tu sais, parce que t'as foutu le feu à l'immeuble, avec ta clope dans la poubelle. Ils disent que tu vas avoir une mauvaise influence sur moi, et...et... Du coup ils veulent plus que... qu'on se voie. Désolé, vraiment. Salut mec.

Jake fut donc viré de son ex-ami comme un malpropre. Alors, tout ça allait jusque là? C'était tout bonnement incroyable. Il se mordit la lèvre jusqu'au sang et rentra chez lui, où il s'installa dans le canapé avec un thé vert. Il commença à le siroter et alluma la télé. Il la regarda jusqu'à quatre heures, et soudain on sonna à la porte. Il posa son thé, éteignit le téléviseur et alla ouvrir. C'était Thomas et ses parents. Ce-dernier semblait avoir pleuré et avait un air tout penaud. Les adultes qui l'encadraient souriaient à Jake et lançaient des regards moribonds à leur rejeton de temps à autre. Son père le tenait fermement par le bras, sûrement de manière à lui faire mal.

─Euh... Jake. Je suis vraiment désolé, pour tout ça. Tu sais, c'est à cause de moi, l'incendie. Je... je... J'ai fumé dans votre immeuble. Et puis j'ai pas éteint la cigarette, et ça a pris feu. C'est de ma faute. Je suis vraiment désolé!

Jake avait envie d'écraser la tête du bouche-trou contre un mur et de lui faire le plus mal possible, mais il se contenta d'afficher un léger sourire et de dire qu'il le pardonnait. Histoire de passer pour un dévot, qui pardonne tout. Les parents sourirent encore plus et congédièrent leur fils. La mère partit avec lui, et ne restait donc que le père, qui tendit la main. Jake la serra.

Mon garçon, loué sois-tu. Le Seigneur récompensera ta clémence. En d'autres mots, merci d'avoir pardonné Tom. Je suis venu aussi pour te dire que suite à un accord avec ton père, toi et ta soeur allez suivre un cours de catéchisme. Les garçons et les filles sont séparés, il va sans dire! Le premier, pour les garçons, est ce soir, et a lieu chez nous, c'est Eddy qui l'anime tu as du entendre parler de lui?

Jake acquiesça promptement, sans quitter son sourire, tandis que son cortex s'agitait follement. Du catéchisme? Dites lui que c'est une blague! Quelle horreur!

─Je te donne rendez-vous à dix-huit heures! Tu ne vois aucun inconvénient à faire du catéchisme, n'est ce pas?

Jake prit son sourire le plus ravi et répondit, sans avoir besoin de trop forcer les yeux qui brillent, puisqu'ils brillaient suffisamment à l'idée de pouvoir espionner Edward Cooper  :

─Oh, ce sera avec plaisir, monsieur! À ce soir!

L'homme lui ébouriffa affectueusement (?) les cheveux puis partit. Puis Killian arriva dans l'appartement et Jake le salua rapidement, lui raconta les événements de la journée, triomphalement, puis son visage se dénua du sourire qu'il avait gardé jusque-là, et il lâcha:

─Du catéchisme? Vous êtes sérieux? Pfeu la galère. Comme si j'avais envie de me farcir la tête de ces c...

Un regard réprobateur de son "père" le fit taire et il soupira. Il ouvrit grand ses oreilles et écouta les instructions de l'homme, résigné, parce qu'après tout comme s'il avait le choix. C'est qu'il avait vraiment cru que c'était une blague, ou qu'il n'y aurait pas eu besoin de le faire. Enfin, quelque chose dans ce goût là. Il n'était pas croyant du tout, et en plus ces mormons enseignaient des trucs un peu sectaires, selon ce qu'il avait lu dans le dossier...
Code de Frosty Blue de Never Utopia modifié par Scayla
Revenir en haut Aller en bas
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Sam 7 Mar - 23:10

La première journée après l’incendie fut un calvaire, les rumeurs allaient bon train et n’étaient pas très élogieuses pour les trois chérubins. Enfin, Killian espérais que ça passe rapidement pour pouvoir avancer la mission et le week end qui arrivait allait être un point important.

Le lendemain Killian choisit de rester à l’appartement le matin jusqu’au départ des deux agents et Jake a failli être en retard au grand dam de Killian. Enfin il quitta l’appartement et allait voir au commissariat où en était l’enquête et ce qu’il apprit ne lui plût pas du tout. Jake portait sur lui tout les soupçons. L’avancée dans l’enquête serait dévoilée le midi et le temps que les rumeurs enflent il sera le soir. Les deux agents ont intérêt à ne pas faire de connerie et lui non plus. C’est pourquoi il alla parler un peu avec tout le monde dans la communauté. L’important était de se faire connaître et de faire passer la pilule qu’est la baffe du soir de l’incendie.

Le soir, Killian rentra fatiguer et il vit qu’il en était de même pour Itô. Il l’a félicita pour son travail et lui expliqua la situation, la cigarette et le fait que Jake est fumé. Le contrôleur commençait à avoir un doute, surtout à propos de Jake. Enfin ils avaient le week-end pour y réfléchir. Ou pas, le contrôleur se souvint de l’arrivée de l’apôtre et des Hauts Prêtres. Cela n’allait peut-être pas allé en leur faveur. Jake entra dans l’appartement et fut accueilli par Itô. Killian essaya de lui parler calmement mais il se laissa emporter et finit par lui crier dessus, à sa plus grande honte.

Le vendredi ne fut pas mieux. Même s’il pouvait croire en l’innocence de son agent, Killian devait essayer de sauver la face. Et quoi de mieux que de travailler un peu avec la police pour essayer d’avoir les informations avant les journalistes. Enfin il jouait surtout le père inquiet avec certains sinistrés et autres habitants de l’immeuble à qui il s’efforçait de plaider l’innocence de son fils et demandait la patience pour l’enquête. Même s’il devait être le plus pressé.

Lorsque Mr Smosh entra en contact avec lui, le contrôleur s’isola. Il parla longuement pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce qu’impliquait le catéchisme pour finalement accepter. Il allait devoir prendre ses deux agents ensemble avant le premier cours. Il préfèrerait les avoir ensemble que séparément. Rien n’avança pour l’enquête, au grand dam de Killian.

Killian rentra à l’appartement où il surprit la discussion entre Jake et la famille de Thomas. Il entra avec un sourire. Le rapport lui fit perdre le sourire. Son agent avait souffert de cette situation, alors le contrôleur était hésitant. Enfin il sourit à la remarque du garçon.

Tu devais être au courant, c’était dans l’ordre de mission et un passage obligé. Maintenant que c’est éclaircit, n’hésites pas à parler de ce qu’il s’est passé ces deux derniers jours. Aussi, montres que t’es un bon gars, que Mary ne se démène pas pour rien. C’est grâce à elle que tu vas au catéchisme dès ce soir, alors profites-en.

Dès qu’Itô arriva, Killian briefa les deux enfants sur le catéchisme en essayant d’être sûr de dans quoi ils s’engageaient. Cela avait l’air d’être le cas, enfin il l’espérait. Jake quitta l’appartement pour aller chez Thomas. Après son départ, le contrôleur félicita Itô pour son travail jusque-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Sam 7 Mar - 23:11


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- Le KT de 16h à 18h pour Jake
- Le KT de 18h à 20h pour Itô
- La première rencontre de Jake avec Cooper

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Itô
Jake

Vous devez faire minimum 700 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Jeu 12 Mar - 10:25



La mission avait bien avancé, et Itô était assez fière d'elle. Jake allait pouvoir rencontrer Edward Cooper. Sa part de la mission avait été accomplie en une semaine, et elle trouvait ceci très gratifiant. Maintenant, elle n'avait plus qu'à rester en retrait, pour pouvoir le soutenir si besoin était. Le rôle principal ne lui reviendrait pas.

Les deux agents firent rapidement leur rapport à Kilian, avant que la séance de catéchisme ne commence pour Jake. La nippone écouta avec attention celui de Jake, pour finalement, à la fin, lui poser une main bienveillante sur l'épaule, lui souriant tendrement.

« Je suis désolé pour ce qui t'es arrivé. J'aimerais pouvoir aller lui botter les fesses, mais cela n'arrangerait rien pour toi. Mais la prochaine fois, n'hésite pas à répliquer.  »

Devant les sourcils froncés de Kilian, elle n'hésita pas à faire remarquer que cette situation pouvait aussi faire pencher la balance en faveur de Jake dans la tête de leur cible. Itô avait finalement la manipulation dans le sang. Le sang des Kondo. Son père lui avait apprit à charmer les autres, se servant de tout ce qui pouvait lui tomber sous la main, depuis qu'elle sait parler. Et de ceci, elle s'en rendait à peine compte.

« Il ne faut pas que Jake apparaisse comme une victime, sinon, il n'aura jamais la confiance d'Eward Cooper. De plus, l'autre l'a insulté... d'homosexuel... Je ne comprends pas vraiment en quoi c'est une insulte, mais soit. Jake devra montrer une certaine...Haine à l'égard des homosexuels n'est ce pas ? Un coup de sang face à ce genre d'insultes devrait intéresser notre cible. De plus, si Jake arrive à faire passer ceci pour un ras de bol suite à de nombreuses brimades en grande partie dues à une fausse accusation... Il y a moyen que Ms Fit ne l'en punisse pas trop sévèrement. Cette dame est une mormone aussi, proche je diras de Monsieur Smosh. D'ailleurs, nous avons le soutien de Monsieur Smosh, qui est un des personnages les plus respectés de Salt Lake City... »

Il fallait juste cerner la limite à ne pas franchir, et jouer avec celle ci, flirtant avec de temps en temps, mais se montrant aussi angélique pour compenser. Itô pour le moment, avait bien réussi à compenser.

Seize heures arriva, et la nippone confia à son partenaire quelques biscuits achetés au supermarchés, ainsi qu'une bouteille de limonade. Se ramener les mains vides ne serait pas forcément bien vu. Elle lui précisa de voir comment les autres le prendraient. Bien, ce serait une initiative de sa part. Mal, ce serait elle et Kilian qui l'aurait forcé à le faire. Puis elle même partit chez Kristen. Bien que sa séance de catéchisme soit plus tard, les six amies avaient prévu de s'y retrouver en avance. Itô y découvrirait donc cette grande famille composée quasi uniquement de filles. Ce serait d'ailleurs la soeur d'Emily qui donnerait le cours de catéchisme.

Kristen et Emily habitaient non loin des Smosh, et donc de Lily. A vrai dire, les cinq amies de Mary habitaient toutes dans des maisons, et donc, affichaient toutes une situation sociale aisée. Elle même avait toujours eu une attitude très bourgeoise, cela devait jouer.

La maison des Lyoid était accueillante et charmante. Les parents de Kristen et Emily accueillirent avec plaisir cette Mary dont Kristen leur avait déjà parlé de long en large. Ms Lyoid en particulier l'invita à ne jamais hésiter à l'appeler si elle avait quelques soucis que ce soit. Se faisant passer pour légèrement plus jeune qu'elle n'était dans cette mission, et n'ayant manifestement pas atteint la puberté, la nippone ne sut trop bien de quelle nature étaient les dis soucis dans la tête de la femme. Et en soit, savoir qu'elle pourrait en parler à une femme si jamais cela lui arrivait en mission, ça la rassurait. D'une manière générale, Itô trouvait la présence de ces mormons à ses côtés reposante et rassurante. Quel dommage que cela ne soit le cas pour tous. Par exemple, les deux jumelles démoniaques qui arrivèrent avec leur mère à dix huit heure pile.

Kristen et elle mirent la table. Comme on l'avait prévenu, la séance de catéchisme des filles se faisait autour d'un grand diner convivial. Chacune devait juste apporter un petit quelque chose à manger. Chez Kristen, l'agent de CHERUB avait prit le temps de faire de nombreux nems au poulet, qui grillaient actuellement dans une poêle, juste à côté d'une énorme casserole où mijotait une soupe de citrouilles.

Lily, Abigail, Hailey et Beverly étaient encore sur un devoir de mathématiques que Mary avait finit en quelques minutes seulement. Mais les jeunes filles ayant fermement refuser son aide, la nippone ne put que les regarder faire -très mal faire, il y avait une façon tellement plus simple de résoudre l'exercice- tandis que d'autres jeunes filles entrèrent dans la salle. Itô tenta de retenir le nom de chacune, mais seuls quelques uns purent véritablement entrer dans sa petite tête. Alison, une rousse flamboyante, Hannah, une jolie blonde discrète, Britney, une brune taciturne. Elles étaient finalement une petite quinzaine à s'asseoir autour de la table, désormais jonchée de plats en tout genre. Au bout de celle ci était Emily, qui commença par réciter une prière. Par mimétisme, Mary joignit aussi ses deux mains, et pria avec les autres filles. Même sans y croire vraiment.

Le repas se déroula sans véritable accros. Faith et Shelby lui cherchèrent quelques ennuis, mais Mary préféra les ignorer royalement. Elle n'allait pas provoquer d'esclandre juste là, surtout pas que les mères des fillettes étaient toutes dans la pièce d'à côté. Emily parlait, et posait des questions. L'agent se félicité d'avoir eu la bonne idée de lire au moins la Bible depuis qu'elle était arrivée à CHERUB. Une lecture peu passionnante, mais utile pour comprendre ces occidentaux. Là, elle pouvait décemment se faire passer pour une jeune fille qui n'a été que peu instruite, mais qui s'est intéressée, par ses propres moyens.

Il fut évoqué toute la soirée le Pardon. Le Pardon de Dieu, le Pardon du Christ, comment pardonner, comment se pardonner. Mary intervint quelques fois, mais se faisant très discrète. Elle retint surtout l'idée principale que Emily cherchait à faire passer. Le pardon n'est que le début du chemin de la rédemption. Ceux qui fautent seront pardonnés, mais ils doivent accepter pour cela de changer. A travers certaines questions, certaines réponses, lisant entre les lignes, Mary put comprendre la position sur plusieurs questions sociétales des mormons. Notamment sur l'homosexualité, une chose qui frisait le ridicule. Dieu te pardonne de tes penchants impies, si tu acceptes de guérir, et de ne plus succomber. Quasiment mot pour mot. Elle se retint d'en rire. Mais pour le coup, c'est ce genre de discours qui amenait par la suite au vandalisme sur les églises ayant célébré des mariages homosexuels.

La soirée se termina bientôt. A 20 heures, Mary monta dans la voiture de Ms Smosh qui désirait la ramener chez elle. Elle estimait qu'il n'était pas très sûr qu'elle se promène seule à cette heure là dans les rues, et puis, cela arrangeait nettement Itô. Elle envoya un message à Kilian pour l'avertir, d'autant plus que la mère de Lily voulait inviter Mary à passer tout le week-end chez eux. Et pour cela, elle estimait nécessaire de parler avec l'adulte responsable de l'amie de sa fille.

Pour sa grande joie, Kilian accepta. Quand Ms Smosh quitta l'appartement, Itô raconta le déroulement de la soirée à son contrôleur et son partenaire, et surtout, écouta le rapport de Jake. Puis elle prépara ses affaires pour demain. Avant de filer dans son lit, tranquillement.


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥♥♥ Relations ♥♥♥ Ma Galerie ♥♥♥ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Jeu 19 Mar - 2:14

Feat


Ito Koïko  
Reborn



Jake écouta attentivement le contrôleur  de mission et sa "cousine". Il ne pouvait que se sentir réconforter, mais il avait quand même honte de s'être fait maîtriser par Lovis. Il n'était pas non plus prêt à expliquer que ce n'était pas qu'il n'avait pas VOULU se défendre, mais qu'il n'avait pas pu. Il était bien trop fier... Il se contenta de baisser les yeux et écouter en silence, il n'avait de toute façon aucun commentaire à faire, pour une fois. Une fois de plus la nippone avait une bonne idée. Elle était un bien meilleur élément que lui-même, songeait-il . Il ne resterait pas victime longtemps. En espérant qu'il arriverait à placer quelques coups dans la gueule de cette brute de Smithson à point nommé. Enfin, il verrait bien.

Il soupira et enfila sa veste. Il fuyait le regard de Ito, peut-être parce qu'elle était une fille et lui un garçon, et que lui était faible et pas elle. Et qu'il était, sans être sexiste pour autant, sceptique à cette idée, et honteux. On le charriait suffisamment comme ça. Il balbutia un vague remerciement en prenant les biscuits et la limonade. Puis il sortit de l'appartement et aperçut un homme âgé de la cinquantaine. C'était Mr Smosh. Jake l'avait oublié, celui-là. Il trouvait absurde qu'on l'emmène chez Thomas qui n'habitait pas bien loin... Il feint quand même la politesse et le respect, et après une courte conversation entrecoupée de sourires radieux, Jake monta dans la voiture. Bien sûr quelques minutes après il en sortait déjà. Il remercia le patriarche et sonna chez Thomas tandis que la voiture s'éloignait dans un vrombissement de moteurs.

─S...Salut.

Un grand jeune homme blond aux yeux bleus lui avait ouvert la porte, et  l'accueillit avec un grand sourire :

─Salut, tu dois être Jake? Entre, on attendait plus que toi!

Jake sourit au jeune prêtre qu'il reconnaissait comme Edward Cooper, alias LA cible de la mission. Il l'approchait enfin. Ses efforts avaient payé, combinés avec ceux de Ito. Il entra dans cette  maison dont on l'avait chassé comme un malpropre quelques heures auparavant et se sentit soudainement très bien. Il s'assit à côté de Thomas sur un des poufs disposés sur le sol autour de la table basse et regarda les garçons qui se trouvaient là avec lui. Il y avait là en plus de Michael, David Kane, Scott Jewel, trois garçons qu'il n'avait jamais vu et Lovis Smithson. L'agent J serra les poings en regardant ce dernier qui le jaugeait, goguenard.

─Bien. Nous allons commencer par parler du Carême et... Jake? Qu'est ce que c'est que ces sucreries?

Jake tenait encore sa bouteille et ses gâteaux. Le Carême... Il se souvenait vaguement de cette date du calendrier chrétien et s'empêcha de soupirer tellement qu'il s'en foutait de ces 40 jours que Jésus avait passés sans manger dans il ne savait quel désert. Et puis, c'était en avril, pas en septembre. Peut-être que prendre un goûter était proscrit chez les mormons? Il s'excusa humblement comme on le lui avait conseillé:

─Oh, ça! C'est ma cousine, elle a cru bien faire, ne lui en voulez pas. Elle tenait vraiment à ce que je ne vienne pas les mains vides...  

On l'excusa bien vite, à son grand soulagement, et ils commencèrent la leçon. C'était une ambiance très sérieuse et plutôt pesante. Sûrement parce que cela n'intéressait pas du tout le jeune garçon, malgré qu'il ne qu'il n'avait pas quitté Cooper des yeux et buvait ses paroles. Ce type ferait un très bon manipulateur, sans aucun doute.

Après avoir parlé du Carême, le sujet fut le  tabagisme chez les jeunes pré-adolescents. Jake ne pouvait que se sentir visé et ne dit rien à ce moment-là, même si tous les regards pesaient sur lui. Thomas était dans le même cas et pour une fois Jake était bien content du malheur des autres. Toutes les responsabilités n'étaient pas sur ses épaules.

À un certain point, Jake reçut un violent coup de pied sous la table basse. Lovis se pencha sur lui et lui murmura dans l'oreille:

─Comment ça va, petite tapette?

Que faire, que dire? Se taire comme semblait l'encourager Killian? Ou ce que Ito lui avait conseillé, pour tenter de s'attirer la "convoitise" du prêtre qui pour l'instant n'avait rien remarqué. Alors, il se leva brusquement de son pouf et lâcha:

─TU peux répéter? J'ai pas bien entendu!

Smithson se leva lui aussi. Il faisait quelques vingt centimètres de plus que lui, mais pour le moment il s'en foutait complètement. La taille n'avait jamais aussi peu compté. Il était très bien capable de lui faire mal. Très mal, même. Il serra les poings sans lâcher des yeux le "géant".

─J'ai dit que t'étais une tapette, j'ai raison, non?

Ni une ni deux, Jake l'attrapa par les cheveux et le tira violemment vers le bas, jusqu'à ce que son visage soit exactement en face du sien, et il articula soigneusement, d'une voix doucereuse:

─Évite de m'insulter comme ça, Smithson. Les tapettes font pas mal comme moi.

Oui, bon, il avait les chevilles légèrement , voire énormément enflées. Mais peut-être que son approche fonctionnerait. La "discussion" allait prendre un mauvais tournant, quand Edward Cooper les réprimanda tous les deux:

─Lovis, ce genre d'insultes ne sont pas tolérées par le Seigneur. Aucune autre d'ailleurs. Mais on accuse pas ainsi un camarade sans preuves. Quand à toi Jake, ton comportement était justifié, certes, mais il n'est pas cautionné par notre religion. Maintenant vous allez vous présenter des excuses mutuelles.

Jake lâcha son adversaire et lui serra la main mollement. Il n'aurait su dire vraiment, mais il lui semblait que le jeune mormon avait approuvé à moitié sa conduite. Jake s'en voulait d'avoir  joué les homophobes ce qu'il n'était pas du tout, mais c'était bien ce qu'on lui dictait dans l'ordre de mission. Et Cooper recrutait surtout ce genre de garçons pour ses pogroms d'après le dossier.

L'après midi s'acheva peu de temps après et Jake rentra au plus vite, non sans avoir remercié et sourit à Edward Cooper qui lui avait dit qu'il était le bienvenu au cours de catéchisme suivant. On l'avait même gratifié d'un clin d'oeil.

C'est donc plutôt satisfait qu'il se pointa chez lui. Il fit les corvées du soir, se doucha. Quand Ito arriva deux heures plus tard ils mangèrent puis firent leurs rapports. Enfin ils se couchèrent. Smelton s'endormit comme une pierre.

Code de Frosty Blue de Never Utopia modifié par Scayla
Revenir en haut Aller en bas
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mer 25 Mar - 14:15

Killian était plutôt content de ce qui s’était passé aujourd’hui, même s’il aurait préféré éviter tant de problème. Il se coucha en espérant que le week end se passe tranquillement. Itô irait chez les Smosh le lendemain et pourra peut-être voir ces Apôtres. Même si ce n’était pas le but de la mission cela pourra apporter quelques connaissances de cette communauté.

Le lendemain, l’arrivée des Apôtres se faisait de plus en plus sentir au sein de l communauté. Elle était en effervescence. Mrs Smosh passa chercher Itô dans la matinée. Killian parla avec elle quelques temps avant de laisser partir sa nièce.

Après le déjeuner, le contrôleur demanda à Jake de sortir un peu et de voir un peu partout, fouiner ou aider, jouer avec les personnes qu’il croiserait ou on ne sait quoi encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mer 25 Mar - 14:16


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- Votre week end
- Itô chez Lily > Avec peut être un ou deux Apôtre qui logent aussi chez les Smosh
- Jake libre > Juste dehors le samedi après midi et le dimanche (complet ou non.)

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Ordre libre

Vous devez faire minimum 750 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mer 1 Avr - 20:33



Réveil matin. Et déjà, Itô était sur le pied de guerre. Elle était absolument ravie de passer le week-end chez les Smosh. Elle l'était d'autant plus, avouons le, qu'elle n'avait pas pour but de mettre un membre de cette famille sous les verrous. C'était tout de même plus agréable ainsi.

Après une toilette rapide, et un bon petit déjeuner, elle rejoignit le sourire aux lèvres Mrs Smosh et Lily dans la voiture. Il était encore tôt le matin, et d'ailleurs, Jake ne s'était même pas levé. Mais les Smosh seraient occupés ces deux jours, il ne fallait pas l'oublier. D'ailleurs, arrivée chez eux, Mary put faire la connaissance d'Aaron et de Raphael, les deux frères ainés de Lily. Deux garçons des plus sympathiques.

« Lily, emmène Mary dans ta chambre, et montre lui son couchage. Mary, je suis désolé, mais nous aurons des invités ce week-end dans nos deux chambres d'amis, alors, je n'ai qu'un lit de camp dans celle de Lily à t'offrir. Ca ira ?  »

L'agent lui assura que oui, avec un grand sourire, sous le rire d'Aaron, qui trouvait que sa mère s'inquiétait beaucoup trop. Apparemment, Mrs Smosh était toujours ainsi quand elle recevait des invités pour quelques jours : sur les nerfs.

« J'espère que je ne vous ennuie pas... »

Mary, petite fille modèle, confia dans la chambre cette inquiétude à Lily. Son amie lui assura que non, avant de lui expliquer de long en large ce que serait ce fameux week-end. Et surtout, elle habilla Mary. Apparemment, sa jolie petite robe à ruban ne conviendrait pas pour le grand culte qui serait célébré tout à l'heure.

« Certains sont vraiment vieillots, et comme tu seras avec nous, tout devant, on va éviter qu'une famille ne crie au scandale... »

Ce à quoi Itô ne pouvait que hocher de la tête. Elle ne tenait pas non plus à ce que sa famille se fasse encore remarquer de manière négative.

A neuf heure, la petite famille et sa jeune invitée, mais sans le frère ainé partit à l'aéroport pour réceptionner les apôtres, se rendit au temple mormon. Ils allumèrent les bougies, briquèrent la chaire, et répartirent les cantiques. Comme de bien entendu, Itô mit la main à la patte. Ainsi, quand Raphael revint avec quatre hommes d'âge mûr, tout était fin prêt. Le patriarche s'avança, et donna l'accolade aux quatre arrivants.

« Bienvenue parmi nous mes frères. Eddy, Frederic, Ace, Matthew. Quel plaisir de vous revoir. Je crois que, excepté pour toi Eddy, bien sûr, vous ne connaissez pas ma famille. Voici ma femme, Raphael, vous le connaissez déjà, mais voici son frère, Aaron, et Lily ma fille, la prunelle de mes yeux. Et voici Mary Bush, une amie que ma fille a invité ce week-end. Une jeune fille des plus charmantes. »

Itô sentit le regard des apôtres se poser sur elle, et se sentit soudainement scrutée. Elle rosit légèrement, avant de sortir son plus joli sourire, et de dire bonjour, comme l'avaient fait précédemment les Smosh, se rapprochant légèrement de Lily. Elle était légèrement intimidée, et il y avait de quoi. Ce n'était pas n'importe qui devant elle, et elle avait déjà suffisamment côtoyer des hommes de pouvoir -rien que son père en avait été un exemple- pour savoir les reconnaitre au premier coup d’œil.

C'est à ce moment qu'arrivèrent les Cooper. Mary sut d'emblée qu'ils étaient en reconnaissant la cible de la mission, Edward. Il était là avec un homme à la barbe grisonnante, qu'il nomma "Father" et une petite dame replète aux cheveux en chignon, qu'il nomma "Mother". Toute la famille Cooper, c'est à dire encore trois filles et deux garçons, suivaient derrière. Edward était le plus jeune. Vu l'âge des parents, il était aisé de comprendre pourquoi. Et apparemment, il y avait déjà dans le lot des petits enfants, trop jeunes et qui étaient restés à la maison.

Le culte passa, tranquillement. On ne va pas dire rapidement, c'était tout le contraire. Le patriarche Smosh le donna, mais à la prédication, ce fut le patriarche Cooper qui s'avança, et qui fustigea promptement les homosexuels qui refusent l'amour de dieu et qui refusent de se faire soigner, les églises célébrant ces mariages impies, et l'Etat qui avait voté la loi. Il parla longuement du recours qu'ils poseraient, pour révoquer la loi, et encouragea les mormons à apporter leur soutien à cette action. Pendant ce temps là, Itô observa soigneusement les visages de chacun des membres présents. Smosh fronçaient légèrement ses sourcils, comme en désaccord. Et d'ailleurs, les apôtres semblaient très partagés aussi. Lily, comme ses frères et sa mère, laissaient leur désaccord s'installer sur leur visage de manière plus marquée que leur père. En revanche, dans le clan Cooper, le plein accord était visible. Et Edward semblait même complètement fanatisé.

Après -sous les encouragements de Lily et son père- partagé la Cène avec les autres membres de la communauté, la jeune fille rentra chez son amie, avec tout le monde. Plus les apôtres, et les Cooper. Elle aida alors Lily et sa mère à mettre la table, et à finir le repas -tout avait mijoté pendant le culte, fort heureusement- pour qu'ils puissent tous passer à table. Lily incita Mary à venir s'asseoir à côté d'Edward, et il est vrai qu'il était, après toutes deux, le plus jeune de l'assemblée.

Elle fit ainsi la connaissance rapide de la cible, surtout après qu'il l'ait reconnue en tant que cousine de Jake. Effectivement, ils ne se ressemblaient pas tellement, et l'agent lui expliqua tranquillement qu'elle tenait plus de son père, nippon, que de sa mère, la tante de Jake. Elle fit un topo rapide sur la famille, mais coupa court à celui ci, expliquant qu'elle était encore très perturbée par tout ceci. L'explication sembla convenir, même si à vrai dire, Itô voulait simplement se concentrer sur la discussion entre les deux patriarches et les quatre apôtres. Ceux ci demandaient des explications sur les actes de vandalisme récents.

« Cette histoire a passé les frontières de l'Utah, et en Californie notamment, notre communauté est visée par quelques lobbys, qui nous prétendent conservateurs, et... Arriérés. La situation est très gênante. J'ai bien conscience que vous n'y êtes pour rien, vous ne savez même pas qui est à l'origine de tout ceci, mais il vous faut calmer les esprits les plus échauffés. La violence ne nous mènera à rien. La violence n'a jamais rien amené de bon.
- Bien sûr Ace, j'en ai conscience. Nous ferons tout ce que nous pouvons pour que de tels actes n'aient plus lieu. »

Le père de Lily avait ainsi clôt la discussion, mais l'attitude de Cooper laissait entendre qu'il ne serait pas d'accord. L'on sortit de table, et après avoir aidé à débarrasser et à ranger, Mary monta avec son amie. Elle aurait bien aimé rester encore, pour écouter, mais elle ne le pouvait pas. De plus, il était fort possible que sa présence bloque certaine discussion. Les six responsables avaient quitté le salon, pour s'enfermer entre eux dans la bibliothèque.

Quand les deux fillettes descendirent, ce fut au gouter, pour saluer les Cooper et les deux apôtres qui rentraient avec eux.

« A une prochaine fois Mary. J'ai été très heureux de faire ta connaissance, on ne targue pas d'éloge sur toi, au collège et dans ton immeuble, et j'ai pu voir qu'ils étaient parfaitement justifiés. Tu es une adorable jeune fille. »

Elle se sentit rosir sous les compliments. Sans aucun doute, Edward Cooper était un charmeur. Lily en rit la porte fermée, avant de lui glisser à l'oreille qu'il fallait se méfier, le jeune prêtre ayant un fan club très jaloux et très fermé au collège. Dont les présidentes n'étaient ni plus ni moins que les jumelles démoniaques.

La journée se termina tranquillement. La famille et ses trois hôtes se posèrent dans les canapés, pour discuter de tout et de rien. De politique beaucoup. Les apôtres ne semblaient pas être très content d'Obama, de sa récente réélection. Il faut dire, l'autre candidat était justement un mormon...

*****

Ce matin là, elle avait fait grasse matinée. Elle se leva de bonne humeur, et descendit dans un tout nouveau pyjama que lui avait offert Lily -elle lui avait raconté l'épisode de l'incendie avec la nuisette, et elle avait surement du avoir pitié d'elle- pour retrouver la famille Smosh et les apôtres dans la cuisine, à prendre le brunch, tous en pyjama comme elle. L'ambiance était beaucoup plus détendue que la veille (sans aucun doute l'immense pouvoir du pyjama) et même les apôtres avaient ôté leur masque d'hommes sévères pour rire de bon coeur aux blagues de Rapahel.

Le dimanche se déroula bien plus vite que la veille, et quand Mary retourna dans la voiture, pour rentrer chez elle, elle avait un pincement au cœur. Ce serait Raphael qui la raccompagnerait, juste après avoir déposer les apôtres à l'aéroport. Ce fut dans la voiture que l'un de ces apôtres, Eddy -le frère du Patriarche Smosh à vrai dire, et l'oncle de Lily donc- l'interrogea un peu plus en avant sur sa foi. Mary y répondit d'un air assez gêné, et garda bien précieusement tout ce qu'il lui dit en mémoire, afin de s'en servir pour d'avantage s'intégrer à la communauté.

Edward et son père y étaient déjà avec les deux autres apôtres. Ils se saluèrent, et échangèrent quelque peu. Puis les quatre hauts prêtres partirent prendre leur avion, et la courtoisie entre Raphael et les Cooper s'envola brusquement. Ils tournèrent leurs talons respectivement, devant une Mary médusée, qui du courir pour rattraper Raphael, après avoir entendu le patriarche faire une remarque des désobligeantes.

« Inviter une non baptisée, même pas chrétienne, à partager la Cène, un scandale... Et les Apôtres qui ne pipent mot. Tout ça, parce que ce Smosh est devenu Apôtre, par un quelconque miracle. Du pot de vin oui ! »

Après ce dernier épisode de ce week-end pas si tranquille, elle dut déposée devant son immeuble, et accompagnée jusqu'à la porte par le jeune homme. Une fois de retour dans l'appartement, seule avec son contrôleur et son équipier, elle fit un rapport complet de tout ce qu'elle a pu entendre en laissant trainer ses oreilles.


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥♥♥ Relations ♥♥♥ Ma Galerie ♥♥♥ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 5 Avr - 11:24

Feat


Ito Koïko  
Invitation



La nuit du vendredi au samedi ne fut pas très concluante pour Jake même s'il dormit quand même un tout petit. Il tenta d'être un minimum sérieux et travailleur lors de cette première partie de week end. Il élabora aussi des techniques intéressantes pour se faire enrôler par Edward Cooper. Entre son travail, et ses quelques sorties dehors pour passer le temps (il alla au cinéma avec Thomas), le samedi passa bien vite, plus qu'il ne l'aurait pensé, et il fut vite l'heure d'aller ce coucher. La soirée n'avait pas été très passionante, il n'y avait que le contrôleur de mission et l'ambiance était un peu lourde...

······

Le jeune Smelton eut un sommeil agité cette nuit-là, peuplé de créatures monstrueuses par leur aspect, en fait non, leur présence suffisait seule à le faire cauchemarder. Il revoyait ses journées de mission, ses journées de PEI, ses journées à l'orphelinat, le tout enveloppé dans une brume néfaste. Plus il tentait d'écarter les nuages, plus ils s'épaississaient. Il se réveilla de nombreuses fois en sursaut. À chaque fois, il vérifiait d'abord qu'il n'y avait personne dans la petite chambre exiguë que la cloison avait rétrécie encore d'avantage. Sous son lit, dans les placards, parfois même il risquait un coup d’œil rapide et discret dans l'espace réservé à sa "soeur" pour vérifier et se rassurer. Puis il filait à la salle de bains pour se passer de l'eau sur le visage. Et il retournait se coucher. Et il répétait cette manœuvre des dizaines de fois.

·····

Le lendemain était heureusement un dimanche. Il n'y avait donc pas classe, et Jake traîna le maximum au lit possible. Jusqu'à dix heures et demie, il se figurait encore qu'il parviendrait à se rendormir pour de bon, et ronfler pendant des heures. Cela n'arriva pas, et c'est donc à 10h30 qu'il s'extirpa de son lit. Il se doucha et s'habilla en hâte. Puis il sortit comme une balle de l'appartement.

Il aurait bien aimé avoir un skate, il en avait ras le bol de marcher. Mais bon en même temps il n'était que grand débutant avec les planches à roulettes, et ne pourrait que se ridiculiser si on lui demandait de faire un trick ou tout simplement d'aller plus vite. Il marchait, donc, au hasard des rues. Il ne tenait pas à rencontrer quiconque, juste passer le temps. Il trouva un billet de cinq dollars dans une poche de son jean et entra dans une petite supérette.

Il allait se procurer quelques vivres dans un supermarché parce que tout bon zonard se doit d'avoir de la mangeaille et de la boisson en toute circonstance, et puis qu'il avait faim, surtout, et la raison du ventre l'emportait sur TOUTES les autres. Il acheta un paquet de bonbons et une bouteille de soda, puis il traîna les pieds jusqu'au petit parc qui se trouvait près de l'école. Il s'avachit sur un banc. Là, après avoir gobé quelques sucreries, comme par hasard, et sans doute aidé par le bruit apaisant de l'eau du ruisseau qui coulait non loin de là et le bruissement du vent qui soufflait dans les feuilles encore vertes et suspendues aux arbres comme des cheveux sur un crâne (à moins que vous soyez chauve)(dans ce cas là je ne peux pas grand chose)(désolé)(vraiment), il s'endormit.

─ ...Tout près d'ici! Jeudi aprèm!
─ C'est tellement dégueulasse, ça me donne envie de vomir!
─ Ouais c'est une honte, j'me sens sali!

Dès les premiers mots, il s'était reveillé et avait écouté les yeux fermés voir s'il reconnaissait les propriétaires des voix. Instantanément, en entendant les propos de David Kane et Michael, puisque c'était eux, Jake se redressa et se mit en tailleur sur le banc. Il rafraichit sa gorge sèche avec quelques gorgées de soda puis il regarda ses deux "amis". Comme ils venaient de l'apercevoir, il leur lança du tac au tac:

─Vous parlez du "mariage" (il avait accentué outre mesure ce mot et l'avait prononcé de façon narquoise) des deux putain de tapettes, là?

Il tentait sa chance. Peut-êre qu'il se trompait, mais, s'il ne se trompait pas cela permettrait aux deux garçons de bien enregistrer qui il était vraiment. ENfin... ce qu'il prétendait être, tout du moins. Il prit l'air le plus dégoûté qu'il pouvait prendre.

Bingo.

─ Ouais, Bush, précisément.
─ Alors c'était que des rumeurs? Bush le pédé?

Victoire! Jake était fou de joie mais ne le montra pas. Il était extrêmement fier de lui, il avait fait d'une pierre deux coups. Il ricana macabrement, tout en pensant à l'inverse de ce qu'il allait devoir dire pour faire bonne figure:

─Mec, t'y as vraiment cru? Sans déconner? Ahaha! MOI, une tafiole?

Les deux autres se mirent à rire eux aussi. Puis ils discutèrent de tout et de rien en mangeant et en buvant. À un moment donné, Kane se leva et regarda son téléphone. Sans doute pour regarder l'heure, il devait avoir un horaire à respecter pour le déjeuner. Jake n'y pensait pas et il s'en moquait. Ito-Mary n'était pas à la maison, et un autre repas en tête à tête avec Killian ne l'enchantait pas, même s'il avait conscience que ce n'était pas très sympa de le laisser manger tout seul, tant pis. Il pouvait être très égoïste quand il s'y mettait. David salua ses deux camarades:

─Bon les gars, je dois y aller.... Mike, je suppose que tu en es, mercredi? Essaie de voir si Bush peut venir aussi! Il s'éclaterait bien!

Jake se tendit. C'était une allusion directe au vandalisme de l'église qui avait célébré le mariage homosexuel peu de temps avant, où il ne s'y connaissait pas. Tout son flair d'agent lui criait d'être bien attentif. Il afficha un air interloqué pour ne pas cramer qu'il était bien au courant de leurs magouilles, et salua le garçon d'une poignée de main, tandis que Michael répondait:

─Ouais bien sûr, je serais là. Je demanderais à Ed, pour Jake. Pas ce week end, il était au rassemblement avec les autres prêtres, et les patriarches. Demain, si je le croise.

Jake jubilait intérieurement. Il passa le reste de l'après midi à traîner avec son "ami", puis il rentra à l'appartement -quand les vivres furent taris en fait-. Il se disait que la mission prenait un tournant de plus en plus intéressant. Il avait hâte de faire son rapport pour montrer son triomphe, mais aussi d'entendre celui de Mary qui avait supporté les mormons tout le week end et aurait sans doute beaucoup de choses à raconter.

Il avait mis la table, aidé son père à cuisiner. Ensuite il s'était douché et avait attendu patiemment que sa pseudo-cousine rentre à son tour. Ils mangèrent ensemble le repas, correctement bon (on ira pas jusqu'à dire que c'était délicieux). Elle fit son rapport d'écoute, puis il expliqua en souriant qu'il disposait presque d'une invitation à faire du vandalisme.

─Dès que je revois Michael, j'allumerais l'enregistreur de mon téléphone pour avoir une preuve.

Sur cette note, les deux agents allèrent ce coucher (après les quelques conseils de Killian bien sûr). Jake était sur-excité par la perspective de finir au plus vite la mission. Selon lui c'était bien parti.
Code de Frosty Blue de Never Utopia modifié par Scayla
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Zara Asker
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mar 7 Avr - 19:00

Le week-end passa, son « fils » lui mit même un lapin. Dès qu’il rentra il lui fit remarquer qu’il aurait aimé avoir de ses nouvelles, pas qu’il serait sorti pour courir la ville à sa recherche, mais quand même. Ils cuisinèrent ensemble en parlant de tout et de rien, comme une vraie famille. Le contrôleur écouta sa nièce. Bien même les Apôtres rejetaient les vandalismes, enfin il semblerait. Mais il n’aimait pas apprendre que même le patriarche Cooper soit pour. Cela indiquait que ce n’était pas que chez les jeunes et que donc c’était plus profond. Il hocha la tête au rapport de Jake.

Tu n’es pas obligé si ça te met en danger. Il faudra identifier qui en est et quel est leur rôle. Si tu en es, maintenant ou plus tard. N’oublie pas de te faire des amis au catéchisme et fais-moi le plaisir de ne rien rater. Itô soutiens le comme tu fais depuis le début.

Sur ces mots et un sourire à ses deux agents il alla se doucher en demandant aux enfants de ranger la vaisselle. Oui, il comptait ne rien faire. Les enfants avaient peut-être quelques détails qu’ils n’ont pas dits à leur contrôleur et ça se comprendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Mission] Duel en double mouvement ![Terminé]
» (mission) La potion de Phary. [Terminé]
» Mission Intrigue: Improvisations [Livre I - Terminé]
» (mission) What does Starmie says ?! [Terminé]
» You're in trouble here [Mission terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Extérieur :: Les Etats Unis-