Forum RPG dans l'univers de Cherub
 

Partagez | 
 

 Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mar 7 Avr - 19:01


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- La semaine
- Itô > libre et peut être en « surveillance » de la bande le jeudi. Une action de Cooper en ta présence (ce que tu veux) le vendredi à la fin des cours
- Jake > la semaine avec un jeudi détaillé

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
Jake
Itô

Vous devez faire minimum 750 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Invité

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 12 Avr - 22:50

Feat


Ito Koïko  
Deuxième semaine.





Jake dormit comme un loir, avec bien moins de cauchemars que la nuit précédente. Du moins, pas assez terrifiants et angoissants pour qu'il s'en souvienne ou pour qu'ils le réveillent en sursaut. Il avait mis son réveil pour le collège et pour une fois il fut reveillé tout de suite. Il était donc en pleine forme, et de bonne humeur en plus. Il prit son petit-déjeuner et sa douche sans se presser. Il était limite en train de danser dans la rue en se rendant à l'école. Le lundi se passa rapidement et sans aucun accident comme la semaine précédente, il fut même attentif en cours ce qui avait été plutôt rare ces derniers temps. Il n'eut aucune nouvelle d'Edward Cooper ou de Michael d'ailleurs qui n'était pas venu en cours. Il resta toute la matinée avec Thomas, puis l'après-midi au foot où il ne fut pas dans la même équipe que son ami. Il rentra ensuite chez lui et la soirée fut calme et brève. Pas de cris, pas de remous, un bon repas et une bonne ambiance.

───────

Après avoir passé un autre mervelleuse nuit, le mardi commença. Michael était revenu et bien sûr les ennuis recommencèrent. S'il avait été malade un jour et demi (le dimanche après midi), ce n'était pas pour autant qu'il était fatigué, loin de là. Et ce sûrement parce que Jake et lui firent de leur salle de maths un confortable dortoir, les manteaux en guise de couvertures et les pulls comme oreillers , en première heure. Bien entendu cela ne passa pas inaperçu, et leur sommeil ne dura pas bien longtemps; un hurlement troubla leur douce quiétude. De nombreux rires, un étau appelé main qui se ressère violemment sur l'avant-bras, et puis l'air frais du couloir du bâtiment A. Jake était bien embêté. Il se gratta l'arrière du crâne.

─ Fous le camp ou je te pète ta petite gueule d'ange.

Le délégué ne se le fit pas dire deux fois et retourna sans attendre son reste dans la classe. Jake ricana de plus belle en imaginant le sous-fifre se rasseoir à sa chaise, se tortiller les fesses dessus, mal à l'aise, les deux mains bien posées sur ses cahiers. Un imbécile, pensa Jake et formula à voix haute Michael. Ce dernier prit ensuite la direction du bureau de la CPE. Smelton-Bush ne l'imita pas et se dirigea tout simplement vers la sortie, les mains dans les poches.

─ Qu'est ce que tu fais Bush?
─ C'est hors de question que je me farcisse en plus cette vieille chouette. Tu fais ce que tu veux, moi j'y vais pas.

Bien sûr que Mike le suivit! Il n'allait pas faire l'inverse de son ami, ce serait bien moins cool n'est ce pas? Ils sortirent en catimini de l'établissement scolaire en sautant par dessus la grille, et traînèrent toute la journée dans la ville, rasant les murs pour ne pas se faire reconnaître. Ils discutèrent un peu, assis sous un pont.

─ Tu promets que t'es pas pédé?
─ Bien sûr que non j'en suis pas un! Je les hais je leur vomis dessus! Il te faut quoi pour te le prouver?

Son ami devint livide tout d'un coup, peut-être qu'il avait pensé à des choses pas très catholiques et qu'il s'en voulait. Quoiqu'il en soit il déglutit avant de reprendre la parole:

─ Ed veut te voir... Aujourd'hui, demain, enfin avant mercredi aprèm c'est sûr.

Jake eut un sourire vainqueur, mais qui se voulait et qui avait l'air simplement d'un signe qu'il irait, bien sûr. Comme ils étaient arrivés à son appartement, il dit au revoir à Michael avec ces mots:

─ J'irai le voir demain... En attendant, bonne chance.

Son sourire était soudain moins assuré, et il percevait bien le malaise de son camarade. Le sourire avait complètement disparu de ses lèvres lorsqu'il pénétra dans l'immeuble. Et lorsqu'il se trouva devant la porte, il était si mal que ses jambes ne le portaient plus. Il tourna la clé dans la serrure, cela s'ouvrit de suite. Comme Killian était déjà là, il alla vite le voir, sans se défiler pour une fois, et avoua directement son, enfin, ses, méfaits du jour. Après tout il avait quand même séché une journée entière de cours (seulement 3 heures mais enfin quand même), désobéi à son professeur, et s'était fait exclure d'un cours. Bref rien de reluisant. Bien entendu que le contrôleur en avait déjà entendu parler! Jake se fit sévèrement remonter les bretelles. Il préféra de lui-même ne pas manger le soir, il se sentait tellement coupable qu'il pleura la tête enfouie dans son oreiller, pour que personne ne puisse l'entendre.

───────

Le mercredi, Jake alla présenter ses excuses au professeur de maths qui ne leur mit pas de rapport mais deux heures de retenue le vendredi après midi. Rien de bien méchant en fin de compte, le "dossier" de Jake restait intact pour l'instant. À la récréation, il enclencha l'enregistreur et le fourra dans sa poche et il alla voir Edward Cooper qui le salua chaleureusement. À l'abri d'une salle vide et bien fermée, Ed lui demanda tout d'abord s'il était baptisé. Le pré-adolescent acquiesça. Sans mentir, en effet il était issu d'une famille dans laquelle, sans être forcément croyant, on baptisait tous les enfants par tradition. Les Smelton l'avaient fait avec leur fils lorsqu'il n'avait que quelques mois. Plus tard, contraint, il avait même fait un peu de cathéchisme et sa première communion. Puis il avait totalement répudié la religion. En attendant il était bel et bien catholique. Puis le jeune prêtre lui demanda de jurer sur la bible qu'il ne dirait jamais rien de ce qu'il lui confierait. Jake s'éxécuta après quelques instants de prétendue réfléxion, une main levée en l'air et l'autre cachée dans son dos qui croisait les doigts. L'enfant accordait en effet une grande importance aux promesses et détestait les trahir. Puis Cooper lui tint ces propos:

─ Écoute. Tu as du entendre parler du mariage homo-sexuel qui a eu lieu jeudi dernier? Très bien. Je dirige un groupe de jeunes qui, après ces mariages, rendent la monnaie de la pièce à ces lieux de culte qui ont osé profaner les écritures saintes. Rien de bien méchant. On s'y rend avec quelques marteaux ou battes de baseball, ainsi que des bombes de peinture. La suite, pas besoin de te l'expliquer n'est ce pas? Tout ça pour te demander si tu accepterais de te joindre à nous? Nous allons nous occuper de la chapelle qui nous a souillés, jeudi vers 20 heures. Ça aurait dû être aujourd'hui, mais nous avons repoussé car beaucoup devaient se rendre à je ne sais quelle spectacle de danse classique de leurs soeurs....

Jake cligna des yeux. Avait-il bien entendu? Et tout était dans la boîte! Il avait l'impression d'être au summum de sa carrière d'agent. Lui, auréolé de gloire, trônant sur Cherub, par l'aide de Maxwell et ... Non. Il redescendit sur Terre très vite. Il fit un immense sourire au jeune homme et fit une fois de plus semblant de peser le pour et le contre, pendant deux minutes. Puis il accepta. Il s'apprêtait à sortir de la salle quand Edward lui glissa:

─ Rendez-vous demain, à 19 h 30 ici même. Habille-toi de noir... Et aies du "matériel". Merci à toi Jake... Et que Dieu illumine ta journée.

Bref, une journée bien réussie. Jake éteignit son enregistrement une fois enfermé dans les toilettes. Une fois chez lui, après un après-midi rapide, il fit son rapport à Killian et lui confia le document enregistré avec une grande fierté. Ses aventures de la veille passèrent à la trappe, lui sembla-t-il et il en était satisfait.


────────

Jeudi matin, Jake était comme fou tant il était excité. Il s'habilla, se lava, mangea et fila au collège, comme porté par des anges. Il se tint presque tout à fait à carreaux, mais eut quelques remarques car il parlait à haute voix, faisait des blagues, des remarques humoristiques et riait fort. À la récréation, assis sur un banc, il regarda soigneusement tous les garçons et n'eut aucun mal à faire des pré-séléctions de qui pourrait -ou non- participer à la destruction de l'église. Il éliminait d'office les trop petits et maigres. Ceux qui avaient des chemises à carreaux ou de jolies lunettes rondes. Ceux qui traînaient uniquement avec des filles, et les filles elles-mêmes. Il restait un sacré paquet de normaux et de brutes, de passe-partout, alors il arrêta de faire ses calculs tordus et se concentra sur son téléphone portable. Il avait ensuite une heure de permanence qu'ils furent autorisés à passer dans la cour. Il en profita pour gifler sa timidité, prendre son courage à deux mains et aller à la rencontre d'un garçon qu'il avait vu au cathéchisme le vendredi dernier. Il faisait à peu près la même taille que lui, mais avec peut-être un léger embontpoint. Une tignasse bouclée blonde et des yeux bleus glaciaux, cet air de celui qui en sait plus que vous mais qui joue les modestes, de sale gosse de bourge. Pourtant Jake ne faisait qu'obéir à son tuteur provisoire... Il l'aborda avec un grand sourire:

─ Salut! On est dans le même groupe de KT... Moi c'est Jake.
─Oui, c'est vrai. Bonjour. Je suis John H. Cole. Enchanté.

Houlà il était plus coincé et froid que prévu. Jake se mordit la lèvre et ne perdit pas pour autant son sourire, tout en serrant la main rigide tendue du dénommé John. Il engagea une conversation, difficilement, certes, mais il lui parut réussir sa tâche. Au fur et à mesure que le temps avançait, il le sentait devenir plus confiant, moins dur, et de plus en plus détendu. Comme un chewing-gum qui est dur et plus on le mâche plus il devient souple, souple. Avec ses fils de gomme à macher, Jake resserait son filet autour du gamin prétentieux, comme une araignée et sa toile, à coups de blagues vaseuses et de banalités échangées. Au bout d'une heure, on pouvait dire qu'ils étaient amis, même que Jake avait le numéro de portable de l'autre qui lui avait lâché, comme s'il était honteux de l'avouer:

─ Malgré les rumeurs, tu es quelqu'un de sympathique. On pourrait manger ensemble?

Il accepta presque vivement et ils se rendirent ensemble au réfectoire. Smelton y retrouva Thomas (Michael faisait des cours de ratrappage) qui était somme en toute un élève sérieux quand il n'était pas mal influencé, et ça ne dérangeait pas plus que ça Cole de le fréquenter. Ils remplirent leurs plateaux de nourriture peut nourrissante malheureusement et s'installèrent à une table où il y avait encore des garçons du cours de cathéchisme tels que Logan Stanley et David Kane (encore lui!). Ils s'avéraient être très sympa, eux aussi, au fond. Pendant cette heure et demi de pause, Jake, qui avait dévoré très vite ses victuailles, s'intéressa à tout ce qui intéressait les autres, religion, livres, jeux vidéos, peu importe. Il s'appliqua à surmonter ses troubles de timidité et bien vite fut tellement assuré qu'il dominait pratiquement la conversation. Il disposait même d'une invitation chez Stanley le samedi matin. Parfait.

Après les activités de l'après-midi, arts pla' ce jour-là, Jake se rua chez eux. Il prépara soigneusement le marteau de bricolage de son "père" et alla acheter des bombes à pulvériser, une bleue, une verte et une violette. Puis il s'habilla en noir comme requis et patienta anxieusement jusqu'à 19 heures, envoyant des messages à ses amis, discutant avec le contrôleur de mission et sa "soeur" qui tentaient tous deux de le rassurer. L'excitation précédente l'avait un peu quitté tandis qu'il attendait que le temps passe.

On lui avait expliqué qu'il y aurait des caméras disposées aux alentours de l'église et qu'il n'avait pas à s'en préoccuper lui-même. Il devrait juste aider les autres adolescents à se trahir en leur posant des qustions à haute voix, par exemple. Jake se rendit à l'école comme défini et retrouva sans surprise Michael, David, Lovis, mais avec étonnement, John, Logan et trois autres du KT qu'il savait répondant aux prénoms de Steven, Abel et Marius, ainsi que quelques uns, cinq ou six, plus âgés qu'il ne connaissait pas du tout. On leur donna des cagoules et des instructions. Des recommandations surtout. Puis, tels des lions qu'on lâche dans une arène, tout ce petit monde se rendit devant l'église. Chuchotements. Jake sentait son coeur qui battait à la chamade. Il n'y avait pas de retour, tout se décidait maintenant. Il appuya sur un bouton tactile de son portable et Il s'écria soudain, pas très fort quand même:

─ Eddy! Eddy?

Une ombre dans la nuit lui fondit dessus et lui plaqua la main sur la bouche en chuchotant:

─ TU es fou? On va nous repérer! Qu'est ce qu'il y a?
─ Désolé... Je...je crois que je perds ma cagoule! On va me découvrir, et je vais aller en prison et ...
─ Attends, je regarde... Non, c'est bon tu n'as pas d'inquiétude à avoir. Et puis ne t'en fais pas il ne t'arrivera rien. Au pire des cas mon père est très important, tu sais! Il te sortira d'affaire! Il nous sortira tous d'affaire! Bon... En position. Que Dieu soit avec toi.

Il repartit. Un léger sifflement retentit. 7 garçons pénétrèrent l'église silencieuse après avoir ouvert la porte grâce à une clé procurée par l'un deux. La porte se referma derrière eux, et les bruits des masses brisant tout et n'importe quoi ne s'entendaient pratiquement pas. Il faut dire que deux jeunes hommes du groupe avaient pour mission de faire du tapage à l'autre bout de la rue pour faire diversion. Puis Jake, Michael, Abel et deux plus âgés, armés des bombes de peinture entreprirent de tagger les murs de pierre. Le t-shirt gris s'occupa d'une façade entière avec un des grands. Il écrivit toute sorte de choses déplaisantes, comme " mort aux PD", "VIOLATION DE LA BIBLE", "église profane", et des dessins de sexes masculins ou autres doigts d'honneur. Après ces vingt minutes intenses, les jeunes se dispersèrent dans tous les sens puis se retrouvèrent dans l'école ou chacun fut félicité, les cagoules brûlées, les bombes de peinture enfermées dans des sacspoubelles et les "armes" désinfectées (traces de doigts...). Exténué, Jake rentra à l'appartement. Il raconta rapidement la soirée, remit l'enregistrement et avala son repas. Puis il s'effondra sur son lit.

────────

Le lendemain il ne se sentait vraiment pas bien. Il se remémorait les destructions et les injures, marquées sur une église en plus, et il avait envie de se frapper lui-même. Il sortit tout tremblant de son lit. La radio était allumée dans la salle à manger. ON parlait bien sûr du vandalisme...

Les adolescents qui vandalisent les églises ont encore frappé à Salt Lake City! Ils ont procédé comme à leur habitude. Tandis que certains faisaient du tapage ailleurs, les autres se sont attaqués au lieu de culte. On peut compter des dommages inestimables à l'intérieur, avec destruction de baptistères, d'oeuvres d'art ou de bancs, ainsi que de nombreux tags obcènes et insultants vis à vis des homo-sexuels. Amy, vous êtes sur place?

─Oui tout à fait Adam, je suis sur les lieux du délit... on peut remarq...


Voyant que Jake s'était affalé sur sa chaise et contemplait tristemet le poste de radio, Killian s'était empressé de l'éteindre. Jake lui en fut reconnaissant avec un regard intense. Puis il petit-déjeuna rapidement, prit une douche et repartit pour le collège. Son ventre se tordait monstrueusement et il tentait d'ignorer les discussions de tous qui s'orientaient vers les évènements de la veille. Il ne salua même pas ses amis et resta prostré en cours sans dire un mot. Il en était bien incapable à vrai dire. Ce fut la pire journée de sa vie, sans aucun doute. Il n'avait même pas envie d'en parler à quiconque. Même le cours de cathéchisme fut absolument horrible. Aucun de ses nouveaux amis, John et Logan ne parvint à le dérider, ni Thomas et Michael d'ailleurs. Pourtant tous les autres étaient joyeux! Alors pourquoi lui il n'arrivait pas à faire abstraction de ses actes? La leçon parlait étrangement du mariage, comme par hasard.

Lorsqu'il rentra le soir il s'écrasa dans le canapé et fondit en larmes sans pouvoir se cacher ni se retenir.
Code de Frosty Blue de Never Utopia modifié par Scayla


Excuses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Jeu 16 Avr - 16:41



La machine était lancée. Jake serait bientôt parmi les vandales. Itô se souvenait bien assez de sa première mission d'infiltration, pour savoir que bientôt, tout irait très rapidement. Jake participerait à un, voire deux pogroms, avant que l'on ne piège ces extrémistes. Le plus tôt serait le mieux, pour Itô. Non pas que l'air américain lui déplaisait, ou qu'elle se sentait seule ici -elle avait après tout cinq excellentes amies- mais justement, parce qu'elle se sentait trop bien. Pourtant, elle savait qu'elle allait devoir couper les ponts avec Lily et les autres sitôt qu'Edward aura été interpelé. Et elle pensait aussi à Jake. Le garçon n'avait pas l'air d'être très bien, ici.

Après une première semaine chargée, et un week-end chez son amie Lily, Mary fut bien heureuse de couler quelques jours tranquilles. Une routine s'installa, pour elle du moins. Laissant toujours trainer ses oreilles, elle restait attentive à chaque petite chose qui se disait. Et particulièrement ce lundi après midi, alors qu'elle était en théâtre, Thomas à ses côtés. Tous deux apprenaient ensemble une scène entre Roméo et Juliette, et échangeaient à côté, de tout et rien. Thomas finit même par lui demander si elle avait entendu parler de ces rumeurs, comme quoi son cousin serait gay. Ce à quoi elle répondit dans un grand éclat de rire qu'il ne l'était certainement pas. Clôturant là la discussion,d'un air "je n'en dirais pas plus" afin d'éviter de raconter des bobards qui différeraient de ceux de Jake.

« En tout cas, ce sont vraiment des rumeurs stupides. Tu aurais pu lui demander directement. Hum.... Quoique ça aurait pu le vexer.  »

Appuyant ainsi légèrement une position homophobe de son partenaire, elle quitta Thomas, pour rejoindre ses amies. Ce lundi soir, elle avait encore une séance de catéchisme, chez Hailey cette fois ci.

Le mardi devait être tranquille. Bien que la jeune agente s'inquiétait que Jake n'ait pas encore eu de nouvelles d'Edward. C'était sans compter les jumelles démoniaques, qui se mirent en tête de lui jouer un mauvais tour. Cela avait commencé par le vol de ses affaires de sport, après lesquelles elle avait du courir pendant la pause de midi. Ce furent finalement Thomas et un ami à lui qui lui indiquèrent où les trouver... Dans les toilettes, complètement foutues. Elle arriva en retard au cours de sport, et particulièrement énervée. Pour recevoir un sceau d'eau sale sur la tête, devant deux jumelles ricanantes. La situation fut explosives pour Itô, qui n'avait jamais eu de sa vie à subir des brimades ainsi. Avec des gestes faussement calmes, elle avait essuyé ses cheveux, puis fixé les deux brunes. Elle leur aurait sauté dessus si Hailey et Lily ne l'avaient pas retenue. C'est ainsi qu'elle fut découverte par la professeur de sport. Toutes cinq eurent le droit à rendre visite à Miss Tray.

Heureusement, Mary et ses amies furent vite mises hors de cause, et Faith et Shelby écopèrent d'une retenue, en plus d'avoir à repayer les affaires de Mary. Le témoignage en sa faveur de Thomas aida grandement à cette décision, et la nippone remercia le jeune garçon d'un bisou sur la joue, et d'un sourire.

« Toi et mon cousin, vous devriez vraiment arrêter de fréquenter Michael et ses sœurs. Ils sont mesquins et méchants gratuitement, vous êtes tout l'inverse. »

Chose qui serait d'autant plus nécessaire car comme elle venait de l'apprendre, Jake et Michael avaient séchés ensemble les cours aujourd'hui.

Cette journée eut pour seul point positif l'assurance que Jake serait de la partie, pour dire les choses légèrement, jeudi soir. Chose qui se confirma encore mercredi, quand Jake rencontre Edward, et fut intégrer au groupe.

Quand à jeudi, elle fut heureuse de voir que Jake était avec Thomas, sans Michaël. Ce dernier était de par trop turbulent. Ou alors, c'était juste qu'elle ne le supportait pas juste à cause de ses deux sœurs. Il faut dire, ces deux là, dès que Itô les voyait, elle rêvait de leur briser les os. Elle ne se souvenait que trop bien de cette humiliation qu'elle avait subie, et sentait dans son dos les regards moqueurs. Elle repéra aussi dans l'entourage de son cousin Harry, son compagnon de table pour les cours de français. Ce soir, il devrait aller vandaliser une église. Et Itô s'en inquiétait énormément, aussi, elle tâchait de garder un œil sur lui, même de loin. Ces amies la trouvèrent distante, et mirent ceci sur le compte de cette mauvaise "blague" des jumelles, comme elles même expliquaient leur geste.

Puis ce fut le grand soir. Vêtue de noir, Itô se trouvait à quelques rues de l'église que les jeunes mormons vandalisaient. Elle vit descendre une voiture de police, et voulut en avertir Jake, mais celle ci bifurqua à droite et non à gauche. Là où il y avait le plus de bruit. Itô s'interrogea brièvement. La police savait comment les vandales agissaient, pourquoi tous ces lieux de culte à risque n'étaient-ils pas connus des policiers ?

Bon, pour cette fois ci, c'était aussi que les patrons avaient dit de laisser faire. Pourtant, pour Itô, on aurait bien pu tous les cueillir, déjà.

Vendredi, cette pensée se confirma. Elle ne mit pas longtemps à comprendre que Jake était très perturbé parce qu'il avait fait. Aussi, elle passa la journée à ses côtés, sans parler, mais se voulant rassurante. Elle envoya royalement chier Michael, se montra plus sympathique avec Thomas et un certain John, mais garda son "cousin" dans sa bulle. Pour le moment, c'était bien ainsi. Elle espérait simplement que ce soir, avant la prochaine séance de catéchisme -qui aurait lieu chez John pour Jake- son partenaire arriverait à se remettre d'aplomb.

Elle ne le quitta que lorsque Lily vint la chercher, pour lui dire qu'Edward Cooper aimerait lui parler. Apparemment, par rapport aux jumelles démoniaques. Le prêtre avait une très grande influence sur les deux adolescentes. Elle monta quelques escaliers, et entra dans une petite salle de classe, se retrouvant ainsi pour la première fois en face à face avec la cible de cette mission. Elle ne mit que deux minutes à se faire un avis définitif. Il était médiocre. Elle avait vu des hommes bien plus charismatiques et intelligents que lui. Même Raphaël était plus impressionnant que lui. Finalement, elle était presque... déçue ?

En tout cas, lui, il avait des ambitions démesurées. Si comme il venait de lui confier, il aimerait devenir un des apôtres de l'Eglise mormone, et bien, il était loin du compte.Ces hommes là, qu'elle avait pu rencontrer, avaient une présence qu'il n'avait même pas l'air de comprendre. Lui était juste un charmeur.

« Mary dis moi. J'ai appris que tu t'étais disputée avec Faith et Shelby mardi. Et que celles ci avaient écopées d'une punition bien sévère pour une taquinerie innocente. Elles m'ont confiées que tu avais menti à Miss Tray. Oh, ne t'en fais pas, je sais qu'elles même n'ont pas une idée très claires des limites à ne pas dépenser en terme de blagues, mais je les connais depuis longtemps, et elles n'ont jamais rien fait qui puisse mériter deux heures de retenue. »

Cette fois ci, s'en était de trop. Encore cette histoire, qu'elle aimerait bien oublié. Qu'elle aimerait bien que tout le monde oublie. Elle ferma ses petits poings, ferma ses yeux dans lesquels quelques larmes menaçaient de couler, avant de répondre, d'une voix anormalement aiguë.

« Je... Je n'ai pas menti ! Elles m'ont volés mes affaires, les ont découpées puis jetées dans les toilettes, puis m'ont renversé un seau d'eau sale sur la tête ! Ce n'était pas une blague ! Depuis que je suis arrivée, elles m'en veulent, et je ne sais même pas pourquoi ! Je les déteste, et je déteste toute cette famille !  »

Elle se tut soudainement, les yeux écarquillés. Elle avait parlé sans penser à rien, et elle était bien heureuse de n'avoir rien dit de compromettant. Edward la fixait, l'air interloqué.

« Ce ne sont pas des façons de parler de ses camarades. L'on dit partout de toi que tu es une jeune fille très bien élevée, mais moi, je crois que tu mens à tout le monde. Je pense que tu es comme Faith et Shelby, tu mens, tu fais du mal aux autres qui ne te plaisent pas, tu discrédites ceux qui ne se font pas attraper par ton charme. Faith et Shelby sont au moins plus honnêtes que toi et ton amie Lily. »

C'en était de trop pour Mary, qui, larmes aux yeux, lança un regard assassin à l'homme, voulant aller le frapper, ne se retenant que face à la stature deux fois plus imposante qu'elle d'Edward.

« Vous...Vous.... VOUS ÊTES HORRIBLE ! SI MON GRAND FRERE ETAIT LA, IL VOUS DEMONTERAIT LA TRONCHE ! »

Sur quoi elle sortit en trombe de la salle, sous le regard interloqué de son amie Lily qui était là, à l'attendre, et qui avait probablement tout entendu. Itô courut à travers le lycée, percutant un professeur, puis fila jusqu'à l'appartement, se réfugiant dans ses couvertures.

Ce devait être une semaine tranquille. Elle prit l'apparence de l'enfer pour la jeune fille. Qu'elle ait évoquée un grand frère inexistant dans sa couverture n’arrangeait pas son état loin de là. Surtout quand elle déballa tout à Kilian.


Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Lun 27 Avr - 18:40

Lundi, tranquille. Enfin juste Jake qui a trouvé bien de se faire exclure de cours et de ne pas se présenter auprès de la directrice. Il eut juste le droit à une réprimande lorsque le gamin rentra.

Mardi, premier problème, Itô subit une très mauvaise blague de la part des jumelles. Très mauvaise, si cela continuait, Killian ne doutait pas de la capacité d’Itô à gérer le stress. Mais, mais y a un mais.

Mercredi soir, Jake était officiellement intégré au groupe. Mais il ne semblait pas si heureux que ça d’avoir atteint un nouveau stade. Le lendemain il soutint ses deux agents juste avant l’acte de vandalisme et à leur retour.

Le vendredi, quand l’acte fut relaté à la radio, Jake semblait vraiment mal. Killian stoppa la radio et décida qu’il serait bon pour tous les deux de voir la psy une fois de retour au campus. ET ce qui arriva à la fin de la journée ne fit que confirmer ses craintes. Il parla longuement avec eux puis avec la direction de CHERUB. Ils convinrent qu’un week-end loin de Salt Lake City. Et que le contrôleur serait libre de faire faire ce qu’il veut avec les agents tant qu’ils ne se font pas remarquer.

Ils étaient aux States, alors autant en profiter pour aller à Dysneyland. Euh ouais ce n’était peut-être pas la meilleure idée qu’il ait eu. Enfin bon, ils iraient quand même à Anaheim. Ce n’était même pas à deux de route de Salt Lake City alors pourquoi s’en priver.

Le samedi matin Killian réveilla ses agents à 6h du matin. Gros petit déjeuner avant le départ pour l’aéroport. Bien sûr Killian n’avait rien expliqué aux enfants. À 9h30, ils étaient tous les trois devant le parc d’attraction le plus connu au monde. Bon, ils étaient encore 30 min en avance. Ils entrèrent dans un café où très sérieusement Killian reparla de ce qu’il s’était passé cette semaine.

Itô, c’est à Matthew Drake que tu faisais référence pas à Kane. Donc peu importe, il suffira de dire une demie vérité en racontant que c’est un ami d’enfance avec qui tu passais beaucoup de temps à Londres. Jake, tu n’as pas à te sentir responsable. Ce que tu fais est du vandalisme d’accord, mais ne prends pas ça trop à cœur. Vous allez en voir d’autre et si vous ne vous en remettez pas, on ne vous permettra plus de faire de mission plus importante. Enfin, quand on rentre vous serez prié de tout deux prendre rendez-vous auprès du psychologue. Ok ? Bien, et si nous allions au parc.

Et c’est ce qu’ils firent. Ils prirent même une chambre à l’hôtel au sein du parc. Enfin ils auraient chacun leur chambre, mais chut. Killan allait ruiner toutes ses économies pour essayer de remonter leur moral. Y avait intérêt que ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Lun 27 Avr - 18:41


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez deux semaines pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- Le week end à Anaheim
- La semaine avec vos heures de KT lundi et vendredi (16h-18h Jake 18h20h Itô)
- Itô  > expliquer la situation du vendredi à qui tu veux (les Smosh par exemple)
- Jake > s’intégrer au groupe mais protéger Itô

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
libre

Vous devez faire minimum 750 mots pour ce rp. Bon courage à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Sam 6 Juin - 14:43



La nippone se coucha ce soir là avec une étrange sensation. Elle avait finit par se persuader qu'elle serait virée de cette mission, et qu'elle n'en aurait plus jamais. Comment faire confiance à un agent qui perd aussi vite ses moyens ? Ses pensées noires lui empêchaient de voir ce qui pourtant était évident : Kilian ne lui reprochait rien du tout, et s'inquiétait juste pour elle.

Dans cet état d'esprit, quand ils partirent direction l'aéroport, le lendemain, ses craintes ne s'en trouvèrent que confirmées. Elle avait passé la nuit à cauchemarder, après avoir réussi à contacter Matthew. Même lui n'avait pas réussit à la rassurer. Elle était en pleurs dans l'avion, malgré qu'elle fasse tout pour rester droite et fière, digne, comme il convenait à une Kondo. Qu'il était étrange de se rappeler maintenant des principes de son père.

Pourtant, quand ils arrivèrent face à leur destination finale, le visage de la fillette s'éclaira.

Disney Land.

Puis elle pleura, mais cette fois ci, de joie, avant de serrer son "oncle" et son "cousin" dans ses bras. Elle n'était encore jamais allé dans un parc d'attraction, et elle avait plusieurs fois rêver de ceux ci en particulier.

Elle put enfin se calmer, enfin sourire à nouveau, après qu'elle ait essuyé une dernière fois ses yeux désormais rouges. Dans le café, elle écouta le contrôleur attentivement, hochant de la tête. Son portable sonna. Lily. Elle ne décrocha pas, mais lui envoya rapidement un sms.

Mon oncle nous a fait une surprise. Je ne serais pas en ville ce week-end. Désolé pour hier.

Elle savait que tôt ou tard, elle devrait parler de ce qui avait été échangé avec Cooper. Mais elle n'avait pas vraiment peur de la réaction des Smosh. Ils n'appréciaient pas les Cooper -et inversement- et la fillette bénéficiait de la part de cette famille une réelle tendresse et confiance. L'inverse était là aussi vrai. Elle aimait profondément les Smosh.

Non, ce qui l'inquiétait, c'était la réaction de Cooper par rapport à Jake, et elle en parla brièvement au contrôleur.

« Mais si à cause de moi, Cooper ne veut plus de Jake dans son groupe ? »

Elle ne se pardonnerait jamais l'échec de la mission. Après cette dernière noire pensée, elle profita pleinement du week-end à Disney Land, enchainant les attractions avec son cousin, prenant de nombreuses photos qu'elle montrerait plus tard à ses amis sur le campus. Ils seraient verts de jalousie, et cette pensée la faisait encore plus sourire, pour une étrange raison.

Elle échangea aussi de nombreux sms avec Lily. Elle sut donc ainsi que son amie avait raconté à son père ce qu'elle avait entendue, et que celui ci avait passé un coup de fil à Edward Cooper, afin de lui signifier ce qu'il pensait de son comportement. Très amusée, Lily lui dit aussi que son père n'avait pas cru une seule fois Cooper, surtout quand il a commencé à argumenter qu'elle et Mary étaient deux vilaines menteuses.

En revanche, Mr Smosh aimerait la voir et lui parler de tout ceci le plus tôt possible. Elle convint donc de se rendre lundi après midi chez son amie, avant la séance de catéchisme. Itô sentit quelque anxiété remonter dans son ventre. A moins que ce ne soit à l'approche de l'attraction sur laquelle Jake voulut absolument l'emmener et qui la terrifiait. Les wagons allaient beaucoup trop vite, et on y était beaucoup trop la tête en bas selon la nippone.

Quand ils revinrent dans ce minuscule appartement, la première chose qu'elle regretta fut sa chambre individuelle qu'elle eut le très court instant d'une nuit. En se couchant, elle se remémora les meilleurs moments du week-end. Elle se rendit soudainement compte que durant toute cette semaine, elle avait bien plus apprécié Jake par rapport à la première. Il avait été bien plus posé, plus sérieux. Ou alors, ce furent leurs problèmes respectifs qui les avait rapprochés. Sur cette dernière pensée, la nippone s'endormit, paisiblement.

***

Son réveil sonna. Elle souffla, doucement, avant de commencer sa routine matinale. Toilette, petit déjeuner. Kilian était déjà parti. Sur la table, un petit mot d'encouragement à ses agents. Elle sourit, avant de sortir ses cours d'histoire. Elle avait un contrôle aujourd'hui, et elle devait s'assurer d'être prête.

Quelle ne fut pas sa surprise cependant quand, devant le collège, ses amies coururent vers elle pour la serrer dans leurs bras. Elles étaient définitivement d'adorables amies. D'incroyables amies. Elle les regretterait, elle en était sûre. Elle leur raconta l'histoire, et Lily comme Kristen s'offusquèrent du comportement d'Edward. Mais surtout, toutes la croyaient. Sans aucune réserve.

La popularité du jeune prêtre en prit un coup dans la petite bande. Et pas seulement. Le mot commençait déjà à courir quand l'après midi, elle retrouva Thomas au cours de théâtre. Les jumelles, elles, pour une fois, se taisaient, et restaient dans leur coin. Contrairement à ses amies, Thomas se montraient plus réservé. Edward était un modèle pour lui. Itô ne mit pas longtemps à le comprendre. Il l'aimait bien, mais il admirait le prêtre, et ne savait guère que penser de ces rumeurs. Itô s'en tint à ce qu'elle avait raconté à ses amies. Elle se contenta de hocher des épaules quand il lui répondit que c'était impossible. Elle n'avait pas à le convaincre. Lily lui avait dit que cela ne l'aiderait pas. Et que de toute façon, les mensonges de Cooper finiront par se retourner contre lui. Lily pensait que cela serait par la grâce du Seigneur. De cela, Itô en était moins sûre cependant.

Sitôt la journée de cours terminée, elle fila avec Lily, pour retrouver la voiture des Smosh. Raphaël conduisait. Il la salua, avant de plaisanter sur sa dispute avec Edward Cooper. Mary ne rit point. Elle n'en avait pas vraiment le coeur. Chez les Smosh, elle parla longuement avec le patriarche. Elle lui parla beaucoup de Matthew, ce fameux grand frère, qu'elle adulait tant. Elle n'avait pas besoin de beaucoup mentir. Elle avait juste à cacher quelques détails, tous ceux liés à CHERUB. Mais Mr Smosh ne tarda pas à comprendre. A quel point elle l'aimait. A quel point elle se sentait seule et sans défense sans lui. Il lui caressa doucement les cheveux, avant de lui promettre qu'elle pourrait toujours compter sur chaque membre de la famille Smosh à Salt Lake City, et qu'elle n'était ni seule, ni sans défense. Elle serra l'homme dans ses petits bras, avant de partir pour la séance de catéchisme.

Deux groupes se formèrent à cette séance. D'un côté, elle, Lily, et leurs amies. De l'autre, les jumelles diaboliques et leurs amies. Le repas fut tendu. Les maladresses de Mary furent moquées par les deux soeurs. Ah, qu'elle les haïssait elles. Mais elle le savait. Plus les jumelles seraient exécrables avec elle, plus elle mettra les personnes de son côté.

La semaine passa. Mary fut au centre de beaucoup de rumeurs, mais elle les supporta toutes, droite, fière, digne. Comme une véritable Kondo. Elle parla peu avec Thomas. Encore moins avec les autres garçons. A l'exception de Harry, toujours aussi agréable et gentil avec elle en français. Elle n'osa rien lui demander. Mais elle avait l'impression qu'il était moins proche d'Edward que les autres.

Cette pensée lui souffla une idée. Elle pourrait prendre avantage de la situation, et tenter de déterminer quels jeunes étaient le plus sous l'influence d'Edward. Jake n'avait pas donné beaucoup de noms. En observant le groupe qui se formait autour de son cousin, et en observant qui la regardaient le plus de travers maintenant...

C'est à cette activité qu'elle passa le jeudi et le vendredi. Difficilement, elle établit une liste. Elle la passerait à Jake quand elle en sera plus satisfaite. Pour voir s'il pouvait lui confirmer chacun.

D'une manière générale, elle évita les plus gros ennuis cette semaine. Les jumelles ne lui refirent pas de coup vache. Elle essuya quelques quolibets de garçons -Mikael, bien sûr, mais aussi un certain John, que Lily qualifia de sombre idiot- mais se força à rester digne. Lily à ses côtés l'aidait beaucoup. Et puis, il y avait Raphaël. Il avait toujours pour elle, chaque soir, un mot gentil, une plaisanterie. Elle l'aimait beaucoup.

Le vendredi soir, la séance de catéchisme se déroula de manière bien plus plaisante. L'on parla du mensonge. Le soutien affiché des Cooper pour la jeune fille et son histoire avait eu raison de la plupart des mères de ses camarades leur avait explicitement dit de la laisser tranquille. Les jumelles s'isolaient, en se montrant d'autant plus affreuses. La petite rousse qu'elle avait déjà repéré, à sa première séance, osa même leur dire de se la fermer. Bon, en termes plus châtiés, mais chuuuuut.

Cette semaine n'avait pas été des plus faciles. Mais elle avait tenu bon. Et elle était contente maintenant de ne pas s'être sauvée, et surtout de ne pas avoir été virée.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 4 Oct - 18:30

Jake étant partit, je fais le PNJ.

Jake apprécia le week-end à Dysneyland avec sa cousine et son père. Le retour à la réalité fut brutal pour le garçon. Il entendait les rumeurs et au KT il devait supporter le regard assassin de Cooper. Mais il ne l’éloigna pas du groupe, au contraire l’intégra plus profondément. Peut-être cherchait-il à l’éloigner d’Itô. Il échoua complètement. Mais Jake laissa entrevoir une possibilité.
Itô lui donna une liste de personne la regardant bizarrement. Les mêmes regards qu’ils ressentaient avant de se laisser prendre dans la toile de Cooper. Avec cette liste il retrouva différents membre du groupe. Il profita d’une réunion surprise à la la fin du KT de vendredi pour observer qui était là et mettre un nom sur un visage. Il cocha aussi les noms sur la liste d’Itô.

Killian

Le week-end fut une réussite. Les enfants s’en étaient remis. Mais le retour ne fut pas si facile. Surtout pour Itô. Enfin la semaine passa en s’améliorant. De nouveaux vandales avaient été identifiés. Il ne restait plus qu’à les prendre la main dans le sac. Enfin, plus qu’à c’est vite dit.

Killian se montrait particulièrement attentif envers ses agents. Et il était particulièrement tendu par rapport à la fin de cette mission. Il suffisait que Cooper lance une nouvelle opération homophobe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Dim 4 Oct - 18:33


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez une semaine pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

- le week end
- Le début de la semaine jusqu'au mercredi soir.
- Itô > Développe ta liste nickel chrome


Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
libre

Vous devez faire minimum 750 mots pour ce rp. Bon courage à vous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mar 20 Oct - 12:16



Troisième week-end de la mission, et première grasse matinée de l'agente, dans leur petit appartement. Elle dormit toujours moins que Jake cependant, qui lui, ronflait encore alors qu'elle rejoignit le contrôleur de mission dans le séjour. Juste le temps de dire bonjour, avant de filer faire sa toilette. Cette fois ci, elle en profita largement, alors qu'elle songeait à chaque garçon qu'elle avait pu mettre sur la liste.

Michael, évidemment. Le frère des deux jumelles démoniaques. Elle ne l'aimait vraiment pas. Elle le trouvait vulgaire, idiot, arrogant, et méchant. Comme ses sœurs. Elle n'était même pas sûre qu'il prenait part à ce groupe de vandale par conviction. Le concernant, ce pouvait vraiment être tout bêtement par envie de tout détruire autour de lui.

Thomas. Elle l'avait trouvé, à sa manière, attachant. Timide, il désirait se faire remarquer par Michael. Il avait besoin de se trouver un leader, et finalement, d'une manière presque pathétique, il recherchait sans cesse l’approbation des autres. Et surtout, l'approbation de ceux qui savaient se faire remarquer. En mal. Il avait une idolâtrie certaine pour Cooper, et pour Michael. Depuis leur arrivée, cependant, il s'était éloigné du dernier, et elle se surprit à penser qu'elle aimerait vraiment qu'il s'éloigne aussi de Cooper. Il devrait prendre plutôt exemple sur Raphaël Smosh.

John H. Cole. Si elle devait déterminer un véritable leader parmi les jeunes, ce serait bien lui. Il se détachait pleinement du groupe, par une maturité évidente. Elle avait aussi pu apprendre par Jake qu'il était un jeune garçon intelligent, sérieux, et mormon convaincu. Elle ne serait pas étonnée que Cooper l'utilise en tant que «second», en le faisant aller dans le groupe où lui justement n'était pas. A moins, et vu Cooper, ce ne serait pas étonnant, qu'il craigne qu'il ne prenne trop d'influence dans le groupe.

Logan Stanley et David Kane étaient deux amis de John. Comme lui, ils avaient deux années de plus que Thomas et Michael. Ils avaient sensiblement le même profil que John, le charisme en moins. Ces trois là avaient aussi eu pour particularité de rester très courtois avec elle, au contraire des autres qui suivent. Parmi eux, David était celui qui allait volontiers voir les plus jeunes, et même Michael.

Lovis Smithson était une brute, du même acabit que Michael. Plus encore mit au ban du groupe que ce dernier d'ailleurs. Il ne semblait pas avoir d'autres amis que Marius Finch, qui l'égalait en violence comme en idiotie. Ils s'étaient même une fois prit à elle, en lui tirant les cheveux, à la sortie du collège. C'était Raphaël qui était intervenu. Avant qu'elle ne casse le bras de l'un d'entre eux. Ils avaient eu de la chance tout compte fait, car Itô n'aurait pas laissé passé cette occasion de venger son équipier.

Il y avait encore un troisième trio, Scott Jewel, Steven Summers, et Abel Peps. Ils étaient âgés d'un an de plus que Thomas, Lovis, et compagnie, et donc un an de moins que John et ses amis. Ils sont d'une nature finalement discrète, parlent très peu, mais elle avait pu sentir leur regard sur elle quand elle passait à proximité, et la façon dont ils la regardaient lui donnait la chair de poule. Elle était persuadée que derrière cette apparente tranquillité, se cachait une violence extrême. Elle avait même insisté là dessus en faisant son rapport. Elle était persuadée que quelque chose clochait chez eux.

Il y avait encore une bande de six amis, plus âgés. Ils avaient pour leur part tous quinze ans, seulement deux années de différence avec Edward, et ne fréquentaient pas le catéchisme. Il y avait une véritable frontière entre les moins de quatorze ans d'une part, et les quatorze ans et plus d'autres part dans le collège. Mais elle avait quand même pu les remarquer quelques fois à la sortie du lycée. Ce qui les avait trahis, c'était les discussions régulières avec John ou l'un de ses amis, comme avec Edward. C'était aussi la façon qu'ils avaient eu de venir à la rescousse de Lovis et Marcus quand Raphaël avait aidé Mary. D'ailleurs, c'est ce dernier qui avait pu lui donner leur noms. Christopher Burlton, Neil Lupton, Julian Hoare, Jared Norton, Donald Gainsford et Denis Leynham. Elle ne savait tout de même pas grand chose d'eux. Ce qui était bien dommage.

Quinze garçons au total. Seize avec Cooper. Plus Jake. Effectivement, avec un tel groupe, ils pouvaient très largement et très facilement vandaliser une église en quelques minutes à peine. Une véritable opération commando, et plus ils seraient habitués à ceci, plus ils iraient vite.

« J'ai hâte de rentrer au campus... »

Avec un peu de chance, ils pourraient les coincer à la prochaine opération. Il suffirait qu'il y ait un autre mariage gay. Lorsqu'elle sortit, toute pouponnée, de la salle de bain, pour prendre le déjeuner avec Kilian et Jake, ils échangèrent énormément sur le moyen de faire capoter l'organisation de Cooper. En premier lieu, il faudrait évidemment que la police se tienne prête. Et de préférence, que peu soient au courant, afin d'éviter toutes fuites. Quand il y avait des affaires où la police était aussi impuissante, il fallait toujours prendre en compte cette option, comme Kilian leur avait expliqué. Une taupe au sein des forces de l'ordre.

Elle passa l'après midi avec ses amies, tout simplement. Elles rédigea avec Lily et toutes ses amies un exposé de sciences naturelles, sur la respiration animale et végétale. Le week-end se déroula d'une manière tout à fait tranquille. Jusqu'au dimanche après midi.

Une église, à quelques pâtés de maison du temple mormon, célébra un mariage entre deux femmes. Une délégation mormone avait manifesté devant tout le long de l'office, avec à sa tête, Cooper senior. Quand elle passa devant, elle fut même étonnée, à vrai dire, ne pas voir Edward. Les mariées et leurs invités ne purent pas sortir de l'église. Cooper haranguait le pasteur à annuler le mariage, dès maintenant. Qu'il ne laisserait pas sortir ces femmes tant qu'elles seraient dans le blasphème. Ce fut finalement la police qui intervint, faisant partir les mormons. Dans la foule, elle aperçut les jumelles démoniaques et leur mère, ainsi que d'autres personnes qu'elle put reconnaitre. Elle se glissa derrière un mur -peu l'appréciaient dans ce groupe, elle pouvait en être certaine- et les observa passer. Avant de courir retrouver Kilian pour lui faire part de ce qu'elle avait vu.

Une opération serait menée. Cette semaine, probablement.

Ce fut Jake qui en apporta la confirmation, le lendemain même. Après la séance de catéchisme. Le pogrom serait jeudi soir, et ils avaient donc deux à trois jours pour se préparer au mieux.

Mardi, les pensées d'Itô furent accaparées par cet objectif. Ils allaient bloquer les appels à la police du coin, afin de contrôler entièrement les informations que la police recevrait. La protection de l'église s'arrêterait le mercredi soir, et le jeudi soir, trois équipes complètes seraient recrutées non pas pour le pogrom, mais pour un trafic de drogue. Officiellement du moins. Une équipe pour s'occuper de la diversion, une équipe pour s'occuper des vandales, une dernière pour ceinturer. Jake ne s'en sortirait pas. Elle non plus, si elle entrait dans le périmètre. Comme faire disparaitre deux agents pourraient être trop compliqués, elle allait devoir se rendre utile autrement.

La question était comment.

L'idée lui vint au dîner, mercredi soir, et elle en fit immédiatement part à Kilian.

« Ne serait-il pas judicieux de prêter attention au père d'Edward ? Si pour cette soirée, nous arrivons à le mettre sous écoute, nous pourrions avoir des preuves qu'il trempe aussi dans cette histoire, et j'en suis presque certaine. Nous pourrions aussi donner d'avantage de temps à la police avec qu'il n’intervienne, puisque nous savons déjà qu'il sera bien embêtant et accusera la police de discrimination et harcèlement.  »



~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mer 18 Nov - 16:37

Le rapport d’Itô à propos du mariage homosexuel était autant une bonne nouvelle qu’une mauvaise. Une bonne parce qu’elle signalait la fin d’une mission éprouvante. Mauvaise parce qu’elle annonçait des problèmes. Le soir même Killian prépara leur départ de Salt Lake City. Il passa nuit blanche à s’organiser et prévoir toutes les éventualités. Son cerveau tournait à plein régime parce que Jake serait intégré au pogrom et arrêté. Il faudra donc l’exfiltrer. Et que faire d’Itô ? Elle fait du bon travail mais si elle est arrêtée aussi, il faudrait exfiltrer deux agents. Un vrai casse-tête, surtout que ses agents n’étaient peut-être pas prêt à faire ça.

Le mardi, Killian entra en contact avec la police locale. Des gens de confiance apparemment. Et le contrôleur priait pour que ce soit vrai. Ils s’organisèrent tout le mardi et le mercredi. Le soir, il écouta Itô. Une bonne idée… Mais il ne l’appréciait guère. Le contrôleur ne voulait pas qu’elle est de problème encore en plus et cette mise sur écoute si peu préparée serait dangereuse. Il soupira

Si tu veux y aller vas-y. Mais il faut absolument que tu sois sûre de toi. Pas de mission « suicide » le dernier jour de la mission. Ne te mets pas en danger. Je serais avec toi s’il le faut, je ne compte pas te laisser seule et faudra partir dès l’arrestation des seize jeunes. Préparez vos affaires.

Le lendemain, Killian se fera passer pour un policier conduisant une voiture pour emmener les fauteurs de troubles au commissariat. Dans une voiture où sera présent Itô et les bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Mer 18 Nov - 16:42


Détails du Maitre du Jeu


Vous avez deux semaines pour poster les actions de votre personnage, comprenant :

Tu l'as compris, je te laisse plus ou moins libre de tes actions.
Tu dois juste impérativement parler de ton jeudi et de la fin du pogrom et arrestation.
Tu peux même aller jusqu'au retour au campus.

Vous devrez poster dans l'ordre suivant :
libre

Vous devez faire minimum 750 mots pour ce rp. Bon courage à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Itô Koiko
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 25

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans/31 Aout
Statut: Agent Modèle
Nombre de Missions: 3
Heard Of You

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Lun 7 Déc - 15:45



Dans trois jours, cette mission serait terminée.

Itô était partagée entre l'infini soulagement et une grande tristesse. Evidemment, elle avait hâte de retrouver ses amis, de rentrer sur le campus, de profiter à nouveau de sa chambre rien qu'à elle, et bien d'autres choses encore. En revanche, elle était particulièrement attristée de devoir abandonner ses amies ici. D'autant plus que ce serait un adieu. Kilian le lui avait même rappelé. Aucun contact n'était autorisé avec d'anciennes cibles, ou tout autre civils. Pourtant, elle était persuadée qu'elle pourrait parfaitement échanger des mails avec elles sans rien laisser filtrer sur Cherub.

Et puis, et puis, il y avait aussi une certaine tension dans l'air. Une grande anxiété. Pire encore que lors de sa dernière mission. Peut être parce que Jake serait au front, et que lui même ne semblait pas avoir vraiment confiance en lui. Phoebe elle, était gonflée de confiance en soi. Comme si elle savait d'avance qu'elle ne pourrait échouer. Sans doute cela venait-il avec l'expérience.

Encore une fois, Itô n'aura pas à prendre de risque. Il était prévu que le jeudi soir, elle reste avec Kilian. Elle n'aurait pas à intervenir. Normalement. Elle allait simplement devoir faire confiance à Jake. Elle soupira légèrement. Elle aurait vraiment aimé l'aider d'avantage, mais il fallait supposer que son rôle était terminé. Kilian n'avait pas approuvé une tentative de mise sur écoute des Cooper. Ou plutôt, il ne pensait pas qu'une occasion cent pour cent certaine se présenterait. Après une nuit de réflexion, Itô s'était d'ailleurs rangée de son avis.

Elle allait devoir, ces deux prochains jours, annoncer un départ très prochain, un départ ce week-end même à vrai dire, de la petite famille. La raison invoquée était évidemment une mutation de son oncle. Ils avaient déjà eu l'occasion d'expliquer que cela arrivait souvent. Leur oncle devait sans cesse voyager. Même si avant, Jake restait alors avec sa mère. Quand à elle, évidemment, elle n'était pas concernée par les voyages de Kilian.

Si ce départ soudain a surpris ses amies -qui ne le serait pas- elles le comprenaient au moins. Elles ne trouvait pas cela étrange, pas avec ce qu'elles savaient déjà. Jake avait du faire le nécessaire de son côté aussi. Tous deux eurent le droit d'avoir un petit rendez vous avec la principale du collège. Elle leur proposa notamment de leur donner une lettre de recommandation pour un collège privé de la nouvelle ville où ils étaient censé se rendre. A savoir, Chicago. Mary accepta. Le contraire eut parut étrange. Même si elle émit quelques réserves sur son oncle. Expliquant qu'il n'aimait guère ces collèges privés, et encore moins quand il s'agissait d'y entrer par relations.

La journée passa incroyablement vite. Même si elle y avait réfléchit, Itô n'avait trouvé aucune idée pour aller voir les Cooper. Une tentative de réconciliation ne passerait pas, pas alors qu'ils avaient déjà dit à tout va qu'ils partaient ce week-end.

Elle passa la fin de son après midi chez les Smosh. Les Smosh, pour elle, c'était une famille de rêve, et elle s'assura de profiter pleinement de tout ceci. Elle embrassa longuement les parents et les frères de Lily, n'arrivant pas à empêcher quelques larmes de couler.

« Vous me manquerez tellement. Vous avez tous été si adorables avec moi... »

Le soir même, elle tenta de convaincre son contrôleur de mission pour garder contact avec eux, mais rien, strictement rien, n'y fit. C'est en boudant légèrement qu'elle alla au lit. Et passa une nuit terrible.

Quand elle se leva le lendemain, quelques cernes semblaient la narguer sur son visage de porcelaine. Elle se passa longuement de l'eau sur le visage, après une bonne douche, mais rien n'y fit. La matinée passa doucement. Les professeurs furent exceptionnellement tolérants avec elle et ses amies. A midi, elles décidèrent d'aller en ville pour manger un petit bout. Elles voulaient s'offrir une véritable après midi entres filles. Après être allée avoir un film, elles envahirent le centre commercial pour y faire du shopping. Les autres offrirent chacune à Mary un petit bijou. Un peigne de la part de Lily, une bague de la part de Kristen, une croix en pendentif de la part de Beverly, une gourmette en argent à son nom de la part de Hailey, et un porte clef de la part d'Abigail. Elles prirent de nombreuses photos, à l'aide d'un polaroïde, les collant toutes au fur et à mesure dans un album, qu'elles dédicacèrent chacune à Mary.

Quand elle fut de retour chez elle, les bras chargés de cadeaux en tout genre, elle s'écroula contre le mur dès que la porte se referma sur elle. Malgré tous les gentils mots de leur part, elle savait, elle, qu'elle ne pourrait jamais ni le revoir, ni leur parler, ni même leur écrire. C'était terriblement injuste.

Elle se reprit, doucement, et fit ses valises d'un air décidé. A Kilian qui s'interrogeait devant son air bravache, elle se contenta de lui répondre.

« Cooper et ses vandales font énormément de mal à la communauté des mormons. Pour elles, je dois tout faire pour qu'il aille en prison ! »

Jake les laissa bientôt. Elle laissa sur le front de son "cousin" un baiser, pour lui souhaiter bonne chance, avec ce petit sourire dont elle avait le secret. Puis elle se glissa dans la voiture de Kilian, pour qu'ils puissent se mettre en planque non loin. Pour cette soirée, elle avait abandonnée ses habituelles jolies jupes et petits chemisiers pastels, pour une ensemble sportif noir. Ses longs cheveux avaient été relevés en une queue de cheval haute, afin qu'ils ne la gênent pas. Elle avait au creux de l'oreille un petit écouteur, qui avec un micro, lui permettrait de communiquer avec Jake. Kilian, lui, s'assurait des communications avec la police. C'est aussi lui qui allait recevoir tous les appels au 911 en provenance de la zone bouclée. A 21 heures, ils étaient fin prêts.

Ils attendirent une heure.

C'est à 22 heures que la fillette entendit grâce au micro de Jake  Cooper annoncer qu'il était temps d'y aller. Jusque là, ils n'avaient fait que parler de choses et d'autres, sans aucune importance. Itô en avertit immédiatement Kilian, puis se concentra.

« Ils se sont séparés en deux voitures. L'une est conduite par Cooper... L'autre par son père ! »

C'était une preuve qu'il était directement impliqué ! Il fallait faire quelque chose, absolument. Itô sourit quand elle entendit Jake dire à voix haute l'adresse où ils s'étaient arrêtés. Un coup d'oeil à la carte lui annonça que c'était hors du périmètre. Aussitôt, elle supplia le contrôleur de mission de la laisser aller mettre hors d'état de rouler les deux voitures. Elle finit par le faire céder, et laissa là le matériel de communication avec Jake, elle se faufila hors de la voiture.

Les vandales s'étaient arrêtés à deux rues de là. La nippone y fut rapidement. Ses petites jambes courraient vite, mine de rien. Le patriarche était resté dans une des deux camionnette. Elle allait devoir faire attention à lui. Dans sa poche, elle avait ce qu'il fallait pour crever discrètement et rapidement un pneu. Un sur chaque véhicule devrait le faire. Tant que c'était un pneu avant.

Elle n'eut aucun problème à faire la voiture de derrière. Restant dans l'angle mort des rétroviseurs de la première, où le patriarche était installé, elle se glissa entre les deux voitures, profitant largement de sa toute petite taille. En une petite minute, ce fut réglé. Elle prit d'avantage de précautions pour la seconde. Attendant le bon moment, celui où l'homme regarderait ailleurs, pour aller jusque devant la voiture. Là, la hauteur et la forme des camionnettes lui servirent à se cacher. Elle dégonfla le pneu, avant de faire le chemin inverse.

Particulièrement fière d'elle, elle retourna auprès de Kilian. Celui ci lui annonça alors que le coup de filet venait de commencer. Les jeunes étaient encore dans l'église, et les forces de l'ordre devait les arrêter d'un moment à l'autre. Itô reprit le contact avec Jake, dont les mots suffirent à lui confirmer que l'opération était bien en cours.

« Jake vient de se faire arrêter. Ils ne font pas dans la dentelle... »

Kilian opina du chef. Et quand il reçut la confirmation de l'arrestation de seize jeunes -les même seize qu'avait soupçonné Itô sur sa liste- il quitta les lieux. Il allait maintenant devoir attendre à l'appartement une convocation pour Jake. Seul son contact savait qu'il s'agissait d'un agent de Cherub, et le faire sortir serait un autre casse tête.

~ ~ ~ ~ ~

La petite équipe était dans l'avion. Ils avaient déjà prit un premier vol en direction de Chicago. Les Smosh étaient venu dire au revoir à Mary, mais Kilian avait été extrêmement froid avec eux. Comme tout père qui avait passé une journée au commissariat parce que son fils s'était laissé embrigadé par des mormons extrémistes. Le patriarche avait tenté de le convaincre que tous n'étaient pas ainsi, mais il ignorait que cette scène avait aussi pour but de couper les ponts définitivement. C'était une fin de mission, après tout. Avec des cernes plus grandes encore, Itô n'étaient que peu intervenue dans la dispute entre les deux hommes. Mais elle avait quand même accepté de prendre le petit bout de papier que lui tendait Lily, le plus discrètement possible.

Kilian le lui reprit dans l'avion cependant, et elle ne put voir l'adresse mail de son amie. Un soupir franchit ses lèvres, alors qu'elle s’emmurât dans un silence obstiné, dévorant la cinémathèque de l'avion. Jake n'allait pas franchement mieux. Ils avaient pu s'en sortir après que le contact de Kilian ait foncièrement minimisé le rôle de Jake dans l'affaire. Puis Kilian avait accepté de payer une somme d'argent, pour éviter tout procès, et laisser sortir son fils avec seulement un avertissement. Contrairement aux autres, un seul vandalisme, le tout dernier, pouvait être retenu, et sans récidive, le juge décida qu'il pouvait sortir.

Ils traversaient maintenant l'Atlantique. Itô retrouvait peu à peu le sourire. Après tout, elle avait quand même hâte de retrouver ses amis au campus. Juste avant d'embarquer à Chicago, elle avait reçu un message de Matthew lui annonçant qu'il serait là à son retour.

D'ailleurs, dès qu'elle l'aperçut à l'aéroport, elle lui sauta dessus. Elle ne rentra pas avec Kilian et Jake, mais avec son grand frère, qui lui aussi revenait tout juste de mission. Il lui raconta ses aventures, et elle en fit de même. Cela lui fit un bien fou de tout dire, de se décharger.

Quand elle rejoignit le bâtiment principal du campus, elle continuait encore de lui parler de ses amies qu'elle s'était faite là bas. Mais vraiment. Personne ne pouvait être mieux que Matthew.


~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
Présentation ♥️♥️♥️ Relations ♥️♥️♥️ Ma Galerie ♥️♥️♥️ Me contacter
Petite princesse
Toi qui enfin te réveille
Ouvre bien les yeux

Code couleur : #E8C6E4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zara Asker
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 21/09/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 34
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: Indénombrable
Légende

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   Ven 18 Déc - 15:18


Rapport de Mission



Parmi le groupe de vandales, la solidarité joua. Aucun des garçons impliqués ne dit quoi que ce soit à la police, et il fut donc difficile d'établir la part de responsabilité de chacun. Les peines énoncées furent fonction de l'âge des vandales, mais aussi de leur dossier scolaire. Les six vandales de seize ans écopèrent de la peine la plus sévère, avec une année de sursis, et une années de travaux d'intérêts généraux. Lovis Smithson et Marius Finch furent placés en maison de détention pour mineurs, après qu'ils s'en soient violemment pris à Thomas. Celui ci fut aussi celui qui s'en tira le mieux, avec seulement quatre mois de travaux. Michael, Logan Stanley et David Kane s'en tirèrent avec huits mois, tandis que John H. Cole eut six mois.

Edward Cooper et son père furent cas à eux jugés non seulement pour vandalisme, mais aussi pour incitation à la haine, et abus de faiblesse sur personnes en état de faiblesse, la justice considérant qu'ils se sont servis de leur influence respectivement en tant que professeur de catéchisme et leader de la communauté. Les apôtres mormons décidèrent aussi de leur bannissement. Cet acte apaisa en grande partie les tensions entre les mormons et les autres habitants de Salt Lake City.

Le patriarche Smosh guide désormais les mormons de la ville vers une pratique plus tolérante envers les autres. Il intervint à plusieurs reprises dans diverses églises, et même dans une association LGBT. Il travaille d'arrache pied pour permettre à sa communauté de vivre à nouveau en paix.

Lily et ses amies sont particulièrement tristes de ne pas avoir de nouvelles de Mary. Elles ont tenté de la retrouver à Chicago, en vain. Elle sort désormais avec Thomas, qui s'est fortement éloigné de Michael.

A son retour sur le campus, l'agent Itô Koiko fut félicitée pour son calme, son sang froid, sa rapidité de réflexion et d'action pendant le coup de filet, mais aussi pour son travail tout du long qui permit d'intégrer son partenaire dans le groupe rapidement. Kilian donna une excellente appréciation sur sa mission, mettant en avant sa maturité et son travail acharné.

Le rapport fut moins bon pour l'agent Jake Smelton auquel il fut reproché le manque de sang froid, et l'attitude désinvolte, peu sérieuse, affichée en début de mission. Il reçut tout de même une bonne appréciation, notamment pour la rapide amélioration de son comportement.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherub-campus-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission : Trouble chez les mormons [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Mission] Duel en double mouvement ![Terminé]
» (mission) La potion de Phary. [Terminé]
» Mission Intrigue: Improvisations [Livre I - Terminé]
» (mission) What does Starmie says ?! [Terminé]
» You're in trouble here [Mission terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Section RPG : Extérieur :: Les Etats Unis-