Forum RPG dans l'univers de Cherub
 
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyra Dalton
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 21
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Sam 26 Déc - 19:05

30 Novembre, 23H00

Je n'avais pas sommeil. Vraiment pas. J'avais tenté de dessiner pour me changer les idées mais rien n'y faisait, c'était toujours là, quelque chose n'allait pas. La journée s'était pourtant bien passée! J'avais reçu un 20 en Maths et un 15 en Espagnol, je mélangeais encore certains mots dont je ne connaissais pas la signification en anglais mais ce n'était pas grave, grâce à Ambre et ses fiches, je m'améliorais. La semaine aussi s'était bien passée, en fait, les 3 semaines depuis mon arrivée avaient été extraordinaires! Sauf le sport, ce trimestre, c'était natation. Je n'étais même pas venu lors de la première séance, préférant me cacher dans le campus pour dessiner. Les autres avaient très vite découvert mon "talent" pour le dessin qui n'est que recopier ce que je vois et me passaient de temps en temps des commandes pour les mettre dans leurs chambres. Mon amitié avec Ambre continuait son ascension, nous mangions ensemble presque à tout les repas et nous étions toujours assises à la même table en cours.

Pourtant, quelque chose n'allait pas aujourd'hui, mon sourire avait été forcé tout du long, j'avais peu participé en cours comparé aux autres fois et je n'avais pas dessiné, ni même sortie me balader dans le campus. Je fixais le plafond, allongée sur mon lit qui me paraissait trop moelleux alors qu'il était très bien, ma couette trop chaude alors qu'il commençait à faire sérieusement froid dehors et que j'étais encore frigorifiée malgré que j'avais porté mes gants et mon écharpe. Je cherchais dans ma mémoire la cause de ce "truc" qui me dérangeait quand ma conversation avec la psy du campus quelques jours après mon arrivée refit surface dans ma tête. Un vide. Voilà ce que je ressentais, un vide tout simplement, au niveau du coeur. Mais qu'est ce que ça voulait dire exactement? Elle me l'avait expliqué mais j'avais encore du mal à assimiler le concept. J'avais perdu ma famille, ça j'avais compris. Je n'allais plus les revoir, ça aussi. Mais j'allais avoir l'envie de les revoir et cette perte allait m'affecter à cause des circonstances de leur disparition, ça je ne comprenais pas. Trop compliqué encore pour moi sans doute. Je soupirais en tentant de m'endormir, me tournant et me retournant mais rien à faire. Je n'avais pas sommeil, ou plutot si, j'avais besoin de lui pour rejoindre le royaume des songes. Ses bras me manquaient, sa chaleur, sa voix rauque contre mon oreille qui me chantait une berceuse russe. Mon frère me manquait, terriblement.

Je n'avais pas l'habitude de dormir seule, il avait toujours été là pour moi. En fait, depuis mon arrivée, j'avais pu dormir à cause de la fatigue que me procurait toutes les découvertes que je faisais sur cet endroit. Mais là, je n'avais presque plus rien à voir. Ambre n'avait plus rien à m'apprendre sur l'organisation et le règlement du campus. Ambre... Malgré son age, elle était comme une grande soeur pour moi, un peu ronchon mais adorable, un peu comme pap... Le positif dans ma situation actuelle c'était que mon visage était à moitié enfouie dans ma couverture et que j'étais seule. Pleurer c'était montrer sa faiblesse, disait Maman, je ne le faisais donc jamais en compagnie des autres mais je dois avouer que cela faisait du bien de temps en temps, surtout maintenant. Je ne veux plus être seule, pas ce soir en tout cas.

Mon regard se posa sur ma porte d'entrée se trouvant à ma gauche. Je n'avais pas perdu de temps et avais dessiné une licorne ailée à la robe blanche, la crinière crinière verte claire parsemée de fleurs et aux yeux dorés, cabrée et les ailes à moitié déployées, encadrée par des lianes et d'autres plantes. Un chef d'oeuvre dont j'étais fière mas ce n'était pas ça que je regardais vraiment. Et si... Et si je sortais? Quand Ambre m'avait parlé des sanctions, j'avais vite déchanté sur les nombreuses escapades que j'avais prévu mais ça me manquait. L'adrénaline, la peur de me faire prendre, l'excitation, et puis le réconfort en arrivant à mon but, oui, ça me manquait. Ma couverture vola au pied du lit et je mis mes rangers, puis les retirai. Non, il me fallait être discrète! Des chaussures, ça faisait trop de bruit, surtout que les couloirs étaient plongés dans le noir et le silence. Une fois mon écharpe autour du coup, j'ouvris la porte et sortis sans bruit. Mon coeur battait la chamade, j'allais quitter le batiment principal pour rejoindre celui des juniors, dans le froid et avec le risque de me faire prendre car je serais à découvert. C'était excitant et même plus! Un rire montait à ma gorge mais je le ravalais sans attendre tout en passant ma manche sur mes yeux afin d'en chasser les dernières larmes. Après deux mini-crises de panique à cause des surveillants qui passaient de temps en temps dans les couloirs et une longue minute à observer un autre T-shirt bleu ciel rentrer chez lui, la peur au ventre à en voir ses yeux, il avait dû se faire choper, pas de chance, j'étais arrivée à l'entrée, ou plutot la sortie, du batiment, dont les portes étaient fermées, évidemment... Je fis le tour du rez-de-chaussée avant de remonter au premier étage où j'entrouvrais les portes des chambres pour voir s'il y avait une fenêtre ou non. Je plaignais l'enfant qui allait avoir un bon rhume à cause de moi mais je devais sortir, et la fenêtre de ma chambre était trop haute pour sauter... Au bout de cinq minutes à me balancer en l'air comme un singe congelé -il faisait vraiment froid-, je me laissai tomber dans un buisson assez large pour que je ne me blesse pas, quelques égratignures au pire, ce n'était pas la fin du monde! Je continuais ma progression, cherchant essentiellement à me déplacer dans les fourrés et les ombres, l'idée saugrenue que j'étais un ninja dans un camps adverse me traversa l'esprit. Un ninja partit sauver une princesse! Voilà ce que j'étais! Sauf que j'allais dormir avec la dite-princesse, car il fait bien trop froid pour la faire sortir et la ramener dans ma chambre, surtout que l'entrée était toujours fermée.

Là encore, les portes étaient verrouillées mais ça ne m'avait pas arrêté pour autant! J'avais escaladé une gouttière pour accéder au premier étage, c'était là qu'elle dormait si je me souviens bien... Ah, la voilà! J'assurais ma prise sur le bord de la fenêtre, grelottante, avant de toquer à sa fenêtre, elle n'allait pas me croire, ça c'était sûr!


Dernière édition par Kyra Dalton le Sam 26 Déc - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 124
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 20
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Sam 26 Déc - 19:46

30 novembre
23h

Cela faisait bien trois semaine que j'avais rencontré Kyra. Je m'entendais bien avec, vraiment bien, je passais beaucoup de avec elle, je mangeais et dés que je pouvais m’installè près d'elle en cour, je lui donnais des fiches d'espagnol pour qu'elle progresse ETC. Je crois que je m'entendais mieux avec elle qu'avec Sora. Enfin, c'était pas difficile maintenant que Sora était partit. Sinon que c'était-il passé durant c'est trois dernières semaines ? Je pouvais maintenant depuis une petite semaine de nouveau marché sans béquilles, ce qui était une nette amélioration, j'avais eus de bonnes notes partout, sauf en math et je m'amusais bine en natation. En gros tout allait bien. Même si parfois la conversation avec Itô me trottait dans la tête je l'en chassais. Je ne savais pas encore si c'était un bon ou un mauvais souvenir. Ce n'était pas encore le moment de penser à ça. Il y avait autre chose, Kyra m'avait offert un joli dessin de fleur que j'avais accroché juste au-dessus de mon bureau, j'avais même du déplacer un poster de Starset pour lui faire de la place. Le poster ? Oh .. Il était derrière la porte maintenant. Je plaignais mon futur colocataire si elle n'aimait pas le métal ou le rock. Ou le froid. Je n'aimais pas avoir trop chaud, alors souvent je laissais la fenêtre de la chambre ouverte. Même si comme aujourd'hui on commençait à sentir le froid de l'hiver arriver. Moi ça ne me dérangé pas j'adorais ça !

Enfin, pour l’instant je ne me souciais pas du tout de ça. La tête enfoncé sous la couette et dans l'oreiller, je dormais paisiblement en serrant mes peluches contre moi. Il ne faisait pas trop chaud pour une fois dans ma chambre et j'avais conservé le haut de mon pyjama qui était composé d'un t shirt et d'un petit short. Pas très chaud j'en conviens, mais je n'étais pas du tout frileuse. Un petit bruit, comme si on envoyait des gravillons sur ma fenêtre commença à me tirer du sommeil. Le petit bruit se répéta plusieurs fois et je finis par ouvrir les yeux en grommelant. J'attrapais mon réveil et y jetais un œil. Vingt trois heure ... Je me levais lentement en entendant de nouveau les petits coups. Non je n'avais visiblement pas rêver. Je me frottais le crâne en baillant en allant tirer les rideaux. Je me figeais en voyant une Kyra pendu devant ma fenêtre. Je me frottais les yeux, une fois, deux fois, trois fois, avant de lui ouvrir grand la fenêtre en lâchant

-Putain Kyra ? Que fais tu dehors à cette heure là par ce froid ?

Je l'aidais à rentrer avant de refermer vite la fenêtre. La pauvre Kyra était gelée. Sans attendre je tirais la couette hors de mon lit en et l'enveloppais dedans. Elle avait conservé ma chaleur. Je n'arrivais pas à comprendre ce que fichais Kyra ici, en pleine nuit et en pyjama. Visiblement elle était nettement plus frileuse que moi. Ce qui, entre nous, n'était pas difficile.

-Kyra, comment tu es sortie de ton bâtiment ? Tu es cinglé ? Tu veux faire deux cent tours de terrain ou quoi ?

J'entendis de nouveau des petits coups à ma fenêtre avant de l'entendre s'ouvrir de nouveau ..... Oups je l'avais mal fermé ? J'avalais ma salive en me retournant pour voir qui c'était, tout en priant pour que cela ne soit pas un t shirt blanc, et espérant que cela ne soit que le vent.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Mar 29 Déc - 12:37

30 novembre 2013
22h30
Hall du bâtiment principal

Piotr n'avait décidément pas envie de dormir alors il traîna au rez de chaussée en attente que quelqu'un ouvre pour sortir. C'était plus drôle de suivre quelqu'un que de se promener aléatoirement. Il avait revêtu des vêtement longs et sombre et cachait son visage par un foulard remonter jusqu'aux yeux. Il avait attaché ses cheveux en une queue, mais ils étaient encore trop courts pour que ça soit joli.

C'est vers 23h qu'une gamine débarqua à peine habillée. Un sourire se dessina sur les lèvres du cosaque. Enfin, il ne se voyait pas. Ce sourire devint plus intense lorsqu'un blanc raccompagna un bleu ciel, le blonds avait vécu ses voyages incessants pour le faire entrer dans les gonds. Le blond se leva et suivit à pas feutrés la demoiselle. Il abandonna quand elle remonta. Il alla vers la porte de derrière et sortit. Il bloqua la porte avec une cale de bois. Il fit le tour du bâtiment et retrouva la demoiselle qui se dirigeait vers le bâtiment junior. Le blond détacha ses cheveux et les laissa tomber devant ses yeux.

Piotr continuait de suivre la demoiselle. Elle grimpa à une fenêtre et se fit entrer à toute vitesse. Piotr prit appuie sur des meubles prêts à être jetés, sauta et tira sur ses bras pour s'accrocher correctement et remonter sur le rebords de fenêtre. Il regrettait de ne pas avoir la souplesse de son petit ami qui aurait bien moins galérer à remonter. Et surtout il n'aurait pas enfoncer la fenêtre l'ouvrant dans un grand fracas. Le cosaque passa une première jambe à l'intérieur et s'installa confortablement sur le rebords. Il descendit le foulard dévoilant un sourire amusé à la limite de l'arrogance.

Et bien, je croyais que tu rejoignais ton chéri. Enfin ça peut être "ta". Mais sortir à cette heure, t'as du cran.

Le sourire de Piotr devint plus carnassier. Il était amusé mais il avait envie de les embêter. Une fois qu'il se sera suffisamment amusé il repartira comme il était venu. Il quitta le rebords de la fenêtre pour s'approcher des demoiselles. Il commença à tourner autour d'elles.

Que faisons nous ?

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Dalton
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 21
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Mer 30 Déc - 5:25

Ambre se frotta les yeux plusieurs fois comme si elle voulait se réveiller. Et bien non, je ne suis pas un rêve! Je suis bien là, agrippée aux bords de sa fenêtre à me les geler et à deux doigts de tomber si je ne faisais pas attention. Elle se précipita sur sa fenêtre et m'aida à entrer en lachant un juron, que je ne connaissais pas d'ailleurs, et en me demandant ce que je fabriquais ici. Qu'est ce que je faisais là ? Et bien je venais pour dormir avec elle bien sûr! N'était ce pas évident? Elle me tourna le dos pour prendre sa couverture et m'enrouler dedans. Elle était chaude, Ambre était sans doute en train de somnoler quand je suis arrivée. J'enfouissais la moitié de mon visage dans la couette pour réchauffer mon nez un peu rougi par le froid et frottais mes pieds l'un contre l'autre, reconnaissante. On se les caillait dehors! En même temps, j'étais en pyjama, un une pièce bleu gris à ronds blancs avec fermeture éclair à l'avant muni de deux ponpons bleu ciel, bien pratique, une tenue non-adaptée à un froid pareil, surtout que j'avais horreur du froid! Ambre portait un T-shirt et un short en guise de tenue de nuit, ce qui me surprenait beaucoup, comment pouvait elle dormir ainsi alors qu'on était en Hiver? Elle me tira de mes rêveries, son ton toujours aussi brusque que tout à l'heure, mais j'avais l'habitude de ses sautes d'humeurs à présent donc je ne cillais pas.

-Kyra, comment tu es sortie de ton bâtiment ? Tu es cinglé ? Tu veux faire deux cent tours de terrain ou quoi ?

280 exactement et même plus pour intrusion dans une chambre sans autorisation plus ballade dehors en tenue non-conforme. Mais ce n'était pas aussi terrible que dormir seule, selon moi. Le fait qu'elle me demanda si j'étais folle ne me fit pas bouger d'un cil non plus, mes yeux continuant de scruter les siens, bon nombre d'enfants m'avaient déjà fait la réflexion auparavant, les professeurs aussi et bien plus mon fr... Les représailles d'Ambre ne valaient pas les siennes mais la pointe d'inquiétude était identique, ou alors c'était moi qui imaginait sentir cela dans le timbre de sa voix.

-Bah par une fenêtre! Les portes étaient fermées, j'ai failli me faire prendre deux fois mais c'est un autre T-shirt bleu ciel qui s'est fait prendre, hihi! D'habitude j'escalade plutot des portails mais là j'ai dû improviser, et puis, bon, les buissons étaient assez épais. Je voulais dormir avec toi en fait... Je peux? S'il te plait...?

Elle me tournait le dos encore mais c'était normal, quelqu'un toquait à la fenêtre. Je me figeais sur place. M'avait on vu sortir? Comment? J'étais pourtant sûre d'être discrète! La vitre se brisa d'un coup, me faisant sursauter et reculer en levant le bras et la couette pour ne pas être atteinte par les débris. Si c'était un adulte, il était bien maladroit, ils étaient là pour nous surveiller et nous former, pas pour casser le matériel.

Et bien, je croyais que tu rejoignais ton chéri. Enfin ça peut être "ta". Mais sortir à cette heure, t'as du cran.

Je baissais légèrement mon bras mais j'avais reconnu sans aucun problème la voix de Piotr, on se croisait de temps en temps mais j'avais mémorisé le son de sa voix à mon arrivée ici, devant la porte de la directrice alors que j'étais un T-shirt orange. Je soupirais de soulagement car ce n'était pas une "menace" en soit vu la situation, sauf s'il me balançait à l'administration, que j'avais sans doute déjà dans le collimateur à cause des cours de sports que je séchais. Je souriais en guise de réponse au compliment tout en me rapprochant d'Ambre. Il n'y avait qu'en cette fille que j'avais réellement confiance. Son sourire me mettait mal à l'aise, à présent collée contre Ambre, agrippant son bras, je regardais Piotr descendre de la fenêtre et nous tourner autour tel un chat jouant avec une souris...

Que faisons nous ?

C'était une bonne question, qu'est ce qu'il voulait au juste? S'il avait voulu me dénoncer, il ne serait pas venu, il ne m'aurait même pas suivi d'ailleurs! Tout ce que je voulais, c'était dormir avec Ambre et qu'on ne vienne pas nous embêter. Je gardais le silence et regardais la T-shirt rouge. Et elle? Que voulait-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 124
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 20
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Mer 30 Déc - 19:35

Je crois que je nageais en plein délire, en plein cauchemars/rêve. Surement cauchemars. Puisque bon, que Kyra veuille dormir avec moi, je pouvais le comprendre. Mais que cet abruti de Piotr vienne dans ma chambre en cassant ma fenêtre. Putain ! J'allais me faire disputer sévère moi. Le crétin de t-shirt gris commença à tourner autour de moi et Kyra qui m'attrapa le bras. Alors il voulait savoir ce qu'on aller faire hein ? Je n'étais pas du genre à m’énerve pour rien, mais là je considéré que ce n'était plus du "pour rien". De un on m'avait réveillé en pleine nuit. ET DE DEUX ON M'AVAIT PÉTÉ MA FENÊTRE ! Et de trois à cause de ce crétin je risquais d'être privé d'argent de poche pour le mois ou pour le suivant. Je poussais sans douceur Piotr, aller prendre une double paire de chaussettes que je passais, avant de me dirigeais à grands pas vers la fenêtre et me plantais devant en tirant les rideaux opaques pour éviter de geler ma chambre et déclarais lentement à l'adresse de Piotr

-Toi, déjà, tu vas me repayer une fenêtre et nettoyer les bouts de verre que t'as foutu partout dans ma chambre. Tu sera gentil tout plein. Pas mignon tu l'es pas.

J'étais légèrement énervé et je n'avais aucune patience, surtout pas avec Piotr. Kyra avait déjà plus l'habitude de mes sauts d'humeur. Mais pas l'habitude que je sois en colère. Et là je n'étais pas en colère, j'étais en rage. Parce que bon, hein ! Être réveillé alors qu'on faisait un rêve agréable c'était pas agréable. Mais alors être réveillé et qu'on casse ma fenêtre c'était trop. Je m'approchais de mon bureau et allumais la lampe éclairant à moitié ma chambre mais surtout un énorme poster de Motorhead juste au dessus de moi.  J'envoyais par terre d'un revers de main un paquet de lit et me juchais sur mon bureau.

-Bon ! Kyra. Je veux bien que tu dorme ici. Mais faudra que tu bouge à partir demain matin. Que tu te fasse pas choper par les Blancs. Et toi Piotr tu veux aussi dormir ici ? Vous avez de la chance j'ai deux lits, une grande chambre on peut y dormir à trois. Lâchais-je glaciale.

J'enlevais les quelques fragments de verres qui étaient pris dans mes chaussettes avant de les jeter dans la poubelle près de moi avant de croiser les bras sur ma poitrine en fixant Piotr dans les yeux. Même si je n'avais rien dis Kyra m'avait impressionné, venir ici, en pyjama, en pleine nuit, juste pour dormir avec moi ... Bon j'aurais préféré être avertis avant malgré tout. J'attendais la réaction de Piotr et de Kyra en affichant un visage fermé mais parfaitement calme.

HRP:
 

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Ven 1 Jan - 15:45

Piotr tournant autour des demoiselles souriait. Jusqu’à ce que la plus jeune vienne le pousser. Il reculait calmement et toujours souriant. Il se retrouva dos à la porte, mais être cerné lui faisait ni chaud ni froid. Il était là pour s’amuser et si cela passait par un passage à tabac, tant pis. Bah oui il a beau être le plus vieux, elles sont deux. La demoiselle remontée à bloc ferma les rideaux bloquant en partie l’air frais de rentrer. Dommage, le cosaque aimait bien la fraicheur qui en émanait. La voix de la gamine lui parvint. « Débris de verre » ? Ah oui le fracas, il avait peut-être brisé la vitre. Sa fenêtre avait résisté à plusieurs coups, pourtant. Le vent qui trainait avait peut-être aidé, ou pas. Son sourire s’élargissait lorsqu’elle le décrivit. « Pas mignon », il repensa à Zoël et se demanda s’il pensait de même. Et gentil, il l’était au fond. Mais pour l’amusement, le sera-t-il ? La demoiselle alluma la lumière éblouissant Piotr qui lâcha un juron en russe. Elle s’installa sur le bureau après l’avoir nettoyé des livres. Elle était énervée et l’air crépitait limite autour d’elle et ça amusait Piotr de la voir enragée. Enrager quelqu’un pour ne pas avoir de regrets à partir ou à se battre. Piotr lui s’avança vers elle.

Donc tu veux que je paie ta vitre et fasse la bonne. Hum à voir… Quand à ta charmante proposition je refuse, j’ai d’autres projets.

Piotr avait posé ses mains de part et d’autres du bassin de la demoiselle, approchant son visage à quelques centimètres de la rouge. Il voulait voir sa réaction puis il se souvint de l’autre. Il se retourna, attrapa et porta la demoiselle jusqu’au bureau où il la posa à côté de l’autre. Dans la manœuvre un morceau de verre pénétra sa ranger. La semelle épaisse protégeant son pied, mais il le sentait. Le blond se posa sur un lit et retira tranquillement le bout de verre qui rejoignit les autres dans la poubelle. Il en ramassa quelques-uns, il n’était pas question de bousiller ses rangers sur ça. Il les jeta tous dans la poubelle.

Piotr se replaça devant le bureau, il ne pouvait plus poser ses mains de part et d’autres des filles alors il se posa sur la chaise du bureau et posa ses pieds sur le bureau de la rouge. Il les fixait l’une après l’autre et toujours ce sourire amusé, ou arrogant selon l’interprétation, sur ses lèvres.

Bien, pour que je te paie ta fenêtre pas solide… J’aimerais que tu fasses quelque chose qui m’amuse… Ah, je n’ai pas beaucoup d’argent de poche puisqu’on me le supprime régulièrement, donc t’attends pas à un miracle.

Piotr grand sourire attendait leurs réactions avec une certaine impatience. Même s’il sentait qu’il risquait de pas s’en sortir indemne. Au moins il se sera amusé.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Dalton
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 21
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Mar 5 Jan - 9:24

Ambre semblait furieuse. Je pouvais la comprendre, si un mec bousillait ma fenêtre, je hurlerais aussi. Mais elle ne criait pas, ce qui rendait la scène encore plus impressionnante. Pas de gros mots, pas de gestes vio... Ah si, elle venait de le pousser contre la porte de sa chambre, prenant des chaussettes au passage pour ne pas se blesser en allant fermer ses rideaux, le froid continuant d'entrer dans la pièce.

-Toi, déjà, tu vas me repayer une fenêtre et nettoyer les bouts de verre que t'as foutu partout dans ma chambre. Tu sera gentil tout plein. Pas mignon tu l'es pas.

Je regardais le blond et la rousse tour à tour, spectatrice de la scène qui aurait pu être facilement confondu avec une scène de ménage dans un vieux couple. L'image d'une rouquine aux formes adultes et d'un blond à moustache, l'une criant sur l'autre, me fit sourire, heureusement que mon minois était enfoui dans la couette, ils n'auraient pas compris à quel point la scène semblait absurde de mon point de vue. Des bruits de verres tombant par terre me fit tourner la tête vers Ambre qui nettoyait son bureau du mieux qu'elle pouvait, allumant au passage sa lampe, mais ce fut la réaction de Piotr qui me fit sursauter et non la réaction brutale d'Ambre. Un mot russe, un juron plus précisément.

-A tes souhaits.

Un réflexe, une expression qui n'avait aucun sens mais on m'avait inculqué ça à la maison.

-Bon ! Kyra. Je veux bien que tu dorme ici. Mais faudra que tu bouge à partir demain matin. Que tu te fasse pas choper par les Blancs. Et toi Piotr tu veux aussi dormir ici ? Vous avez de la chance j'ai deux lits, une grande chambre on peut y dormir à trois.

Retour à la réalité, effacé la nostalgie du moment. Bien évidemment que j'allais partir à l'aube, et sans me faire prendre. Un ninja ne se faisait pas prendre, surtout après avoir réussi son objectif de base. Bon, j'avais un peu échoué vu que Piotr m'avait suivi mais comparé à un ninja, c'était un samourai, plus dangereux, plus fort, aucune comparaison possible. Il était l'araignée alors que j'étais le moustique, sournois, malin, mais bruyant pour une oreille expérimentée.

Donc tu veux que je paie ta vitre et fasse la bonne. Hum à voir… Quand à ta charmante proposition je refuse, j’ai d’autres projets.

Bonne nouvelle! Je ne comptais pas dormir avec une araignée, surtout une veuve noire pareille! Je soupirais de soulagement intérieurement mais ce fut de courte durée quand ce dernier se pencha dangereusement sur Ambre, les mains sur ses hanches. Qu'avait il en tête au juste? Je plissais les yeux et faillis lui donner un coup quand il me prit sous les aisselles pour me poser sur le bureau, je n'aimais pas qu'on me prenne comme ça au dépourvu, surtout que le tissu de mon pyjama frottant contre ma peau me chatouillait. Il s'asseya sur la chaise de bureau en souriant, un sourire difficile à déchiffrer, arrogance ou amusement?

Bien, pour que je te paie ta fenêtre pas solide… J’aimerais que tu fasses quelque chose qui m’amuse… Ah, je n’ai pas beaucoup d’argent de poche puisqu’on me le supprime régulièrement, donc t’attends pas à un miracle.

Un truc amusant? C'est tout ce qu'il voulait? Que faire? Qu'aurait fait Tib... Non, papa, qu'aurait fait papa! Les clients tentant de changer la situation à leur avantage, c'est lui qui les gérait... Bon, pousser Piotr par la fenêtre et le tenir par le col jusqu'à ce qu'il change d'avis n'était pas une très bonne idée, il devait être lourd et puis si un T-shirt Blanc passait, ce serait le renvoi direct. Je n'aimais pas cet endroit car je me sentais seule ici mais il fallait se rendre compte de la situation dans laquelle j'étais: dehors, je n'avais aucun repère, aucun logement, rien, niet, nada. J'étais mieux ici que nulle part ailleurs, donc mieux valait se tenir à carreau. Je fis donc ce que faisait papa quand une proposition ne lui déplaisait pas et qu'il voulait le faire bien comprendre. L'impassibilité complète, le regard dénué d'émotions, frolant presque la lassitude et l'ennui, le corps parfaitement immobile. Quand on ne pouvait s'imposer oralement, il fallait s'imposer par le silence la présence. Bon, je n'avais pas la carrure de mon paternel russe et ne l'aurait sans doute jamais mais ça devait bien faire effet. Maintenant attaquer, tel un félin, bondir et attaquer la proie où ça faisait mal. Il était souvent privé d'argent? Bien, donc un enfant indiscipliné qui ne comprenait pas les sermons. Je me penchais doucement, encore une fois, si j'avais la carrure de mon père, ça aurait fait effet, pas là mais tant pis, continuons à jouer notre role sans se rater. Problème, papa parlait d'un ton dénué d'émotions, provoquant un froid glaçant lors de ses conversations, mais je ne savais pas du tout comment il le faisait et si je ratais, ça briserait toute ma concentration, fichant en l'air ce que je comptais faire. Ambre était trop furieuse, elle prendrait la mouche si je la laissais faire alors que c'était de ma faute si Piotr était là. Une idée germa. Il voulait rire? Moi aussi! Un sourire malicieux étira mes traits, purement innocent, purement enfantin, tout comme ma voix.

-Et si on disait tout aux T-shirts blancs? Ca serait drole non? Tu penses qu'il te donnerait quoi comme punition cette fois-ci?

Rapporter tout aux grands, dangereux si Ambre n'arrivait pas à me protéger en mentant aux adultes, je ne comptais pas courir, surtout qu'ils auraient une bonne occasion pour me sermonner sur mes cours de natation passés à la trappe. Je préférais retarder le moment fatidique! J'attendais sa réaction, essayant de ne pas penser que s'il se rapprochait de moi comme il avait fait avec Ambre, j'allais vite déchanter et perdre la confrontation. Surtout que j'avais sommeil et qu'Ambre paraissait à deux doigts d'exploser de rage, ce qui n'allait pas améliorer la situation... Je ramenais ma couette par réflexe contre moi, il faisait encore froid ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 124
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 20
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Mar 5 Jan - 17:44

C'était définitif, je n'allais pas m'entendre avec ce Piotr qui jurait en je ne sais quelle langue. Je me retiens fortement de ne pas lui envoyer un coup de boule dans le nez quand il posa ses mains près de mes hanches en déclarant qu'il refusait de me repayer ma fenêtre. C'est sûre qu'il était en permanence privé d'argent de poche alors il allait devoir faire pas mal de trucs pour me la rembourser. Il porta Kyra sur mon bureau avant de s'installer sur ma chaise à roulette et bancale et en posant ses pieds sur mon bureau. OK ... Comme on dit en France " Il se croyait chez mémé ou quoi ?". Kyra juste à côté de moi essaya de calmer le jeux. Oui .. Mais non. Moi je n'avais pas envie de laisser cet abruti de Piotr se tirer par une simple punition. J'avais bien envie de lui coller une petite bosse ou deux en plus. Bon première chose dans ces cas là faire attention au bruit. Les t shirt blancs en chargent de la surveillance des t shirt rouge ne dormaient pas juste en dessous de ma chambre mais un peu plus loin. Greg dormait à l'autre bout du couloir. Et au pire je dirais que c'était une pile de livre qui était tombé au sol au sol. Les conditions pour être discrète était réunis. Ah ? Il voulait rire hein ? Ça tombe bien moi aussi ! Et en plus c'était ma bonne jambe près des siennes.

Rapidement je décroisais les jambes, passai la gauche sous les jambes de Piotr et le fis basculer en arrière sans aucun douceur. Oh ! Vus allez pas en faire  tout un plat ! Ma chaise était confortable ! Et vu l'épaisse couche de bouquin et de papier au sol il allait pas avoir trop mal au crâne ! Juste une bosse ! Y a avait pas d'éclat de verre ici. J'avais fais attention quand même. Je voulais pas d'un cadavre sur les bras. J'avais pas Alex pour le faire disparaitre. Sans attendre je sautais par terre et enfonçai mon pied dans l'estomac de Piotr en étant prête à reculer. Ne jamais sous estimé un t shirt gris. Jamais. Surtout que je ne l'avais jamais vu combattre et ne connaissais rien de lui. Mais je m'en fichais. Sa chute n'avait pas fait beaucoup de bruit proportionnellement à sa taille et son poids. Remercions ensemble mon coté bordélique professionnelle.

-Bah écoute, si tu as pas assez d'argent pour me repayer une vitre à cause de tes punition. On peut s'arranger avec les t shirts blancs, Kyra a raison. Je peux aller demander à Zara de me donner une partie de ton argent de poche ou celui qu'on te supprime pour rembourser la fenêtre. EN disant que tu es venu sans permission dans ma chambre par la fenêtre. Ça te plairais ? Ça t'amuserais non ?

j'enfonçais un peu plus mon talon dans son estomac. Ma voix était lisse, sans aucune émotion et j'étais animé d'une colère glaciale et non plus brulante comme il y a quelques instants. Par contre j'avais besoin d'un mensonge rapide pour Kyra. Je pouvais dire que je l'avais invité à dormir mais sans penser à en référer à un adulte ? Et qu'on en avait pas croiser quand elle était venu dormir ? Oui cela pourrait passer. Voila. Au pire je me prendrais une douzaine de tour de terrains. Mais pas grand chose comparé à Piotr. Ah ! L'avantage d'être une enfant sage ! Par contre Kira s'en prendrait une vingtaine.  Mais cela lui éviterais les quelques deux cents tours. C'était un dixième. C'était pas mal non ? Par contre pour Piotr ... Oui c'était lui qui allait les prendre les deux cents tours. Peut-être plus vu qu'il avait cassé ma fenêtre. Allait ! On allait dire trois cent !

-Tu viens de dire que tu voulais t'amuser. Faire plus de trois cent tour de terrain pour intrusion de nuit, plus les quart d'heure de retard, matériel cassé etc, ça devrais être drôle non ? Enfin, surtout pour Kyra et moi. Pour toi c'est pas sûre.

Je retirais mon pied de son estomac en le toisant de mon petit mètre trente. Enfin, je faisais vingt cinq kilo toute mouillé alors je ne devais pas lui avoir fais vraiment mal. Surement lui avoir un peu peser sur l'estomac. Rien de très douloureux. J'allais m'appuyer contre le mur juste à côté de Kyra en fixant toujours Piotr par terre sans aucune peur. Ce n'était pas ce blondine de rien du tout qui allait me faire peur.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!


Dernière édition par Ambre Ashton le Jeu 7 Jan - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Jeu 7 Jan - 11:06

[Première chose, Piotr ne pose pas ses mains sur les hanches d’Ambre, mais à côté. Deuxième chose, pourquoi avoir zappé que Piotr ramasse le verre brisé après avoir déposé Kyra sur le bureau ? Bref, je dis ça plus comme une indication après ce n’est peut-être que tu détail…]

Piotr était donc posé sur la chaise de bureau, les jambes sur ce dernier.  Kyra fut la première à parler. Tout balancer aux t-shirts blancs… Hum… Y a mieux pour s’amuser. C’est trop direct. Et ça finis trop vite. Beaucoup trop vite pour être véritablement amusant. Par contre quand il se retrouva au sol, le pied d’Ambre sur le ventre, là il rigola. Il s’arrêta vite parce que rire avec un pied dans l’estomac ça fait mal. Elle avait du tempérament et pas que des mots contrairement à son amie. Un sourire commença à apparaitre quand les mots sortirent doucement, montrant qu’il était toujours aussi calme.

Pourquoi vouloir tout balancer aux blancs aussi vite, c’est pas drôle. Par contre, ce que tu fais m’amuses.

Piotr sortit son plus beau sourire de mec arrogant et observa la gamine réfléchir à toute blinde. Anticipation de ce qu’il allait se prendre ? Ou un moyen de couvrir la bleu ciel. Peut-être les deux. Piotr rit à la suite. Et de nouveau s’arrêta rapidement. Surtout que le talon d’Ambre s’était enfoncé et surement de manière consciente. Même si la position dans laquelle elle était ne devait pas être confortable.

Ce n’est pas une punition qui m’effraie. Franchement je m’en fous. J’ai fait ce que j’avais à faire d’important. Donc me reprendre des punitions, ça entretiendra ma forme physique pour la prochaine mission.

Piotr ne voyait pas les punitions comme telles. Il les appréciait et ça lui évitait certains problèmes. Etre considéré comme un mauvais élève lui évite de devoir se comporter gentiment comme cet idiot de rouge rencontré lors de la compétition. Le blondinet se releva dès que la rouge fut contre le mur. Il en profita pour achever les deux rires étouffés précédemment. Il devait probablement paraitre fou, mais il l’est probablement. Alors qu’importe. Le cosaque enleva des poussières invisibles en donnant des coups sur ses habits. Puis il s’approcha de la fenêtre et ouvrit les rideaux, laissant le froid rentrer dans la chambre le faisant légèrement frissonner. Il se retourna une dernière fois vers les filles.

Je me suis amusé. Je reviendrais te donner un peu de sous. Mais comme je l’ai déjà dit. T’attends pas à un miracle. Bonne nuit.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Dalton
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 21
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Jeu 7 Jan - 13:58

HRP:
 

Dingue, ce gars était dingue... Un coup pareil et une telle chute, il aurait du finir normalement en boule, les mains derrière la tête, un sérieux mal de crane comme récompense à son comportement. Mais non! Il riait! Riait à s'en exploser la panse comme un goret, comme dirait papa. Ma menace n'avait eu aucun effet. Si j'avais la carrure et son col dans la main, le reste dans le vide, il n'aurait pas fait le malin. Bon, ça n'aurait fait qu'aggraver les choses par contre... Mais la réaction d'Ambre était elle meilleure?

-Bah écoute, si tu as pas assez d'argent pour me repayer une vitre à cause de tes punition. On peut s'arranger avec les t shirts blancs, Kyra a raison. Je peux aller demander à Zara de me donner une partie de ton argent de poche ou celui qu'on te supprime pour rembourser la fenêtre. EN disant que tu es venu sans permission dans ma chambre par la fenêtre. Ça te plairais ? Ça t'amuserais non ?

Un soupir. Un soulagement. Ambre n'allait pas le cogner jusqu'à supplication, j'y aurais cru pourtant vu dans quel état elle était, mais moi aussi j'étais pareille, ou presque, il suffisait d'une goutte pour faire déborder le vase... Déjà parce qu'il m'avait suivi, ce que je trouvais vraiment nul. Un ninja qui va rejoindre sa princesse n'est jamais suivi par un autre ninja voyons! Et ensuite car son sourire m'exaspérait, il se fichait de nous comme si nos paroles ne valaient rien!

Pourquoi vouloir tout balancer aux blancs aussi vite, c’est pas drôle. Par contre, ce que tu fais m’amuses.

... Ok, il n'était pas que fou en fait! Aimer souffrir, ça c'était la meilleure, j'en étais presque bouche bée tellement c'était... incompréhensible, voilà, incompréhensible! Il repartit dans un rire vraiment agaçant à mes oreilles avant de cesser. Et dire que je pensais qu'il profitait juste de la situation lors de mon premier jour... En fait non, c'était juste un abruti! On allait vraiment pas être copain...

-Tu viens de dire que tu voulais t'amuser. Faire plus de trois cent tour de terrain pour intrusion de nuit, plus les quart d'heure de retard, matériel cassé etc, ça devrais être drôle non ? Enfin, surtout pour Kyra et moi. Pour toi c'est pas sûre.

Mon regard se posa sur Ambre, agrandi par la surprise. Elle voulait qu'on se fasse prendre ou quoi?! Et trois cents tours... Lequel était le plus... non pas idiot mais plutot... si idiot? J'avais découvert le terrain de course il y a peu et je pouvais facilement deviner ce que représentait autant de tours en kilomètres... Je ne crois pas que le faire suer au point de vomir d'épuisement soit la bonne solution, ma foi, Ambre le connaissait mieux que moi.

Ce n’est pas une punition qui m’effraie. Franchement je m’en fous. J’ai fait ce que j’avais à faire d’important. Donc me reprendre des punitions, ça entretiendra ma forme physique pour la prochaine mission.

Bon, il était moins idiot qu'Am... QUOI?! Ce qu'il avait fait d'important? Venir nous tourmenter avec ses jeux idiots et rire un bon coup? Il était venu uniquement pour ça?! La voilà, la goutte, celle qui allait faire déborder le vase, il avait réussi à sérieusement m'énerver! Il se releva et enleva la poussière de ses vêtements avant de s'approcher de la fenêtre brisée cachée par les rideaux. Et dire que je commençais à avoir sommeil, ce n'était plus le cas! J'avais quitté ma chambre uniquement pour aller dormir avec Ambre car je n'allais vraiment pas bien, et lui se permettait de gacher tout pour ses petits jeux de... Une flopée de jurons fleuris russes bourdonnaient dans ma tête autant que la colère montait. Ok, discuter ne servait à rien. Ok, frapper et menacer ne servaient à rien. Ca allait barder.

Je me suis amusé. Je reviendrais te donner un peu de sous. Mais comme je l’ai déjà dit. T’attends pas à un miracle. Bonne nuit.

Je ne lui laissai pas le temps d'enjamber le cadre de la fenêtre à présent inexistante. Je bondissais du bureau pour rejoindre le sol, méprisant complètement les risques de me couper avec de potentiels petits débris de verres, et l'agrippais au col de son haut assez brutalement pour l'entendre légèrement craquer sous la traction. L'idée de le maintenir dans le vide était une bonne idée en fait... Attends, stop!? Je retins mon geste extrémiste, de toute façon, ma force n'était sans doute rien comparé à la sienne mais j'étais quand même allée trop loin, il fallait que je me calme. La seule fois où je m'étais énervée à ce point, le gamin s'était retrouvé avec le nez explosé contre le mur, là ce n'était pas un mur qui se trouvait derrière Piotr... Je le lachais rageusement, avec une grande envie de faire plus de dégats sur ses fringues, envie retenue de justesse, c'est moi qui allait payer sinon. Mon regard était toujours aussi empli d'animosité et de rage contre cette personne qui se croyait décidément au dessus de nous.

-Dégage avant que je t'aide à descendre, sale petit~

Ok, jurer est très moche, surtout en russe, l'accent donne un sens encore plus violent aux mots mais qu'est ce que ça faisait du bien de se lacher comme ça! Surtout que mon vocabulaire était riche grace à mon paternel, peut-être plus que celui de ce garçon. Ambre ne devait peut-être pas apprécier par contre vu comment elle avait tiqué lorsque Piotr avait dit un gros mot, un petit en plus comparé à ce que je déversais avec toute la rage que j'avais cumulé en une minute. Je repris la couverture que j'avais fait tomber par terre, le vent était encore frais, peut-être plus qu'avant, mais aussi pour gagner un peu plus en volume, comme une carapace, un rempart face à ce garçon qui, lui, pourrait très bien me jeter par la fenêtre sans problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 124
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 20
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Jeu 7 Jan - 22:14

Bon, le vague début de relation amical que j'avais avec Piotr était complétement finit. Ce mec était sado ou quoi ? Rire alors qu'il venait de se faire éclater la tête par terre c'était .. Étrange ? Enfin, mon coup de talon dans l'estomac l'avait un peu calmé. C'était mieux que rien ! Je ne supportais pas qu'on se moque de moi. Surement une caractéristique de ma mère. Enfin elle  c'était poussé à l’extrême mais bon. C'était pas vraiment le moment de penser à ça. Je regardais le russe blond se relevait après avoir affirmé qu'il aimé les punitions. Bah écoute mon p'tit ! Tu es sadomaso ! J'y peux rien moi ! T'aime faire des tours de terrains tu en fais simplement ! Il éclata d'un rire "démoniaque" en époussetant des fausses poussières qu'il semblait avoir sur ses fringues. Mais je te remercie mais ma chambre, même si elle est en bazars, est propre ! Enfin il s'approcha, enfin de la fenêtre en écartant les rideaux, sans marcher sur les morceaux de verre qu'il avait déjà ramassé, en déclarant qu'il m'apporterait de l'argent.  Bah il avait intérêt ! S'il voulait pas finir avec quinze t shirt blanc sur le dos ! Sans parler de Itô et de Kelly que j'étais capable d'aller chercher.

Par contre Kyra semblait toujours aussi furieuse. Elle s'approcha de la fenêtre le saisit par le col et ... Déclara quelque chose qui semblait être une insulte en russe. Il fallait vraiment que j'apprenne le russe, parce que niveau insulte cela semblait fort comique ! Bon cette langue était à rajouter sur la longue liste de toute celle que je voulais apprendre. Une de plus une de moins. Kyra reprit ma couette qu'elle avait fait tomber par terre. Je soupirais et retournais près de la fenêtre tirer les volet et refermais ce qui restait de fenêtre. Oui parce qu'il restait quand même des fragment de verre dans le cadre de la fenêtre, donc ça ferait un petit rempart contre l'indésirable.

J'attrapais la seconde couette et l'oreiller du lit libre, m'assis sur mon lit, remis mon oreiller en place colla le second au premier, attrapai mes peluches et fis signe à Kyra de venir. Elle n'allait quand même pas rester planter debout comme un piquet à rien faire en plein courant d'air

-Tu es venus dormir avec moi non ? Tu viens ? Tu vas pouvoir faire la connaissance avec mes doudous !

J’espérais qu'on pourrait bien dormir à deux dans mon lit. OK il était grand mais pas immense non plus. Et moi j'allais mourir de chaud ! Enfin, je devais bine faire plaisir à Kyra. J'avais envie d'avoir une amie de presque mon âge quand même ! J'attrapais la peluche Tit' Biscuit et lui tendis avant d'attraper mes lapins à moi. Je jetais la seconde couette sur moi et me blottis dos au mur pour laisser de la place à Kyra. ON était deux pas très grosses on devrait pouvoir dormir sans ce gêner quand même ! Cela allait m'a première fois à dormir à deux dans un lit. Cela allait être drôle ! Par contre bonne chance pour me supporter je bouger et parler dans mon sommeil enfin, c'était sympa pour elle et moi cela ne me dérangé pas.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piotr J Kozar
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 03/10/2014

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 12 ans (11 novembre)
Statut: Agent Perturbateur
Nombre de Missions: 01
Heard Of You

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Dim 10 Jan - 10:50

Piotr s’apprêtait à passer par la fenêtre lorsque Kyra vint l’attraper par le col qui craqua légèrement. Mais si elle tentait de le soulever, elle risquait d’échouer. Elle le tenait déjà limite à bouts de bras. Dix centimètres de différences, voilà ce qui les séparait. Et le blond n’allait pas se laisser balancer par-dessus bords. Alors il était campé sur ses positions. Elle le relâcha avec rage, mais le blond ne bougea pas d’un pouce. Elle jura en russe, ce qui fit apparaître un sourire sur le visage de Piotr.

On se reverra sûrement lors d’une mission Kyra, c’est ça ?

Il fit un signe de la main pour leur dire au revoir et passa la fenêtre. Il se réceptionna difficilement et partit en courant vers le bâtiment principal. Il retrouva la porte de service bloquée en position ouverte. Il passa la porte et enleva la cale. Il regagna sa chambre à pas de loup et alla s’effondrer dans son lit.

***01/12/2013***

Le lendemain, Piotr chercha la rouge pour lui donner l’intégralité de sa petite monnaie. Ce qui équivalait à peu près à trente livres. Mais puisqu’il ne pouvait pas faire ça simplement, il la suivie quelques temps pour finir par la tirer derrière un arbre. Il lui fourra l’argent dans la main et repartit comme si de rien était. Et il se dirigea vers le centre nautique où il allait s’entrainer. Il lui devait ça, pour payer sa soirée en amoureux de la dernière fois. Tous les dimanches, jusqu’à son prochain départ en mission, le russe devait aller s’entrainer avec les autres agents doués pour la natation.

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~
#BE0000

Thank you Maku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyra Dalton
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 21
Localisation : Mon lit

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 10 ans
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions:
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Dim 10 Jan - 16:36

Il se mit à sourire,visiblement, ça l'amusait plus que ça ne l'offensait. Peut-être pensait il que je disais tout ça sans en savoir le sens, s'il savait...

On se reverra sûrement lors d’une mission Kyra, c’est ça ?

Une mission? Pourquoi disait il ça? A cause d'une langue en commun? J'en doute, surtout que... Je n'avais pas encore réfléchi à tout ça... Il partit sans attendre que je lui réponde, ce que je ne fis pas, trop énervée pour sortir des mots en anglais, et surtout des mots gentils. Je fixais le blondinet partir, immobile, insensible au courant d'air frais quand Ambre m'interpella, me faisant signe de la rejoindre.

Tu es venus dormir avec moi non ? Tu viens ? Tu vas pouvoir faire la connaissance avec mes doudous !

Doudous? Un grand sourire étira mes lèvres alors que je me tournais vers le lit que nous allions partager. Elle en avait beaucoup, ça me rappelait ma première chambre, celle en bazar de mon frère qui cachait ses affaires de grands sous d'énormes peluches qu'il m'avait offert pour tout et n'importe quel événement. Dommage que je n'avais pas pu emmener l'un d'eux d'ailleurs... Elle me donna une peluche en forme de biscuit que je ne perdis pas de temps à écraser dans mes bras avant de me vautrer sur le matelas, frottant ma joue gauche contre l'oreiller tout doux. Remarquant qu'on avait oublié d'éteindre la lumière de bureau, je me penchais sur le coté pour le faire, manquant de tomber par terre plusieurs fois, j'étais au chaud, pas question de sortir de ce petit nid douillet! Puis je me remis en boule face à Ambre. Le lit était assez grand pour nous deux, c'était cool!

-Bonne nuit, Ambre!

Je fermai les yeux aussitot, ne tardant pas à rejoindre les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ashton
avatar
Messages : 124
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 20
Localisation : Avec soit Sora, Itô ou Kelly

Dossier de l'Agent
Age/Date de Naissance: 9 ans / 28 Février
Statut: Agent Calme
Nombre de Missions: 0
No Care

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   Dim 10 Jan - 17:08

Je n'ai rien à ajouter. Pour moi RP finit Smile

~~~~~~~~~~~~~~~CHERUB Campus~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Itô!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pardon de te déranger mais... Je peux dormir avec toi? feat Piotr et Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je peux manger avec toi ? { FT Fox}
» Tu vois au début je t'aimais pas beaucoup. Mais là plus le temps passe moins je peux te saquer ~ Hansel
» Tu ne peux pas forcer les gens à t'aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. [Terminé]
» Je suis une divinité, mais tu peux m'adopter !
» Je n'ai pas l'air commode, mais je peux vous assurer que je ne mord pas :') [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus RPG :: Retrouvez vos RP :: RP du Campus-